Slider

Tag Archives: Tatouages

Tatoués au musée

Quand Lausanne s’encre…

Pas de doute, le tatouage est à la mode. Libéré des figures imposées, il s’érige même au rang d’art et vient squatter les musées, de Paris à New York en passant par…Lausanne, où il s’invitera en roi le samedi 23 juin au coeur du Musée historique.

La Confédération tient sa renommée mondiale non seulement de son horlogerie, ses banques ou ses chocolats, mais aussi…de ses tatoueurs. Parmi ses éminents représentants, Maxime Plescia-Büchi, graphiste, éditeur, directeur artistique, visionnaire et tatoueur VIP. Formé à l’ECAL, et chez le pape de la discipline Filip Leu, il œuvre notamment à Londres. Véritable coqueluche du monde de la mode et du show-business, l’artiste helvète multi-casquettes tatouera le 23 juin en live au Musée Historique Lausanne. Une première.

Pique et pique et colegram

Deux personnes auront ainsi la chance de pouvoir être tatoués en live par la superstar en plein coeur du musée. Ces dernières pourront choisir un design parmi trois thématiques classiques de l’artiste : médiéval, naturaliste et géométrique. Dès 14h, il s’exécutera en mode flash tattoo, une pratique consistant à recopier un modèle répertorié par le tatoueur. Les noms des deux chanceux seront tirés au sort à l’issue de l’inscription via les réseaux sociaux du MHL ou à l’adresse musee.historique@lausanne.ch.

L’aiguille au coeur d’une table ronde

Cette séquence de tatouage ouverte au public sera suivie d’une table ronde autour du thème, devenu un véritable phénomène de société ces dix dernières années. Se faire tatouer est aujourd’hui une démarche autant intimiste qu’exhibitionniste, ou simplement personnelle. Lors de cette discussion, le tatoueur basé entre Londres et Zurich expliquera le lien particulier qu’il entretient avec sa ville d’origine, Lausanne. Modérée par le journaliste et auteur Christophe Gallaz, la discussion sera animée par Julien Burri, également journaliste, auteur et tatoué, Elodie Brenyard, graphiste, illustratrice et apprentie tatoueuse.

Tatouage en live, le samedi 23 juin 2018, tattoo flash à 14h et table ronde à 16h, Musée Historique Lausanne, Place de la Cathédrale 4, 1005 Lausanne.

www.lausanne.ch/mhl

In my little Switzerland

La Suisse en clichés

Ras le bol des souvenirs kitsch du type cloche à vache, coucou en bois ou marmotte en peluche ? Cullycully réinvente les symboles helvétiques pour créer des produits décalés et graphiques 100% made in Switzerland.
y a pas le feu au lac
Exit la banale plaque de chocolat ou la chope à bière ringarde. Désormais les souvenirs de notre beau pays c’est chez Cullycully qu’on ira les trouver. En effet, la start-up des bords du Léman revisite les icônes suisses pour créer des collections originales et pleines d’humour. Les coloriages géants format posters permettent ainsi d’exercer ses talents d’artistes sur le Palais fédéral, le Cervin, les mouvements d’une montre, des lingots d’or, le cirque Knie ou une arbalète en référence à Guillaume Tell bien sûr. Les tatouages éphémères au design pop prennent la forme de montres, de pics à fondue ou de téléphérique. Les cartes postales –à colorier également- représentent de manière stylisée des animaux locaux typiques, tels que l’ours, la chèvre, la vache et le bouquetin ou des paysages relookés comme les vignes de Lavaux. Clous des créations, les sacs déclinant les expressions et tics verbaux régionaux, « Y’a pas le feu au lac ! », « ça va le chalet? » ou « Das isch Tip Top». Bref, sans aucun doute de quoi affirmer sa suissitude avec style.

www.cullycully.ch

Praesent vulputate, tristique Praesent Nullam quis, Sed