Slider

Tag Archives: Genève

Chez David Lloyd

Du sport en club

A chaque nouvelle année, son lot de bonnes résolutions. Une des nôtres ? Se remettre au sport. Et pour rester motivé toute l’année, on a déniché THE place-to-sweat pour les amateurs de fitness version premium: le David Lloyd Clubs.

Plusieurs mois de travaux ont été nécessaires pour opérer le lifting intégral de l’ancien City Green Sport and Health Clubs de Veigy-Foncenex. C’est à l’occasion de la rentrée en septembre 2018 que David Lloyd Clubs a dévoilé sa première adresse de la région : un complexe sportif de 10’000m2 aux portes de Genève. Courts de tennis intérieurs et extérieurs, salle de cycling, studio holistique, spa, piscines, équipements dernier cri, le mastodonte du fitness premium made in UK a vu les choses en grand. Un vrai lieu de rendez-vous pour les accros au sport en salle mais aussi…pour les familles. Cours pour les enfants, kidsclub et aire de jeux, le club privé déroule le tapis rouge aux jeunes clients. Pendant ce temps, les parents peuvent s’essayer au HIIT Blaze ou à la Battle Box, deux exclusivités des lieux, se défouler au squash, décompresser lors d’un cours de Pilates, s’exercer au dos crawlé ou pédaler jusqu’à plus de souffle dans le fameux studio d’entraînement de vélo d’intérieur CS3, imaginé par les coureurs des Grands-Tours. A l’heure du lunch, les heureux membres peuvent profiter du restaurant. On s’y régale d’une carte 100% homemade, buddah bowl, burgers, escalope de poulet grillé et chorizo, sandwich club au saumon et bien d’autres créations. Du frais, du bon et du fait maison, on est fan. Le week-end, place au brunch. Au menu, pancakes, œufs bénédicte, avocado toast, salade de fruits frais. Bref, un club de luxe flambant neuf pour tenir ses bonnes résolutions jusqu’à fin 2019.

David Lloyd Clubs, 740 Route des Plantets, 74140 Veigy-Foncenex, France. www.davidlloyd.fr

 

 

 

 

 

De la marmite au burger

Quand Black Tap fête l’Escalade

Chaque année en décembre, la Fête de l’Escalade célèbre la victoire de Genève sur les troupes du Duc de Savoie. Une commémoration historique à laquelle Black Tap participe avec la création d’un burger inédit.

Pas de doute, la Mère Royaume en aurait abandonné sa marmite. Tomme genevoise panée, chaude et coulante à souhait lorsqu’on la coupe, julienne de viande séchée des Grisons et de pickles, steak de bœuf premium 100% Suisse de 200 grammes, le tout dans un pain garni d’une sauce moutarde, voilà la recette aux saveurs helvètes imaginée en l’honneur de l’Escalade par Black Tap. Un burger ultra-gourmand pour suissophiles, mariant le moelleux de la tomme et le goût si reconnaissable de la viande séchée des Grisons, deux ingrédients typiques made in Switzerland, qui sera servi en exclusivité du 1er au 16 décembre pour célébrer la traditionnelle fête mais aussi pour aider les vaillants sportifs à se remettre de la course éponyme, qui aura lieu les 1er et 2 décembre.

Du 1 au 16 décembre 2018 chez Black Tap, 6 Cours de Rive, 1204 Genève.

www.blacktap.ch

 

 

Mexicooooooooo

Fiesta mexicaine à L’EastWest

C’est la dernière étape du tour du monde auquel l’Eastwest a convié les Genevois cette année. Au programme, une soirée aux couleurs du Mexique le 29 novembre et un menu aux saveurs du pays des mariachis jusqu’à la fin du mois.

Depuis le début de l’année, l’Eastwest fait voyager ses convives d’Est en Ouest et du Nord au Sud pour fêter ses 10 années d’existence. Après la Suisse, le Japon, la Thaïlande, le Danemark, l’Italie, les USA, l’Espagne, l’Inde ou encore la France, l’hôtel achève son voyage par une escale au Mexique. Alors que le froid hivernal s’installe, le plus trendy des boutique hôtels de la rive droite invite donc le soleil à sa table pour clôturer cette année de célébration. Au programme de ce voyage, une soirée à la mexican touch le 29 novembre prochain, dès 18h30, avec cocktails à base de Tequila et tapas créatives aux saveurs muy caliente ainsi qu’une carte aux couleurs mexicaines proposée au restaurant jusqu’à fin novembre. Au menu ? Un ceviche de poulpe, avocat et oignon rouge, croustillant maïs, une poitrine de cochon de Jussy laquée aux piments, haricots rouges condimentés siphon oignon et parmentier au foie gras et pour clore les agapes, une savoureuse crème à la mexicaine. Bref, de Oaxaca à Veracruz et de Mexico à Chihuahua, une balade gastronomique qui devrait ravir les gourmands.

