Tag Archives: Spa

On a testé…

Le sport à La Réserve

Le spa Nescens vient d’inaugurer un tout nouveau programme dédié à la préparation physique, associant coaching, soins et nutrition. L’objectif ? Se remettre au sport, renforcer sa condition physique ou augmenter ses performances. La GDH s’est dévouée -sans trop se faire prier- pour essayer.

Du renforcement physique dans un hôtel 5 étoiles, est-ce bien compatible ? C’est ce que l’on est allé voir de près en passant une journée à La Réserve. Fidèle à son positionnement autour du Better Aging, le Spa Nescens a concocté un programme sur-mesure pour ceux qui souhaitent se remettre au sport dans les meilleures conditions ou qui sont bien décidés à augmenter la performance de leur discipline fétiche. Et si les lieux se prêtent à la détente, pas question de buller. Ici, la remise en forme, c’est du sérieux. Pour preuve, il se murmure que des joueurs de tennis du top ten mondial s’y entraînent. On les comprend. Car, pour finir, la préparation physique version luxe, on en ferait volontiers tous les jours.

L’heure du bilan

Sportif ou pas, du vin et des bonnes bouffes, à la longue, ça ne pardonne pas. Et, pour slalomer sur les pistes noires, faire des exploits sur terre battue ou exceller sur les greens, il faut améliorer sa technique bien sûr, mais aussi entretenir sa forme physique. Pour inaugurer la journée donc, un bilan physique et ostéo-articulaire par Sébastien Ducasse, l’ostéopathe du spa. Incontournable le passage par l’objet de toutes les angoisses : la balance ou plutôt dans le cas présent un engin high-tech multi-capteurs pour quantifier les masses de notre corps. Fini le simple résumé de l’indice IMC, on parle de pourcentages de muscle, d’eau et de graisse. “L’IMC n’est pas significatif. L’important est la répartition des masses corporelles et de se sentir bien dans son corps”, explique-t-il. De là, place aux choses sérieuses. Briefée par le thérapeute, Anne, la coach sportive, se charge du programme d’entraînement et délivre une foule de conseils personnalisés. Et là, pas une minute de répit. Même si la saison est sur sa fin, c’est en prévision de l’année prochaine que nous avons opté pour le ski. Car à chaque discipline, ses exigences avec un focus sur l’endurance, la puissance, l’équilibre ou l’adresse en fonction des objectifs. Et pour améliorer nos performances de skieur émérite, nous avons travaillé dans différentes salles sur des machines derniers cris comme la Kinesis one ou encore l’Artis adductor. Petit détour par la salle de fitness interactif équipée d’un ensemble square & wall avec capteurs lumineux connectés à une dalle plasma tactile. Une sorte de jeu vidéo grandeur nature idéale pour parfaire sa godille en s’amusant. Pour clore la séance, une série d’exercices de stretching de trente minutes ultra efficaces dans une pièce dédiée.

A table !

12h, il est l’heure de déjeuner. Pas d’agapes déraisonnables, il va de soi (dommage car il y a de quoi faire à la Réserve) mais excellente surprise, on peut manger light et fort sympathique. Merci M. Canino. C’est en effet, le chef étoilé de La Réserve Ramatuelle qui signe la carte du Café Lauren. Dans le cadre du programme de préparation physique, un repas sur-mesure est concocté. Champignons farcis et crème de cresson, Cabillaud rôti, fondue de poireaux et mangue, Vinaigrette à la mangue et ananas et en dessert salade de fruits frais, le tout accompagné d’un jus détox pomme-citron-gingembre, voilà une diète à laquelle on se plierait volontiers à tous les repas. Et malgré le sport du matin, pas de sensation de faim. On est impressionné. A 14h, rendez-vous avec Julie Augustin, une nutritionniste qui nous réconcilie avec les régimes lors de son bilan diététique personnalisé et ultra pointu. Son motto ? « Pour maigrir, il faut manger assez ». On ne peut qu’adhérer. Le secret, nous dévoile-t-elle, c’est notamment le rythme d’alimentation quotidien. Ne pas laisser de trop longs intervalles entre les repas, quitte à prendre des collations régulières, bref doser intelligemment pour ne pas avoir trop ou pas assez faim. “L’idée est de fractionner les repas (trois repas + une ou deux collations), de manière à lisser les apports énergétiques sur la journée et éviter les fringales et grignotages associés”, explique-t-elle. “Ecouter les sensations de faim – différentes des envies de manger – est indispensable. En résumé, il faut ajuster les portions de féculents pour arriver aux repas avec une légère faim.” Bon, quant au vin, il ne faut pas rêver, mieux vaut limiter la consommation en fréquence…et en volume. On ne garantit rien mais on essaiera, promis.

