Slider

Tag Archives: Menu

Mexicooooooooo

Fiesta mexicaine à L’EastWest

C’est la dernière étape du tour du monde auquel l’Eastwest a convié les Genevois cette année. Au programme, une soirée aux couleurs du Mexique le 29 novembre et un menu aux saveurs du pays des mariachis jusqu’à la fin du mois.

Depuis le début de l’année, l’Eastwest fait voyager ses convives d’Est en Ouest et du Nord au Sud pour fêter ses 10 années d’existence. Après la Suisse, le Japon, la Thaïlande, le Danemark, l’Italie, les USA, l’Espagne, l’Inde ou encore la France, l’hôtel achève son voyage par une escale au Mexique. Alors que le froid hivernal s’installe, le plus trendy des boutique hôtels de la rive droite invite donc le soleil à sa table pour clôturer cette année de célébration. Au programme de ce voyage, une soirée à la mexican touch le 29 novembre prochain, dès 18h30, avec cocktails à base de Tequila et tapas créatives aux saveurs muy caliente ainsi qu’une carte aux couleurs mexicaines proposée au restaurant jusqu’à fin novembre. Au menu ? Un ceviche de poulpe, avocat et oignon rouge, croustillant maïs, une poitrine de cochon de Jussy laquée aux piments, haricots rouges condimentés siphon oignon et parmentier au foie gras et pour clore les agapes, une savoureuse crème à la mexicaine. Bref, de Oaxaca à Veracruz et de Mexico à Chihuahua, une balade gastronomique qui devrait ravir les gourmands.

Le 29 novembre 2018, soirée mexicaine, 35 francs par personne sur réservation exclusivement et jusqu’à fin novembre, menu mexicain en trois services, trois plats, 54 francs.

Hôtel Eastwest, 6, rue des Pâquis, 1201 Genève.

www.eastwesthotel.ch

 

Loy Krathong au Patara

A la fête des lumières

Le plus select des restaurants thaïlandais de Genève célèbre en grande pompe la fête traditionnelle de Loy Krathong ce vendredi 23 novembre. Au programme des festivités, une soirée spéciale ainsi qu’un menu concocté pour l’occasion proposé à la carte jusqu’au 8 décembre.

Petits bateaux sur l’eau

Nul besoin de s’envoler à Bangkok pour célébrer comme il se doit la fête de Loy Krathong. Le 23 novembre, les amoureux du Pays du sourire festoieront également sur les bords du Léman, attablés au Patara. Il faut dire que le restaurant a vu les choses en grand. En guise d’introduction, un apéritif gourmand, composé d’une farandole d’amuse-bouche traditionnels, sera servi sur la terrasse du Beau-Rivage, spécialement décorée de lanternes thaïlandaises. Il sera suivi de la mise à l’eau, dans la fontaine de l’hôtel, des fameux Krathong, minuscules bateaux confectionnés avec des de feuilles de bananier à la forme de fleur de lotus sur lesquels on place une bougie allumée, de l’encens et des fleurs. La coutume dit qu’en laissant filer son krathong au fil de l’eau, on se débarrasse de ses soucis en laissant la place au pardon et à une meilleure fortune. Cela vaut la peine d’essayer. Clou des festivités, le dîner dégustation avec des créations inédites imaginées par la cheffe Jumnong Noradee. On a eu la chance de goûter en avant-première…et on a adoré.

Dans l’assiette

Fidèle à la coutume, c’est à un véritable ballet de mets, à la présentation ultra-raffinée, auquel on est invité à assister. En entrée, on s’est ainsi régalé d’une salade de cigale de mer poêlées dans une sauce aux épices, citronnelle et menthe fraîche, de poulet mariné dans une feuille de pandanus et de raviolis frits aux légumes, suivis d’une soupe de lait de coco et noix de Saint-Jacques. Pour poursuivre les agapes, un dos de cabillaud sauvage façon « cheffe Tam » accompagné de son riz vapeur au gingembre et un filet de canette de Barbarie au curry rouge et litchi avec légumes sautés au basilic thaï. Et enfin pour terminer, un trio de desserts, composé de mangue fraîche, succulente comme là-bas, une boule de glace à la coco et une crème brûlée flambée. Bref, de la cuisine thaïe de haute voltige aux saveurs recherchées, comme on peut déguster dans les restaurants gastronomiques les plus en vue de Bangkok. Et si l’on cherche encore un argument supplémentaire pour jeter son Krathong à l’eau, le restaurant reversera 10 chf pour chaque couvert réservé lors de la soirée à la Buakhao White Lotus Foundation, dont la mission est de soutenir des associations thaïlandaises oeuvrant pour le droit des enfants.

Menu spécial Loy Krathong, 135 francs par  personne  servi  à  partir  de  2  personnes (café ou infusions comprises), également disponible  à  la  carte  du  24  novembre  au  8  décembre. Patara, Hôtel Beau Rivage, Quai du Mont Blanc 13, 1201 Genève.

www.patara-geneva.ch

 

In the Woods

De la ferme au 5 étoiles

Les festivités sont lancées : la Veggie Week bat son plein depuis lundi. Hier soir, on a testé le menu d’un tout nouveau venu, le Chef Julien Gourmelen, maître des fourneaux du Woods.

