Slider

Tag Archives: édition Spéciale

Year of the pig

L’année cochonne

2019 est placé sous la protection du Cochon. Un signe lié à la prospérité. C’est en tous cas ce sur quoi misent les horlogers avec leurs éditions spéciales érigeant l’animal au rang de star.

Cette année encore, les horlogers n’ont pas manqué de célébrer le nouvel an chinois à leur sauce avec leur lot de modèles dédiés au bestiaire zodiacal. Et, après le chien en 2018, c’est le cochon qui se place sous le feu des projecteurs. De Gucci (cf photo ci-dessus, Gucci dive Trois petits cochons) à Swatch en passant par Vacheron-Constantin, Chopard, Jaquet-Droz ou Panerai, l’animal à la queue en tire-bouchon s’invite sur les cadrans et les fonds des it-montres de l’année. Tour d’horizon très cochon.

Métiers d’Art La légende du zodiaque chinois – Année du cochon, Vacheron Constantin, édition limitée à 12 pièces,  boîtier en platine et cochon gravé main en platine/or rose.

www.vacheron-constantin.com

Hommage au cochon sauvage pour Jaquet-Droz avec une série limitée de huit pièces, en or blanc. On y voit un sanglier gravé devant huit chênes, chiffre symbolique dans la culture chinoise.

www.jaquet-droz.com

Luminor Sealand-44mm, Panerai, édition spéciale limitée à 88 exemplaires, couvercle décoré par des maîtres-graveurs à l’aide de la technique ancienne du Sparsello.

ww.panerai.com

Edition limitée à 50 exemplaires en or blanc, le «Calendrier Chinois Traditionnel», avec les signes astrologiques chinois présentés sur un «cadran en émail grand feu blanc», Blancpain.

www.blancpain.com

L.U.C XP Urushi « Year of the pig », Chopard, édition limitée de 88 pièces, calibre mécanique automatique L.U.C 96.17-L.

www.chopard.com

Gem of the year, Swatch, vendue dans un coffret spécial rouge en forme de cochon géométrique, qui dit bonjour quand on l’ouvre.

www.swatch.com

 

Tissot à la fête d’Unspunnen

Du folklore suisse dans l’horlogerie

Le compte à rebours de la Fête d’Unspunnen débute officiellement ce vendredi 28 avril. Pour égrener les heures jusqu’au 26 août, date d’ouverture des festivités, l’événement compte un tout nouveau partenaire horloger…

Tissot, partenaire officiel

L’Unspunnenfest, kesaco ? Un évènement incontournable pour les lutteurs, armaillis et autres lanceurs de drapeaux mais aussi pour près de 150’000 visiteurs, venus de toute la Confédération. Cette année, c’est du 26 août au 3 septembre 2017 qu’elle aura lieu à Interlaken. Et comme à toute manifestation sportive d’envergure, une montre officielle, Tissot vient d’annoncer son partenariat avec la plus grande fête folklorique de l’année. Une occasion pour le leader mondial de l’industrie horlogère traditionnelle helvète d’associer ses garde-temps aux qualités des disciplines présentées lors de cette fête, soit la résistance et la performance. Des valeurs chères à la marque horlogère et en parfaite adéquation avec ce que requiert lancer de pierre, hornus, cor des Alpes, folklore et yodel…

Des montres dédiées

Pour être sûr de ne pas manquer les festivités, le compte à rebours de la Fête d’Unspunnen a débuté officiellement ce vendredi 21 avril. Tissot a saisi l’occasion pour présenter une collection dédiée composée des Éditions Spéciales Tissot T-Touch Expert Solar et de la Tissot PR 100 homme et dame. Le fond gravé avec le logo de l’évènement, rend ces montres uniques et exclusives. François Thiébaud, président de la marque, a commenté : « Au sein de notre entreprise, nous faisons souvent référence au signe « + » situé au cœur du drapeau helvétique et ce signe positif doit se refléter dans ces joutes sportives et dans l’esprit des participants, des organisateurs et des spectateurs. C’est aussi une ligne directrice que nous appliquons pour nos produits horlogers. La Fête d’Unspunnen sera belle et l’émotion garantie ! ». Bref, soyez au rendez-vous… « yololo hihou »

