Slider

Tag Archives: Spa

Au Royalp

L’étoile sous les flocons

Pour inaugurer la saison hivernale, le Chalet RoyAlp Hôtel & Spa accueille un nouveau chef, Davide Esercito. Concepts revisités et propositions gustatives inédites, le 5 étoiles de Villars-sur-Ollon s’impose, depuis quelques mois, comme la dernière place-to-be des foodistas avertis.

« Faire vibrer le sceptre de la cuisine de l’hôtel 5 étoiles des Alpes vaudoises bien au-delà des frontières en y insufflant une signature unique », telle est l’ambition de Davide Esercito, chef surdoué qui a fait ses gammes aux quatre coins de l’Europe et qui dirige depuis le mois de novembre les restaurants du Royalp dont le Jardin des Alpes, l’étoilé de l’hôtel ainsi que Le Rochegrise, sa brasserie alpine. Ultra créatif, l’Italien d’origine revisite des spécialités régionales ainsi que des mets traditionnels, grâce à une cuisine élégante et sobre à base de produits bio de producteurs locaux, dans l’esprit d’un Andrea Caminada. Une promesse fort alléchante qui nous a inspiré l’envie d’aller passer un week-end gourmand sur les pistes avec vue sur les Dents du midi et le massif du Mont-Blanc. On vous raconte.

Sur les pistes

Avant de se pencher sur le talent inspiré de la nouvelle toque qui buzze à Villars-sur-Ollon, quelques mots sur l’hôtel. Situé directement sur les pistes, le Chalet RoyAlp est un petit bijou pour les amateurs de ski…et les autres. Car en plus du Ski-in – Ski-out (mention spéciale pour les sèche-chaussures muraux et les pantoufles fourrées qui attendent les valeureux sportifs dans la ski-room), le 5 étoiles offre une palette de services très sympathique. Spa de 1200 m2 à la somptueuse piscine, salle de cinéma avec projection à la demande, salle kidsfriendly aux allures de château fort digne de rivaliser avec un Franz Carl Weber, espace pour grands avec consoles et baby-foot, salle de billard, fumoir, fitness, bref de quoi satisfaire toute la famille, des bambins insupportables aux parents les plus exigeants. Quant aux chambres, on peut difficilement rêver mieux. Pour notre part, on a opté pour la Junior suite vue montagne, juste parfaite pour un séjour en famille.  On a adoré la terrasse avec sa vue époustouflante, la salle de bains XXL avec baignoire d’angle et le spacieux dressing ultra pratique. Un sachet de guimauve et un ours en peluche en guise d’accueil ont définitivement conquis les membres les plus jeunes de l’équipe.

A la brasserie alpine

Pour le dîner, on a pris le parti de s’attabler au restaurant Le Rochegrise. Dans une ambiance chaleureuse et conviviale, la brasserie alpine offre à la carte une variété de plats populaires et savoureux avec un clin d’œil à l’esprit montagne et aux origines du chef. Au menu du jour, deux entrées au choix, un carpaccio de bœuf aux saveurs des bois et un risotto à la purée de courge, espuma chaud avec amaretto, que nous avons toutes deux dégustées. Parmi les trois propositions de plats, on a opté pour le Coquelet suisse, mousseline de pommes de terre à la truffe et pour le Mont Végan, quinoa noir, légumes braisés et pain naan. Quant au dessert, c’est par la tarte au citron meringuée que l’on s’est laissé tenter. Bilan des courses : on a été bluffé, que ce soit visuellement parlant ou d’un point de vue gustatif.  Bien que Le Rochegrise se positionne comme un restaurant familial à l’atmosphère moins formelle qu’au Jardin des Alpes -l’étoilé de l’hôtel-, Davide Esercito y sert une cuisine de haut vol, qui vaut à elle seule le détour par Villars-sur-Ollon. Entre Alpes vaudoises et inspirations transalpines, les créations du chef allient inventivité, beaux produits et saveurs d’exception. Cuisine maîtrisée à la perfection, recherche d’alliances audacieuses, cuisson au degré près des produits ou construction millimétrée des assiettes, le talent du virtuose des fourneaux suscite à raison l’enthousiasme de la gastrosphère et donne envie de poursuivre la découverte.  Aucun doute, on reviendra.

Chalet Royalp Hôtel & Spa, Domaine de Rochegrise, Route du Col de la Croix, 1884 Villars-sur-Ollon.

www.royalp.ch

 

 

 

Le Fairmont en off

Le luxe de la déconnexion

Pour décrocher de son écran, le Fairmont Le Montreux Palace propose un programme de digital détox. 24h chrono pour s’offrir un break salvateur avec vue lac et smartphone en mode avion.

