Slider

Tag Archives: Tag Heuer

Hotte suisse #3

Sous le gui avec Heidi 

Pas question de s’arrêter en si bon chemin, place aujourd’hui à la sélection d’idées cadeaux 100% suisses numéro trois.

Turicum Dry Gin, gin produit à Zurich, raffiné avec la floraison du Lindenhof, 49,90 francs, www.turicum-gin.ch

Caleçon de la marque zurichoise Pater et Filius spécialisée dans les boxers haut de gamme, dès 79 francs, www.paterfilius.com

Stylo Astrograph, écrin-présentoir en forme de plate-forme de lancement, stylo-plume logé à l’intérieur du fuselage de la fusée, figurine miniature, représentant un astronaute revêtu de rhodium et aimanté, édition limitée, MB&F et Caran d’Ache, prix sur demande, www.carandache.com

Smartwatch TAG Heuer Connected en or rose 18K, diamètre 46 mm, 4 Go de mémoire, flux audio, Bluetooth et Wi-Fi,  système d’exploitation Android Wear, 9’900 francs, www.tagheuer.com

BeerIQ, jeu de quiz des amateurs de bière, Helvetiq, 29 francs, www.helvetiq.ch

Arrêt au stand

TAG à l’heure du Salon de l’Auto

La marque TAG Heuer offre au public du Salon International de Genève un stand magnifique de 1000m2. Deux événements marquants sont ainsi mis à l’honneur : le centenaire du premier chronographe au centième de seconde ainsi qu’un partenariat inédit dans la Formule 1.
Stand Tag Heuer
L’aventure horlogère de TAG Heuer est associée aux sports motorisés depuis très longtemps. Dès le début de son histoire, la firme a travaillé au développement de chronographes de sport innovants. Cette implication dans la course à la précision a amené TAG Heuer à figurer au premier plan dans l’univers de la compétition automobile. Les chronomètres manuels Heuer au début de l’aventure de la Formule 1, les partenariats successifs avec des constructeurs prestigieux ou les associations à d’autres disciplines du sport automobile ont permis d’assoir le fabriquant au rang d’icône. Sur le magnifique stand du salon il est aussi question d’icônes car sous les portraits de pilotes illustres tels que Senna, Steve McQueen ou Patrick Dempsey, trône une collection variée de voitures d’exception : la Porsche Dempsey Racing 911 RSR 2015, la March 701 Jo Siffert, la fameuse Formula E 2016, la fougueuse Abarth 595 « Competizione by TAG Heuer ». Le clou du spectacle est la nouvelle F1 « Red Bull Racing – TAG Heuer RB12» 2016, la première de l’écurie ainsi rebaptisée. C’est la première fois qu’un constructeur horloger associe son nom à celui d’une écurie ! Le visiteur du stand risque d’y passer un long moment car tout a été fait pour y prendre du plaisir, que ce soit avec les cinq simulateurs de course, le circuit miniature avec voitures électriques, le bar ou bien l’exposition de chronographes et montres de l’horloger jurassien. Le pop-up store permettra entre autre au dandy de s’offrir la réédition de la légendaire Monaco avec le mythique cadran carré bleu avec couronne à gauche – l’original était portée par Steve McQueen sur le tournage du film Le Mans en 1971 !

www.tagheuer.com

A l’heure du scorpion

Abarth Competizione by TAG Heuer

A l’occasion du Salon Automobile de Bruxelles 2016, Tag Heuer a présenté l’Abarth Competizione by TAG Heuer, un petit bijou italo-suisse qui affiche 180Ch sous le capot et un design signé Garage Italia Customs dirigé par Lapo Elkann.
Abarth-TagHeuer-BMS2016-1
Il n’y en aura que 30 exemplaires et elle ne sera commercialisée que sur les marchés belges et luxembourgeois. Pas de doute la nouvelle Abarth 595 « Competizione by TAG Heuer » fera des envieux. Une association exclusive pour la manufacture suisse dont c’est le premier partenariat du genre, même si, ne l’oublions pas, la voiture et la course automobile font intrinsèquement partie de l’ADN TAG. Est-il utile de rappeler que la marque de montres de luxe suisse a soutenu les plus grandes équipes de F1, les plus grands pilotes, et les circuits les plus mythiques ? On ne sera pas surpris d’apprendre que la voiture a été développée en partenariat avec la société Garage Italia Customs dirigée par Lapo Elkann, sous l’impulsion de Monsieur Biver. Son moteur 1.4 T-jet a été poussé jusqu’à 180ch et 250 Nm de couple, grâce à une nouvelle turbine et un échappement hautes performances Monza Record. Des atouts complémentaires indéniables pour le modèle à quatre places le plus sportif et puissant de la gamme Abarth qui a été conçue pour ceux qui aiment les montées d’adrénaline, grâce à une accélération de 0 à 100 km/h en 6.7 secondes, ainsi qu’un freinage puissant et sécurisant assuré par un système surdimensionné Brembo. Cerise sur le gâteau, le petit bolide sera livré avec une montre créée pour l’occasion, une TAG Heuer Carrera Chronographe Automatique d’un diamètre de 41 mm, équipée d’une lunette tachymètre en aluminium, et personnalisée avec le logo exclusif Abarth dans le compteur à 9H, et le mythique scorpion gravé sur son fond. L’ensemble est complété avec un bracelet en cuir perforé aux coutures rouges qui rappellent l’esprit Racing, et comme la voiture, la montre a aussi ses flancs satinés pour lui faire écho. Assortir sa voiture à sa montre, quoi de plus chic ?

