Slider

Tag Archives: Tatoueur

Tatoués au musée

Quand Lausanne s’encre…

Pas de doute, le tatouage est à la mode. Libéré des figures imposées, il s’érige même au rang d’art et vient squatter les musées, de Paris à New York en passant par…Lausanne, où il s’invitera en roi le samedi 23 juin au coeur du Musée historique.

La Confédération tient sa renommée mondiale non seulement de son horlogerie, ses banques ou ses chocolats, mais aussi…de ses tatoueurs. Parmi ses éminents représentants, Maxime Plescia-Büchi, graphiste, éditeur, directeur artistique, visionnaire et tatoueur VIP. Formé à l’ECAL, et chez le pape de la discipline Filip Leu, il œuvre notamment à Londres. Véritable coqueluche du monde de la mode et du show-business, l’artiste helvète multi-casquettes tatouera le 23 juin en live au Musée Historique Lausanne. Une première.

Pique et pique et colegram

Deux personnes auront ainsi la chance de pouvoir être tatoués en live par la superstar en plein coeur du musée. Ces dernières pourront choisir un design parmi trois thématiques classiques de l’artiste : médiéval, naturaliste et géométrique. Dès 14h, il s’exécutera en mode flash tattoo, une pratique consistant à recopier un modèle répertorié par le tatoueur. Les noms des deux chanceux seront tirés au sort à l’issue de l’inscription via les réseaux sociaux du MHL ou à l’adresse musee.historique@lausanne.ch.

L’aiguille au coeur d’une table ronde

Cette séquence de tatouage ouverte au public sera suivie d’une table ronde autour du thème, devenu un véritable phénomène de société ces dix dernières années. Se faire tatouer est aujourd’hui une démarche autant intimiste qu’exhibitionniste, ou simplement personnelle. Lors de cette discussion, le tatoueur basé entre Londres et Zurich expliquera le lien particulier qu’il entretient avec sa ville d’origine, Lausanne. Modérée par le journaliste et auteur Christophe Gallaz, la discussion sera animée par Julien Burri, également journaliste, auteur et tatoué, Elodie Brenyard, graphiste, illustratrice et apprentie tatoueuse.

Tatouage en live, le samedi 23 juin 2018, tattoo flash à 14h et table ronde à 16h, Musée Historique Lausanne, Place de la Cathédrale 4, 1005 Lausanne.

www.lausanne.ch/mhl

Foound, l’adresse qui buzze

La fabrique de la rue Gutenberg

Une fresque en noir et blanc de l’artiste Tina Schwizgebel attire l’œil. Il s’agit de l’entrée de la dernière place to be genevoise : un concept-store alternatif situé à quelques encablures de la gare Cornavin.

On se croirait en plein Williamsburg : le tout nouveau concept-store du bas de la Servette a des airs de repaire arty brooklynien. Avec son décor industriel, l‘ancienne usine désaffectée accueille désormais, sur ses 500 m2, nutritionniste, professeurs de yoga ou de self defense, tatoueur, coiffeur, ateliers d’artistes, showroom d’impression 3D, espaces de co-working ou encore pop-up stores. Bref, de l’hétéroclite et de l’atypique. Il faut dire que Foound se définit, avant tout, comme un lieu de vie et de rencontre qui s’animera régulièrement avec des marchés de nuit, dégustations de vin, expositions ou vernissages. L’objectif de ses fondateurs ? Soutenir et promouvoir la création locale. Côté buvette, on se régale donc de produits de la région bien sûr avec des planchettes de saucisson, tomme, olives et viandes des Grisons. Et en matière de shopping, on découvre par exemple Stüdio, un tout nouveau label d’édition de design privilégiant la fabrication suisse, les dessins de Lulallo, les vélos rétro du Vintage store, les bijoux de la marque helvète 3 girls and a dude ou encore les produits de l’épicerie Chez Laurène. Du made in Switzerland vraiment pointu et réuni en un seul lieu. Bref, une adresse à découvrir d’urgence.
barFoound, 16, rue Jean Gutenberg 1201 Genève. www.foound.ch

commodo Praesent consequat. risus tristique libero ultricies