Slider

Tag Archives: Panerai

Year of the pig

L’année cochonne

2019 est placé sous la protection du Cochon. Un signe lié à la prospérité. C’est en tous cas ce sur quoi misent les horlogers avec leurs éditions spéciales érigeant l’animal au rang de star.

Cette année encore, les horlogers n’ont pas manqué de célébrer le nouvel an chinois à leur sauce avec leur lot de modèles dédiés au bestiaire zodiacal. Et, après le chien en 2018, c’est le cochon qui se place sous le feu des projecteurs. De Gucci (cf photo ci-dessus, Gucci dive Trois petits cochons) à Swatch en passant par Vacheron-Constantin, Chopard, Jaquet-Droz ou Panerai, l’animal à la queue en tire-bouchon s’invite sur les cadrans et les fonds des it-montres de l’année. Tour d’horizon très cochon.

Métiers d’Art La légende du zodiaque chinois – Année du cochon, Vacheron Constantin, édition limitée à 12 pièces,  boîtier en platine et cochon gravé main en platine/or rose.

www.vacheron-constantin.com

Hommage au cochon sauvage pour Jaquet-Droz avec une série limitée de huit pièces, en or blanc. On y voit un sanglier gravé devant huit chênes, chiffre symbolique dans la culture chinoise.

www.jaquet-droz.com

Luminor Sealand-44mm, Panerai, édition spéciale limitée à 88 exemplaires, couvercle décoré par des maîtres-graveurs à l’aide de la technique ancienne du Sparsello.

ww.panerai.com

Edition limitée à 50 exemplaires en or blanc, le «Calendrier Chinois Traditionnel», avec les signes astrologiques chinois présentés sur un «cadran en émail grand feu blanc», Blancpain.

www.blancpain.com

L.U.C XP Urushi « Year of the pig », Chopard, édition limitée de 88 pièces, calibre mécanique automatique L.U.C 96.17-L.

www.chopard.com

Gem of the year, Swatch, vendue dans un coffret spécial rouge en forme de cochon géométrique, qui dit bonjour quand on l’ouvre.

www.swatch.com

 

Du neuf au SIHH 2019

A l’heure de la disruption

Fidèle à son habitude, le Salon International de la Haute Horlogerie a dévoilé sa pluie de nouveautés, des réinterprétations de modèles iconiques, des collections inédites et surtout quelques pépites… Disruption, subversion, voire pétage de plombs, zoom sur les créations les plus folles du cru 2019.

2019, année érotique

Ulysse Nardin s’encanaille une fois encore et décline l’ensemble de ses collections autour de la lettre X. X, comme X-ray, X, comme inconnue mais surtout X comme classé X avec une série de dix montres crées en collaboration avec le célèbre auteur italien de BD érotiques Milo Manara. Le pitch du conte coquin imaginé par l’artiste et narré sous forme de peintures miniatures sur les cadrans des dix Classico Manara ? Ulyssa, une sirène, et Nadia, une femme, se rencontrent, se découvrent et s’aiment dans une atmosphère marine rêveuse et intemporelle. Reproduites à partir de dix illustrations représentant les aventures sous-marines d’une femme à la beauté fascinante et d’une sirène mythique, les dix montres forment un palindrome : l’histoire se lit indifféremment en commençant par le début ou par la fin, permettant ainsi à chaque illustration d’exister indépendamment les unes des autres.

www.ulysse-nardin.com

A l’heure verte

La Moser Nature Watch ? C’est la première montre vivante. Pièce unique, le modèle en acier agrémenté de succulentes, mousse, mini echeveria, cresson, tradescantia et oignons de semence, cadran en pierre minérale naturelle et lichen des Alpes suisses, bracelet en gazon, est bien plus qu’une montre mécanique et végétale : c’est un symbole. 100% Swiss Made et composée de plantes suisses endémiques, elle a vu le jour dans les jardins de la manufacture H. Moser & Cie à Schaffhouse. Elle a été imaginée pour symboliser l’engagement de la marque qui travaille à s’approvisionner, fabriquer et vendre avec une approche responsable globalisée. Ses promesses ?  Remplir les conditions de certification du Responsible Jewellery Council d’ici à fin 2019, utiliser des matériaux Fair Trade aussi souvent que possible, garantir une empreinte carbone nulle lors de la fabrication de ses montres en utilisant des méthodes et des procédures plus efficaces et en compensant l’empreinte résiduelle à travers l’achat de crédits carbone.