www.abarth.com

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Tag Heuer connected

A l’heure du futur

Ça y est, la nouvelle est tombée : Tag Heuer vient de lancer sa première montre connectée.  Un petit bijou de technologie propulsée avec Intel Inside et opérant sous Android Wear™.
THC-in-lifestyle
D’apparence première, la Tag Heuer connected ressemble à une vraie montre. Avec  un diamètre de 46 mm, elle dispose d’une boîte, d’un fond et de cornes en titane grade 2 et d’un bracelet en caoutchouc structuré noir avec boucle déployante.  Ce qui la distingue de ses cousines mécaniques ? Son cadran. En effet, s’il affiche aiguilles, index, compteurs, guichet date et minuterie sur le modèle de la collection TAG Heuer Carrera, il est entièrement…digital. Une première.  Trois « Watch faces » sont ainsi disponibles : le cadran chronographe, le cadran 3 aiguilles et le cadran GMT, tous avec l’affichage de la date et chacun dans trois couleurs au choix (noir, bleu marine ou blanc perlé), reproduisant tous l’apparence et le fonctionnement d’un vrai cadran, avec ses aiguilles et index qui restent visibles pour pouvoir indiquer l’heure, même quand la montre est en mode veille ou quand elle est utilisée en mode connectée. Applications favorites, données sportives ou alertes… l’utilisateur peut donc profiter de sa montre intelligente tout en conservant son aspect horloger. A noter, en sus des fonctions classiques propres au monde de l’horlogerie (minuteur, alarme et chrono), des applications personnalisées en exclusivité pour TAG Heuer sont offerts : Insiders (art de vivre), GolfShot Pro (golf), RaceChrono Pro (course automobile) et Viewrangers (trailing). 4 Go de mémoire, une batterie en lithium dernière génération qui permet une autonomie d’une journée entière, la TAG Heuer Connected est aussi équipée d’un petit micro qui permet de communiquer avec elle via Google Voice control, et d’un écran tactile en glace saphir – complément indispensable à la couronne de commandes située à 3H.  L’ensemble, certifié IP67, est rendu étanche pour la vie de tous les jours. Et quand le téléphone est éteint ? Aucun problème, la montre continue à calculer, afficher, échanger les informations pour autant que la connexion Wi-Fi fonctionne. Evidemment, les applications installées sur la montre (musique, minuteur, alarme, podomètre…) restent actives même quand aucune connexion n’est disponible. Quant à Android Wear, il ouvre un champ des possibles presque infini, un écosystème qui s’auto-enrichit quotidiennement : des milliers d’applications Android Wear sont déjà téléchargeables comme Google Fit, Google Translate, Google Maps ou encore le moteur de commande vocale « OK Google » embarqués d’emblée sur la montre. Enfin, à l’échéance de la garantie de 2 ans, il sera possible d’échanger la TAG Heuer Connected pour une Carrera mécanique avec un mouvement horloger Swiss made à l’intérieur, cela va de soi. Faudra-t-il casser sa tirelire pour offrir la it-montre aux grands garçons qui l’auraient méritée ? Même pas, elle coûte 1400 francs, avis aux intéressés.

www.tagheuerconnected.com

TAG à Saint-Trop’

Sous le soleil

A l’instar de Chanel qui a installé son pop-up store estival dans l’hôtel particulier La Mistralée, TAG Heuer prend ses quartiers d’été à Saint-Tropez à quelques encablures du port.
AGHeuer St Tropez
La place-to-be où il faut voir et être vu ? Saint-Tropez, le fameux it-village de pêcheurs qui a acquis son statut de « légende » de station balnéaire des stars et de la jet-set aux quatre coins du globe. Comme chaque été, les marques de luxe s’y bousculent. Cette année, alors que ces dames iront dévaliser la boutique éphémère de la marque de la rue Cambon installée dans le très chic hôtel de la Mistralée, ces messieurs fileront au cœur du village sur l’emblématique Rue Allard. En effet, TAG Heuer y a installé son pop-up store en partenariat avec Kronometry1999. Une invitation à découvrir tout l’univers du label helvète et en exclusivité le nouveau concept de présentation des montres destiné prochainement aux boutiques du monde entier. Développé en interne, ce dernier reflète bien la réorientation de la marque avec une mise en valeur de ses 4 univers d’expression : le sport, le lifestyle, l’art et le Savoir-Faire&Héritage. Quant à l’espace dans son ensemble, il fait, avec ses lignes racées, référence aux notions de performance, d’innovation et de d’avant-garde propres à TAG et son état d’esprit #DontCrackUnderPressure. Bref, une adresse incontournable pour les dandys de passage sur la Côte d’Azur.

www.tagheuer.com