Slider

Tag Archives: Michel Roth

La hotte des retardataires

Compte à rebours

10, 9, 8, 7, 6, 5, 4… Plus que quelques jours pour dénicher les cadeaux qui feront mouche au pied du sapin. Besoin d’un coup de pouce ? On vous livre notre sélection helvète 2017.

Le meilleur de la Suisse

A l’occasion des fêtes, Globus a concocté un coffret cadeau à la suissitude assumée.  Au cœur de la boîte Swiss’best, quelques indispensables : un couteau suisse Victorinox, du chocolat noir aux abricots de Faverger, un économe Rex du label Zena Swiss, un couteau universel Best of Switzerland du label Panorama knife ainsi qu’une figurine en bois en forme de vache de Trauffer et une nappe à carreaux noirs et blancs swissmade.

199 francs

www.globus.ch

Du caviar éthique

« Caviar with life », c’est le slogan de l’entreprise valaisanne Kasperkian. Sa spécificité ? Produire du caviar sans tuer les esturgeons. Baguée et nommée, chaque femelle adulte peut même être parrainée afin que les habitués puissent bénéficier en priorité des œufs de leur protégée.

Dès 89 francs

www.kasperskian.com

Un vermouth valaisan

Apérol, Lillet ou Pimms, les vermouths ont la cote. Alata, le dernier venu est suisse. Rouge ou blanc, il élaboré à partir de vin du Valais fortifié avec une eau-de-vie de raisin dans laquelle macère un mélange de plantes aromatiques (herbes, baies, racines, fleurs, fruits, écorces).

24 francs

www.alata.love

Royal Oak for ever

A l’occasion du lancement de la Royal Oak Frosted Gold, Audemars Piguet signe six boutons de manchette au design inspiré par la montre culte. Même forme octogonale, mêmes vis hexagonales et même motif “Tapisserie”, les modèles en acier inoxydable, or rose ou or jaune raviront les élégants fans d’horlogerie.

Dès 1600 francs

www.audemarspiguet.com

Le poivrier romand

Coup de cœur pour le poivrier Off-Axis de la start-up genevoise Neotus. Sculpté à partir d’une seule pièce de bois, il affiche un design aussi stylé qu’original. Les bois les plus fins et les plus chauds, comme le noyer américain ou le bois de cerisier, ont été utilisés pour contraster avec ses lignes épurées. À l’intérieur ? Un mécanisme réglable en céramique, garanti à vie qui moût non seulement le poivre, mais aussi le sel et les épices.

199,90 francs

www.neotus.ch

 
L’heure responsable

Après avoir brillé chez les stars avec ses diamants et parures éthiques Green Carpet, Chopard étend son process d’or certifié « Fairmined » à son grand classique horloger avec la L.U.C XPS Twist QF FairminedC. Un modèle ultra-plat en or noir, éco-friendly jusque sur son bracelet noir mat, teinté de pigments végétaux.

Prix sur demande

www.chopard.com

La machine à café zurichoise

Détrônera-t-elle ou pas la Nespresso ? Toujours est-il que la machine à café zurichoise Zuriga affiche un design minimaliste des plus réussis et une fabrication swissmade. Et pour ne rien gâcher, elle fait un excellent café en 2 minutes chrono. What else ?

Dès 990 francs

www.zuriga.ch

Le hygge à la genevoise

Dans ce coffret en édition limitée, la manufacture genevoise Caran d’Ache réunit son stylo culte, l’Ecridor, gravé du guillochage Hygge, inspiré des textiles nordiques aux motifs géométriques, deux crayons graphites aux couleurs douces et aux lignes épurées ainsi que deux cahiers de la marque HAY, emblème du design danois contemporain.

185 francs

www.carandache.com

Comme au Bayview

Cappucino de pommes de terre à la truffe, Religieuse de foie gras pomme pruneau, ou encore Bar aux coquillages coulis de cresson, le chef étoilé Michel Roth révèle enfin les secrets de ses plats signature dans un tout nouveau livre dédié aux recettes cultes du Bayview, restaurant gastronomique de l’Hôtel Président Wilson.

« Michel Roth, Président Wilson », Editions Favre, 220 pages

78 francs

www.editionsfavre.com

Couleur Café

Nespresso dans les grands restos

Les Nespresso Gourmet Weeks fêtent leur cinquième anniversaire et rassemblent à cette occasion 25 chefs de haut vol. Au programme des menus exclusifs caféinés à souhait servis du 29 octobre au 19 novembre dans les restaurants gastronomiques les plus prisés de Suisse.