www.h-moser.com

Candy crush

Décidément Richard Mille se plaît à créer la surprise. Loin de l’univers automobile, du sport ou des stars bodybuildés, la thématique de sa dernière collection réveille les âmes d’enfants. Déclinés autour du bonbon, trois modèles emblématiques de la marque, à savoir la RM 07-03, la RM 38-01 et la RM 16-0 prennent des airs gourmands sous la houlette de la directrice artistique Cécile Guénat.  Cupcakes, guimauves, sucettes, réglisses, sucres d’orge et quartiers de fruits ornent les cadrans de dix modèles unisexes aux couleurs pop et acidulées.  Des éditions limitées à 30 exemplaires par modèle pour ravir les becs sucrés amateurs de belles mécaniques.

www.richardmille.com

A l’aventure

D’apparence première, la Panerai Submersible Édition Mike Horn n’a rien de très original. Une belle montre signée par un grand aventurier, pas de quoi rester coi. Sauf que, le garde-temps d’exception sert également de sésame… En effet, les heureux propriétaires de l’édition spéciale se verront proposer une expérience hors du commun :  passer quelques jours de stage intensif avec Mike Horn au milieu des glaces de l’océan Arctique. Une occasion unique de se mettre au défi et de se confronter à la nature et à ses dangers, mais aussi de constater les dangers qui menacent notre écosystème à cause de l’activité de l’Homme. Seuls 19 exemplaires sont à la vente. Des garde-temps qui se distinguent non seulement par l’expérience hors du commun à laquelle ils donnent accès, mais aussi par les détails qui les différencient et les rendent uniques : le bleu du bracelet, constitué d’un matériau spécial obtenu à partir de PET recyclé, et celui de la substance luminescente qui éclaire le cadran et la lunette tournante.

www.panerai.com

 

Year of the dog

Nom d’un chien !

En 2018, l’Asie et les horlogers suisses célèbrent le meilleur ami de l’homme, soit le onzième signe zodiacal chinois. Pas de doute, pour être dans le vent, il va falloir avoir du chien…au poignet.
C’est une habitude désormais : de Vacheron-Constantin à Panerai en passant par Chopard, l’horlogerie suisse se plaît à honorer chaque année le calendrier zodiacal chinois à coup d’éditions spéciales. 2018 ne fait pas exception. Après le bœuf, le tigre, le lièvre, le dragon, le serpent, le cheval, la chèvre, le singe et le coq, place au chien, onzième signe du zodiaque chinois pour ce nouveau cru qui s’ouvre le 16 février. Tour d’horizon en images des hits horlogers canins de l’année.

L.U.C XP Urushi « Year of the dog », Chopard, édition limitée de 88 pièces, 39.5 mm en or rose, calibre mécanique automatique L.U.C 96.17-L
www.chopard.com

Classico dog, Ulysse Nardin, édition limitée de 88 pièces en or rose 18 carats munie d’un mouvement UN-815 à remontage automatique et dotée d’une réserve de marche de 42 heures.
www.ulysse-nardin.com

Classique 7145 Chow-Chow, Breguet, 40 mm, or blanc, Cadran en or guilloché et gravé à la main, mouvement mécanique à remontage automatique, extra-plat (2,4 mm).
www.breguet.com

Luminor 1950 Sealand 3 Days Automatic Acciaio, Panerai, édition spéciale limitée à 88 exemplaires, couvercle décoré par des maîtres-graveurs à l’aide de la technique ancienne du Sparsello.
www.panerai.com

Piaget Altiplano Chinese Zodiac Year of the Dog, édition limitée à 38 pièces, 38mm, or blanc 18 carats, calibre maison 430P.
www.piaget.com


Métiers d’Art La légende du zodiaque chinois – Année du chien, Vacheron Constantin, édition limitée à 12 pièces, boîtier 40 mm, cadran gravé main, recouvert d’émail Grand Feu.
www.vacheron-constantin.com

Petite Heure Minute Chien et la Petite Heure Minute Relief Chien, Jaquet Droz, limitées à 28 exemplaires chacune
www.jaquet-droz.com

Chronofighter Vintage Nose Art Ltd – Kelly, édition year of the dog, Graham, édition limitée à 100 pièces, boîtier en acier de 44 mm, réserve de marche de 48 heures
www.graham1695.com

La GDH au SIHH #2

Cinquante nuances de vert

Le vert serait-il le nouveau bleu ? C’est en tous cas LA couleur qui teinte le cru 2018 du SIHH. Mastodontes de l’horlogerie et indépendants ont adopté la green attitude. Preuve en images…
Métiers d’Art Les Aérostiers, Paris 1784, calibre manufacture 2460 G4/1, gravure, ramolayage et émail plique-à-jour, édition limitée à 5 pièces, Vacheron-Constantin
www.vacheron-constantin.com

