Slider

Tag Archives: Vintage

La ruée vers les collectors

Du design au salon

Les 18 et 19 novembre se tient à Genève le « Salon du design », foire dédiée au mobilier vintage du XXe siècle. Au menu ? Des collectors triés sur le volet que les accros au rétro vont se disputer.
S’il existe de nombreuses brocantes ou événements autour du mobilier vintage en Suisse romande, il manquait encore une foire spécialisée dans le design du XXe signé, sans article de brocante ni vendeurs du dimanche. Que les collectionneurs passionnés se réjouissent : le salon du design entend s’imposer comme LA manifestation romande qui les fera rêver. Qu’y trouvera-t-on ?  « Principalement du design du 20e siècle signé des plus grands designers. Des meubles, luminaires ou accessoires, originaux d’époque, des années 1920 à 1980, avec un focus plus particulier sur les années 50 à 80. Il y en aura pour tous les goûts des icônes les plus connues aux pièces de collection les plus pointues de l’ère moderne à postmoderne », explique Corine Stübi, initiatrice du projet et co-fondatrice de la galerie lausannoise Kissthedesign. La crème de la crème des marchands de design a répondu présente. Sur les 1000m2 du salon genevois seront ainsi réunis 26 galeries, boutiques ou showrooms ultra-spécialisés en provenance des quatre coins de la Confédération ainsi que de contrées voisines comme la France, la Belgique ou encore l’Autriche. Le tout aura lieu au Grand Dôme du Pavillon Sicli, un bâtiment conçu par Heinz Isler dans les années 60, faisant partie intégrante du patrimoine architectural de la ville. Bref, un rendez-vous incontournable pour les fans des sixties et autres esthètes amateurs d’un design que les moins de vingt ans n’ont pas vu naître.

Le samedi 18 novembre 2017 de 10h à 20h et le dimanche 19 novembre de 10h à 18h au Pavillon Sicli, 45 Route des Acacias, 1227 Genève. Entrée 5 francs.

www.lesalondudesign.ch

 

 

Juke box et belles mécaniques

La GDH au Concours de l’Elégance

Ce dimanche, la GDH est allée se balader du côté de Coppet. Au programme, des voitures de collection à se damner, des foodtrucks, du champagne et de la musique live ambiance juke box.

Aston Martin Geneva, Prestige Motor Group, Nyon

Voilà nonante ans que le Concours d’Elégance de Genève prenait vie aux abords du Lac Léman. Pour célébrer cet anniversaire, nonante voitures de collection datant de 1945 à 1960 ont envahi les jardins du Château de Coppet ainsi qu’une sélection de belles mécaniques des partenaires de prestige de l’événement. Parmi eux, Rolls-Royce Motor Cars Geneva évidemment mais aussi nouvellement Aston Martin Geneva, notre marque British fétiche. Reportage en images.

 www.ConcoursdEleganceSuisse.com

 

L’Élégance suisse

Le rendez-vous des Gentlemen driver

Avis aux amateurs d’automobile, voici l’événement incontournable de l’année. Le Concours d’Élégance Suisse, qui souffle sa deuxième bougie cet été, fait revivre une tradition d’époque qui a connu un véritable essor dans les années 20 : le rassemblement de belles cylindrées.

Ouvert au public, la deuxième édition du Concours d’Élégance Suisse se tiendra les 23, 24 et 25 juin prochain à Coppet. Durant ces trois jours, le Château de la cité vaudoise se transformera n machine à remonter le temps grâce à une sélection de septante automobiles rares datant de 1945 à 1960, qu’il sera possible d’admirer sous toutes les coutures. Un événement sous le signe de l’authenticité avec des pièces uniques, des véhicules d’origine et d’autres restaurés, célébrant ainsi le patrimoine historique et culturel automobile. Pour couronner les festivités, une remise de prix est organisée dans les règles de l’art avec un jury assidu afin de décerner notamment le prestigieux trophée Best of Show. Le chef d’orchestre de cette symphonie automobile ? Mathias Doutreleau, co-fondateur de l’événement. Un passionné qui a voulu partager son enthousiasme en faisant renaître une tradition, et revivre ces voitures en leur donnant un nouveau moment de gloire.

