Tag Archives: Moto

Une moto de Bandit

La genèse d’EVE

Nouvelle version de la très prisée EVE, la EVE MK II a été créée en exclusivité par Bandit9 pour la M.A.D.Gallery. Un chef-d’œuvre, entre art et machine, au design futuriste que les aficionados vont apprécier plus que de mesure.
eve-mkii
La EVE MK II ? Un modèle imaginé pour la M.A.D.Gallery confectionné à la mano par Bandit9, un atelier basé à Hô-Chi-Minh-Ville, au Vietnam. Depuis sa création il y a 5 ans à peine, le collectif s’est imposé comme une référence incontournable, grâce à ses motos customisées au design hors des sentiers battus. « Alors que les autres ont tendance à s’orienter vers une customisation au design old school, en y apportant quelques modifications pour la rendre plus actuelle, nous cherchons plutôt à mettre le passé de côté et à faire un bond dans le futur », explique Daryl Villanueva, «The Bandit Chief » chez Bandit9. À l’origine de la EVE MK II, une Honda Super sport de 1967 qui a subi un sérieux lifting. Au-delà de ses lignes pures et de sa finition chromée rutilante, le modèle tient son profilage détonnant de son réservoir fuselé monobloc fabriqué et poli à la main. D’une esthétique exceptionnelle, ce bloc intègre d’un seul tenant le réservoir, la selle et la coque arrière. A cela s’ajoute une série de détails faits à la main, comme la selle en cuir de vache soigneusement travaillée pour s’intégrer parfaitement au prolongement du réservoir, le pot d’échappement customisé, les suspensions apparentes, ainsi que le démarreur électrique, qui participe au design avant-gardiste de cette moto. La source d’inspiration de l’équipe ? « L’ère du jet » de l’aviation des années 1940 et 1950, au cours de laquelle de nombreuses innovations comme le moteur à réaction ont provoqué un grand changement social. Bref, de quoi élever la moto au rang d’œuvre d’art. On confirme.

Edition limitée à 9 pièces, réalisées en exclusivité pour la MB&F M.A.D.Gallery.

MB&F, M.A.D.Gallery, 11 rue Verdaine, 1204 Genève . www.mbandf.com

Tudor se met à la moto

A l’heure de Wheels & Waves

Du 8 au 12 juin a lieu la 5ème édition du festival le plus cool des amateurs de bécanes et de glisse, le fameux Wheels & Waves. Cette année, pour la première fois, Tudor est partenaire de l’évènement biarrot.
© LAURENT_NIVALLE_WHEELS_AND_WAVES_2015
Né en 2009 de la passion commune de six motards fans de surf, le festival “Wheels and Waves” est désormais un incontournable. Ce rendez-vous annuel, à sa 5ème édition en 2016, est une proposition culturelle éclectique réunissant à Biarritz des communautés diverses de passionnés: motos de collection, art, musique, skate et surf, pour un rassemblement au rayonnement international. Au programme de cette année une compétition de Flat Track à l’hippodrome de San Sebastian Lasarte le mercredi 8, une course de départs arrêtés Punk’ Peak au Mont Jaïkzibel le vendredi 10, ou encore une compétition de surf sur la plage de Milady du jeudi 9 au dimanche 12 juin. Grande nouveauté pour ce cru 2016 : un partenaire helvète, la maison Tudor. Au sein d’un espace dédié au cœur du village, Tudor mettra en scène ses emblématiques modèles Black Bay. Ce village sera un véritable lieu de vie ou l’on pourra notamment découvrir une exposition de photos et une animation surprise à la croisée des univers de la moto et de l’horlogerie. A noter aussi, les heureux  vainqueurs de la course Flat Track du mercredi recevront une Tudor. Pas de doute, les amateurs de belles mécaniques auront de quoi vrombir de joie.

www.tudorwatch.com

Motos d’art

Auto Fabrica à Genève

Rappelez-vous, la GDH avait joué les précurseurs avec un post il y a plus d’un an sur les motos pimpées de la start-up londonienne. Voilà pas que la M.A.D.Gallery  a décidé de lui ouvrir ses portes le temps d’une exposition.  A visiter absolument.

