Slider

Tag Archives: Lausanne

Sierre en bouteille

Flacons à boire, flacons à voir

Qu’importe le flacon, pourvu qu’on ait l’ivresse ? Ce n’est pas vraiment l’avis du Musée valaisan de la Vigne et du Vin qui accueille pour quelques semaines encore une exposition exclusivement  consacrée à la bouteille et à ses déclinaisons.
ceci n est pas une bouteille
La bouteille de vin, dont la forme paraît immuable, a pourtant connu et connaît encore de nombreuses variations. Le Musée valaisan de la Vigne et du Vin et le Mudac ont réuni leurs collections, étoffées d’emprunts en Europe et aux Etats-Unis, pour offrir un regard inédit sur cet objet du quotidien. Plus d’une soixantaine de pièces – bouteilles et carafes-, issues de l’histoire du vin et du design contemporain, interroge aussi bien les formes et les usages que les symboles qui sous-tendent ces récipients ancestraux. Présentée jusqu’au 25 octobre à Sierre, l’exposition « Ceci n’est pas une bouteille » sera ensuite transférée dès le 18 novembre au Mudac à Lausanne. De quoi assouvir son penchant pour la bouteille jusqu’à plus soif.

Jusqu’au 25 octobre au Musée valaisan de la Vigne et du Vin, Sierre et du 18 novembre 2015 au 1er mai 2016 au Mudac.

www.museevalaisanduvin.ch
www.mudac.ch

Une Nébuleuse, une !

La bière made in Lausanne

Pour se désaltérer par ces temps estivaux, rien de tel qu’une petite mousse.  Cela tombe à pic, les microbrasseries n’en finissent pas d’essaimer faisant sérieusement de l’ombre aux bières de supermarché. Parmi elles, la Nébuleuse, basée à quelques encablures de Lausanne.
Les bières de la Nébuleuse
Exit les Heineken, Corona, 1664. Les it-bières du moment ? La Stirling, l’Embuscade, la Namur express, l’Hefeweizen et la Malt Capone. Bref, cinq des créations maltées de la Nébuleuse, microbrasserie vaudoise, créée il y a tout juste 1 an et demi par trois amis biérophiles, Arthur Viaud, Jeremy Pernet et Kouros Ghavami. Des bières pour locavores, inspirées par l’effervescence créative de la sphère brassicole nord-américaine. Née d’un voyage au cœur de la scène alternative californienne, la Stirling rappelle ainsi les pale ales du pays de l’Oncle Sam, elle est houblonnée à froid et fermentée avec une levure de lager allemande. L’Embuscade est une IPA américaine brassée avec une portion de malt de blé et composée de trois variétés nord-américaines de houblons continuellement ajoutées lors de la cuisson, laissant exploser leurs arômes d’agrumes, de résine et de fruits exotiques. Quant à la Malt Capone , elle est fermentée avec un bourbon made in USA et des gousses de vanilles, dévoilant une mousse onctueuse et des notes torréfiées. Estivale à souhait, l’Überweiss Hefeweizen invite, elle, à un petit détour par l’Allemagne. D’un aspect trouble grâce à ses levures en suspensions, cette bière d’inspiration germanique dévoile des arômes printaniers et se déguste idéalement en terrasse, accompagnée de fruits de mer ou d’une salade. Pour parachever la tournée, la Namur Express offre un aller-simple en Wallonie. Naturellement épicée et généreusement gazéifiée, elle repose sur quatre malts différents, un houblonnage délicat et une levure typiquement belge. Bref, de quoi voyager tout l’été sans quitter son transat…et sans risquer de se déshydrater.

www.lanebuleuse.ch

Cul-ture au Mudac

Le Nirvana avec une sexperte

Les 28 et 29 mars, le Mudac organise une visite exclusive de son exposition Nirvana en compagnie de Maïa Mazaurette, l’experte ès sexe du magazine GQ.