www.tissotwatches.com
www.unspunnenfest.ch

En mode Superfast

Quand Chopard roule en Porsche

La GDH a été invitée chez Chopard il y a quelques semaines et a pu découvrir à cette occasion les nouveautés de la maison. Parmi elles, de belles découvertes et…un vrai coup de cœur : il s’agit de l’édition limitée de la Superfast Porsche Motorsport 919.
Superfast_Porsche_Motorsport_919_-_Limited_Victory_Edition_-_Shooting
Dans l’équipe de la GDH, nous comptons un Porschiste ultra mordu et un contributeur fort impliqué qui répond au nom de…Chopard. Alors forcément, on ne pouvait qu’avoir un faible pour la Superfast Porsche Motorsport 919 – limited victory edition de la manufacture éponyme, tout nouveau modèle en série limitée dédié à la victoire de l’équipe Porsche Motorsport au Championnat du Monde d’Endurance 2015. L’écurie automobile allemande, dont Chopard est « Official Timing Partner » depuis 2014, a en effet remporté son 17ème titre, marquant triomphalement son grand retour à la compétition d’endurance. Cela valait bien une montre. Inspirée de la Porsche 919 Hybrid qui a mené la team sur la première marche du podium, le chronographe en édition limitée est une véritable ode à la passion automobile que partagent les deux maisons. Imposant, son boîtier en acier de 45 mm de diamètre est étanche jusqu’à 100 mètres. Sa lunette, équipée d’un tachymètre, est façonnée dans de l’or rose 18 carats et fixée par huit vis noircies. Ses lignes puissantes renferment une mécanique de précision aux finitions faisant écho aux moteurs des voitures de compétition. La couronne vissée est ornée d’un volant surmoulé de caoutchouc noir, tandis que les flancs striés du boîtier rappellent les ailettes de refroidissement des moteurs de course auxquels répondent les motifs linéaires du cadran et les ponts ajourés du mouvement. Argenté, le cadran s’inspire du fameux gris métallisé du constructeur allemand, ses stries évoquent le diffuseur arrière de la Porsche 919 Hybrid et le logo « 919 » inscrit dans un rectangle rouge sur le compteur des heures est identique aux numéros des Porsche concurrentes au WEC. Au cœur de ce chronographe racé, certifié chronomètre par le COSC, un « moteur » entièrement conçu, fabriqué et assemblé au sein des ateliers de Chopard : le calibre Chopard 03.05-M, un mouvement chronographe mécanique à remontage automatique, doté de la fonction retour en vol (flyback). Le calibre et sa masse oscillante ajourée sont visibles à travers une glace saphir gravée des mentions « Official Timing Partner Porsche Motorsport » et « Winner World Endurance Championship 2015 ». Quant au bracelet en caoutchouc noir, il est inspiré des pneus « slick » de compétition qui ont permis notamment à Porsche Motorsport de remporter les 24 Heures du Mans 2015. Bref, un petit bolide horloger limité à 17 pièces. Les amateurs de course n’ont plus qu’à se placer sur les starting-blocks.

www.chopard.com

Passione Engadina

Une course contre la montre

Du 21 au 23 août 2015 aura lieu la quatrième édition de Passione Engadina à St-Moritz. A cette occasion, la Maison Baume & Mercier, partenaire du rallye, signe un garde-temps aux couleurs de l’événement.
Capeland Flyback Passione Engadina by Baume et Mercier
Depuis quelques années maintenant, Passione Engadina s’est imposé comme un des rendez-vous incontournables du calendrier des passionnés de belles mécaniques.  Pour le cru 2015, le rallye, qui réunit des voitures de collection exclusivement italiennes construites avant 1980, a pour invité d’honneur, la prestigieuse marque au cheval cabré, alias Ferrari et comme partenaire officiel l’horloger Baume & Mercier. Pour marquer le coup, ce dernier a spécialement conçu un garde-temps lancé en édition limitée pour l’événement : le Capeland Flyback Passione Engadina. Manufacturé exclusivement à 199 exemplaires, il s’inscrit dans la lignée de la collection Capeland au design inspiré d’un modèle vintage de chronographe mono-poussoir de 1948 issu du fonds du musée Baume & Mercier. D’un diamètre généreux de 44mm, le boitier de forme galet est embelli par des finitions polies et satinées qui renvoient à l’esthétique des années 50, subtil écho au classicisme et à l’intemporalité des voitures de luxe vintage et de sport italiennes présentes lors du rallye. Elle abrite un mouvement manufacture mécanique à remontage automatique doté de la fonction chronographe flyback permettant de relever, sans perdre de temps, le top départ. Bombé, son cadran blanc cassé accueille des chiffres arabes calligraphiés et deux échelles : l’une tachymètre (mesure des vitesses) et l’autre télémètre (mesure une distance) en rappel des compteurs de ces voitures d’exception. Les aiguilles de forme Breguet en acier bleui parachèvent ce visage riche de détails alors que les aiguilles du chronographe, teintées de rouge, viennent lui donner un look sportif. Le bracelet en alligator noir toutes écailles carrées se pare lui d’une doublure en veau caoutchouté rouge et se ferme par une boucle ardillon gravée du logo Passione Engadina. Bref, un must-have qui ravira les gentlemen drivers.

www.passione-engadina.ch

www.baume-et-mercier.ch

Fashion car

La Ghibli sur son 31

Après la Quattroporte en édition limitée à seulement 100 exemplaires, Maserati et Ermenegildo Zegna ont choisi de relooker la Ghibli.
Maserati Ghibli Zegna editionAlors que l’on célèbre les 100 ans de la marque et le succès obtenu par la Quattroporte Zegna Limited Edition, Maserati et Ermenegildo Zegna ont choisi la Ghibli comme évolution naturelle de leur collaboration. Et, sans surprise, la Maserati Ghibli S Q4 rhabillée par le styliste italien joue la carte de l’élégance. La carrosserie se pare pour l’occasion d’une toute nouvelle teinte, l’Azzurro Astro, appliquée en trois couches. Quant aux jantes 20″ Urano, elles affichent une couleur spécifique mise au point pour le concept-car sont mises en valeur par une finition appelée LiquidMetal. Les intérieurs en mettent aussi plein la vue avec une association tout en contraste entre un cuir très fin, signé Poltrona Frau et de précieux tissus Zegna, tels que la soie micro-chevron ou le jersey de soie. Chaque micro-détail est étudié, des sur-tapis noirs avec insert en cuir sur lesquels est brodée l’inscription Ghibli au seuil des portières et aux marchepieds en aluminium fraisé, satinés, avec un insert en carbone brillant et une signature Maserati. Et pour ce qui est de la technique ? Rien à redire. Le véhicule est doté du performant V6 Twin-Turbo de 410 CV et 550 Nm de couple, équipé d’une transmission à quatre roues motrices « Q4 » capable de passer de 0 à 100 km/h en seulement 4,8 secondes, pour une vitesse de pointe de 284 km/h. Fashion victim et fier de l’être ?

www.maserati.com