Slider

Tag Archives: Nescens

On a testé…

Le sport à La Réserve

Le spa Nescens vient d’inaugurer un tout nouveau programme dédié à la préparation physique, associant coaching, soins et nutrition. L’objectif ? Se remettre au sport, renforcer sa condition physique ou augmenter ses performances. La GDH s’est dévouée -sans trop se faire prier- pour essayer.

Du renforcement physique dans un hôtel 5 étoiles, est-ce bien compatible ? C’est ce que l’on est allé voir de près en passant une journée à La Réserve. Fidèle à son positionnement autour du Better Aging, le Spa Nescens a concocté un programme sur-mesure pour ceux qui souhaitent se remettre au sport dans les meilleures conditions ou qui sont bien décidés à augmenter la performance de leur discipline fétiche. Et si les lieux se prêtent à la détente, pas question de buller. Ici, la remise en forme, c’est du sérieux. Pour preuve, il se murmure que des joueurs de tennis du top ten mondial s’y entraînent. On les comprend. Car, pour finir, la préparation physique version luxe, on en ferait volontiers tous les jours.

L’heure du bilan

Sportif ou pas, du vin et des bonnes bouffes, à la longue, ça ne pardonne pas. Et, pour slalomer sur les pistes noires, faire des exploits sur terre battue ou exceller sur les greens, il faut améliorer sa technique bien sûr, mais aussi entretenir sa forme physique. Pour inaugurer la journée donc, un bilan physique et ostéo-articulaire par Sébastien Ducasse, l’ostéopathe du spa. Incontournable le passage par l’objet de toutes les angoisses : la balance ou plutôt dans le cas présent un engin high-tech multi-capteurs pour quantifier les masses de notre corps. Fini le simple résumé de l’indice IMC, on parle de pourcentages de muscle, d’eau et de graisse. “L’IMC n’est pas significatif. L’important est la répartition des masses corporelles et de se sentir bien dans son corps”, explique-t-il. De là, place aux choses sérieuses. Briefée par le thérapeute, Anne, la coach sportive, se charge du programme d’entraînement et délivre une foule de conseils personnalisés. Et là, pas une minute de répit. Même si la saison est sur sa fin, c’est en prévision de l’année prochaine que nous avons opté pour le ski. Car à chaque discipline, ses exigences avec un focus sur l’endurance, la puissance, l’équilibre ou l’adresse en fonction des objectifs. Et pour améliorer nos performances de skieur émérite, nous avons travaillé dans différentes salles sur des machines derniers cris comme la Kinesis one ou encore l’Artis adductor. Petit détour par la salle de fitness interactif équipée d’un ensemble square & wall avec capteurs lumineux connectés à une dalle plasma tactile. Une sorte de jeu vidéo grandeur nature idéale pour parfaire sa godille en s’amusant. Pour clore la séance, une série d’exercices de stretching de trente minutes ultra efficaces dans une pièce dédiée.

A table !

12h, il est l’heure de déjeuner. Pas d’agapes déraisonnables, il va de soi (dommage car il y a de quoi faire à la Réserve) mais excellente surprise, on peut manger light et fort sympathique. Merci M. Canino. C’est en effet, le chef étoilé de La Réserve Ramatuelle qui signe la carte du Café Lauren. Dans le cadre du programme de préparation physique, un repas sur-mesure est concocté. Champignons farcis et crème de cresson, Cabillaud rôti, fondue de poireaux et mangue, Vinaigrette à la mangue et ananas et en dessert salade de fruits frais, le tout accompagné d’un jus détox pomme-citron-gingembre, voilà une diète à laquelle on se plierait volontiers à tous les repas. Et malgré le sport du matin, pas de sensation de faim. On est impressionné. A 14h, rendez-vous avec Julie Augustin, une nutritionniste qui nous réconcilie avec les régimes lors de son bilan diététique personnalisé et ultra pointu. Son motto ? « Pour maigrir, il faut manger assez ». On ne peut qu’adhérer. Le secret, nous dévoile-t-elle, c’est notamment le rythme d’alimentation quotidien. Ne pas laisser de trop longs intervalles entre les repas, quitte à prendre des collations régulières, bref doser intelligemment pour ne pas avoir trop ou pas assez faim. “L’idée est de fractionner les repas (trois repas + une ou deux collations), de manière à lisser les apports énergétiques sur la journée et éviter les fringales et grignotages associés”, explique-t-elle. “Ecouter les sensations de faim – différentes des envies de manger – est indispensable. En résumé, il faut ajuster les portions de féculents pour arriver aux repas avec une légère faim.” Bon, quant au vin, il ne faut pas rêver, mieux vaut limiter la consommation en fréquence…et en volume. On ne garantit rien mais on essaiera, promis.