Boîte mail, compte Facebook ou Instagram, épingles Pinterest, pas facile de renoncer aux sirènes de la réalité virtuelle. Et pourtant… Savoir débrancher est un luxe qui permet de recharger ses batteries à bloc. Tel est l’objectif affiché du programme Digital Detox du Fairmont Le Montreux Palace, fleuron de la Riviera vaudoise. En 24h, le cinq étoiles montreusien se donne pour défi de faire oublier code PIN et autres accès Internet aux accros du Wifi. Pour ce faire, une boîte magique attend les volontaires dans leur chambre. Tout de bois vêtu, l’écrin recèle de différents trésors : une fiche contenant des conseils pour profiter au mieux du séjour, un ouvrage sur la sylvothérapie, fameux best-seller nippon « Shinrin Yoku. Les bains de forêt, le secret japonais pour apaiser son esprit et être en meilleure santé » du professeur Yoshifumi Miyazaki, des mini flacons d’huiles de bain anti-stress de la marque anglaise Aromatherapy associates et autres petites attentions. De quoi placer le break express sous les meilleurs auspices. Une fois les montres connectées, smartphones, tablettes et autres gadgets électroniques enfermés dans le coffret, on est fin prêt pour profiter du Willow Stream Spa où un soin de 60 minutes attend les chanceux curistes. Massage shiatsu ou soin Neroli Blossom comprenant un rituel nettoyant des pieds aux infusions d’eucalyptus, une séance de réflexologie pour renforcer le corps, ainsi qu’un massage lymphatique à la brosse sèche avec application d’huile de fleurs de Néroli pour libérer l’esprit, on se laisse aller aux mains divines des thérapeutes de l’établissement, élu Meilleur Hotel Spa de luxe en Europe par les World Luxury Spa Awards 2018 avec ses 2000m2 dédiés au bien-être. Autant dire que, dans ce cadre enchanteur, les mails à checker, fil Instagram à actualiser ou rencontres à poker deviennent sans difficulté les lointains souvenirs d’un monde à l’effervescence déraisonnable. Le soir, on s’attable au MP’s Bar & Grill pour un dîner healthy mais néanmoins gourmand, où l’on se régale de plats light et de saison, tels que la salade automnale autour de la courge ou le filet d’omble saisi à l’huile d’olive avec ses lentilles beluga et sa déclinaison de légumes. Après une douce nuit en chambre de luxe, on chille toute la matinée, entre petit-déjeuner gargantuesque, spa et pourquoi pas balade dans les bois avant de rendre, requinqué comme jamais, les clés du paradis sans wifi à 15h, un départ tardif fort apprécié. Mission digital detox réussie. On recommande chaudement.

Jusqu’au 24 novembre 2019, Fairmont Le Montreux Palace, avenue Claude-Nobs 2, 1820 Montreux, Suisse. www.fairmont.com/montreux

 

 

 

Om sweet om

Maître yoga à la Réserve

Nul besoin de se retirer dans un ashram au fin fond de l’Inde pour devenir un expert ès yoga. La retraite qui buzze chez les aficionados de la position du lotus ? Celle de La Réserve à Genève.

Un maître yoga de choc, de la méditation, des pauses détentes au spa, des bols chantants, de la gastronomie healthy, voilà la recette miracle des yoga retreats de la Réserve. Vinyasa Yoga, Yin yoga, Ying Yang yoga, Qi Gong, en un week end, le maître de cérémonie en fait voir de toutes les couleurs à ses élèves. Il faut dire que Jeff Grant est une star en la matière. Exit la it-girl instagrammable qui salue le soleil face à la mer. Grand sportif entraîné à dépasser ses limites physiques et mentales, aucun défi d’endurance ne lui fait peur : ni l’Ultra Trail du Mont-Blanc, ni le Marathon des Sables, ni l’Ironman Hawaii, ni même le Sealfit Kokoro Camp, challenge ultime… Spécialiste de CrossFit, coach de l’extrême, musicien talentueux, Jeff Grant possède une expérience très complète des différents yogas avec plus de 600 heures de pratique. A la Réserve, il partage les secrets de sa pratique et offre à chacun l’opportunité de se recentrer sur soi-même et ses véritables objectifs, dans le décor de rêve du cinq étoiles de Bellevue. Du vendredi soir 18h30 au dimanche soir 18h, le professeur et coach sportif et mental de réputation internationale accompagne les participants (huit au maximum) pour les aider à libérer pleinement leur potentiel, à atteindre leurs objectifs grâce à la force mentale et physique, à vaincre les moments de stress, de surcharge ou d’inaction avec un programme intense et une approche ultra personnalisée. Bref, une retraite de luxe que les padawans exigeants devraient pleinement apprécier.