© Mudac

© Mudac

Exit les tabous. Depuis octobre dernier, le sexe occupe le devant de la scène au Mudac avec l’exposition «Nirvana. Les étranges formes du plaisir». Plus de 200 objets déclinant le thème de la jouissance y sont présentés au fil d’une sulfureuse enquête sur le plaisir et ses déclinaisons dans la mode, l’art contemporain et le design. Ce week-end, une invitée de choix servira de guide : l’incontournable Maïa Mazaurette, journaliste et blogueuse, notamment connue pour ces chroniques sexo dans le magazine masculin GQ. La spécialiste ès plaisir proposera le samedi 28 mars 2015 à 16h et le dimanche 29 mars à 14h une visite décalée de l’exposition, à travers le prisme de son regard affûté et de son humour décapant. Avis aux fans d’aventures débridées.

Visite guidée le 28 mars à 16h et le 29 mars à 14h. Prix: 15 francs.

Réservation au 021 315 25 30. Mudac, 6 place de la Cathédrale, 1005 Lausanne.

www.mudac.ch

Portes ouvertes sur l’art

Dans mon atelier

Les 21 et 22 mars, les artistes lausannois ouvrent les portes de leurs ateliers dans le cadre de la 9ème édition d’Aperti et proposent aux passionnés et autres curieux de s’immerger au cœur de la scène artistique romande.

© Régis Colombo

© Régis Colombo

82 artistes, dont 28 nouveaux participants, répartis dans 46 ateliers. Pas de doute, Aperti offre une occasion unique d’explorer l’effervescence du vivier de création lausannois à travers un prisme plutôt inhabituel. En effet, loin de l’univers policé et codifié des musées et galeries, l’atelier, lieu intime et mystérieux par excellence, fascine autant qu’il interroge. Sculpture, dessin, peinture, gravure, installations, performances, vidéo, il voit éclore les œuvres de demain. Autant de raisons de s’armer d’un plan et partir à la découverte du millésime d’Apertistes 2015. On pourra notamment s’esbaudir devant les photographies de Régis Colombo, le gravures d’Erik K, les aquarelles de Liliane Berthoud, les dessins à l’encre noire de Florian Javet, les créations hybrides de Wiebke Meurer ou encore les étonnants hommes-animaux de béton du sculpteur Zaric. Bref, une balade printanière au fil des chemins bucoliques, quartiers industriels et autres lieux insoupçonnés de la région à la rencontre des artistes du cru.

Aperti, ouverture des ateliers d’artistes à Lausanne.
Les 21 et 22 mars 2015, de 12h à 18h.
Programme et plan sur www.aperti.ch

A l’eau, le vélo

Le king de l’aquabiking

La dernière mode en matière de sport pour ceux qui n’aiment pas le sport ? L’aquabiking. Un mix entre aquagym et vélo d’appartement qui fait travailler les muscles en douceur.
BalneoBike
Pédaler en rythme dans une piscine avec un coach qui joue les GO et une palanquée de petits camarades en nage peut en refroidir plus d’un. D’où le boom des centres offrant des cabines d’aquabiking individuelles, tels que le Balnéobike à Lausanne ou plus récemment le centre VitaBike à Genève. Les vélos y sont installés dans des jacuzzis dotés de buses d’hydro-massage procurant aux valeureux sportifs bien-être et détente. Fessiers, mollets, dos, abdominaux, pratiquer l’aquabiking permettrait, en plus de travailler ses muscles, de perdre 300 à 500 calories pour une séance de 30 à 45 minutes soit environ autant qu’1 h 15 de footing. Le calcul est rapide. Vite, à l’eau.

Balnéobike, 11 rue de Langallerie, 1003 Lausanne. Tél : 021 312 54 48.  www.balneobike.ch

Vitabike Center Genève, 55 Route de Florissant, 1206 Genève. Tél : 022 346 12 88. www.vitabike.ch