Après l’effort, le réconfort…

Pour terminer la journée, une séance de balnéothérapie aux huiles essentielles dans une ambiance lumière tamisée et bougies des plus agréables pour se détendre et surtout un massage signature à l’huile de sésame d’une heure trente par le vigoureux Leonard. Un soin détoxinant, drainant et stimulant qui cible les trajets musculaires et énergétiques en se concentrant essentiellement sur les zones les plus sensibles. De quoi dénouer les tensions et les blocages instantanément. Last but not least, on est invité à profiter des installations fitness et de détente du Spa. Machines en libre accès pour les plus courageux, sauna, hammam et piscine pour nous. Une version condensée du programme qui dans son intégralité se déroule en temps habituel sur quatre jours…et on en ferait volontiers bien davantage. Un cadre de rêve, des intervenants au top et des journées mixant entrainement de pointe et délassement, de quoi donner des envies de reconversion… Sportif professionnel en séjour longue durée à la Réserve, c’est possible ?

Tarif : 1er jour : 300 francs. Jours suivants : 650 francs par jour avec un supplément de 100 francs par jour pour le programme de préparation physique spécial tennis.

Spa Nescens – La Réserve Genève- Hotel, Spa and Villas – 301, route de Lausanne – 1293 Bellevue +41 (0) 22 959 59 99 – infogeneve@spanescens.com – www.lareserve-geneve.com

Au hammam

Marrakech sur Léman

Un vent d’Orient souffle sur les rives du lac : deux nouvelles adresses genevoises invitent les touristes d’un jour à s’initier aux vertus du bien-être à la marocaine.
Bain Bleu Genève
Première halte, rue Neuve-du-Molard dans la boutique Fargance. Ouverte cet automne, celle-ci propose, en exclusivité suisse, les best-sellers de la marque Les Sens De Marrakech, et en particulier son fameux gel douche à la fleur d’oranger, son gommage au sable du désert au patchouli ou encore sa crème de rasage à l’huile d’argan. Seconde escale : le Port-Noir. Façade blanche en moucharabiehs et salons orientaux, d’emblée, la couleur est annoncée. Au cœur du  tout nouveau Bain Bleu, se succèdent piscine intérieure au décor arabisant, espace aquatique en plein air avec vue sur le lac et le Jura, hammam aux dimensions pharaoniques et enfin spa à l’esprit très Mille et une Nuit. Détendu et relaxé, on est fin prêt pour un tête à tête avec sa Shéhérazade.

Fargance, Rue Neuve-du-Molard 19, 1204 Genève. Tél. 022 810 88 55. www.fargance.com

Bain Bleu, Genève-Plage, Port noir, 1223 Cologny. Tél. 022 318 48 28. www.bain-bleu.ch

En mode zen

L’appli qui fait du bien

Le Body Pass, on connaît déjà, on vous en avait parlé l’année dernière. La grande nouveauté ? L’édition 2016 se métamorphose en appli smartphone. Explications.
Bodypass 2016
Ras la casquette des cartes de fidélité qui débordent du portefeuille. Cela tombe à pic : le Body pass abandonne son format Maestro pour se convertir en application mobile. Plus besoin de montrer patte blanche à l’entrée des spas, il suffit de présenter…son téléphone afin de bénéficier des fameux 50%. Coût de l’opération : 85 francs pour télécharger l’application sur l’Appstore et Google Play ou 95 francs pour le coffret cadeau. Une fois activé, le Body Pass est valable 365 jours, pas un de plus, pas un de moins. Pour le reste, le principe reste le même.  Le passeport bien-être permet de bénéficier de soins (massages, coiffure, manucure, pédicure…) à moitié prix dans plus de 150 établissements partenaires en Suisse et en France voisine. Epilation laser pour afficher le torse imberbe d’un jeune premier, séance de Powerplate pour se raffermir sans effort (ou presque), rasage au blaireau chez le barbier, injections de botox, session de float spa, massages relaxants ou sportifs, il y en a pour tous les goûts. Parmi les établissements sélectionnés, se côtoient les incontournables du grand luxe, tels que le Spa by Resense Kempinski à Genève, Le Mirador Resort & Spa à Mont pèlerin, Le Fairmont Montreux Palace, le W Verbier ou le Crans Ambassador et des adresses plus confidentielles comme le Sen Thaï, Insens, Thaï Corner, Bodhi Spa, Le Vintage, The Beauty Suite, Spa by Aveda ou le Bellefontaine Spa. Et si en 2016, on se faisait du bien ?

