Slider

Tag Archives: Genève

Loy Krathong au Patara

A la fête des lumières

Le plus select des restaurants thaïlandais de Genève célèbre en grande pompe la fête traditionnelle de Loy Krathong ce vendredi 23 novembre. Au programme des festivités, une soirée spéciale ainsi qu’un menu concocté pour l’occasion proposé à la carte jusqu’au 8 décembre.

Petits bateaux sur l’eau

Nul besoin de s’envoler à Bangkok pour célébrer comme il se doit la fête de Loy Krathong. Le 23 novembre, les amoureux du Pays du sourire festoieront également sur les bords du Léman, attablés au Patara. Il faut dire que le restaurant a vu les choses en grand. En guise d’introduction, un apéritif gourmand, composé d’une farandole d’amuse-bouche traditionnels, sera servi sur la terrasse du Beau-Rivage, spécialement décorée de lanternes thaïlandaises. Il sera suivi de la mise à l’eau, dans la fontaine de l’hôtel, des fameux Krathong, minuscules bateaux confectionnés avec des de feuilles de bananier à la forme de fleur de lotus sur lesquels on place une bougie allumée, de l’encens et des fleurs. La coutume dit qu’en laissant filer son krathong au fil de l’eau, on se débarrasse de ses soucis en laissant la place au pardon et à une meilleure fortune. Cela vaut la peine d’essayer. Clou des festivités, le dîner dégustation avec des créations inédites imaginées par la cheffe Jumnong Noradee. On a eu la chance de goûter en avant-première…et on a adoré.

Dans l’assiette

Fidèle à la coutume, c’est à un véritable ballet de mets, à la présentation ultra-raffinée, auquel on est invité à assister. En entrée, on s’est ainsi régalé d’une salade de cigale de mer poêlées dans une sauce aux épices, citronnelle et menthe fraîche, de poulet mariné dans une feuille de pandanus et de raviolis frits aux légumes, suivis d’une soupe de lait de coco et noix de Saint-Jacques. Pour poursuivre les agapes, un dos de cabillaud sauvage façon « cheffe Tam » accompagné de son riz vapeur au gingembre et un filet de canette de Barbarie au curry rouge et litchi avec légumes sautés au basilic thaï. Et enfin pour terminer, un trio de desserts, composé de mangue fraîche, succulente comme là-bas, une boule de glace à la coco et une crème brûlée flambée. Bref, de la cuisine thaïe de haute voltige aux saveurs recherchées, comme on peut déguster dans les restaurants gastronomiques les plus en vue de Bangkok. Et si l’on cherche encore un argument supplémentaire pour jeter son Krathong à l’eau, le restaurant reversera 10 chf pour chaque couvert réservé lors de la soirée à la Buakhao White Lotus Foundation, dont la mission est de soutenir des associations thaïlandaises oeuvrant pour le droit des enfants.

Menu spécial Loy Krathong, 135 francs par  personne  servi  à  partir  de  2  personnes (café ou infusions comprises), également disponible  à  la  carte  du  24  novembre  au  8  décembre. Patara, Hôtel Beau Rivage, Quai du Mont Blanc 13, 1201 Genève.

www.patara-geneva.ch

 

Chez Pachamama

Le salon de coiffure green

Le Pachamama ? C’est notre dernier coup de coeur. Un salon de coiffure et d’esthétique éco-responsable aussi éthique que chic, planqué dans l’éco-quartier de la Jonction.

On ne va pas couper les cheveux en quatre, le Pachamama, c’est LE spot beauté dont on a toujours rêvé. Espace spacieux à la décoration edgy à souhait, le nouveau QG des messieurs (et dames) à la green attitude joue la carte de l’élégance responsable. Locaux labellisés Minergie, meubles et cloisons en béton de chanvre, tri des déchets, produits sans emballage secondaire, chauffage à l’eau du lac, chaque détail est étudié pour répondre au mieux à l’engagement écologique des lieux, jusqu’aux soins qui privilégient l’organique : colorations végétales, soins du visage bio voire végans ou encore épilation naturelle. Pas question pour autant de lésiner sur le bien-être. Café (torréfié à Genève) et thé en libre-service, magazines triés sur le volet, bossa nova en musique de fond, on est invité à profiter à 100% de l’instant présent. Mention spéciale pour les soins visage à base des hits de la marque de cosmétique bio pour hommes 66’30, commercialisées en exclusivité genevoise. On est fan.

Pachamama, 2, chemin du 23-Août, 1205 Genève.

www.pachamama.care

Au zinc des gourmands

Favarger ouvre un bar à chocolats

Favarger vient d’inaugurer son premier bar à chocolats frais au cœur de sa boutique du 19 quai des Bergues à Genève. A la carte de ce concept inédit ? Les créations de Marc-André Cartier, le nouveau maître-chocolatier maison.