Faisant suite au succès rencontré par les expositions de Chicara Nagata et de Maxwell Hazan, la M.A.D.Gallery de Genève vient d’inaugurer une nouvelle exposition de motos d’Art, consacrée aux créations des frères Bujar et Gazmend Muharremi, réalisées sous leur marque Auto Fabrica. Bien que 100% British, la marque avait déjà tapé dans l’œil de la GDH car, ultra exclusive, elle ne réalise qu’une quantité très limitée de « motos artistiques » chaque année : généralement entre 8 et 12. La M.A.D.Gallery expose deux de leurs œuvres, la Type 6 et la Type 8, qui ont nécessité chacune près de six mois de travail. Le trip du duo ? Démonter des motos vintage, considérées comme des motos « donneuses », pour n’en garder que l’essentiel et leur appliquer un design moderne en gardant une âme old school. « L’esprit d’Auto Fabrica s’oriente vers la simplicité et le minimalisme, tout en intégrant des détails très complexes », déclarent-il. Tout un programme. La Type 6 d’Auto Fabrica est ainsi née des vestiges d’une Yamaha XS650 de 1979. Comme le racontent les deux frères, c’est dans le design de cette moto spéciale qu’un détail caractéristique a commencé à définir la forme de l’ensemble : une section ajourée, découpée à l’arrière du réservoir, à l’endroit où celui-ci rejoint la selle. Cette réalisation complexe a fini par définir l’intégralité de la moto. L’idée design de départ était d’utiliser cette ouverture comme une prise d’air de type Ram-Air, mais cela s’est avéré impossible à mettre en place sans modifier les contraintes du design prévu. Pour créer et préserver la simplicité des lignes de la moto, les artistes ont donc fabriqué le réservoir et la base de la selle en une seule pièce, en les formant en aluminium, manuellement par roulage. Parmi les pièces ajoutées à la Yamaha d’origine et façonnées en acier inoxydable par Auto Fabrica, il y a notamment le guidon, les leviers et les gaines de fourche. « Nous sommes fiers de nos systèmes d’échappement faits main en acier inoxydable », ajoutent les deux frères, sans cacher leur satisfaction. Naturellement, ils ont également complètement reconstruit le moteur avec des pistons surdimensionnés de 0,5. Et comme ils adorent les finitions mates sur le métal nu, les pièces de métal coulées et les surfaces des composants en aluminium ont été décapées par hydro-sablage. Les deux frères ont également travaillé sur la Type 8, qui a commencé sa vie sous les traits d’une Honda CX500 de 1981, en même temps que la Type 6. Et si elle apparaît totalement différente de cette dernière, c’est qu’il y a une bonne raison à cela. En effet, lorsqu’ils ont démonté la Type 8, ils ont découvert quelque chose d’inhabituel ; le cadre « nu » avait une superbe forme naturelle superposée au moteur (qui a été complètement reconstruit par la suite). Il s’agissait d’un élément rare pour une moto japonaise des années 1980. Cela leur a donné quelques nouvelles idées, comme celle de faire du réservoir en aluminium façonné à la main comme une sorte d’extension du cadre. Les pots d’échappement en acier inoxydable ont ensuite été positionnés en hauteur, détail qui a posé certaines problématiques, pour donner un style unique à la moto. Bref, deux petits bijoux à découvrir en live en avant goût des futures voitures auxquelles Auto Fabrica nous a confié être en train de réfléchir. A suivre…

MB&F, M.A.D.Gallery, 11 rue Verdaine, 1204 Genève . www.mbandf.com

www.autofabrica.com

Swiss Harley days

De la moto à Lugano

Du 3 au 5 juillet, Lugano accueille les bikers des quatre coins de la Suisse aux mythiques Swiss Harley Days. Un rendez-vous que les aficionados ne rateront pas.
harley davidson
La plus grande manifestation pour bikers en Suisse se déroule, pour la quatrième fois, à Lugano. Au programme de l’édition 2015, trois jours intensifs avec de nombreux concerts dont la formation classique-rock The New Roses ou encore les membres des Shades of Purple, groupe suisse créé en hommage aux Deep Purple, des stands tenus par des revendeurs officiels, la vente de produits dérivés (vêtements et accessoires notamment) et des essais sur route proposés gracieusement aux amateurs. Parmi les highlights, deux démonstrations aériennes des éclaireurs parachutistes et de la patrouille PC-7 des forces aériennes helvètes et surtout la plus grande parade de motos Harley-Davidson de Suisse qui réunira des bécanes et des spectateurs par milliers. Plus de 70 000 visiteurs sont attendus sous le soleil tessinois durant les trois jours de l’événement culte. Bref, un incontournable dans l’agenda de tout motard qui se respecte.

www.swiss-harley-days.ch

Les bécanes d’ Auto Fabrica

Pimp my motorcycle

Dans cette époque où le vintage se décline à toutes les sauces, un bon moyen de se distinguer est de viser l’excellence. Dans le monde de la moto, une jeune société anglaise commence à se faire un nom : Auto Fabrica.
Moto Fabrica
Basés à l’est de Londres, Bujar et Gaz sont deux jeunes ingénieurs qui se sont lancés dans la production de motos customisées en janvier 2013. La jeune entreprise est en train de développer très rapidement sa propre philosophie. Leur credo est de réduire la moto à sa plus simple expression afin d’en tirer la quintessence du style tout en offrant des finitions du plus haut niveau. En partant de motos des seventies, ils réussissent sur chacune de leurs réalisations à allier un look old school à un design moderne afin d’obtenir des motos qui deviennent ainsi intemporelles. Le souci du détail et la recherche de la perfection sont les maîtres mots de la marque : tout est beau, lisse et à sa place. Les pièces en aluminium font écho aux cuirs d’une qualité supérieure. Leur dernier modèle, la Type 2, qui est basée sur la Yamaha SR500, est la parfaite illustration de l’ADN de la marque. La démarche esthétique trouve son pendant mécanique puisque Auto Fabrica produit ses propres échappements et construit sur-mesure nombre de pièces en gardant en tête l’aspect fonctionnel et le gain de poids.

www.autofabrica.com

%d blogueurs aiment cette page :