Slider

Tag Archives: Tennis

David Lloyd à Genève

Le renouveau du Country Club

C’est la bonne nouvelle du mois pour les sportifs : David Lloyd prend enfin ses quartiers en Suisse. Le groupe vient d’annoncer l’acquisition du Country Club Geneva, mythique club de tennis de Bellevue. On est dans les starting-blocks.

124ème club du groupe et neuvième acquisition de l’année, le Country Club Geneva ouvre une nouvelle page dans l’histoire de David Lloyd Leisure (DLL). Car si le leader british du fitness version premium est déjà implanté dans la région avec son complexe XXL de Veigy-Foncenex, il franchit pour la première fois la frontière suisse pour s’installer à Bellevue au sein du Country Club Geneva, le club de tennis le plus renommé de la ville, aujourd’hui détenu par Dona Bertarelli. La vente devrait être finalisée au mois d’avril et promet de ravir les inconditionnels de David Lloyd. En effet, conformément aux standards de la maison, le Country Club Geneva offre une pluralité d’infrastructures dernier cri comprenant 11 courts de tennis, une salle de fitness, un parcours de golf et un grand espace spa. Il a entièrement été rénové en 2017 et David Lloyd Leisure prévoit d’investir 9 millions d’euros pour développer davantage ce site présentant un potentiel d’expansion. “Le Country Club Geneva est l’un des plus grands et prestigieux centres de bien-être de la région. Il correspond parfaitement à David Lloyd Clubs qui est une marque familiale. Le club a beaucoup investi ces dernières années, mais nous pensons qu’il possède encore plus de potentiel. Nous avons donc des projets ambitieux dans le but d’améliorer davantage les installations de remise en forme et de bien-être. L’achat du City Green Sport and Health club, il y a deux ans, s’est avéré être une très bonne décision et nous sommes persuadés que notre connaissance du marché local va permettre au Country Club Geneva de continuer à s’accroître”, a annoncé Glenn Earlam, CEO du David Lloyd Leisure. Une acquisition prometteuse côté rive droite qui augure un développement croissant du groupe en Suisse.

www.davidlloyd.co.uk

 

 

 

 

 

La Bible du dieu suisse

Un nouveau titre pour Federer

« Federesque », c’est le titre du dernier ouvrage consacré au mythique tennisman suisse. Un beau livre du photographe Antoine Couvercelle et du journaliste sportif Mark Hodgkinson qui retrace la carrière du meilleur joueur de tous les temps.

20 ans de circuit ATP, 20 titres en Grand Chelem, le photographe Antoine Couvercelle et le journaliste Mark Hodgkinson signent Federesque, premier beau livre consacré au maestro. De sa première apparition, à 17 ans, sur le circuit ATP World Tour à son 20e titre du Grand Chelem, décroché en 2018 à l’Open d’Australie, Roger Federer s’est imposé comme le plus grand joueur et le plus impressionnant n°1 mondial de tous les temps. Une épopée que retrace le duo de passionnés dans un bel objet au format à l’italienne. Mark Hodgkinson –fin connaisseur du monde du tennis, biographe d’Ivan Lendl et Andy Murray – accompagne de ses commentaires vifs et précis les images de Antoine Couvercelle, photographe français, qui pendant 20 ans a inlassablement suivi le sportif sur le circuit professionnel, aux quatre coins du monde, saison après saison, saisissant magnifiquement la grâce et l’efficacité de ses coups et son déplacement félin, sa sobriété joyeuse dans la victoire, son élégante équité dans les moments contraires. Bref, un ouvrage « Made in Switzerland » qui célèbre en photos les vingt ans de circuit professionnel et les vingt titres en Grand Chelem de l’icône helvète…et un indispensable pour les inconditionnels du dieu Fedex.

« Federesque », 104 pages, éditions BTL-Beyond the Lens Publications, 55 francs.

www.btl.ch 

Sport à l’anglaise

David Llyod Clubs aux portes de Genève

Le géant du fitness made in UK débarque en France voisine et reprend les clés du complexe sportif City Green Sport and Health Clubs de Veigy-Foncenex. Une bonne raison de courir à grandes enjambées de l’autre côté de la frontière.

