Slider

Tag Archives: Montre

La GDH au SIHH #1

Le top 5 des montres les plus marquantes

Stands au design à couper le souffle, nouvelles marques, pluie d’éditions limitées, d’anniversaires et de collections revisitées, le cru 2018 du Salon International de la Haute Horlogerie n’a pas déçu les aficionados. Zoom sur le top 5 des modèles qui ont retenu l’attention de la GDH.

La montre la plus filiforme : L’Altiplano Ultimate Concept de Piaget

Nouveau record de Piaget. Avec l’Altiplano Ultimate Concept, la manufacture de haute horlogerie a mis au point la montre mécanique à remontage manuel la plus plate au monde. Son épaisseur : deux millimètres, boîte et mouvement compris. Ce garde-temps hors norme a exigé l’emploi d’un nouvel alliage high-tech à base de cobalt, ultra-rigide et solide permettant à la montre de ne pas se déformer malgré son extrême finesse. Celle-ci reprend l’architecture 2 en 1 caractéristique de la collection Atiplano Ultimate qui s’affranchit de la distinction entre mouvement et habillage, le fond de boîte étant à la fois un composant d’habillage et la platine du mouvement. Tous les éléments du calibre et de la boite ont été repensés, dessinés, développés pour être affinés à l’extrême, certaines roues n’affichant que 0.12mm de hauteur (alors qu’elles font 0.20mm sur un mouvement classique).  Que les fans modèrent toutefois leur enthousiasme : le modèle, dont le développement a permis le dépôt de cinq brevets, n’a pas pour finalité immédiate d’être industrialisé ni commercialisé. A suivre donc.


www.piaget.com

La montre la plus carrée : La Carré H de Hermès

Le Carré Hermès, un élégant foulard de 90 centimètres sur 90 en twill de soie que les coquettes au goût sûr collectionnent ? Oui, mais pas seulement. C’est également une montre de forme carrée imaginée par Marc Berthier pour la fameuse maison de la rue du Faubourg-Saint-Honoré. Après une édition limitée en 2010, elle revient aujourd’hui dans une nouvelle version :  le designer et architecte-star a agrandi le carré de quelques millimètres et opté pour des effets de lumière sur le boîtier en acier aux finitions polies et microbillées, sur le cadran guilloché à angle droit, sur les aiguilles et les chiffres facettés. Un travail de lumière parfaitement dosé pour souligner avec harmonie l’évidence du dessin, les arêtes adoucies du carré, le profil courbe du boîtier et la glace cylindrique. Enfin, la typographie exclusive des chiffres – utilisant le zéro – participe au nouvel équilibre esthétique de cette montre.


www.hermes.com

La montre la plus tout-terrain : La RM 53-01 Tourbillon de Richard Mille

C’est l’une des premières montres imaginées par Richard Mille. Taillée pour résister aux coups de crosse du polo, la RM53 s’est, depuis son lancement en 2012, imposée comme un classique pour la marque. Cette année, l’horloger dédie un nouveau modèle à Pablo Mac Donough, la RM 53-01 Tourbillon, une édition limitée à 30 pièces. « Le polo est un sport dangereux, chocs et impacts sont au rendez- vous. C’est un jeu très élégant mais aussi très physique explique Richard Mille. Pablo a subi de nombreuses fractures tout au long de sa carrière. Tenant compte de cela, j’ai demandé à nos équipes de concevoir une montre capable de résister à tous types de chocs lors des matchs de polo mais le mouvement devait être visible ». Avec son bracelet bleu aux couleurs du drapeau argentin, nationalité du champion, elle affiche un boîtier en Carbone TPT. Solidité oblige, elle est également dotée d’un verre saphir feuilleté (verres saphir intercalés d’un film de polyvinyle, une première en horlogerie) abritant son calibre tourbillon suspendu.

