Tag Archives: Hôtel

Le tiny chalet du Valais

Petit mais écolo

Pour la première fois cet hiver, la station valaisanne Thyon 4 Vallées accueille un “tiny chalet”, une maison en bois XS transportable et recyclable pour les adeptes de la green attitude, à louer pour une nuit…ou plus si affinités.

Après avoir envahi les Etats-Unis, la tiny house débarque enfin en Suisse. Le principe de ces « maisons minuscules » qui essaiment aux quatre coins de l’Europe ? Proposer un logement peu coûteux, pratique et éco-responsable. Nomades et recyclables, ces mini maisons (5 à 8 mètres de long pour 2,5 mètres de largeur et 4 mètres de hauteur) à mi-chemin entre la caravane et le chalet, promeuvent un mode de vie simple et proche de la nature. Elles incitent à réduire la consommation d’énergie, à expérimenter le zéro-déchet, bref à limiter au maximum l’impact de ses habitants sur l’environnement. Exigu mais bien agencé, le tiny chalet de Thyon comprend un lit deux places en mezzanine et un lit simple ainsi qu’une douche et une cuisine. Juste l’essentiel pour recharger ses batteries au calme, dans le cadre exceptionnel du Val d’Hérens. Et pour les dandys les plus écolos ? Des ateliers “zero waste at home” durant lequel il est possible d’apprendre des astuces pour générer moins de déchets au quotidien seront mis en place. « Be tiny, be happy », clament les aficionados. Et si on s’y mettait ?

www.tinychalet-thyon.ch

Bordeaux à gogo

Quand Bacchus sort de sa cave

Le fief des amateurs de vins, le Caveau de Bacchus, organise le jeudi 10 novembre une dégustation de Grands Crus de Bordeaux, millésimes 2014 et plus anciens, en présence des propriétaires de certains des célèbres Châteaux. Tous à vos agendas !
degustation-bordeaux
Château Cos d’Estournel, Château Talbot, Château Beychevelle, Château Canon, Château Rauzan-Ségla, Château Pichon Longueville, Château Pontet Canet, Château Pape Clément, Château Haut Bailly, Château Giscours, Château Sociando-Mallet, voilà quelques-uns des domaines qui seront à l’honneur. Autant dire que la dégustation vaut le déplacement…pas à Gland ou Gstaad mais à quelques encablures de la boutique genevoise de Rive. Car ce n’est pas dans ses murs que le Caveau de Bacchus recevra les Bordeauxphiles mais à l’Hôtel Métropole. Le jeudi 10 novembre, de 17h à 21h, les dandys oenophiles dégusteront, dans le 5 étoiles, la it-sélection des sommeliers de l’enseigne, parfaite pour découvrir le must des grands classiques et pourront converser avec leurs propriétaires tout aussi passionnés par leur métiers que par leurs vins. Bref, un rendez-vous à ne pas manquer.

Billet d’entrée : 80 CHF
Renseignements : reservation@bacchus.ch ou 022 312 41 30

