Slider

Tag Archives: Football

Footjeboal pour tous

So fashion, so foot

Exit l’image de bourrin associé au supporter de foot. Désormais la passion du ballon s’assume dans les coteries les plus selects. Et, pour assurer dans les tribunes à côté des hipsters adeptes des stades, Footjeboal est LA marque made in Switzerland qu’il faut arborer.
footjeboal LeCoq
Footjeboal, kesaco ? Une collection originale de T-shirts dédiés au football, comme son nom le laisse entendre. De banals maillots d’équipe qui se déchirent en plein match ? Que nenni ! Chaque modèle est un clin d’œil tantôt amusé, tantôt détourné aux icônes qui ont fait la légende de ce sport qui réunit des millions et des millions de personnes à travers la planète pour ses matchs emblématiques. « Nous avons commencé Footjeboal en 2014, à l’occasion de la Coupe du monde au Brésil, explique Antonin Ferla, l’instigateur du label. L’idée de base était de rendre hommage au sport le plus populaire du monde de façon décalé. » Du fameux Hop, cri de ralliement helvète à la danseuse de samba pour les inconditionnels du Brésil en passant par un joueur déguisé en coq pour la France, un portrait de la légende portugaise Eusebio ou à un plus sobre Forza, chacun a de quoi trouver son bonheur. Des T-shirts graphiques et chics qui finalement recrutent des aficionados en dehors des terrains, même si la cible initiale reste le lecteur type de So Foot, soit le supporter esthète, qui suit les matches avec assiduité. Tous les pays ne sont pas (encore) représentés mais « il s’agit de pays emblématiques, qui ont soit une histoire ou qui symbolisent « la nation » football », précise Antonin Ferla. Suisse comprise, il va de soi.  Son modèle préféré ? La France. Quant à son pronostic pour l’Euro, « l’Italie… j’espère 😉 ». A suivre…

www.footjeboal.com

Euro 2016

Schwizer Paname

Tout le monde le sait : le mois à venir sera footballistique…ou ne sera pas. Et, pour soutenir la Suisse jusqu’en terre rivale, le très branché Wanderlust devient du 10 juin au 10 juillet 2016 le QG des Helvètes perdus dans les rues de la capitale française avec la bien-nommée House of Switzerland.
house of Switzerland
A Paris durant toute la durée du Championnat d’Europe de football, une présence helvétique inédite prend quartier dans un lieu stratégique: le Wanderlust, place-to-be des hipsters parisiens. Situé au cœur des anciens Docks, juste en face de la gare de Lyon, ce club culturel à ciel ouvert, qui surplombe la Seine et s’illumine la nuit, accueille du 10 juin au 10 juillet la House of Switzerland pour un concept des plus novateurs : le Slow Foot. Ici, les amateurs de ballon rond les plus épicuriens pourront prendre leur temps. Et leur plaisir sera déployé de multiples façons. Au centre du lieu, un écran géant en plein air retransmettra tous les matchs en direct. Jour et nuit, y seront servi boissons fraîches et spécialités culinaires. La nature et les traditions suisses y auront une place cruciale, tout comme le design, l’art contemporain, les arts de la scène, la musique, le cinéma et la gastronomie… L’art et la fête seront bien sûr aussi au cœur de ce dispositif. Les Djs du Silencio (le club de David Lynch) programmeront les soirées et les nuits. Des grands noms du design, de la performance et des arts vivants dévoileront leur savoir-faire. La plasticienne genevoise Sylvie Fleury, icône de l’art contemporain, interviendra par exemple in situ pour élaborer l’un des éléments les plus forts de la House of Switzerland. Et plusieurs institutions culturelles de premier plan, parmi lesquelles le Festival du film de Locarno, le Festival de Jazz de Montreux, le théâtre de Vidy, le théâtre de l’Arsenic, le Mudac ou le Montreux Comedy, ainsi que les villes de Lausanne et de Genève, se délocaliseront pour un temps à Paris. Gageons qu’avec un programme pareil, les lieux n’attireront pas que des footeux…ni que des Suisses.

www.houseofswitzerland.org

Ici, c’est…Paris

La montre magique

Hublot a profité de la tournée du PSG aux Etats-Unis pour dévoiler la Big Bang Unico Bi-Rétrograde Paris Saint-Germain, la seconde pièce de l’horloger à l’effigie du club parisien.
big-bang-unico-bi-retrograde-paris-saint-germain
Le Championnat de France s’ouvre aujourd’hui. Le PSG gardera-t-il sa magic touch ? Restera-t-il indétrônable ? Les aficionados de Zlatan Ibrahimovic, Blaise Matuidi, Thiago Silva, Kevin Trapp et consorts pourront en tous cas afficher leur indéfectible soutien jusqu’au cadran de leur montre. En effet, à l’occasion de la tournée nord-américaine du club, le PSG et l’horloger Hublot ont dévoilé le 22 juillet à New York le deuxième modèle dédié aux champions de France en titre : la Hublot Big Bang Unico Bi-Rétrograde Paris Saint-Germain, qui succède à la King Power Paris Saint-Germain lancée en 2013. En édition limitée à 100 exemplaires, le garde-temps footballistique est présenté avec un boîtier en titane d’un diamètre de 45,5 mm et une glace saphir traitée antireflet. Le logo du Paris Saint-Germain est imprimé sur le fond de boîte. Inspirés par les couleurs de l’équipe, des touches de rouge, blanc et bleu se reflètent à travers le cadran, les aiguilles et le bracelet. Fabriqué avec le mouvement bi-rétrograde à remontage automatique, calibre manufacture UNICO, il est conçu pour chronométrer deux mi-temps d’un match de football. Pas de doute, le gardien du temps helvète a visé en pleine lucarne.