Après l’effort, le réconfort…

Pour terminer la journée, une séance de balnéothérapie aux huiles essentielles dans une ambiance lumière tamisée et bougies des plus agréables pour se détendre et surtout un massage signature à l’huile de sésame d’une heure trente par le vigoureux Leonard. Un soin détoxinant, drainant et stimulant qui cible les trajets musculaires et énergétiques en se concentrant essentiellement sur les zones les plus sensibles. De quoi dénouer les tensions et les blocages instantanément. Last but not least, on est invité à profiter des installations fitness et de détente du Spa. Machines en libre accès pour les plus courageux, sauna, hammam et piscine pour nous. Une version condensée du programme qui dans son intégralité se déroule en temps habituel sur quatre jours…et on en ferait volontiers bien davantage. Un cadre de rêve, des intervenants au top et des journées mixant entrainement de pointe et délassement, de quoi donner des envies de reconversion… Sportif professionnel en séjour longue durée à la Réserve, c’est possible ?

Tarif : 1er jour : 300 francs. Jours suivants : 650 francs par jour avec un supplément de 100 francs par jour pour le programme de préparation physique spécial tennis.

Spa Nescens – La Réserve Genève- Hotel, Spa and Villas – 301, route de Lausanne – 1293 Bellevue +41 (0) 22 959 59 99 – infogeneve@spanescens.com – www.lareserve-geneve.com

Coup de jeune

La crème des crèmes suisses

Avec pour spécialité l’anti-aging, la cosmétique made in Switzerland suscite un véritable engouement. Exit les packagings bling bling, les publicités racoleuses ou les noms poético-marketing qui font rêver et place à l’efficacité. Plein phare sur quatre labels swissmade pour retrouver une peau de bébé.
Nescens_Genolier

Au coeur de la molécule

Issue des laboratoires de recherche de la clinique vaudoise Genolier et formulée par Jacques Proust, médecin spécialiste en biologie du vieillissement, la gamme Nescens fonde son approche anti-âge sur la compréhension des mécanismes moléculaires impliqués dans la maintenance et la réparation des structures cutanées. Parmi les produits à adopter illico pour rajeunir de quelques années, l’émulsion fluide régénération moléculaire qui améliore la souplesse, la densité et la fermeté de la peau et l’émulsion gel lissante à appliquer sur le contour des yeux et qui agit sur l’apparence des tissus périorbitaires. Les résultats sont assez bluffants, c’est tout ce qu’il faut retenir.

www.nescens.com

Cellmen

La cosméceutique pour les nuls

Cellcosmet, l’une des marques pionnières de la cosméceutique made in Switzerland, dispose d’une gamme spécifiquement étudiée pour ces messieurs, baptisée Cellmen. Parmi les highlights du label, la cure UltraCell intensive, concentré cellulaire anti-âge exclusivement destiné à la peau masculine à utiliser 4 à 5 fois par an en cure ponctuelle ou, pour un usage quotidien,  la crème cellulaire revitalisante aux cellules bio-intégrales stabilisées actives. Vous n’y pigez rien ? Pas grave, la marque joue la carte de la pédagogie avec des notices explicatives illustrées à afficher au-dessus du lavabo.

www.cellap.ch

Minute papillon

Fabriqués en terres helvétiques, les produits Skin’minute cartonnent en France, aux Etats-Unis et en Allemagne. Avec un positionnement prix au ras des pâquerettes et des formules nickel, quatre de leurs hits ont déjà été élus produits de l’année au Grand Prix de l’innovation, dont en 2016 le fameux sérum bi-phasé Cell Flash boosté en actifs anti-âge et sans paraben. Bon à savoir : la marque opère un retour aux sources en débarquant enfin en Suisse, où elle n’était jusqu’ici pas commercialisée. On la trouve dans les deux instituts Body’minute lausannois.

www.bodyminute.com

La Vallée_

Dans ma vallée

On la trouve notamment dans le tout nouveau spa du Royal Savoy à Lausanne. Spécialisée dans l’anti-aging, la marque La Vallée puise ses actifs dans nos contrées. Ses crèmes, sérums et autres onguents affichent, entre autres, dans leur composition de l’eau des glaciers suisses et de l’eau des sources d’Henniez ainsi que des plantes alpines aux vertus revitalisantes. Mention spéciale pour la crème hydro-régénérante jour, qui assure l’hydratation des peaux de crocodile et accroît le renouvellement cellulaire.

www.lavallee.ch