Le 29 novembre 2018, soirée mexicaine, 35 francs par personne sur réservation exclusivement et jusqu’à fin novembre, menu mexicain en trois services, trois plats, 54 francs.

Hôtel Eastwest, 6, rue des Pâquis, 1201 Genève.

www.eastwesthotel.ch

 

Loy Krathong au Patara

A la fête des lumières

Le plus select des restaurants thaïlandais de Genève célèbre en grande pompe la fête traditionnelle de Loy Krathong ce vendredi 23 novembre. Au programme des festivités, une soirée spéciale ainsi qu’un menu concocté pour l’occasion proposé à la carte jusqu’au 8 décembre.

Petits bateaux sur l’eau

Nul besoin de s’envoler à Bangkok pour célébrer comme il se doit la fête de Loy Krathong. Le 23 novembre, les amoureux du Pays du sourire festoieront également sur les bords du Léman, attablés au Patara. Il faut dire que le restaurant a vu les choses en grand. En guise d’introduction, un apéritif gourmand, composé d’une farandole d’amuse-bouche traditionnels, sera servi sur la terrasse du Beau-Rivage, spécialement décorée de lanternes thaïlandaises. Il sera suivi de la mise à l’eau, dans la fontaine de l’hôtel, des fameux Krathong, minuscules bateaux confectionnés avec des de feuilles de bananier à la forme de fleur de lotus sur lesquels on place une bougie allumée, de l’encens et des fleurs. La coutume dit qu’en laissant filer son krathong au fil de l’eau, on se débarrasse de ses soucis en laissant la place au pardon et à une meilleure fortune. Cela vaut la peine d’essayer. Clou des festivités, le dîner dégustation avec des créations inédites imaginées par la cheffe Jumnong Noradee. On a eu la chance de goûter en avant-première…et on a adoré.

Dans l’assiette

Fidèle à la coutume, c’est à un véritable ballet de mets, à la présentation ultra-raffinée, auquel on est invité à assister. En entrée, on s’est ainsi régalé d’une salade de cigale de mer poêlées dans une sauce aux épices, citronnelle et menthe fraîche, de poulet mariné dans une feuille de pandanus et de raviolis frits aux légumes, suivis d’une soupe de lait de coco et noix de Saint-Jacques. Pour poursuivre les agapes, un dos de cabillaud sauvage façon « cheffe Tam » accompagné de son riz vapeur au gingembre et un filet de canette de Barbarie au curry rouge et litchi avec légumes sautés au basilic thaï. Et enfin pour terminer, un trio de desserts, composé de mangue fraîche, succulente comme là-bas, une boule de glace à la coco et une crème brûlée flambée. Bref, de la cuisine thaïe de haute voltige aux saveurs recherchées, comme on peut déguster dans les restaurants gastronomiques les plus en vue de Bangkok. Et si l’on cherche encore un argument supplémentaire pour jeter son Krathong à l’eau, le restaurant reversera 10 chf pour chaque couvert réservé lors de la soirée à la Buakhao White Lotus Foundation, dont la mission est de soutenir des associations thaïlandaises oeuvrant pour le droit des enfants.

Menu spécial Loy Krathong, 135 francs par  personne  servi  à  partir  de  2  personnes (café ou infusions comprises), également disponible  à  la  carte  du  24  novembre  au  8  décembre. Patara, Hôtel Beau Rivage, Quai du Mont Blanc 13, 1201 Genève.

www.patara-geneva.ch

 

Chez Pachamama

Le salon de coiffure green

Le Pachamama ? C’est notre dernier coup de coeur. Un salon de coiffure et d’esthétique éco-responsable aussi éthique que chic, planqué dans l’éco-quartier de la Jonction.

On ne va pas couper les cheveux en quatre, le Pachamama, c’est LE spot beauté dont on a toujours rêvé. Espace spacieux à la décoration edgy à souhait, le nouveau QG des messieurs (et dames) à la green attitude joue la carte de l’élégance responsable. Locaux labellisés Minergie, meubles et cloisons en béton de chanvre, tri des déchets, produits sans emballage secondaire, chauffage à l’eau du lac, chaque détail est étudié pour répondre au mieux à l’engagement écologique des lieux, jusqu’aux soins qui privilégient l’organique : colorations végétales, soins du visage bio voire végans ou encore épilation naturelle. Pas question pour autant de lésiner sur le bien-être. Café (torréfié à Genève) et thé en libre-service, magazines triés sur le volet, bossa nova en musique de fond, on est invité à profiter à 100% de l’instant présent. Mention spéciale pour les soins visage à base des hits de la marque de cosmétique bio pour hommes 66’30, commercialisées en exclusivité genevoise. On est fan.

Pachamama, 2, chemin du 23-Août, 1205 Genève.

www.pachamama.care

ut nunc in pulvinar elit. venenatis, Sed non velit, id massa accumsan