www.richardmille.com

La montre la plus versatile : La Santos de Cartier

Cartier revisite cette année son modèle culte né en 1904 : la Santos. Même forme géométrique inspirée par les quatre coins vifs de la Tour Eiffel, même vis emblématiques, la nouveauté de la Santos cru 2018 réside dans le dessin de la lunette qui favorise la synergie entre les lignes de la boîte et celles du bracelet. Plus fines, plus élancées, elles accentuent la dynamique de la montre. Une question de confort de porter et d’ergonomie étudiés au millimètre et au gramme près dans l’objectif d’épouser parfaitement le poignet. Un bracelet également repensé, qui contribue d’ailleurs grandement au renouveau stylistique de la montre. Acier, or, cuir de veau ou d’alligator, coloris au choix, toutes les versions s’interchangent grâce au système QuickSwitch, brevet déposé par Cartier dont le mécanisme invisible se fond dans l’architecture du boîtier. Situé sous le bracelet, il s’actionne d’une simple pression. Bref, de quoi changer d’avis, comme de chemise.


www.cartier.com

La montre la plus sulfureuse : la Classic voyeur d’Ulysse Nardin 

La montre érotique a beau être un classique horloger, elle attire irrémédiablement l’oeil. Inspiré par l’univers des maisons closes, la Classic voyeur dévoile ainsi dans son boîtier de 42mm une saynète des plus libertines. On y voit deux couples, façonnés en or rose ou blanc, pris en flagrant délit d’ébats coquins. Au premier plan, un couple se tient dans un salon Louis XIV décoré d’un canapé et d’un tapis, délicatement gravés sur le cadran. L’homme, placé devant la femme, écarte le rideau qui coupe la pièce en deux pour révéler l’affichage de l’heure… mais aussi un autre couple, nu, en pleine étreinte passionnée. À chaque pression sur le bouton dédié, les amants se rapprochent. La jambe de la femme mais aussi le bras, le torse et la cuisse de l’homme bougent en rythme. Au premier plan, l’autre femme tend la main pour caresser le sexe de son partenaire. Jacquie et Michel n’ont qu’à bien se tenir, voilà de la très hot horlogerie.


www.ulysse-nardin.com

 

La hotte des retardataires

Compte à rebours

10, 9, 8, 7, 6, 5, 4… Plus que quelques jours pour dénicher les cadeaux qui feront mouche au pied du sapin. Besoin d’un coup de pouce ? On vous livre notre sélection helvète 2017.

Le meilleur de la Suisse

A l’occasion des fêtes, Globus a concocté un coffret cadeau à la suissitude assumée.  Au cœur de la boîte Swiss’best, quelques indispensables : un couteau suisse Victorinox, du chocolat noir aux abricots de Faverger, un économe Rex du label Zena Swiss, un couteau universel Best of Switzerland du label Panorama knife ainsi qu’une figurine en bois en forme de vache de Trauffer et une nappe à carreaux noirs et blancs swissmade.

199 francs

www.globus.ch

Du caviar éthique

« Caviar with life », c’est le slogan de l’entreprise valaisanne Kasperkian. Sa spécificité ? Produire du caviar sans tuer les esturgeons. Baguée et nommée, chaque femelle adulte peut même être parrainée afin que les habitués puissent bénéficier en priorité des œufs de leur protégée.

Dès 89 francs

www.kasperskian.com

Un vermouth valaisan

Apérol, Lillet ou Pimms, les vermouths ont la cote. Alata, le dernier venu est suisse. Rouge ou blanc, il élaboré à partir de vin du Valais fortifié avec une eau-de-vie de raisin dans laquelle macère un mélange de plantes aromatiques (herbes, baies, racines, fleurs, fruits, écorces).

24 francs

www.alata.love

Royal Oak for ever

A l’occasion du lancement de la Royal Oak Frosted Gold, Audemars Piguet signe six boutons de manchette au design inspiré par la montre culte. Même forme octogonale, mêmes vis hexagonales et même motif “Tapisserie”, les modèles en acier inoxydable, or rose ou or jaune raviront les élégants fans d’horlogerie.