Spa Nescens, La Réserve Genève hotel, spa and villas, 301 route de Lausanne, 1293 Bellevue.

www.lareserve.ch

 

Chez David Lloyd

Du sport en club

A chaque nouvelle année, son lot de bonnes résolutions. Une des nôtres ? Se remettre au sport. Et pour rester motivé toute l’année, on a déniché THE place-to-sweat pour les amateurs de fitness version premium: le David Lloyd Clubs.

Plusieurs mois de travaux ont été nécessaires pour opérer le lifting intégral de l’ancien City Green Sport and Health Clubs de Veigy-Foncenex. C’est à l’occasion de la rentrée en septembre 2018 que David Lloyd Clubs a dévoilé sa première adresse de la région : un complexe sportif de 10’000m2 aux portes de Genève. Courts de tennis intérieurs et extérieurs, salle de cycling, studio holistique, spa, piscines, équipements dernier cri, le mastodonte du fitness premium made in UK a vu les choses en grand. Un vrai lieu de rendez-vous pour les accros au sport en salle mais aussi…pour les familles. Cours pour les enfants, kidsclub et aire de jeux, le club privé déroule le tapis rouge aux jeunes clients. Pendant ce temps, les parents peuvent s’essayer au HIIT Blaze ou à la Battle Box, deux exclusivités des lieux, se défouler au squash, décompresser lors d’un cours de Pilates, s’exercer au dos crawlé ou pédaler jusqu’à plus de souffle dans le fameux studio d’entraînement de vélo d’intérieur CS3, imaginé par les coureurs des Grands-Tours. A l’heure du lunch, les heureux membres peuvent profiter du restaurant. On s’y régale d’une carte 100% homemade, buddah bowl, burgers, escalope de poulet grillé et chorizo, sandwich club au saumon et bien d’autres créations. Du frais, du bon et du fait maison, on est fan. Le week-end, place au brunch. Au menu, pancakes, œufs bénédicte, avocado toast, salade de fruits frais. Bref, un club de luxe flambant neuf pour tenir ses bonnes résolutions jusqu’à fin 2019.

David Lloyd Clubs, 740 Route des Plantets, 74140 Veigy-Foncenex, France. www.davidlloyd.fr

 

 

 

 

 

Sport à l’anglaise

David Llyod Clubs aux portes de Genève

Le géant du fitness made in UK débarque en France voisine et reprend les clés du complexe sportif City Green Sport and Health Clubs de Veigy-Foncenex. Une bonne raison de courir à grandes enjambées de l’autre côté de la frontière.

Ancien tennisman professionnel, David Lloyd a créé un empire. Leader européen des clubs premium, son groupe éponyme exploite 112 centres à travers l’Europe dont 92 au Royaume-Uni. Pas question de s’arrêter en si bon chemin, le mastodonte du fitness de luxe poursuit son expansion et s’implante à quelques encablures de Genève avec la reprise depuis le 1er mars de la gestion du City Green Sport and Health Clubs à Veigy-Foncenex. Au programme, un lifting de choc ! La firme britannique compte investir près de 7 millions de francs pour procéder à « quelques rénovations ». Les premières installations à bénéficier de ce sérieux coup de jeune ? Les 5 courts de tennis intérieurs ainsi que les 6 extérieurs…sans grande surprise étant donné que les sports de raquettes occupent une place privilégiée au sein du groupe international et ce depuis ses prémisses, on se demande pourquoi… Mais elles ne seront de loin pas les seules. Parmi les grandes nouveautés, des espaces flambant neufs pour les activités destinées aux enfants, une salle de cycling, un studio holistique, un fitness complètement restauré, un spa et des piscines repensés et des vestiaires modernisés… Autre innovation que les dingues de sport vont adorer: la zone d’entraînement « HIIT Blaze », où l’on pratique préparation cardiovasculaire, boxe et arts martiaux avec une ceinture autour de la taille qui mesure la fréquence cardiaque. Bref, un futur petit paradis où il fera bon de s’entraîner mais aussi…de bosser. Le groupe été classé par « The Sunday Time » dans le Top 30 des entreprises où il fait bon vivre en 2017. Le top.

David Lloyd Clubs, 740 Route des Plantets, 74140 Veigy-Foncenex, France.

www.davidlloyd.co.uk