Slider

Tag Archives: Frank Xu

Le Tsé Fung à l’heure veggie

La cuisine végétale de Frank Xu

La Veggie week bat son plein. Parmi la vingtaine d’établissements participant cette année, on a opté pour le Tsé Fung. Un nouveau venu du cru 2019 qui nous invite à redécouvrir la cuisine cantonnaise, en version veggie et étoilée. Une première.

Deux grandes nouveautés pour la Veggie week 2019 : elle s’étend sur toute la Suisse et met à l’honneur les gastronomies d’Asie avec trois nouveaux participants : le Tsé Fung, le Patara et le Lou One.  C’est évidemment pour le Tsé Fung que l’on a opté, l’un de nos restaurants préférés à Genève et unique restaurant chinois étoilé de Suisse. Il rejoint, pour la première fois cette année, le Loti et le Café Lauren, les deux autres établissements de La Réserve, dans l’aventure Veggie week. Une occasion unique de découvrir un nouveau visage de la cuisine cantonnaise, peu connue sous nos latitudes pour son versant végétal.  « Je suis très heureux que le Tsé Fung participe pour la première fois à la Veggie Week, une magnifique occasion de montrer toutes les facettes de la gastronomie végétarienne cantonaise, témoigne Frank Xu, le chef. Les légumes représentent un ingrédient majeur de la cuisine chinoise et il existe une très riche tradition de plats végétariens, initiée par les bouddhistes notamment. »  Qu’a-t-on dégusté ? De la cuisine de haute volée, mariant saveurs recherchées et assiettes à l’esthétique ultra travaillée. Après un amuse-bouche au concombre mariné, on s’est ainsi régalé en entrée d’une soupe de tofu et légumes et de dim sum aux champignons et aux légumes puis en plat d’aubergines en aigre-douce, de crêpes aux légumes (dans le même esprit que les crêpes au canard, un vrai délice) et de tofu à la sauce de haricots noirs et enfin, en dessert, d’une soupe de mangue servie avec du pomelo. Un vrai menu dégustation au prix très correct de 65 francs pour un voyage gustatif bluffant, le tout dans le cadre ultra chic du restaurant à la décoration shanghaienne ambiance années 30. Plus que quelques jours pour déguster cette ode végétale à la gastronomie cantonnaise…mais il se murmure que, même si elles ne figurent pas toutes à la carte, le chef cuisine à la demande ses créations veggie. Avis aux amateurs.

La Veggie week au Tsé Fung, menu entrée-plat-dessert 65 francs, tous les midis jusqu’au 16 juin 2019, la Réserve Genève Hotel and Spa, 301, Route de Bellevue, 1293 Bellevue. Tél. 022 959 59 59.

www.veggieweek.ch

www.tsefung.ch

 

Festival du goût

La gastronomie en fête

Avis aux épicuriens et autres gastrolâtres : du 3 au 16 novembre, une centaine de restaurants de Suisse Romande cassent les prix à l’occasion du Festival de la Gastronomie. A vos agendas !
un bon petit plat
Il suffit de quelques clics pour choisir son restaurant et réserver. De Genève à Lausanne en passant par Vevey ou Montreux, plus de 100 établissements ont joué le jeu. Pour cette nouvelle édition du Festival de la Gastronomie organisée sous l’égide de LaFourchette, ils proposent une remise de 50% sur leur carte ou des menus grand chef à petit prix pour les tables les plus bling. Une occasion de découvrir de nouvelles adresses ou de dénicher des pépites hors des sentiers battus, que ce soit pour s’essayer à des cuisines exotiques ou pour s’attabler chez des étoilés…le tout sans risquer l’indigestion avec une addition trop salée. On pourra par exemple dîner thai chez Patara à Genève, libanais au Keyann Café à Lausanne, indien au Kashmir à Renens ou chez l’un des VIP des fourneaux participant à l’opération, comme Philippe Chevrier (Domaine de Châteauvieux), Michel Roth (Bayview), Anne-Sophie Pic (Beau-Rivage Palace Lausanne), Dominique Gauthier (Chat Botté), Frank Xu (Tsé Fung) ou encore Yoann Caloué (Le Flacon). Nous, on a opté pour Nicolas Pasquier à La Cigogne avec son menu entrée-plat-dessert et boissons pour 65 francs tout compris. On vous racontera…

Du 3 au 16 novembre, Festival de la Gastronomie à Genève, Lausanne, Montreux et Vevey. www.lafourchette.ch