Création de Virginie Basselot au Loti

Comment marier haute cuisine et café ? C’est le défi que lance la marque aux capsules à 25 chefs pour les Nespresso Gourmet Weeks. Stéphane Décotterd au Pont de Brent, Heiko Nieder au Dodler Grand, Maryline Nozahic à la Table de Mary ou encore Damien Germanier dans son restaurant éponyme, le petit noir sera ainsi à l’honneur pendant trois semaines sur les plus grandes tables des quatre coins de la Confédération.  « Le café fait partie de mon quotidien, il me stimule et me donne l’énergie nécessaire pour être à la hauteur de chaque service, en cuisine, avec mon équipe, témoigne Michel Roth l’un des 25 chefs élus. Il fait également partie de mes ingrédients fétiches pour créer des recettes originales qui surprennent et épatent nos convives. J’aime les arômes du café en jouant sur l’équilibre de l’amertume et l’acidité. A travers le menu proposé pendant cette Nespresso Gourmet Week, notre but est de donner du bonheur et d’entendre de nos clients « on s’est régalé! » Autre participante genevoise de choix : Virginie Basselot. Pour ces Nespresso Gourmet Weeks, la cheffe, récemment élue « Cuisinière de l’année » par le Gault & Millau Suisse a notamment jeté son dévolu sur le Kilimanjaro Peaberry pour créer un menu accord café-mets pour le déjeuner et le dîner. Filet d’agneau de Vessy, crème d’ail au café, poulette de Nant d’Avril au gré de cacao, topinambour et jus de café ; Croustillant café et fruits de la passion ou poire pochée aux fèves de Tonka, accord café comptent parmi les plats à déguster au Loti. Accros à la caféine…ou pas, un événement gourmand à ne pas rater.

Déjeuner 70 francs, souper 120 francs (Grands Crus Nespresso compris, boissons non comprises).

www.nespresso.com/gourmet-weeks/

Festival du goût

La gastronomie en fête

Avis aux épicuriens et autres gastrolâtres : du 3 au 16 novembre, une centaine de restaurants de Suisse Romande cassent les prix à l’occasion du Festival de la Gastronomie. A vos agendas !
un bon petit plat
Il suffit de quelques clics pour choisir son restaurant et réserver. De Genève à Lausanne en passant par Vevey ou Montreux, plus de 100 établissements ont joué le jeu. Pour cette nouvelle édition du Festival de la Gastronomie organisée sous l’égide de LaFourchette, ils proposent une remise de 50% sur leur carte ou des menus grand chef à petit prix pour les tables les plus bling. Une occasion de découvrir de nouvelles adresses ou de dénicher des pépites hors des sentiers battus, que ce soit pour s’essayer à des cuisines exotiques ou pour s’attabler chez des étoilés…le tout sans risquer l’indigestion avec une addition trop salée. On pourra par exemple dîner thai chez Patara à Genève, libanais au Keyann Café à Lausanne, indien au Kashmir à Renens ou chez l’un des VIP des fourneaux participant à l’opération, comme Philippe Chevrier (Domaine de Châteauvieux), Michel Roth (Bayview), Anne-Sophie Pic (Beau-Rivage Palace Lausanne), Dominique Gauthier (Chat Botté), Frank Xu (Tsé Fung) ou encore Yoann Caloué (Le Flacon). Nous, on a opté pour Nicolas Pasquier à La Cigogne avec son menu entrée-plat-dessert et boissons pour 65 francs tout compris. On vous racontera…

Du 3 au 16 novembre, Festival de la Gastronomie à Genève, Lausanne, Montreux et Vevey. www.lafourchette.ch

Umami le retour

Un bento au bord de l’eau

Le Président Wilson se met à l’heure d’été avec la réouverture de sa piscine et de son restaurant japonais, l’Umami. L’occasion de déguster un bento les pieds dans l’eau.
Bento box
A l’hôtel Président Wilson, le retour des beaux jours signe non seulement la réouverture de la piscine extérieure mais aussi celle de l’Umami by Michel Roth, le restaurant japonais aux influences françaises du chef étoilé. On y déguste le traditionnel Okonomyaki, le fameux Nigiri crispy ou encore les Makis poêlés au foie gras. Nouveauté de l’été : la bento box à composer soi-même, servie à l’heure du déjeuner au restaurant Umami ou autour de la piscine au Pool bar. La version mini de la box (à CHF 39.-) comprend deux éléments, la version maxi (à CHF 49.-) en comprend trois. On pourra ainsi opter pour le saumon grillé mariné et algues wakamé en entrée, le gyoza volaille citronnelle sauce ponzu en plat, et pour finir les perles nippones, rafraîchi de fruits rouges et litchi ou encore le sablé au yuzu meringué aux écorces de citron vert coulis exotique. En bref, un vrai bain de soleil levant en plein coeur de Genève.

Hotel Président Wilson, 47 Quai Wilson, 1211 Genève. Tél. 022 906 66 66.

Soif patriote

Quand la Suisse fête ses vins

La seconde édition de la semaine du vin suisse débute le 20 novembre. Au programme ? Une kyrielle de restaurants qui propose des menus accords mets et vins autour de crus locaux. Parmi eux, le Bayview, le restaurant étoilé du Président Wilson.
Bayview

C’est en partenariat avec l’association Vinea que Swiss Wine Promotion organise pour la deuxième année consécutive la semaine du vin suisse. Son principe ? Pendant 10 jours, des restaurants un peu partout dans le pays proposent des menus imaginés à partir de millésimes helvètes issus de chacune des grandes régions viticoles de la Confédération. Parmi, les restaurants participant à l’opération, quelques perles comme la Sitterie à Sion, Anne-Sophie Pic au Beau Rivage ou encore le Bayview à Genève pour lequel le chef Michel Roth a concocté un menu trois plats au choix, composé de produits régionaux, pour mettre en avant trois figures de la viticulture helvétique: Wiengut Pircher à Zürich, Cava Vinattieri dans le Tessin et Cave Provins en Valais (Menu à 105 fr . par personne, vins inclus). Une excellente manière d’étancher sa soif de patriotisme.

Semaine du vin suisse, du 20 au 30 novembre. www.swisswineweek.ch

dolor. Lorem tempus sit porta. Sed luctus nec odio