PSG équipe

Salvatore Sirigu, Thiago Motta, Kevin Trapp, Maxwell, Zlatan Ibrahimovic et Lucas Moura (photo du haut). Blaise Matuidi, Lucas Moura, Zlatan Ibrahimovic, David Luiz, Edinson Cavani et Thiago Silva (photo du bas) ©Mike Coppola/Getty Images for Hublot

www.hublot.com

Football à Bâle

Le ballon rond au musée

Le musée d’Histoire de Bâle accueille une toute nouvelle exposition consacrée au ballon rond. Qui a dit que le football était un sport de bourrin ?
Park St Jakob
Opium du peuple pour certains, outil de civilisation pour d’autres, le football est un objet de fascination des foules depuis plusieurs décennies. Sport global par excellence, il est régi par des règles, dominé par des stars qui arpentent stades et plateaux de télévision. Véritable phénomène de société, il est porteur de représentations symboliques fortes. Rien d’étonnant donc à ce que le ballon rond soit considéré comme un objet d’études à part entière et qu’il investisse aussi le terrain de la culture. En témoigne la toute nouvelle exposition du Musée d’Histoire de Bâle, intitulée «Football – Foi. Amour. Espérance», une exposition interactive qui présente les héros du foot, ses matchs dramatiques et la ferveur vouée à ce sport-spectacle. Car aucun doute, le football ne laisse pas indifférent. Pour beaucoup de supporters, c’est même bien plus qu’une simple passion: il occupe un rôle prépondérant dans la vie, lui donne un contenu et un sens. Créateur de liens, il peut aussi occasionnellement être à l’origine de conflits. « Le foot est-il devenu une religion du village global? Avec des clubs de supporters au lieu de paroissiens, et des matchs au lieu de la messe?», interroge l’exposition au fil des photos, films, extraits musicaux, articles de fans et souvenirs personnels qu’elle présente. Une exploration des relations entre foot, religion et société qui plaira autant aux ultras du ballon rond qu’aux moins convertis.

« Football – Foi. Amour. Espérance. », jusqu’au 16 août 2015
Musée d’Histoire de Bâle, Steinenberg 4, 4051 Bâle, www.hmb.ch

Quand Hublot mise sur le poker

Du gazon aux tapis verts

Après le football, Hublot investit le monde du jeu et devient chronométreur officiel du World Poker Tour. Pour sceller ce nouveau partenariat, la marque horlogère signe une Big Bang en édition limitée, relookée pour briller dans les compètes.
montre hublot big bang world poker tourDécidément, Hublot aime sortir des sentiers battus. Après avoir été la première marque à investir les terrains de football, de basket puis de cricket, après avoir développé une montre en collaboration avec la manufacture de cigares Arturo Fuente dotée d’un cadran en feuille de tabac, la marque horlogère suisse s’acoquine avec le monde des joueurs de poker. Elle devient ainsi la première marque de luxe à intégrer un circuit professionnel international en tant que chronométreur officiel et montre officielle. Un pari osé mais plutôt bien pensé. «Nous avons choisi le World Poker Tour car sa présence partout dans le monde, ses tournois télévisés et la qualité de ses joueurs en font une référence, explique Ricardo Guadalupe, le CEO digne successeur de Jean-Claude Biver. Je crois beaucoup dans le potentiel marketing et commercial de cet univers. L’énorme succès que connaissent nos boutiques à Las Vegas et à Macau en atteste les perspectives.» A l’occasion de ce tout nouveau partenariat, un modèle dédié bien sûr : la Big Bang World Poker Tour®. La montre s’agrémente de détails faisant écho au jeu de cartes, avec notamment une lunette en King Gold 18K (édition limitée à 100 exemplaires) ou acier (édition limitée à 200 exemplaires) mettant en valeur un cœur, un trèfle, un pique et un carreau. Sur le fond, est aussi apposé en décalque sur la glace saphir le symbole exclusif du World Poker Tour®. D’un diamètre de 45,5 mm, le boîtier abrite un chronographe automatique Unico développé et manufacturé chez Hublot. Chaque montre est équipée du système Easy One clic qui permet au propriétaire d’alterner au gré de ses envies trois bracelets, tous en alligator cousu sur caoutchouc, noir ou rouge ou surtout celui traité doré ou argenté. Pas de doute, de quoi bluffer en mode bling.

Hublot world poker tour

www.hublot.com