Dès 1600 francs

www.audemarspiguet.com

Le poivrier romand

Coup de cœur pour le poivrier Off-Axis de la start-up genevoise Neotus. Sculpté à partir d’une seule pièce de bois, il affiche un design aussi stylé qu’original. Les bois les plus fins et les plus chauds, comme le noyer américain ou le bois de cerisier, ont été utilisés pour contraster avec ses lignes épurées. À l’intérieur ? Un mécanisme réglable en céramique, garanti à vie qui moût non seulement le poivre, mais aussi le sel et les épices.

199,90 francs

www.neotus.ch

 
L’heure responsable

Après avoir brillé chez les stars avec ses diamants et parures éthiques Green Carpet, Chopard étend son process d’or certifié « Fairmined » à son grand classique horloger avec la L.U.C XPS Twist QF FairminedC. Un modèle ultra-plat en or noir, éco-friendly jusque sur son bracelet noir mat, teinté de pigments végétaux.

Prix sur demande

www.chopard.com

La machine à café zurichoise

Détrônera-t-elle ou pas la Nespresso ? Toujours est-il que la machine à café zurichoise Zuriga affiche un design minimaliste des plus réussis et une fabrication swissmade. Et pour ne rien gâcher, elle fait un excellent café en 2 minutes chrono. What else ?

Dès 990 francs

www.zuriga.ch

Le hygge à la genevoise

Dans ce coffret en édition limitée, la manufacture genevoise Caran d’Ache réunit son stylo culte, l’Ecridor, gravé du guillochage Hygge, inspiré des textiles nordiques aux motifs géométriques, deux crayons graphites aux couleurs douces et aux lignes épurées ainsi que deux cahiers de la marque HAY, emblème du design danois contemporain.

185 francs

www.carandache.com

Comme au Bayview

Cappucino de pommes de terre à la truffe, Religieuse de foie gras pomme pruneau, ou encore Bar aux coquillages coulis de cresson, le chef étoilé Michel Roth révèle enfin les secrets de ses plats signature dans un tout nouveau livre dédié aux recettes cultes du Bayview, restaurant gastronomique de l’Hôtel Président Wilson.

« Michel Roth, Président Wilson », Editions Favre, 220 pages

78 francs

www.editionsfavre.com

Ma Swatch à moi

Du sur-mesure pour tous

Le modèle unique, l’apanage exclusif des horlogers de luxe ? Que nenni. Créer sa propre Swatch est dorénavant possible grâce à 5 étapes très faciles à suivre, en ligne ou en boutique.

A l’ère du moi, moi, moi, on plébiscite plus que jamais le rien qu’à soi. L’hyperpersonnalisation a la cote, que l’on customise sa bouteille de Coca-cola, ses M&M’s ou sa Smart. Rien d’étonnant donc à ce que Swatch passe le cap et propose à ses aficionados d’exercer leurs talents de créateur grâce au concept Swatch X You. Le principe ? Il faut commencer par sélectionner la taille de boîtier, au choix entre Gent et New Gent, puis le modèle de cadran. Ensuite, choisir les deux parties du bracelet en silicone situées à 12 heures et 6 heures – du vert menthe uni, aux rayures multicolores, il y en a pour tous les goûts. Puis, apporter la dernière touche à ce look unique avec un passant de son choix parmi la sélection. Il est également possible d’ajouter un passant supplémentaire ou un pin’s en cristal Swarovski. Et pour faire les malins avec leur chef-d’œuvre, les designers en herbe sont encouragés à partager leur création originale grâce au hashtag #swatchXme sur les réseaux sociaux. Pas de doute, une montre sur-mesure swissmade, ça vaut bien un petit post.

www.swatch.com

 

 

 

Matricule 007

La montre du commandant

On ne change pas une équipe qui gagne. Depuis 1995, Omega fait équipe avec l’Agent 007 en créant des garde-temps à son effigie. Cette année, la manufacture biennoise lance un nouveau modèle inspiré par la saga d’espionnage : la Seamaster Diver 300M « Commander’s Watch ».

