Slider

Tag Archives: Parfum

Caran d’Ache X Mizensir

Se mettre au parfum

La collab’ helvète la plus chic du moment ? Celle de Caran d’Ache et Mizensir. Les deux maisons genevoises ont imaginé un coffret de crayons noirs fabriqués à partir d’essence de bois nobles et parfumés de la fragrance « Mémoire d’Ecolier ».

Elles partagent la créativité, le swissmade et le goût de l’excellence. Rien d’étonnant donc à ce que Mizensir, la plus select des maisons de bougies parfumées, s’associe à la manufacture genevoise d’instruments d’écriture Caran d’Ache. Le résultat de ce mariage ? Un coffret de crayons en bois exotique parfumés d’une fragrance signée Alberto Morillas, nez star et fondateur de Mizensir. Intitulée « Mémoire d’Ecolier », la fragrance propose un voyage dans le temps. Réminiscence de l’enfance, ce parfum révèle des notes et essences de cèdre de Virginie et de l’Atlas, soulignées au cœur par la douceur de la réglisse, le palissandre et la fraîcheur du bouleau. Cette senteur singulière de crayons fraîchement taillés associée aux notes sucrées des confiseries cachées dans les cartables ou dans les pupitres, invite les amateurs de crayons rares à replonger dans ses souvenirs d’enfant et le temps de l’innocence. Chacun des crayons est fabriqué à partir d’essences de bois précieux, en l’occurrence des essences de tilleul et d’ayous. Des bois reconnus pour leur solidité et leur légèreté ainsi que pour leur taillage facile. On est fan.

www.carandache.com

Un parfum d’ailleurs

En terre sri lankaise

Le voyage se poursuit. Après un premier opus il y a un an, Philippe Cart lance trois nouvelles bougies. Au programme ? Des balades olfactives au cœur de son pays natal, le Sri Lanka.

© Micael Hautier

Certains écrivent des poèmes sur les lieux qui leur sont chers. D’autres en révèlent la beauté au travers de photographies. Philippe Cart, lui, en sublime les effluves. En collaboration avec le parfumeur Luca Maffei, il signe ainsi un trio de bougies de Haute Parfumerie, inspiré par son pays d’origine. Un parcours olfactif unique, qui invite à voyager au cœur de la perle de l’Océan Indien. Première escale sri lankaise : les rives d’un lac à l’heure du coucher du soleil. Un éléphant s’y abreuve. C’est Ayubowan, soit « longue vie à toi » en cinghalais, une bougie mariant la douceur de la noix de coco à la mangue exotique, twistée par des agrumes rayonnants. Le précieux jasmin indien s’éveille sur une gourmande frangipane du Sri Lanka, prolongée par un ylang ylang intemporel. Deuxième étape de ces pérégrinations olfactives : Nuwara Eliya, petite ville culminant à 1868m d’altitude, connue pour ses habitations en briques rouges qui rappellent l’Angleterre et réputée pour sa plantation de thé. Bénéficiant de l’humidité exceptionnelle des montagnes de l’île, son thé noir de Ceylan est reconnu pour sa qualité et sa profondeur fumée. Au cœur de cette seconde bougie, le bois de Cachemire. Poudré, chaud, vert et fumé, ce parfum déploie sa fragrance de thé noir du Sri Lanka soutenue par la bergamote d’Italie. Cèdre de Virginie et ambre blanche viennent compléter cette pyramide délicate et subtile. La pureté d’une note lactée douce et enivrante s’épanouit tout au long de la riche découverte olfactive. Et enfin, pour clore le voyage, place à Langkâ. Avec son nom tirant ses origines du langage sanskrit et signifiant « l’Ile où l’on obtient le bonheur », la dernière bougie de la collection est une expression du combat incessant entre l’odeur de la terre humide de la jungle luxuriante et de la chaleur dorée et brûlante de la plage. Aérien, le parfum s’ouvre sur une mandarine d’Italie rayonnante, sublimée par la davana réconfortante. L’extrait vibrant d’algues du Sri Lanka s’accorde avec la finesse de l’encens de Somalie. Le patchouli d’Indonésie réchauffe délicatement une ambre blanche musquée et solaire.

Disponibles en bougies (cire 100% végétale, 180gr, 52h d’utilisation, 90 francs) ou en vaporisateurs (100ml, 130 francs).

www.philippek.com

 

 

 

 

Avoir du nez

Le nouveau fief de Philippe K

Après La Parfumerie artistique au sein de son home sweet home l’an dernier, Philippe K  a inauguré au mois de septembre sa première boutique avec pignon sur rue : une arcade chic et cosy en plein cœur de Lausanne où il présente le must des fragrances de niche. Il vient d’y accueillir trois nouvelles marques.

