Slider

Tag Archives: Tsé Fung

Le Tsé Fung à l’heure veggie

La cuisine végétale de Frank Xu

La Veggie week bat son plein. Parmi la vingtaine d’établissements participant cette année, on a opté pour le Tsé Fung. Un nouveau venu du cru 2019 qui nous invite à redécouvrir la cuisine cantonnaise, en version veggie et étoilée. Une première.

Deux grandes nouveautés pour la Veggie week 2019 : elle s’étend sur toute la Suisse et met à l’honneur les gastronomies d’Asie avec trois nouveaux participants : le Tsé Fung, le Patara et le Lou One.  C’est évidemment pour le Tsé Fung que l’on a opté, l’un de nos restaurants préférés à Genève et unique restaurant chinois étoilé de Suisse. Il rejoint, pour la première fois cette année, le Loti et le Café Lauren, les deux autres établissements de La Réserve, dans l’aventure Veggie week. Une occasion unique de découvrir un nouveau visage de la cuisine cantonnaise, peu connue sous nos latitudes pour son versant végétal.  « Je suis très heureux que le Tsé Fung participe pour la première fois à la Veggie Week, une magnifique occasion de montrer toutes les facettes de la gastronomie végétarienne cantonaise, témoigne Frank Xu, le chef. Les légumes représentent un ingrédient majeur de la cuisine chinoise et il existe une très riche tradition de plats végétariens, initiée par les bouddhistes notamment. »  Qu’a-t-on dégusté ? De la cuisine de haute volée, mariant saveurs recherchées et assiettes à l’esthétique ultra travaillée. Après un amuse-bouche au concombre mariné, on s’est ainsi régalé en entrée d’une soupe de tofu et légumes et de dim sum aux champignons et aux légumes puis en plat d’aubergines en aigre-douce, de crêpes aux légumes (dans le même esprit que les crêpes au canard, un vrai délice) et de tofu à la sauce de haricots noirs et enfin, en dessert, d’une soupe de mangue servie avec du pomelo. Un vrai menu dégustation au prix très correct de 65 francs pour un voyage gustatif bluffant, le tout dans le cadre ultra chic du restaurant à la décoration shanghaienne ambiance années 30. Plus que quelques jours pour déguster cette ode végétale à la gastronomie cantonnaise…mais il se murmure que, même si elles ne figurent pas toutes à la carte, le chef cuisine à la demande ses créations veggie. Avis aux amateurs.

La Veggie week au Tsé Fung, menu entrée-plat-dessert 65 francs, tous les midis jusqu’au 16 juin 2019, la Réserve Genève Hotel and Spa, 301, Route de Bellevue, 1293 Bellevue. Tél. 022 959 59 59.

www.veggieweek.ch

www.tsefung.ch

 

A la Veggie week 2019

L’Asie en mode veggie

Bonne nouvelle : la Veggie week annonce son retour et aura lieu cette année du 3 au 16 juin. Quoi de neuf pour ce cru 2019 ? Une édition qui s’étend à toute la Suisse et qui mettra à l’honneur les gastronomies d’Asie avec trois nouveaux participants : le Tsé Fung, le Patara et le Lou One.

Un événement national

Une douzaine de restaurants, triée sur le volet, a participé aux deux premières éditions genevoises et plus de 2’500 personnes ont afflué pour déguster les créations des chefs. Forte de son succès, la Veggie week a décidé cette année de partir à la conquête de la Suisse. De Zurich à Lenk en passant par Interlaken ou Verbier, les restaurants les plus select de la Confédération proposeront, pendant deux semaines, des menus dédiés à la haute cuisine végétale. Au programme donc, davantage d’établissements -une vingtaine- répartis sur tout le territoire et sélectionnés pour leur renommée, qu’ils soient auréolés d’étoiles Michelin ou salués par Gault&Millau.  A Genève, les fidèles bien sûr comme le Domaine de Châteauvieux, le Chat Botté, le Loti, le Café Lauren, le Woods, le Tiffany, l’Auberge d’Hermance ou encore le Jardin ont répondu présents à l’appel mais également quelques nouveaux arrivants, à l’instar du Fiskebar, du Flacon, de La Place, de l’EastWest ou de l’Aparté. Hors du Canton, les étoilés Le Jardin des Alpes à Villars-sur-Ollon, Prisma à Vitznau et Gourmet Stübli à Interlaken se lancent dans l’aventure ainsi que le 42 à Champéry, Weisses Rössli à Zürich, le W Kitchen à Verbier ou encore Spettacolo au Lenkerhof gourmet spa resort à Lenk.