L’année 2017 marque trois anniversaires notables pour l’agent secret le plus célèbre du monde : le 50e anniversaire de « On ne vit que deux fois », le 40e anniversaire de « L’espion qui m’aimait » et le 20e anniversaire de « Demain ne meurt jamais ». Dans chacun de ces films, James Bond porte son uniforme militaire officiel. Pour célébrer ces jubilés, OMEGA a imaginé une montre au design unique. « James Bond est un personnage intrigant et d’une grande profondeur. Nous sommes fascinés par son rapport avec la Marine Royale, une institution avec laquelle OMEGA a tissé des liens historiques. Nous avons ainsi voulu rendre hommage à son rang de commandant », explique Raynald Aeschlimann, président et CEO de la manufacture biennoise à propos de la nouvelle Seamaster Diver 300M estampillée Bond. Logée dans un boîtier en acier inoxydable, la «Commander’s Watch» reprend ainsi les couleurs de l’insigne de la Marine royale britannique avec un cadran en céramique blanche polie, des aiguilles des heures et des minutes bleues squelettées et facettées et une aiguille des secondes vernie rouge avec, en contrepoids, le logo du pistolet «007». Le fond transparent met en valeur un rotor ou figure l’insigne du rang de commandant de la Marine Royale. Cette montre est montée sur un bracelet NATO à cinq bandes bleu, rouge et gris en polyamide, avec un bracelet supplémentaire en métal. Elle est animée par le calibre 2507 exclusif OMEGA. Et si la version en acier inoxydable est limitée à 7007 exemplaires, la version en or jaune 18K a été produite à seulement sept exemplaires. Il va falloir dégainer vite.

www.omegawatches.com/CommandersWatch

Tissot à la fête d’Unspunnen

Du folklore suisse dans l’horlogerie

Le compte à rebours de la Fête d’Unspunnen débute officiellement ce vendredi 28 avril. Pour égrener les heures jusqu’au 26 août, date d’ouverture des festivités, l’événement compte un tout nouveau partenaire horloger…

Tissot, partenaire officiel

L’Unspunnenfest, kesaco ? Un évènement incontournable pour les lutteurs, armaillis et autres lanceurs de drapeaux mais aussi pour près de 150’000 visiteurs, venus de toute la Confédération. Cette année, c’est du 26 août au 3 septembre 2017 qu’elle aura lieu à Interlaken. Et comme à toute manifestation sportive d’envergure, une montre officielle, Tissot vient d’annoncer son partenariat avec la plus grande fête folklorique de l’année. Une occasion pour le leader mondial de l’industrie horlogère traditionnelle helvète d’associer ses garde-temps aux qualités des disciplines présentées lors de cette fête, soit la résistance et la performance. Des valeurs chères à la marque horlogère et en parfaite adéquation avec ce que requiert lancer de pierre, hornus, cor des Alpes, folklore et yodel…

Des montres dédiées

Pour être sûr de ne pas manquer les festivités, le compte à rebours de la Fête d’Unspunnen a débuté officiellement ce vendredi 21 avril. Tissot a saisi l’occasion pour présenter une collection dédiée composée des Éditions Spéciales Tissot T-Touch Expert Solar et de la Tissot PR 100 homme et dame. Le fond gravé avec le logo de l’évènement, rend ces montres uniques et exclusives. François Thiébaud, président de la marque, a commenté : « Au sein de notre entreprise, nous faisons souvent référence au signe « + » situé au cœur du drapeau helvétique et ce signe positif doit se refléter dans ces joutes sportives et dans l’esprit des participants, des organisateurs et des spectateurs. C’est aussi une ligne directrice que nous appliquons pour nos produits horlogers. La Fête d’Unspunnen sera belle et l’émotion garantie ! ». Bref, soyez au rendez-vous… « yololo hihou »

www.tissotwatches.com
www.unspunnenfest.ch