Les lieux ne désemplissent pas. Première parfumerie entièrement dédiée aux jus de niche, la Haute Parfumerie Philippe K est la nouvelle place to be des amateurs de fragrances nobles. Sur deux étages et près de 70m2 mêlant meubles chinés à Bali, créations sur-mesure, œuvres d’art ou encore anciennes affiches d’époque, les visiteurs sont invités à s’initier au nec plus ultra de la parfumerie. On y trouve les créations d’Olfactive Studio, Jul et Mad, Isabey Paris ou encore Le Gallion, ainsi, il va de soi, que Philippe K, la marque de Haute Parfumerie d’intérieur développée par Philippe Cart himself. Depuis début novembre, trois nouvelles arrivantes ont pris place dans la boutique aux allures de boudoir : Phaedon, maison fondée par deux esthètes parisiens, grands voyageurs et passionnés de cultures anciennes, le très edgy Pierre Guillaume avec Collection Croisière et Huitième Art et enfin Jacques Fath, label phare des fifties qui se relance avec une collection de quatre parfums signés Cécile Zarokian. Du chic et du pointu que les néophytes pourront découvrir en privilégiés lors de consultations privées avec Philippe, où, mieux qu’un psy, il décortique les personnalités de chacun pour les aider à trouver une signature olfactive hors des sentiers battus.

Haute Parfumerie Philippe K., Rue Beau-Séjour 15, 1003 Lausanne. www.philippek.com

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Lettre au père noël #5 

Chez Philippe K.

Depuis son ouverture début novembre, la Parfumerie Artistique s’impose comme LE rendez-vous lausannois des amateurs de fragrances rares. Philippe Cart, le maître des lieux, nous y invite pour nous faire part de ses musts olfactifs.
Philippe K
Offrir un parfum, trop commun ? Pas si sûr…à condition de savoir sortir des sentiers battus. Pour ce faire, direction la Parfumerie Artistique, le fief lausannois de Philippe Cart. Dans son appartement privé, il reçoit ses hôtes sur rendez-vous pour faire découvrir sa sélection ultra-pointue de jus de niche. Ses suggestions cadeaux.

Garuda chez Jul et Mad
Garuda-JuletMad
Je suis fan de l’un des derniers-nés de la marque parisienne de Haute-Parfumerie Jul et Mad : Garuda, somptueux hommage aux temples Cambodgiens de la citée disparue d’Angkor. Un jus aux couleurs de l’or,qui mêle du bois de oud avec des notes raffinées, tels que le poivre rose, le safran ou le bois de cachemire. Habituellement, l’oud vient écraser les autres notes, pour s’imposer dans la pyramide olfactive. Ici, il est placé sous les notes les plus fragiles, un exploit du nez Luca Maffei.

Lumière Blanche d’Olfactive Studio
LumiereBlanche
Olfactive Studio est un label qui marie les univers de la photographie d’art et de la parfumerie. Inspiré par un cliché représentant un rocher blanc, au premier abord un iceberg mais en réalité une petite île de pierre de calcaire, Lumière Blanche joue sur le contraste entre le froid de la glace et la moiteur de la plage mélangés. La chaleur des épices sous un lait de cardamome mordant donne un accord schizophrénique qui nous emmène vers une dualité chaud/froid encore jamais découverte. Il fallait oser !

Ambre de Carthage d’Isabey Paris
AmbredeCarthage
Chez Isabey, du fabuleux travail du flacon à celui de l’étui, rien n’a été oublié. Leurs coffrets façon joailler qui renferment chacun une essence subtile nous rappellent les doux souvenirs d’une promenade dans le parc de Versailles ou de la boite à poudre de notre grand-maman, comme Perle de Gardenia ou Perle de Lys Noir. Je recommande aussi particulièrement l’Ambre de Carthage masculine et protectrice qui me fait penser aux pommes d’ambre taillées dans l’argent, que l’on portait en bijou pour se protéger des mauvais esprits.

La bougie Philippe K.
BougiePhilippeK
A la fois objet de décoration et expérience olfactive, je conseille évidemment la toute nouvelle bougie que j’ai signé cet automne, LE cadeau de Noël parfait. Produite à Grasse, il s’agit de la première bougie 100% végétale, composée de soja et de cire d’abeille ainsi que d’une mèche en coton, sans plomb. Conçue en collaboration avec Luca Maffei, elle se veut tout aussi intime qu’un parfum de peau car elle parfume l’intérieur et les personnes qui le traversent. Sa pyramide olfactive est composée de matières premières rares, dont le poivre rose du Mexique, l’encens de Somalie ou les baumes du Pérou à la manière d’un jus de Haute-Parfumerie. Le tout à une concentration de 15% de parfum, du jamais vu en bougie.

Un bon pour une consultation privée en parfumerie
bon cadeau
Offrir un parfum peut relever du défi ! Pour faire plaisir tout en osant personnaliser, la consultation permet d’offrir mieux que du parfum… la signature olfactive. Je propose différentes formules pour accompagner messieurs et dames dans la recherche de leur signature olfactive. La basique de 90 minutes permet d’acquérir les outils pour se repérer dans l’univers foisonnant de la parfumerie. La plus poussée peut durer jusqu’à 8 heures, elle implique un travail en profondeur et aboutit le plus souvent à une vraie révélation. Une expérience ultra-personnalisée à offrir ou à se faire offrir. Consultation parfum 1h30, 120 francs.

La Parfumerie artistique, 46, avenue Marc Dufour, 1007 Lausanne. www.philippek.com

dolor et, tristique efficitur. facilisis Sed Aenean ipsum ut