Slider

Tag Archives: Tourbillon

A l’heure de Rambo

RM 25-01, l’outil de la survie

C’est LA montre qui fait rêver les aventuriers. Développé en collaboration avec Sylvester Stallone, le nouveau tourbillon chronographe RM 25-01 Adventure accompagne les intrépides en milieu hostile.

Pas de doute, la RM 25-01 aurait pu trouver place au poignet de John Rambo. Les spécificités de la dernière-née de chez Richard Mille, dont Sylvester Stallone himself affirme qu’elle est « parée pour l’aventure » ? Etanche jusqu’à 100 mètres, le garde-temps XXL à la mécanique associant la complication du tourbillon et la complexité d’un mouvement chronographe dit « de compétition ». est livré avec une boussole en titane grade 5 traitée DLC, composée d’une lunette fixe et d’une lunette tournante, et venant se fixer rapidement sur la carrure grâce à un système de type « baïonnette ». Son couvercle en Carbone TPT® accueille un miroir et une ouverture à 12 heures pour une orientation plus précise avec l’aiguille de la boussole. Ses glaces saphir avec traitement antireflets multicouches sont revêtues d’une barrière antimagnétique pour éviter toute perturbation entre le mouvement et la boussole. Un niveau à bulle, situé à 4 heures, permet d’assurer le positionnement bien à plat de la montre pour un meilleur ajustement de visée. Une fois détachée, la boussole peut être fixée sur une plaque en Carbone TPT®. Idéale pour l’orientation, elle affiche entre autres informations les lignes indiquant la direction à suivre lors d’une progression suivant un cap et une carte. Cette boussole peut être remplacée par une lunette bidirectionnelle en Carbone TPT® et titane, indiquant les quatre points cardinaux et disposant d’un disque gradué sur 360° et d’une échelle 24 heures. Son utilisation ne requiert aucun calcul. Il suffit de placer l’aiguille des heures face au soleil puis de régler la lunette tournante de manière à ce qu’elle pointe l’heure locale inscrite sur cette dernière et permette au porteur de situer le nord, l’est, le sud et l’ouest, quel que soit l’hémisphère dans lequel il se trouve. Situé à 2 heures, un compartiment en titane grade 5 fermé hermétiquement peut recevoir des pastilles de purification d’eau permettant de rendre buvable, en 30 à 120 minutes selon son degré de pollution, un litre d’eau de n’importe quelle provenance. Pour parfaire l’esprit d’aventure émanant de cette édition limitée de 20 pièces pensée avec Sly, un bracelet sculptural en caoutchouc naturel à motif de camouflage et une solide boucle ardillon en titane grade 5 viennent maintenir fermement contre le poignet cet imposant boîtier aux courbes ergonomiques. Le prix de la bête ? 934 000 francs. On peut aussi rester dans son canapé avec sa Swatch.

www.richardmille.com

 

 

 

 

 

69, la montre érotique

Un tourbillon de plaisir

La montre érotique est un art ancestral que les horlogers se plaisent à revisiter. C’est notamment le cas de Richard Mille qui vient de signer la bien-nommée RM 69 érotique.

Les sextos? Une manière finalement un peu triviale de communiquer l’ardeur de son désir. Pour envoyer ses pensées libidineuses à sa dulcinée, exit le téléphone portable : la dernière-née de Richard Mille redonne incontestablement ses lettres de noblesse au message de cul. « I want to caress you madly », « I long to explore your lips», voilà, entre autres, quelques-unes des phrases évocatrices de plaisirs qui s’afficheront sur le cadran de la RM 69. Une réinterprétation plutôt originale du garde-temps coquin. En effet, la montre érotique est inscrite dans l’histoire horlogère. A une époque où le libertinage était réprouvé par les autorités morales et religieuses, les créateurs d’antan rivalisaient d’ingéniosité pour dissimuler des représentations de scènes olé olé derrière des mécanismes savants. Ces montres polissonnes sont nées à la fin du XVIIe siècle avec l’invention des mouvements à répétition minutes. Depuis et jusqu’à aujourd’hui, nombreux sont les horlogers à s’illustrer dans le domaine, du spécialiste  Svend Andersen à Blancpain, Chopard, Perrelet, Girard-Perregaux, Ulysse Nardin et bien d’autres.

Mais, si sur la plupart des modèles, le libertinage est imagé et dissimulé sous de complexes mécanismes, avec la RM 69 au contraire, l’amour et l’érotisme s’énoncent avec des mots. Bien loin des scènes jouées par des automates, cette création joue sur le désir d’exprimer ouvertement la passion, la sensualité voire la sexualité. Pour ce faire, elle dispose d’une complication baptisée « Oracle », un mécanisme qui déclenche la rotation des 3 rouleaux en titane grade 5 gravés, à l’instar des moulins tibétains, créant ainsi un énoncé aléatoire. Activé à la demande du propriétaire par pression sur le bouton poussoir situé à 10 heures, il affiche sans détour le désir de ce dernier. Afin de faciliter la lecture, les ingénieurs mouvement ont développé un mécanisme permettant de désolidariser les aiguilles du rouage de temps. L’activation du poussoir placé à 8 heures escamote les aiguilles pour libérer visuellement les rouleaux. Une fois relâché, il permet à celles-ci de revenir automatiquement à leur position horaire. A noter, l’édition n’est pas limitée à 69 pièces comme on aurait pu l’attendre mais à 30. Le sexto version luxe ne sera décidément pas pour Monsieur tout le monde.

www.richardmille.com