www.bacchus.ch

Xu au Tsé Fung

La Réserve à la sauce cantonaise

Le Tsé Fung vient de rouvrir ses portes. Aux commandes des fourneaux, un nouveau chef : Frank Xu. Une figure incontournable de la gastronomie cantonaise qui devrait combler les amateurs de saveurs asiatiques.
Frank Xu_la Réserve
Son nom n’est pas inconnu. Il faut dire que Frank Xu n’est pas né de la dernière pluie. Avec plus de 30 ans d’expérience, le chef originaire de Shenzhen représente la 3ème génération de cuisiniers cantonnais dans une famille traditionnelle de restaurateurs. C’est dire si sa passion est quasi inscrite dans ses gènes. Arrivé tout droit de Hong Kong pour ouvrir le Shangri-La Paris en 2011, il a su imposer l’adresse de la capitale française en place-to-be pour les fans de gastronomie cantonaise. C’est maintenant à Genève que le chef de 48 ans s’attaque en prenant les rênes du restaurant asiatique de La Réserve, le Tsé Fung.  « Genève est un marché prometteur pour la cuisine chinoise car il y a peu d’offre dans le haut de gamme, explique-t-il. La Réserve m’a proposé un défi très intéressant et m’apporte beaucoup de soutien en m’offrant une grande liberté dans mes choix concernant la nouvelle orientation du Tsé Fung. » Au programme de la carte, des grands classiques revisités ainsi que des spécialités cantonaises bien sûr. Parmi les plats signatures du chef, on pourra ainsi opter pour la soupe de fruits de mer hot and sour, le saumon Lo Hei, le poulet jaune cuit en croûte de sel flambé à l’alcool de riz, le filet de turbot sauté aux champignons, sauce aux haricots noirs ou encore, pour les inconditionnels, le fameux canard laqué. En dessert, c’est la crème de mangue, pomelo et perles de sagou que l’on ne manquera pas. Un voyage gustatif aux confins de la Chine avec vue sur les rives du Léman.

Tsé Fung, la Réserve, 301, Route de Bellevue, 1293 Bellevue. Tél. 022 959 59 59.

www.tsefung.ch

Passeport bien-être

Jouer la carte zen

Depuis cinq ans maintenant, le Bodypass permet de bénéficier de soins à moitié prix dans une sélection d’instituts, de coiffeurs et de spas. Le millésime 2015 vient de sortir.

Coût de l’investissement? 85 fr. Le principe ? Bénéficier de soins (massages, coiffure, manucure, pédicure…) à moitié prix dans plus de 150 établissements partenaires en Suisse et en France voisine en présentant le précieux sésame lors de la réservation. Injections de toxine botulique, fish spa, massages relaxants ou sportifs, séance de rasage chez le barbier, réflexologie plantaire, cours de Pilates, à chacun ses goûts. Pour les aficionados du standard cinq étoiles, on retiendra ainsi les spas du Kempinski Genève, de l’Hôtel des Trois Couronnes à Vevey, du W Verbier ou encore du Royalp à Villars. Aux amateurs d’un luxe plus discret et confidentiel, on conseillera plutôt le Insens, le spa des Grangettes ou le 43 Spa Geneva. La carte est limitée à 500 exemplaires et valable 1 an à compter du 1er novembre. Il ne reste plus qu’à foncer.

www.bodypass.ch

Aaaatchoum

Enrhubé,moi ? Jamais.

Les spas rivalisent d’imagination pour proposer des cures en tout genre. Une des dernières-nées ? La cure anti-rhume, développée par le Vichy Spa Hôtel Les Célestins.
Vichy Spa

Traverser l’hiver la goutte au nez, on s’en passe volontiers. De là à consacrer quatre jours entiers pour un séjour préventif ? Pourquoi pas finalement… C’est en tous cas le pari du Vichy Spa Hôtel Les Célestins qui lance cet hiver une cure anti-rhume. Aux grands maux, les grands moyens, au programme de ce séjour à thème: une consultation individuelle avec une diététicienne pour faire le point sur les aliments de saison riches en vitamines et minéraux ainsi qu’une armada de soins, dont deux bains hydromassants, deux enveloppements de boues végéto-minérales, deux douches d’eau thermale à deux mains pour reminéraliser le corps et évacuer le stress oxydatif, un massage corps vitalité et une séance Iyashi Dôme –un sauna japonais qui favorise une sudation importante et permet l’élimination des toxines emmagasinées. A cela s’ajoutent deux séances d’aquasport en bassin d’eau thermale et un accès libre à la salle de cardio-training. Bref, un traitement de choc pour éviter les rhinites virales tout l’hiver. Les nosophobes vont adorer.

Vichy Spa Hôtel Les Célestins*****, 111 Boulevard des Etats-Unis, 03200 Vichy, France.
Tél. +33 (0)4 70 30 82 82
www.vichy-spa-hotel.fr 

%d blogueurs aiment cette page :