Tables hautes en bois brut, élégants tabourets de bar, lumière tamisée, musique jazzy en fond, le bar à chocolats de la manufacture versoisienne en jette. Confortablement installé dans un cadre rétro-chic fidèle à l’ADN de la maison Favarger, les gourmands esthètes sirotent leur ristretto en savourant leur sélection personnalisée de chocolats. Au menu ? De la haute chocolaterie 100% suisse, confectionnée dans les ateliers de Versoix en exclusivité pour le bar.  Ganaches en forme de cœur, dômes aux couleurs assorties, pralinés fondants ou croustillants ou encore chocolats noirs de grandes origines, la dégustation s’organise autour de huit thèmes, déclinés chacun en six créations originales. Le principe ? Proposer des assortiments chocolatés à déguster sur assiette ou à emporter dans des réglettes toutes d’or vêtues ou des coffrets garnis sur-mesure. Parmi les différents thèmes, les fameux « Cœurs Tendres », cœurs chocolat très tendres aux parfums délicats, les « Jolis Cœurs » aux fruits rouges, reconnaissables à leur robe pourpre, les « Plaisirs Exotiques », dômes ensoleillés aux saveurs exotiques, les « Irrésistiblement Croustillants » en version pralinés lait ou noir, les joyeux « La Vie est Belle ! » aux couleurs bigarrées. Musts pour les aficionados de la Manufacture de Versoix : les « Pralinés Signature » aux noisettes et amandes fraîches délicatement caramélisées et broyées selon le savoir-faire inimitable de la Maison ou « Les Grands Crûs », fins chocolats de dégustation noir aux origines d’exception, deux incontournables pour chocophiles avertis. Quant aux palais aventuriers, ils opteront pour les provocants « Hot and Spicy », six recettes audacieuses associant chocolat noir et épices. Bref, une halte incontournable pour les gourmands.

Boutique Favarger, Quai des Bergues 19, 1201 Genève.

www.favarger.com

 

Craft beer tasting

Black Tap à l’heure de la bière

Avis aux biérophiles : Black Tap lance le 2 octobre des soirées de dégustation exclusives pour découvrir l’univers des bières artisanales, les “craft beer tasting”. Invitée d’honneur : la Nébuleuse.

Blondes, brunes ou rousses, il y aura de quoi s’en donner à cœur joie. Ce mardi chez Black Tap, c’est bière à volonté à l’occasion la première édition des Craft beer tasting. Le principe de ces soirées organisées une fois par mois par l’enseigne de burgers newyorkaise ? Faire découvrir une micro-brasserie grâce à une soirée de dégustation. Pendant l’événement, les participants, dotés d’un bracelet VIP, sont invités à tester la sélection de bières de la marque, à volonté de 17h00 à 20h00, en petits verres de dégustation, et ce, au prix de 15CHF avant de voir figurer les bières à la carte du bar pendant un mois. Toujours à la recherche de nouvelles pépites, Black Tap change de brasserie partenaire à chaque édition, en alternant les labels suisses et étrangers. Petit pays mais pointu en bières, la Confédération est à l’honneur tous les trois mois avec une marque du drapeau rouge à croix blanche en tête de la carte des “craft beers”. La première invitée pour la soirée inaugurale du 2 octobre ? La micro-brasserie lausannnoise, la Nébuleuse.  En tout, huit de ses créations sont à découvrir, six classiques, la Zepp, l’Am’wheat, l’Uberweiss, la Stirling, la Namure express et l’Embuscade ainsi que deux éphémères, l’Oat ChiMinh et la Pina Chela. Prochains rendez-vous le 6 novembre en partenariat avec Brewdog, tout droit venu d’Ecosse, et le 4 décembre avec la marque californienne Stone.

Soirée Craft Beer tasting La Nébuleuse, le 2 octobre, Black Tap, 6 Cours de Rive, 1204 Genève.

www.blacktap.ch

 

Les Pourcel à L’EastWest

Cap sur la France

Dans le cadre des festivités à l’occasion de ses 10 ans, l’Eastwest propose à ses hôtes un voyage gourmand autour du monde. La destination de la rentrée ? La France.

Après la Suisse, le Japon, la Thaïlande, le Danemark, l’Italie, les USA et l’Espagne, le plus chic des boutique hôtels de la rive droite nous embarque pour la France. Pour marquer cette étape? Rien de moins que les Chefs étoilés Jacques et Laurent Pourcel. Depuis bientôt une semaine, les jumeaux de la gastronomie française ont investi les cuisines de l’hôtel, un retour aux sources pour le restaurant qui avait ouvert il y a 10 ans avec les deux frères aux commandes. Ils y proposent jusqu’au 20 septembre un menu en trois services (Rouleaux de thon à la tomate, Filet de canette, jus à l’orange, parmentier au foie gras, Figues, pamplemousse et sorbet safran). Demain soir, le 19, place à une soirée culinaire et mode autour d’un cocktail dégustation concocté par les chefs. Et pour ceux qui ont raté le train ? Les prochaines escales sont déjà au programme : l’Inde en octobre et l’Amérique du Sud en novembre pour clore le périple.

6, rue des Pâquis, 1201 Genève.

www.eastwesthotel.ch

ut ipsum risus Curabitur felis Nullam quis, luctus facilisis odio