Slider

A l’usine avec Freitag

Un sésame dans le sac

Freitag ouvre les portes de sa fabrique zurichoise à une poignée de fans. Pour avoir la chance de découvrir en live les secrets du label alémanique ? Il suffit d’acheter, d’ici le 22 mars, un des modèles phares de la marque, le R124 Bird, le R523 Hoffmann ou le R522 Tschingel.

« R-FILL», c’est le nom de l’opération. Son principe ? Pendant un mois, du 22 février au 22 mars, les sacs R124 Bird, R523 Hoffmann & R522 Tschingel contiendront une pochette R306 Grip, qui elle-même contiendra… un F-actory Visit Ticket! Grâce à ce bon, tous les acheteurs des sacs susmentionnés auront droit à une visite guidée exclusive de la fabrique NOERD à Zurich. Une sorte de Charlie et la Chocolaterie où le “golden ticket” est présent à tous les coups mais aussi une occasion en or pour découvrir les coulisses du plus célèbre recycleur de bâche de camion, de la citerne d’eau de pluie aux machines à laver XXXXXL en passant par les ateliers de découpe.

www.freitag.ch

Resto Week, le retour

Bons plans gourmands

Le rendez-vous annuel des épicuriens en quête de bons plans gourmands est renouvelé cette année du 19 au 25 février. Au programme ? Une pluie de belles tables à prix doux.

Un menu à 59 francs le midi, 79 francs le soir, comprenant entrée, plat, dessert, accompagné d’une coupe de champagne offerte pour l’apéritif, le tout dans les plus selects restaurants de Romandie, voilà l’offre alléchante de la Restaurant Week cru 2018. Pour cette édition orchestrée par LaFourchette, on compte parmi les participants, le Loti, le Rasoi ou encore le Jardin des habitués de l’exercice mais aussi quelques nouveaux venus tels que le Malvoisie à Leukerbad ou encore le Crans Ambassador à Crans-Montana. De quoi se régalera-t-on ? Au Loti, par exemple, on débutera les agapes au choix par un thon grillé, concombre, pomme verte et crème mascarpone ou des ravioles de potimarron et châtaigne, coulis de cresson, suivis de noix de Saint-Jacques rôties, ravioles de blettes et salicorne ou d’un suprême de volaille fermière, pommes de terre confites et champignons sautés puis en dessert on hésitera entre le soufflé Mandarine ou Ananas poché à la mélisse, biscuit citron. Au Jardin, défileront à table, un Gravlax de truite des fjords et déclinaison de betteraves, des noix de Saint-Jacques rôties et variation de topinambour et enfin un croquant glacé banane citron vert et biscuit moelleux aux amandes. Seule exception au traditionnel entrée-plat-dessert, le Rasoi by Vineet, qui proposera un menu à partager, composé notamment de Tandoori de crevettes “Dhaba”, Saint-Jacques snackée aux piments frais, Betterave croquante au sésame, Pavé de bar au gun powder, “Podimas” à la pomme de terre et cébette, “Avial” à la citronnelle ou encore Volaille “Cafreal”, “Pulao” d’aubergine et noix de cajou et sauce “Kadi” à la tomate. On vous prévient : l’événement est couru, il est fortement conseillé de réserver à l’avance sa table.

www.lafourchette.ch

 

Year of the dog

Nom d’un chien !

En 2018, l’Asie et les horlogers suisses célèbrent le meilleur ami de l’homme, soit le onzième signe zodiacal chinois. Pas de doute, pour être dans le vent, il va falloir avoir du chien…au poignet.
C’est une habitude désormais : de Vacheron-Constantin à Panerai en passant par Chopard, l’horlogerie suisse se plaît à honorer chaque année le calendrier zodiacal chinois à coup d’éditions spéciales. 2018 ne fait pas exception. Après le bœuf, le tigre, le lièvre, le dragon, le serpent, le cheval, la chèvre, le singe et le coq, place au chien, onzième signe du zodiaque chinois pour ce nouveau cru qui s’ouvre le 16 février. Tour d’horizon en images des hits horlogers canins de l’année.

L.U.C XP Urushi « Year of the dog », Chopard, édition limitée de 88 pièces, 39.5 mm en or rose, calibre mécanique automatique L.U.C 96.17-L
www.chopard.com

Classico dog, Ulysse Nardin, édition limitée de 88 pièces en or rose 18 carats munie d’un mouvement UN-815 à remontage automatique et dotée d’une réserve de marche de 42 heures.
www.ulysse-nardin.com

Classique 7145 Chow-Chow, Breguet, 40 mm, or blanc, Cadran en or guilloché et gravé à la main, mouvement mécanique à remontage automatique, extra-plat (2,4 mm).
www.breguet.com

Luminor 1950 Sealand 3 Days Automatic Acciaio, Panerai, édition spéciale limitée à 88 exemplaires, couvercle décoré par des maîtres-graveurs à l’aide de la technique ancienne du Sparsello.
www.panerai.com

Piaget Altiplano Chinese Zodiac Year of the Dog, édition limitée à 38 pièces, 38mm, or blanc 18 carats, calibre maison 430P.
www.piaget.com


