Slider

Category Archives: Vins & Alcools

Glou glou

So sparkling

Le champagne tient salon

Décidément, cette semaine, l’alcool coule à flot. En effet, parallèlement à la semaine du vin suisse, se déroule, le 21 et 22 novembre au Swissôtel Métropole de Genève, le premier salon helvète dédié au plus pétillant des vins français, j’ai nommé…le champagne.

champagne

A l’origine de ce salon, la start-up genevoise Wiine.me, créateur de la Wine box helvète. « Les objectifs du salon sont multiples, explique Kat Morse, membre de l’équipe dirigeante de Wiine.me. Il s’agit non seulement de faire découvrir à un public d’amateurs et de néophytes un large éventail de maisons de Champagne, très connues ou plus confidentielles, mais également de jouer un rôle-clé dans la concrétisation de nouvelles collaborations entre maisons champenoises et professionnels suisses.». Cette première édition réunira les 21 et 22 novembre vingt-cinq des plus prestigieuses maisons de Champagne dont Taittinger, Deutz, Mumm ou Roederer ainsi qu’une sélection de plus petits producteurs (dont les maisons Penet, Henriet-Bazin, etc.). A noter, la soirée du vendredi, uniquement sur invitation, est réservée aux professionnels tandis que la journée du samedi (10h-19h), avec entrée payante (69 fr. sur place), est ouverte aux amateurs. Une occasion de déguster plus de 100 champagnes dont certains n’ont jamais été importés en Suisse.

Salon du champagne, le 21 novembre sur invitation uniquement et, pour tous, (dès 18 ans) le 22 novembre de 10h à 19h au Swissôtel Métropole, salons Wagner, Berlioz et Liszt, 34 Quai au Général Guisan à Genève. www.salon-du-champagne.com

Soif patriote

Quand la Suisse fête ses vins

La seconde édition de la semaine du vin suisse débute le 20 novembre. Au programme ? Une kyrielle de restaurants qui propose des menus accords mets et vins autour de crus locaux. Parmi eux, le Bayview, le restaurant étoilé du Président Wilson.
Bayview

C’est en partenariat avec l’association Vinea que Swiss Wine Promotion organise pour la deuxième année consécutive la semaine du vin suisse. Son principe ? Pendant 10 jours, des restaurants un peu partout dans le pays proposent des menus imaginés à partir de millésimes helvètes issus de chacune des grandes régions viticoles de la Confédération. Parmi, les restaurants participant à l’opération, quelques perles comme la Sitterie à Sion, Anne-Sophie Pic au Beau Rivage ou encore le Bayview à Genève pour lequel le chef Michel Roth a concocté un menu trois plats au choix, composé de produits régionaux, pour mettre en avant trois figures de la viticulture helvétique: Wiengut Pircher à Zürich, Cava Vinattieri dans le Tessin et Cave Provins en Valais (Menu à 105 fr . par personne, vins inclus). Une excellente manière d’étancher sa soif de patriotisme.

Semaine du vin suisse, du 20 au 30 novembre. www.swisswineweek.ch

Du vin à revendre

Adjugé, vendu et…bu

L’Hôtel des Ventes de Genève organise ses traditionnelles ventes automnales. Parmi les 3200 lots en tout genre mis aux enchères, quelques beaux flacons qui seront adjugés le 6 octobre à 19h. L’expert ès vins de la GDH nous livre ses recos.

vins

1) On pourrait s’attarder sur tous les millésimes de Bordeaux, valeurs sûres du genre mais à suivre plus particulièrement le lot 251, 12 bouteilles de Ch. Pape-Clément 1989, une grande année avec un prix de mise en vente relativement raisonnable en raison du mauvais état des étiquettes et le lot 237, un Ch. Lafitte Rothschild 1966, année star des sixties après l’intouchable 1961.

2) Les must pour ceux qui aiment sortir des sentiers battus: le lot 199, les 4 Ch. Chalon, Jean Macle 1995, pape incontesté du Jura et maître du Savagnin et le lot 200, les deux bouteilles Silex Pouilly-fumé 2005 du regretté Didier Dagueneau, côté Loire. Des vins blancs issus de régions moins prisées dans les salles des ventes mais pourtant des petits bijoux.