www.bodypass.ch

Xu au Tsé Fung

La Réserve à la sauce cantonaise

Le Tsé Fung vient de rouvrir ses portes. Aux commandes des fourneaux, un nouveau chef : Frank Xu. Une figure incontournable de la gastronomie cantonaise qui devrait combler les amateurs de saveurs asiatiques.
Frank Xu_la Réserve
Son nom n’est pas inconnu. Il faut dire que Frank Xu n’est pas né de la dernière pluie. Avec plus de 30 ans d’expérience, le chef originaire de Shenzhen représente la 3ème génération de cuisiniers cantonnais dans une famille traditionnelle de restaurateurs. C’est dire si sa passion est quasi inscrite dans ses gènes. Arrivé tout droit de Hong Kong pour ouvrir le Shangri-La Paris en 2011, il a su imposer l’adresse de la capitale française en place-to-be pour les fans de gastronomie cantonaise. C’est maintenant à Genève que le chef de 48 ans s’attaque en prenant les rênes du restaurant asiatique de La Réserve, le Tsé Fung.  « Genève est un marché prometteur pour la cuisine chinoise car il y a peu d’offre dans le haut de gamme, explique-t-il. La Réserve m’a proposé un défi très intéressant et m’apporte beaucoup de soutien en m’offrant une grande liberté dans mes choix concernant la nouvelle orientation du Tsé Fung. » Au programme de la carte, des grands classiques revisités ainsi que des spécialités cantonaises bien sûr. Parmi les plats signatures du chef, on pourra ainsi opter pour la soupe de fruits de mer hot and sour, le saumon Lo Hei, le poulet jaune cuit en croûte de sel flambé à l’alcool de riz, le filet de turbot sauté aux champignons, sauce aux haricots noirs ou encore, pour les inconditionnels, le fameux canard laqué. En dessert, c’est la crème de mangue, pomelo et perles de sagou que l’on ne manquera pas. Un voyage gustatif aux confins de la Chine avec vue sur les rives du Léman.

Tsé Fung, la Réserve, 301, Route de Bellevue, 1293 Bellevue. Tél. 022 959 59 59.

www.tsefung.ch

Passeport bien-être

Jouer la carte zen

Depuis cinq ans maintenant, le Bodypass permet de bénéficier de soins à moitié prix dans une sélection d’instituts, de coiffeurs et de spas. Le millésime 2015 vient de sortir.

Coût de l’investissement? 85 fr. Le principe ? Bénéficier de soins (massages, coiffure, manucure, pédicure…) à moitié prix dans plus de 150 établissements partenaires en Suisse et en France voisine en présentant le précieux sésame lors de la réservation. Injections de toxine botulique, fish spa, massages relaxants ou sportifs, séance de rasage chez le barbier, réflexologie plantaire, cours de Pilates, à chacun ses goûts. Pour les aficionados du standard cinq étoiles, on retiendra ainsi les spas du Kempinski Genève, de l’Hôtel des Trois Couronnes à Vevey, du W Verbier ou encore du Royalp à Villars. Aux amateurs d’un luxe plus discret et confidentiel, on conseillera plutôt le Insens, le spa des Grangettes ou le 43 Spa Geneva. La carte est limitée à 500 exemplaires et valable 1 an à compter du 1er novembre. Il ne reste plus qu’à foncer.

www.bodypass.ch

%d blogueurs aiment cette page :