Invictus Neon, heure, minute, petite seconde, date, chronographe, mouvement mécanique à remontage automatique, Hautlence
www.hautlence.com

1858 Monopusher Chronograph, boîtier en acier inoxydable de 40 mm, cadran vert fumé, édition limitée à 100 pièces, Montblanc
www.montblanc.com

La Luminor Due 3 days automatic acciaio, boîtier 38mm, acier inoxydable AISI 316L, Panerai
www.panerai.com

Royal Oak offshore self-winding chronograph, boîtier 44mm avec lunette en céramique kaki, Audemars Piguet
www.audemarspiguet.com

Maestro Mamba, boîte en titane grade 5 PVD noir et bracelet en serpent Mamba vert, série limitée à 28 exemplaires, Christophe Claret
www.christopheclaret.com

Altiplano tourbillon marqueterie de malachite, montre en or 18 carats avec fond saphir 44mm,  Piaget
www.piaget.com

Year of the rooster

Les horlogers au poulailler

Le 28 janvier, l’Asie fête le Nouvel An chinois. Après le singe, place cette année au coq qui se dresse fièrement -et en nombre- sur les cadrans des montres suisses. Pas de doute, on n’aura pas besoin de se lever avec les poules pour se mettre à l’heure du coq.

Travailleur, débrouillard, courageux, plein de talents et doté d’une grande confiance en lui, le coq règne en maître sur la basse-cour…et sur les cadrans horlogers. Toujours aussi nombreuses à surfer sur la vague, les manufactures coutumières du genre n’ont pas manqué leur rendez-vous annuel. Ainsi, fidèle au poste, Ulysse Nardin signe la Classico Rooster, une édition limitée de 88 pièces en or rose 18 carats, munie d’un mouvement UN-815 à remontage automatique au cadran mettant en scène le roi chantant du poulailler au milieu d’un parterre doré et émaillé selon la technique du champlevé. Neuvième opus de la série initiée en 2009 par Panerai en hommage à l’horoscope chinois, la Luminor 1950 Sealand 3 Days Automatic Acciaio cru 2017 est, elle, dotée d’un couvercle orné d’un coq incrusté de fils d’or, exécuté manuellement par des maîtres graveurs italiens grâce à la technique du sparsello, en référence au nom de l’outil utilisé. Chez Vacheron-Constantin, la collection légende du zodiaque chinois s’enrichit également de deux modèles en édition limitée de 12 pièces à l’effigie de l’oiseau de basse-cour, réalisés grâce à l’art du Jianzhi, technique de découpage sur papier revisitée grâce au savoir-faire de maîtres graveurs et émailleurs. De son côté, Chopard a dévoilé un garde-temps en or rose de 39.5 mm accueillant un calibre mécanique automatique L.U.C au cadran en laque réalisé selon l’art ancestral de l’Urushi. Fabriqué à la main au Japon par un maître laqueur, le modèle met le coq à l’honneur : l’animal y est représenté tête haute et plumage gonflé, sur fond de lever de soleil, entourés de glaïeuls au nombre de huit, chiffre porte-bonheur en Chine. Pour Jaquet Droz, le coq s’inscrit dans la grande tradition naturaliste qui lui chère, il lui consacre quatre modèles Petite Heure Minute. Deux d’entre eux mettent à l’honneur la peinture miniature sur deux cadrans en émail Grand Feu, logés dans des boîtiers en or rouge de 39 mm et sertis de diamants dans sa version 35 mm.  Associé à la pivoine, « reine des fleurs » incarnant le renouveau printanier, le coq – que l’on retrouve au revers sur la masse oscillante gravée à la main – y est traité à la manière d’une aquarelle. La sculpture miniature est la technique retenue pour deux autres modèles. Chez Piaget, c’est l’Altiplano qui érige le coq en star avec un cadran en nacre peint à la main en émail grand feu. Quant à Swatch, elle nous livre également son incontournable montre spéciale Nouvel an chinois, la Rocking Rooster avec son gallinacé rouge imprimé sur un cadran brun brossé couleur or. Gaulois en temps habituel, chinois en 2017, l’animal domestique renommé pour sa ponctualité à toute épreuve est peut-être plus helvète qu’on ne l’imagine.

Ce diaporama nécessite JavaScript.