3) Côté ventes silencieuses, le lot 3069, 1 caisse de Ch. Carbonnieux 2005 en Graves blanc. Avec bientôt 10 ans de garde, les bouteilles, à prix somme toute correct, sont à maturité, parfaites pour servir sur du fromage.

Exposition publique le vendredi 3, samedi 4 et dimanche 5 octobre de 12h à 19h. Vente Haute Couture, fourrures, maroquinerie, grands vins le lundi 6 octobre à 19h.

Hôtel des Ventes, 51, rue Prévost-Martin, 1205 Genève. www.hoteldesventes.ch

Cap sur Le Cap

Le goût de l‘Afrique du Sud

L’Hôtel d’Angleterre organise le 9 octobre un dîner accord mets et vins autour de la gastronomie sud-africaine.

On connaît les accointances du groupe Red Carnation avec la Rainbow Nation. Propriétaire de plusieurs hôtels de luxe aux quatre coins du pays, la famille Tollman possède également des vignobles dont le fameux Bouchard Finlayson. L’Hôtel d’Angleterre organise donc une soirée aux couleurs sud-africaines au Windows. Après un apéritif et une présentation du vignoble Bouchard Finlayson, les convives seront invités à s’envoler direction Le Cap au travers d’un dîner accord mets et vins qui sublimera les plus belles bouteilles du domaine. Un aller/retour à l’autre bout du globe le temps d’une soirée…sans décalage horaire, ni suppléments bagages.

Hôtel d’Angleterre, Quai du Mont-Blanc 17, 1201 Genève. Tél. 022 906 55 55

www.hoteldangleterre.ch

Design spirit

Quand le cognac inspire l’Ecal

Dix étudiants de l’Ecole cantonale d’art de Lausanne (ECAL) ont été mandatés par Remy Martin pour réinventer l’art de la dégustation du cognac sur le thème de la « Remyxologie ».

ECAL Hongchao Wang

« Totem » de Hongchao Wang – Service à cocktail portatif comprenant carafe, seau à glaces et verres

Mix de couleurs, d’arômes et de matériaux, les dix designers lausannois s’en sont donnés à cœur joie et ont insufflé un coup de jeune à Remy Martin, la célèbre maison de cognac française en inventant des nouveaux rituels de consommation ou d’étonnants outils de bartending. Bar nomade, carafes, porte-bouteilles, verres d’un nouveau genre, les inventions des étudiants sont présentées pour la première fois jusqu’au 13 septembre à la Paris Design Week avec une exposition pop-up nommée «Futur Héritage #2». Parallèlement et pour rester dans la thématique, six place to be parisiennes, l’Andy Wahloo, le Calbar, le Lipstick, le Lockwood, le bar de Molitor et le Royal Monceau, s’essaient à la Remyxologie en proposant des recettes de cocktails inédites à base de Rémy Martin. Qui a dit que le cognac était ringard ?

www.remymartin.com

ECAL_Rachel Suming

« Nomade » de Rachel Suming – Bar nomade à porter à la manière d’une corbeille d’ouvreuse de cinéma.

 

« Shaker en Cristal » d'Anouk Meyer- Contenant hybride entre la carafe à cocktail vintage et le shaker.

« Shaker en Cristal » d’Anouk Meyer- Contenant hybride entre la carafe à cocktail vintage et le shaker.

 

« Flavour straw » de Jordi Pla - Paille agrémentée d’une bulle servant de contenant pour créer des infusions instantanées au moment de la dégustation.

« Flavour straw » de Jordi Pla – Paille agrémentée d’une bulle pour créer des infusions instantanées au moment de la dégustation.

« Synesthésie » de Monica Albini - Petite sphère métallique intégrant des ingrédients tels que des épices, des fleurs ou des fruits et se plaçant comme un bijou sur le verre pour diffuser des effluves parfumées.

« Synesthésie » de Monica Albini – Petite sphère métallique intégrant des ingrédients tels que des épices, des fleurs ou des fruits et se plaçant comme un bijou sur le verre pour diffuser des effluves parfumés.

« Cocktail Carrier » de Samuel Williams - Porte-bouteilles de luxe en acier cuivré.

« Cocktail Carrier » de Samuel Williams – Porte-bouteilles de luxe en acier cuivré.