Métiers d’Art La légende du zodiaque chinois – Année du chien, Vacheron Constantin, édition limitée à 12 pièces, boîtier 40 mm, cadran gravé main, recouvert d’émail Grand Feu.
www.vacheron-constantin.com

Petite Heure Minute Chien et la Petite Heure Minute Relief Chien, Jaquet Droz, limitées à 28 exemplaires chacune
www.jaquet-droz.com

Chronofighter Vintage Nose Art Ltd – Kelly, édition year of the dog, Graham, édition limitée à 100 pièces, boîtier en acier de 44 mm, réserve de marche de 48 heures
www.graham1695.com

Brunch à Genève #1

Un dimanche au Loti

Déprimante la Cité de Calvin le dimanche ? Pas si l’on a la chance de s’attabler dans l’hôtel le plus chic du canton. Au programme, un brunch gastronomique à se damner…et des baby-sitters de luxe pour s’occuper des dandys version mini.

On le répète encore et encore, nous sommes des inconditionnels de La Réserve. Qu’il s’agisse de se délasser au spa, de déjeuner au Tsé Fung ou de dîner en tête-à-tête au Loti, on est littéralement fan du 5 étoiles à la décoration exotico-chic. A défaut d’y élire résidence, chaque occasion est bonne pour y trouver refuge le temps d’un après-midi, d’une soirée ou plus si affinités. Notre dernière excuse pour filer à Bellevue ? Tester le brunch de Virginie Basselot. Comme, on a l’âme aventurière, on a embarqué nos deux terreurs de 3 et 5 ans. Luxe, calme et volupté avec deux mini dandys qui ont la bougeotte, le challenge était de taille.  Et franchement, chapeau ! On a testé plusieurs brunchs de grands hôtels mais là, on a été bluffé ! Côté assiette d’abord, on s’est évidemment régalé. Bar à fruits de mer, sushis préparés en live, chariot de fromages affinés, viennoiseries, verrines diverses et variés, mini-club sandwiches, mets asiatisants importés du Tsé Fung (le chinois étoilé de l’hôtel), jus de fruits et légumes frais et j’en passe, le buffet est au top. Pas question de s’arrêter en si bon chemin, des œufs sont préparés à la commande ainsi qu’un plat au choix (Saint-Jacques snackées ou filet de bœuf de Wellington, juste divins), le tout est accompagné d’une coupe de champagne de bienvenue. Pour clore les agapes, un magnifique buffet de desserts assène le coup de grâce aux gourmands. Les enfants s’en donnent à cœur joie et une fois rassasiés, ils s’éclipsent au Lodge d’hiver, où ils peuvent picorer sucettes en chocolat, guimauves et autres douceurs. Avec l’aide d’une pro, ils s’essaient au patinage et s’amusent avec l’équipe d’animateurs dans les différents ateliers organisés spécialement pour eux : bricolage, maquillage, loisirs créatifs… Pendant ce temps, ON PROFITE. On se ressert de bœuf Sichuan et nouilles chinoises, on craque pour quelques huîtres, on teste le jus grenade-papaye-ananas, on reprend un dernier bout de fromage puis deux ou trois desserts (mention spéciale pour les îles flottantes revisitées), etc. Un café et on se décide enfin à récupérer les garçons ravis. Bilan : un dimanche de rêve…pour tout le monde. Et, ça n’a pas de prix.

Brunch au Loti avec prise en charge des enfants tous les dimanches (patinoire jusqu’au 11 février), 110 francs par adulte et 50 francs par enfant de 4 à 12 ans, La Réserve Genève Hotel and Spa, 301, Route de Bellevue, 1293 Bellevue. Tél. 022 959 59 59.

www.lareserve-geneve.com

 

Ciel, une fondue

Caquelons en suspension

Après le succès de trois événements Fondue in the Sky à Villars-sur-Ollon, vendus à guichet fermé, Dhr. Bart A. Kistemaker et Natasha Sanz de Acedo remettent le couvert et tournent cet hiver leur fondue dans deux nouvelles stations suisses.

Pour ce cru 2018, ce n’est pas une mais trois dates que proposent les fondateurs de de Tête à Tête – Swiss Events aux amateurs de fondue en altitude, et ce, dans trois stations différentes. Premier rendez-vous à Verbier le 17 février pour un dîner dans les télécabines de Bruson. Les participants profiteront d’une balade et d’un dîner d’une durée de 1h45 à travers les forêts du domaine du Val de Bagne, avec une vue incomparable du Mont Gelé, du Bec des Rosses et le Mont For, dominant Verbier et la vallée de Bagnes. Le 24 février, c’est à Villars-sur-Ollon dans les télécabines du Roc D’Orsay que Fondue in the Sky sévira pour la quatrième fois depuis 2016. Et enfin, last but not least, le dernier voyage culinaire dans les sommets aura lieu le 30 mars à bord des remontées mécaniques de Crans-Cry d’Er. Au programme, une moitié-moitié à l’heure du coucher du soleil, avec une vue panoramique sur Crans-Montana, la Vallée du Rhône, les crêtes du Matterhorn et le Mont Blanc. Bref, des pop-up fondues à ne pas manquer…

Le 17 février, le 24 février et le 30 mars 2018, uniquement sur réservation. www.fondueinthesky.com