Ancien tennisman professionnel, David Lloyd a créé un empire. Leader européen des clubs premium, son groupe éponyme exploite 112 centres à travers l’Europe dont 92 au Royaume-Uni. Pas question de s’arrêter en si bon chemin, le mastodonte du fitness de luxe poursuit son expansion et s’implante à quelques encablures de Genève avec la reprise depuis le 1er mars de la gestion du City Green Sport and Health Clubs à Veigy-Foncenex. Au programme, un lifting de choc ! La firme britannique compte investir près de 7 millions de francs pour procéder à « quelques rénovations ». Les premières installations à bénéficier de ce sérieux coup de jeune ? Les 5 courts de tennis intérieurs ainsi que les 6 extérieurs…sans grande surprise étant donné que les sports de raquettes occupent une place privilégiée au sein du groupe international et ce depuis ses prémisses, on se demande pourquoi… Mais elles ne seront de loin pas les seules. Parmi les grandes nouveautés, des espaces flambant neufs pour les activités destinées aux enfants, une salle de cycling, un studio holistique, un fitness complètement restauré, un spa et des piscines repensés et des vestiaires modernisés… Autre innovation que les dingues de sport vont adorer: la zone d’entraînement « HIIT Blaze », où l’on pratique préparation cardiovasculaire, boxe et arts martiaux avec une ceinture autour de la taille qui mesure la fréquence cardiaque. Bref, un futur petit paradis où il fera bon de s’entraîner mais aussi…de bosser. Le groupe été classé par « The Sunday Time » dans le Top 30 des entreprises où il fait bon vivre en 2017. Le top.

David Lloyd Clubs, 740 Route des Plantets, 74140 Veigy-Foncenex, France.

www.davidlloyd.co.uk

 

 

On a testé…

Le sport à La Réserve

Le spa Nescens vient d’inaugurer un tout nouveau programme dédié à la préparation physique, associant coaching, soins et nutrition. L’objectif ? Se remettre au sport, renforcer sa condition physique ou augmenter ses performances. La GDH s’est dévouée -sans trop se faire prier- pour essayer.

Du renforcement physique dans un hôtel 5 étoiles, est-ce bien compatible ? C’est ce que l’on est allé voir de près en passant une journée à La Réserve. Fidèle à son positionnement autour du Better Aging, le Spa Nescens a concocté un programme sur-mesure pour ceux qui souhaitent se remettre au sport dans les meilleures conditions ou qui sont bien décidés à augmenter la performance de leur discipline fétiche. Et si les lieux se prêtent à la détente, pas question de buller. Ici, la remise en forme, c’est du sérieux. Pour preuve, il se murmure que des joueurs de tennis du top ten mondial s’y entraînent. On les comprend. Car, pour finir, la préparation physique version luxe, on en ferait volontiers tous les jours.

L’heure du bilan

Sportif ou pas, du vin et des bonnes bouffes, à la longue, ça ne pardonne pas. Et, pour slalomer sur les pistes noires, faire des exploits sur terre battue ou exceller sur les greens, il faut améliorer sa technique bien sûr, mais aussi entretenir sa forme physique. Pour inaugurer la journée donc, un bilan physique et ostéo-articulaire par Sébastien Ducasse, l’ostéopathe du spa. Incontournable le passage par l’objet de toutes les angoisses : la balance ou plutôt dans le cas présent un engin high-tech multi-capteurs pour quantifier les masses de notre corps. Fini le simple résumé de l’indice IMC, on parle de pourcentages de muscle, d’eau et de graisse. “L’IMC n’est pas significatif. L’important est la répartition des masses corporelles et de se sentir bien dans son corps”, explique-t-il. De là, place aux choses sérieuses. Briefée par le thérapeute, Anne, la coach sportive, se charge du programme d’entraînement et délivre une foule de conseils personnalisés. Et là, pas une minute de répit. Même si la saison est sur sa fin, c’est en prévision de l’année prochaine que nous avons opté pour le ski. Car à chaque discipline, ses exigences avec un focus sur l’endurance, la puissance, l’équilibre ou l’adresse en fonction des objectifs. Et pour améliorer nos performances de skieur émérite, nous avons travaillé dans différentes salles sur des machines derniers cris comme la Kinesis one ou encore l’Artis adductor. Petit détour par la salle de fitness interactif équipée d’un ensemble square & wall avec capteurs lumineux connectés à une dalle plasma tactile. Une sorte de jeu vidéo grandeur nature idéale pour parfaire sa godille en s’amusant. Pour clore la séance, une série d’exercices de stretching de trente minutes ultra efficaces dans une pièce dédiée.