25 francs – gratuit pour les moins de 12 ans

Concours d’Élégance Suisse, du 23 au 25 juin, Château de Coppet, Rue de la Gare 2, 1296 Coppet.

www.ConcoursdEleganceSuisse.com

Puces du design…suisse

Vintage helvète

La GDH ne pouvait manquer de mentionner l’évènement. Pour sa 8ème édition, le grand rendez-vous romand du design vintage met à l’honneur… la Suisse. Une occasion de découvrir et chiner une sélection de meubles et accessoires provenant de nos contrées.
©Priscilla Balmer
Les Puces du Design, c’est LE rendez-vous des passionnés de vintage en Suisse. Cette 8e édition réunit plus de 70 marchands et galeries en provenance des quatre coins de l’Europe, qui présentent leurs dernières trouvailles dans la grande halle CFF de Morges, pour un moment historique, puisque ce lieu sera détruit peu après pour laisser place à un parking, puis à des logements. Au fil des stands et sur plus de 4600 m2, mobilier, luminaires, tableaux et lithographies, verreries ou céramiques font de l’œil aux collectionneurs. Quant à la thématique du cru 2016 ? Après le Brésil l’an dernier, place à la Suisse. Le design helvète est à l’honneur. Il faut dire que nombre de grands architectes et de designers ont marqué l’art de leurs créations : Le Corbusier, Max Bill, Willy Guhl, Mario Botta, Maria Pergeay et tant d’autres se sont illustrés en Suisse et partout dans le monde avec des pièces devenues des références du design. Et puisqu’il ne faut pas être trop chauvin, la sélection reste généraliste avec aussi des icônes du design 100% originales, du mobilier fifties de très belle facture, des lignes scandinaves pur jus, du design italien époque Memphis et autres must-have pour aficionados de beaux objets. Un rendez-vous à ne pas manquer.

Le vendredi 29 avril de 10h à 20h, le samedi 30 avril de 10h à 20h et le dimanche 1 mai de 10h à 17h aux Halles CFF de Morges. Tarif : 5 francs.

www.pucesdudesign.ch

Magnus Walker, l’accro des 911

Porsche, pour toujours

Magnus Walker est une figure bien connue des Porschistes grâce, notamment, au documentaire « Urban Outlaw », qui retrace son parcours. Portrait.
Magnus-Walker
Magnus Walker, anglais au look décalé de rebelle à dreadlocks, est depuis tout petit passionné par la marque de Stuttgart. Il vit à Los Angeles dans un loft au-dessus du hangar qui lui sert d’atelier. Après avoir fait fortune dans le textile il a pu se lancer dans la restauration de 911 classiques en créant des voitures uniques à partir d’épaves et de pièces détachées. A l’heure où voiture de collection rime avec spéculation, Magnus Walker a su trouver une autre voie : il reconstruit ses voitures en respectant la philosophie de Ferdinand Porsche mais en insufflant sa touche personnelle reconnaissable à certains détails caractéristiques : des poignées de portes retravaillées, des pare-chocs et vitres de custode ajourés, des bouchons de réservoirs déplacés et dans l’esprit vintage des anciennes voitures de courses, ainsi qu’un travail sur le fameux capot moteur des 911. La passion de cet homme pour ses voitures est dévorante et son objectif est de détenir toutes les variantes de 911 produites entre 1964 et 1973. Un dernier point : Magnus Walker est certes un esthète dans sa façon de travailler mais c’est avant tout un amoureux de la marque qui garde en tête que ces voitures sont des jouets faits pour rouler et non pas pour poser dans des salons.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

www.magnuswalker911.blogspot.ch

vel, venenatis, nunc sit ut fringilla