Un déjeuner à la cantonaise

La GDH au Tsé Fung

Cela fait des lustres qu’on en rêvait et c’est chose faite : la GDH a déjeuné au Tsé Fung et testé les best-of du pape de la gastronomie cantonaise, alias Frank Xu…accompagnés de quelques verres de vin, il va de soi. Verdict d’un voyage au cœur du Shanghai des années 30, agrémentés d’escales hongro-genevoises.
siu-mai-crevette-porc-tse-fung-restaurant
Il y a à peine deux mois, la nouvelle est tombée : le magazine américain Wine Spectator, considéré par tous les connaisseurs et amateurs d’œnologie du monde comme la référence absolue, a décerné un « Best Award of Excellence » au Tsé Fung, l’adresse cantonaise de La Réserve. Il n’en fallait pas davantage pour réveiller la sourde envie qui titillait depuis longtemps la GDH : s’attabler dans le plus chic des restaurants made in China de la ville pour y tester les spécialités du chef Frank Xu en version accords mets et vins histoire de découvrir l’impressionnante carte de la maison. Le temps est avec nous, on s’installe en terrasse pour profiter de ce voyage à Shanghai-sur-Léman avec vue sur les jardins. Au menu du déjeuner, une palette des highlights des lieux, cela tombe à pic. Après un amuse-bouche au champignon noir légèrement pimenté, s’en suit un ballet de dim-sums, classiques de la cuisine cantonaise revisités en version gastronomique et déclinés, pour l’occasion, au poulet et céleri, au bœuf et poivre noir, aux champignons ou encore au saumon, le tout accompagné d’une salade de concombre mariné au vinaigre Chui Kiang et des fameux rouleaux de riz rouge aux crevettes. Du côté des vins, un apéritif minéral et vif au furmint-bistrot du fameux domaine Tokajhétszolo, puis pour les agapes, le sommelier nous a orienté vers un condrieu de chez Louis Chèze dont le gras et l’élevage se mariaient parfaitement avec les plats et pour les amateurs de rouge, un gamaret du domaine des Balisiers. Juste parfait. Quant au dessert, c’est l’incontournable crème de mangue, pomelo et perles de sagou que l’on a goûtée qui s’accordait à merveille avec le Tokaj hongrois, vin de dessert également du vignoble hongrois de la maison. Bref, fans de saveurs asiatiques et de bonnes bouteilles, on a apprécié et on recommande…sans réserve.

Tsé Fung, la Réserve Genève Hotel and Spa, 301, Route de Bellevue, 1293 Bellevue. Tél. 022 959 59 59. www.lareserve-geneve.com

Xu au Tsé Fung

La Réserve à la sauce cantonaise

Le Tsé Fung vient de rouvrir ses portes. Aux commandes des fourneaux, un nouveau chef : Frank Xu. Une figure incontournable de la gastronomie cantonaise qui devrait combler les amateurs de saveurs asiatiques.
Frank Xu_la Réserve
Son nom n’est pas inconnu. Il faut dire que Frank Xu n’est pas né de la dernière pluie. Avec plus de 30 ans d’expérience, le chef originaire de Shenzhen représente la 3ème génération de cuisiniers cantonnais dans une famille traditionnelle de restaurateurs. C’est dire si sa passion est quasi inscrite dans ses gènes. Arrivé tout droit de Hong Kong pour ouvrir le Shangri-La Paris en 2011, il a su imposer l’adresse de la capitale française en place-to-be pour les fans de gastronomie cantonaise. C’est maintenant à Genève que le chef de 48 ans s’attaque en prenant les rênes du restaurant asiatique de La Réserve, le Tsé Fung.  « Genève est un marché prometteur pour la cuisine chinoise car il y a peu d’offre dans le haut de gamme, explique-t-il. La Réserve m’a proposé un défi très intéressant et m’apporte beaucoup de soutien en m’offrant une grande liberté dans mes choix concernant la nouvelle orientation du Tsé Fung. » Au programme de la carte, des grands classiques revisités ainsi que des spécialités cantonaises bien sûr. Parmi les plats signatures du chef, on pourra ainsi opter pour la soupe de fruits de mer hot and sour, le saumon Lo Hei, le poulet jaune cuit en croûte de sel flambé à l’alcool de riz, le filet de turbot sauté aux champignons, sauce aux haricots noirs ou encore, pour les inconditionnels, le fameux canard laqué. En dessert, c’est la crème de mangue, pomelo et perles de sagou que l’on ne manquera pas. Un voyage gustatif aux confins de la Chine avec vue sur les rives du Léman.

Tsé Fung, la Réserve, 301, Route de Bellevue, 1293 Bellevue. Tél. 022 959 59 59.

www.tsefung.ch