Pas de doute, pour cette deuxième édition de la Veggie week, les chefs s’en sont donnés à cœur joie. Difficile de choisir parmi les douze participants de ce cru 2018 avec leurs créations végétales aussi esthétiques que gourmandes. Nous, on a opté pour un nouvel arrivant, le Woods, restaurant gastronomique de l’Hôtel Intercontinental et…on n’a pas été déçu ! Entièrement végan, le menu a été principalement concocté avec les produits de la ferme bio voisine, la fameuse ferme de Budé. En entrée, on s’est régalé avec le Velouté d’orties et menthe poivrée, une recette que le chef tient de sa grand-mère et qu’il a revisité à sa sauce ainsi qu’avec la Trilogie de tomates du pays, gaspacho et sorbet tomate basilic. Les plats principaux, le Fenouil en croûte de sel et grains de lin et le Céleri boule cuit au foin, tombée de choux blanc et pommes vertes sont découpés et servis à table par le chef himself, comme s’il s’agissait de belles pièces de viande, chacun arrosé d’un jus ad hoc. On a adoré. Particulièrement réussi, le carpaccio d’ananas vanillé, sorbet rhubarbe a clôt les agapes, accompagnées évidemment de vins de la région, un verre d’Esprit de Genève de Nicolas Cadoux et un de viognier du domaine du Paradis. Bref, une magnifique balade bucolico-gourmande. On recommande.

Menu entrée/plat/dessert, 54 francs.

Woods, hôtel Intercontinental, Chemin du Petit-Saconnex 7, 1209 Genève.

www.geneva-intercontinental.com

 

Resto Week, le retour

Bons plans gourmands

Le rendez-vous annuel des épicuriens en quête de bons plans gourmands est renouvelé cette année du 19 au 25 février. Au programme ? Une pluie de belles tables à prix doux.

Un menu à 59 francs le midi, 79 francs le soir, comprenant entrée, plat, dessert, accompagné d’une coupe de champagne offerte pour l’apéritif, le tout dans les plus selects restaurants de Romandie, voilà l’offre alléchante de la Restaurant Week cru 2018. Pour cette édition orchestrée par LaFourchette, on compte parmi les participants, le Loti, le Rasoi ou encore le Jardin des habitués de l’exercice mais aussi quelques nouveaux venus tels que le Malvoisie à Leukerbad ou encore le Crans Ambassador à Crans-Montana. De quoi se régalera-t-on ? Au Loti, par exemple, on débutera les agapes au choix par un thon grillé, concombre, pomme verte et crème mascarpone ou des ravioles de potimarron et châtaigne, coulis de cresson, suivis de noix de Saint-Jacques rôties, ravioles de blettes et salicorne ou d’un suprême de volaille fermière, pommes de terre confites et champignons sautés puis en dessert on hésitera entre le soufflé Mandarine ou Ananas poché à la mélisse, biscuit citron. Au Jardin, défileront à table, un Gravlax de truite des fjords et déclinaison de betteraves, des noix de Saint-Jacques rôties et variation de topinambour et enfin un croquant glacé banane citron vert et biscuit moelleux aux amandes. Seule exception au traditionnel entrée-plat-dessert, le Rasoi by Vineet, qui proposera un menu à partager, composé notamment de Tandoori de crevettes “Dhaba”, Saint-Jacques snackée aux piments frais, Betterave croquante au sésame, Pavé de bar au gun powder, “Podimas” à la pomme de terre et cébette, “Avial” à la citronnelle ou encore Volaille “Cafreal”, “Pulao” d’aubergine et noix de cajou et sauce “Kadi” à la tomate. On vous prévient : l’événement est couru, il est fortement conseillé de réserver à l’avance sa table.

www.lafourchette.ch

 

Gastronomie en kit

Beyond Food à la rescousse

Depuis quelques années, les kits recettes-ingrédients, livrés et prêts à cuisiner, cartonnent dans la capitale française, faisant le plus grand bonheur des parisiens pressés ET gourmets. Bonne nouvelle, ils débarquent à Genève avec Beyond Food.
menu-herbivore-pour-4
Ras le bol de réfléchir aux menus de la semaine et de revenir les bras bondés de la Coop du quartier? Beyond Food livre, dans le home sweet home des paresseux, de quoi cuisiner des menus pour deux ou quatre personnes. Il suffit de commander le dimanche avant minuit pour être livré le mardi soir par vélo électrique. Renouvelé de semaine en semaine, l’abonnement hebdomadaire inclut les ingrédients frais, principalement locaux dans les quantités nécessaires à la préparation de trois repas ainsi que trois fiches recettes. Temps à passer en cuisine avant de mettre les pieds sous la table ? Quarante minutes maximum, c’est la promesse de Marie-Lou et Luca, les deux fondateurs de la start-up genevoise. Quant aux plats, pour omnivores ou herbivores au choix, ils ont de quoi séduire les gourmands. Nouilles sautées au boeuf & basilic thaï, Salade de noix aux pêches, chou croquant et abricots secs, Halloumi grillé, pois gourmands, pousses de soja & mangue, Salade de pâtes conchiglie à la grecque, Tarte à la patate douce, chèvre frais & thym, Espadon grillé, salade de pois gourmands, soja & mangue, à chaque semaine, ses nouvelles créations. Bref, des assiettes healthy autour de thèmes world histoire de varier les plaisirs. Assurément de quoi bluffer sa moitié.

Menu omnivore pour 2 personnes, 97,50 francs par semaine (incluant les ingrédients pour trois repas, les fiche-recettes et la livraison) et pour 4 personnes, 171 francs. La version herbivore est à 79,50 francs pour 2 et 135 francs pour 4. Existe aussi maintenant en version solo à 40 francs et 49 francs.

www.beyondfood.ch

odio Praesent Curabitur lectus dapibus nec elit. venenatis fringilla consequat.