L’Asie en star

Autre spécificité de cette année : la mise à l’honneur des cuisines du monde et plus particulièrement de l’Asie. Ainsi, les habitués ne manqueront pas de se régaler avec les créations de Prabu Kalyanasundaram, chef du Rasoï by Vineet, comme le Tikki betterave-cacahuète cuit au tawa poriyal d’edamame et espuma noix de coco-feuille de curry, le Kofta de patate douce et tapioca Chutney mangue-cumin et yaourt masala ou encore le chou-fleur achari aux olives vertes sauce khadi gata du Rajasthan Khakhra au fenugrec. Outre le restaurant gastronomique du Mandarin Oriental, qui, depuis la première édition, fait voyager les épicuriens grâce à sa mosaïque de mets à partager aux saveurs indiennes, deux nouveaux restaurants genevois d’exception revisiteront la gastronomie made in Asia en version végétale. Au Beau-Rivage, la cheffe Jumnong Noradee du Patara réinterprétera ainsi les incontournables de la Thaïlande, tels que la salade de Pomelo épicée, les raviolis frits aux légumes ou le curry vert aux aubergines et basilic thai. Le Lou One, sous l’égide du chef Kwok Keung Lau, invitera ses hôtes à découvrir des plats inspirés de différentes régions de Chine, de Sichuan à Shanghai en passant par Pékin.

Le Tsé Fung sous les projecteurs

Last but not least, le Tsé Fung, qui pour la première fois cette année, rejoint le Loti et le Café Lauren, les deux autres établissements de La Réserve, dans l’aventure Veggie week. Une occasion unique de découvrir les créations raffinées de l’unique restaurant chinois étoilé de Suisse.  « Je suis très heureux que le Tsé Fung participe pour la première fois à la Veggie Week, une magnifique occasion de montrer toutes les facettes de la gastronomie végétarienne cantonaise, témoigne Frank Xu le chef. Les légumes représentent un ingrédient majeur de la cuisine chinoise et il existe une très riche tradition de plats végétariens, initiée par les bouddhistes notamment. Pour un restaurant étoilé comme le Tsé Fung, imaginer des recettes végétariennes de haute gastronomie, avec des assiettes toujours aussi élégantes, est un beau défi, qui va à la rencontre des tendances actuelles. »   Au menu du restaurant distingué par le guide rouge ? Dim sum aux champignons, Aubergine en aigre-douce, Crêpes aux légumes ou encore Soupe de mangue. De quoi s’initier aux délices de la cuisine cantonnaise étoilée…en version veggie, une grande première.

www.veggieweek.ch

 

Brunch à Genève #1

Un dimanche au Loti

Déprimante la Cité de Calvin le dimanche ? Pas si l’on a la chance de s’attabler dans l’hôtel le plus chic du canton. Au programme, un brunch gastronomique à se damner…et des baby-sitters de luxe pour s’occuper des dandys version mini.

On le répète encore et encore, nous sommes des inconditionnels de La Réserve. Qu’il s’agisse de se délasser au spa, de déjeuner au Tsé Fung ou de dîner en tête-à-tête au Loti, on est littéralement fan du 5 étoiles à la décoration exotico-chic. A défaut d’y élire résidence, chaque occasion est bonne pour y trouver refuge le temps d’un après-midi, d’une soirée ou plus si affinités. Notre dernière excuse pour filer à Bellevue ? Tester le brunch de Virginie Basselot. Comme, on a l’âme aventurière, on a embarqué nos deux terreurs de 3 et 5 ans. Luxe, calme et volupté avec deux mini dandys qui ont la bougeotte, le challenge était de taille.  Et franchement, chapeau ! On a testé plusieurs brunchs de grands hôtels mais là, on a été bluffé ! Côté assiette d’abord, on s’est évidemment régalé. Bar à fruits de mer, sushis préparés en live, chariot de fromages affinés, viennoiseries, verrines diverses et variés, mini-club sandwiches, mets asiatisants importés du Tsé Fung (le chinois étoilé de l’hôtel), jus de fruits et légumes frais et j’en passe, le buffet est au top. Pas question de s’arrêter en si bon chemin, des œufs sont préparés à la commande ainsi qu’un plat au choix (Saint-Jacques snackées ou filet de bœuf de Wellington, juste divins), le tout est accompagné d’une coupe de champagne de bienvenue. Pour clore les agapes, un magnifique buffet de desserts assène le coup de grâce aux gourmands. Les enfants s’en donnent à cœur joie et une fois rassasiés, ils s’éclipsent au Lodge d’hiver, où ils peuvent picorer sucettes en chocolat, guimauves et autres douceurs. Avec l’aide d’une pro, ils s’essaient au patinage et s’amusent avec l’équipe d’animateurs dans les différents ateliers organisés spécialement pour eux : bricolage, maquillage, loisirs créatifs… Pendant ce temps, ON PROFITE. On se ressert de bœuf Sichuan et nouilles chinoises, on craque pour quelques huîtres, on teste le jus grenade-papaye-ananas, on reprend un dernier bout de fromage puis deux ou trois desserts (mention spéciale pour les îles flottantes revisitées), etc. Un café et on se décide enfin à récupérer les garçons ravis. Bilan : un dimanche de rêve…pour tout le monde. Et, ça n’a pas de prix.

