Slider

Tag Archives: Spa

En mode zen

L’appli qui fait du bien

Le Body Pass, on connaît déjà, on vous en avait parlé l’année dernière. La grande nouveauté ? L’édition 2016 se métamorphose en appli smartphone. Explications.
Bodypass 2016
Ras la casquette des cartes de fidélité qui débordent du portefeuille. Cela tombe à pic : le Body pass abandonne son format Maestro pour se convertir en application mobile. Plus besoin de montrer patte blanche à l’entrée des spas, il suffit de présenter…son téléphone afin de bénéficier des fameux 50%. Coût de l’opération : 85 francs pour télécharger l’application sur l’Appstore et Google Play ou 95 francs pour le coffret cadeau. Une fois activé, le Body Pass est valable 365 jours, pas un de plus, pas un de moins. Pour le reste, le principe reste le même.  Le passeport bien-être permet de bénéficier de soins (massages, coiffure, manucure, pédicure…) à moitié prix dans plus de 150 établissements partenaires en Suisse et en France voisine. Epilation laser pour afficher le torse imberbe d’un jeune premier, séance de Powerplate pour se raffermir sans effort (ou presque), rasage au blaireau chez le barbier, injections de botox, session de float spa, massages relaxants ou sportifs, il y en a pour tous les goûts. Parmi les établissements sélectionnés, se côtoient les incontournables du grand luxe, tels que le Spa by Resense Kempinski à Genève, Le Mirador Resort & Spa à Mont pèlerin, Le Fairmont Montreux Palace, le W Verbier ou le Crans Ambassador et des adresses plus confidentielles comme le Sen Thaï, Insens, Thaï Corner, Bodhi Spa, Le Vintage, The Beauty Suite, Spa by Aveda ou le Bellefontaine Spa. Et si en 2016, on se faisait du bien ?

www.bodypass.ch

Xu au Tsé Fung

La Réserve à la sauce cantonaise

Le Tsé Fung vient de rouvrir ses portes. Aux commandes des fourneaux, un nouveau chef : Frank Xu. Une figure incontournable de la gastronomie cantonaise qui devrait combler les amateurs de saveurs asiatiques.
Frank Xu_la Réserve
Son nom n’est pas inconnu. Il faut dire que Frank Xu n’est pas né de la dernière pluie. Avec plus de 30 ans d’expérience, le chef originaire de Shenzhen représente la 3ème génération de cuisiniers cantonnais dans une famille traditionnelle de restaurateurs. C’est dire si sa passion est quasi inscrite dans ses gènes. Arrivé tout droit de Hong Kong pour ouvrir le Shangri-La Paris en 2011, il a su imposer l’adresse de la capitale française en place-to-be pour les fans de gastronomie cantonaise. C’est maintenant à Genève que le chef de 48 ans s’attaque en prenant les rênes du restaurant asiatique de La Réserve, le Tsé Fung.  « Genève est un marché prometteur pour la cuisine chinoise car il y a peu d’offre dans le haut de gamme, explique-t-il. La Réserve m’a proposé un défi très intéressant et m’apporte beaucoup de soutien en m’offrant une grande liberté dans mes choix concernant la nouvelle orientation du Tsé Fung. » Au programme de la carte, des grands classiques revisités ainsi que des spécialités cantonaises bien sûr. Parmi les plats signatures du chef, on pourra ainsi opter pour la soupe de fruits de mer hot and sour, le saumon Lo Hei, le poulet jaune cuit en croûte de sel flambé à l’alcool de riz, le filet de turbot sauté aux champignons, sauce aux haricots noirs ou encore, pour les inconditionnels, le fameux canard laqué. En dessert, c’est la crème de mangue, pomelo et perles de sagou que l’on ne manquera pas. Un voyage gustatif aux confins de la Chine avec vue sur les rives du Léman.

Tsé Fung, la Réserve, 301, Route de Bellevue, 1293 Bellevue. Tél. 022 959 59 59.

www.tsefung.ch

Passeport bien-être

Jouer la carte zen

Depuis cinq ans maintenant, le Bodypass permet de bénéficier de soins à moitié prix dans une sélection d’instituts, de coiffeurs et de spas. Le millésime 2015 vient de sortir.