A table !

12h, il est l’heure de déjeuner. Pas d’agapes déraisonnables, il va de soi (dommage car il y a de quoi faire à la Réserve) mais excellente surprise, on peut manger light et fort sympathique. Merci M. Canino. C’est en effet, le chef étoilé de La Réserve Ramatuelle qui signe la carte du Café Lauren. Dans le cadre du programme de préparation physique, un repas sur-mesure est concocté. Champignons farcis et crème de cresson, Cabillaud rôti, fondue de poireaux et mangue, Vinaigrette à la mangue et ananas et en dessert salade de fruits frais, le tout accompagné d’un jus détox pomme-citron-gingembre, voilà une diète à laquelle on se plierait volontiers à tous les repas. Et malgré le sport du matin, pas de sensation de faim. On est impressionné. A 14h, rendez-vous avec Julie Augustin, une nutritionniste qui nous réconcilie avec les régimes lors de son bilan diététique personnalisé et ultra pointu. Son motto ? « Pour maigrir, il faut manger assez ». On ne peut qu’adhérer. Le secret, nous dévoile-t-elle, c’est notamment le rythme d’alimentation quotidien. Ne pas laisser de trop longs intervalles entre les repas, quitte à prendre des collations régulières, bref doser intelligemment pour ne pas avoir trop ou pas assez faim. “L’idée est de fractionner les repas (trois repas + une ou deux collations), de manière à lisser les apports énergétiques sur la journée et éviter les fringales et grignotages associés”, explique-t-elle. “Ecouter les sensations de faim – différentes des envies de manger – est indispensable. En résumé, il faut ajuster les portions de féculents pour arriver aux repas avec une légère faim.” Bon, quant au vin, il ne faut pas rêver, mieux vaut limiter la consommation en fréquence…et en volume. On ne garantit rien mais on essaiera, promis.

Après l’effort, le réconfort…

Pour terminer la journée, une séance de balnéothérapie aux huiles essentielles dans une ambiance lumière tamisée et bougies des plus agréables pour se détendre et surtout un massage signature à l’huile de sésame d’une heure trente par le vigoureux Leonard. Un soin détoxinant, drainant et stimulant qui cible les trajets musculaires et énergétiques en se concentrant essentiellement sur les zones les plus sensibles. De quoi dénouer les tensions et les blocages instantanément. Last but not least, on est invité à profiter des installations fitness et de détente du Spa. Machines en libre accès pour les plus courageux, sauna, hammam et piscine pour nous. Une version condensée du programme qui dans son intégralité se déroule en temps habituel sur quatre jours…et on en ferait volontiers bien davantage. Un cadre de rêve, des intervenants au top et des journées mixant entrainement de pointe et délassement, de quoi donner des envies de reconversion… Sportif professionnel en séjour longue durée à la Réserve, c’est possible ?

Tarif : 1er jour : 300 francs. Jours suivants : 650 francs par jour avec un supplément de 100 francs par jour pour le programme de préparation physique spécial tennis.

Spa Nescens – La Réserve Genève- Hotel, Spa and Villas – 301, route de Lausanne – 1293 Bellevue +41 (0) 22 959 59 99 – infogeneve@spanescens.com – www.lareserve-geneve.com