Brunch au Loti avec prise en charge des enfants tous les dimanches (patinoire jusqu’au 11 février), 110 francs par adulte et 50 francs par enfant de 4 à 12 ans, La Réserve Genève Hotel and Spa, 301, Route de Bellevue, 1293 Bellevue. Tél. 022 959 59 59.

www.lareserve-geneve.com

 

A table !

C’est la fête de LaFourchette

Avis à toutes les bonnes fourchettes, fins gastronomes et autres épicuriens, le Festival LaFourchette revient cette année du 17 au 31 octobre et souffle sa dixième bougie. A cette occasion, l’ex-Festival de la Gastronomie change de nom mais pas que…

Festival de la Gastronomie ou Festival LaFourchette, finalement peu importe… La bonne nouvelle de cette dixième édition ? Le nombre de participants, toujours plus nombreux à la fête. Cette année, une centaine d’établissements dans toute la Suisse Romande participent à l’opération en proposant -50% sur leurs cartes. Et comme à son habitude, fort de sa volonté de pouvoir rendre la gastronomie accessible au plus grand nombre, le Festival proposera également les menus Grands Chefs dans les restaurants les plus VIP de la région, de la Cigogne, au Bayview en passant par le Tsé Fung, le Loti ou encore le Jardin, pour n’en citer que quelques-uns… Et pour réserver ? Rien de plus simple, rendez-vous directement sur l’application, où la liste des participants, recommandations et avis sont disponibles.

Festival LaFourchette du 17 au 31 octobre 2017.

www.lafourchette.ch
 

Voyages culinaires

Tour du monde à la Réserve

Jouer les Phileas Fogg  sans quitter les rives du Léman ? C’est ce que propose La Réserve en invitant ses hôtes à un tour du monde gourmand en 80 jours. Embarcation immédiate.

Le périple débutera le 10 janvier et s’achèvera fin mars. Exit les visas, les suppléments bagages, le décalage horaire, le Tour du monde by la Réserve  aura lieu dans les murs du cinq étoiles de Bellevue. Plusieurs escales sont prévues. Le mardi 10, mercredi 11 et jeudi 12 janvier, on file droit chez nos voisins, direction les beaux quartiers de la Capitale. Le chef doublement étoilé de La Réserve Paris, Jérôme Banctel s’invite au Loti pour signer avec Virginie Basselot des menus exclusifs sous le signe de la gastronomie à la française. Deux semaines plus tard, du samedi 28 janvier au 4 février, on s’envole en Asie pour célébrer le Nouvel An chinois, comme il se doit, au Tsé Fung, unique restaurant chinois récompensé par une étoile au Michelin en Suisse. De quoi  célébrer l’entrée dans l’année du Coq de Feu en beauté. Petite halte en Russie le 2 février, où le jeune virtuose de la cuisine créative contemporaine moscovite, le chef du White Rabbit, Vladimir Mukhin, viendra prendre les commandes des fourneaux du Loti. Une occasion unique de succomber aux saveurs du restaurant élu 18e meilleur restaurant au monde. Du 27 février au 5 mars, c’est le Maroc qui sera à l’honneur avec en invité VIP le chef de La Mamounia, le légendaire palace de Marrakech à la cuisine très réputée. Les 14, 15 et 16 mars, clin d’œil aux Indes fastueuses avec  les Dîners Cos, rendez-vous incontournables des œnophiles. L’occasion de se remémorer l’histoire du vin de Cos d’Estournel, si prestigieux qu’il s’exporta dès les origines jusqu’aux Indes. Son fondateur était surnommé le « Maharadjah de Saint-Estèphe » et les chais du château possèdent toujours les pagodes exotiques installées à l’époque… Pas de doute, en 2017, La Réserve a prévu de nous faire voyager.

La Réserve Genève Hotel and Spa, 301, Route de Bellevue, 1293 Bellevue. Tél. 022 959 59 59.

www.lareserve-geneve.com