Coût de l’investissement? 85 fr. Le principe ? Bénéficier de soins (massages, coiffure, manucure, pédicure…) à moitié prix dans plus de 150 établissements partenaires en Suisse et en France voisine en présentant le précieux sésame lors de la réservation. Injections de toxine botulique, fish spa, massages relaxants ou sportifs, séance de rasage chez le barbier, réflexologie plantaire, cours de Pilates, à chacun ses goûts. Pour les aficionados du standard cinq étoiles, on retiendra ainsi les spas du Kempinski Genève, de l’Hôtel des Trois Couronnes à Vevey, du W Verbier ou encore du Royalp à Villars. Aux amateurs d’un luxe plus discret et confidentiel, on conseillera plutôt le Insens, le spa des Grangettes ou le 43 Spa Geneva. La carte est limitée à 500 exemplaires et valable 1 an à compter du 1er novembre. Il ne reste plus qu’à foncer.

www.bodypass.ch

Aaaatchoum

Enrhubé,moi ? Jamais.

Les spas rivalisent d’imagination pour proposer des cures en tout genre. Une des dernières-nées ? La cure anti-rhume, développée par le Vichy Spa Hôtel Les Célestins.
Vichy Spa

Traverser l’hiver la goutte au nez, on s’en passe volontiers. De là à consacrer quatre jours entiers pour un séjour préventif ? Pourquoi pas finalement… C’est en tous cas le pari du Vichy Spa Hôtel Les Célestins qui lance cet hiver une cure anti-rhume. Aux grands maux, les grands moyens, au programme de ce séjour à thème: une consultation individuelle avec une diététicienne pour faire le point sur les aliments de saison riches en vitamines et minéraux ainsi qu’une armada de soins, dont deux bains hydromassants, deux enveloppements de boues végéto-minérales, deux douches d’eau thermale à deux mains pour reminéraliser le corps et évacuer le stress oxydatif, un massage corps vitalité et une séance Iyashi Dôme –un sauna japonais qui favorise une sudation importante et permet l’élimination des toxines emmagasinées. A cela s’ajoutent deux séances d’aquasport en bassin d’eau thermale et un accès libre à la salle de cardio-training. Bref, un traitement de choc pour éviter les rhinites virales tout l’hiver. Les nosophobes vont adorer.

Vichy Spa Hôtel Les Célestins*****, 111 Boulevard des Etats-Unis, 03200 Vichy, France.
Tél. +33 (0)4 70 30 82 82
www.vichy-spa-hotel.fr 

Un spa au sommet

Les 1 an du Mont-Blanc

Il a ouvert il y a bientôt 1 an et il reste l’un de nos préférés à Genève. Situé au sixième étage du Four seasons des Bergues, le spa du Mont-Blanc est LA place to be des amateurs de wellness.
hôtel des Bergues Spa
Avec ses 1200 m2, le spa des Bergues dispose de six cabines et d’une suite de luxe destinée aux soins en duo. Chaque micro-détail y est pensé avec attention, du carrelage chauffé au sol dans les vestiaires à l’appareil pour sécher le maillot de bain au sortir de la piscine en passant par les boissons mises à disposition pour se désaltérer (entre autres, une très agréable eau de concombre) au choix du type de musique dans la cabine en passant par le gommage des pieds précédant chaque soin. A la carte du spa, des massages of course (le modelage ré-énergisant Mont-Blanc ou le suisse revitalisant par exemple) mais aussi des soins visage et corps ultra pointus avec comme nouveauté l’arrivée de la marque Biologique Recherche, label parisien dédié aux soins de la peau, prisé par tout le gotha. Côté installations, le palace a misé sur le top avec une piscine à débordement avec vue sur Genève, un centre de remise en forme doté des derniers équipements high tech, des hammams tout de marbre vêtus et sur le toit-terrasse du spa, l’Izumi, un restaurant gastronomique japonais qui permet de jouer la carte de la zen attitude jusque bout de ses baguettes. On recommande.

Four Seasons Hotel des Bergues, 33, Quai des Bergues, Genève. Tél. 022 908 77 00.

www.fourseasons.com/geneva/spa