Slider

Tag Archives: édition Limitée

En l’honneur du vin helvète

Le stylo des œnophiles

La manufacture genevoise Caran d’Ache célèbre la viticulture helvète en signant un tout nouveau stylo baptisé «Lè Viny», alias «les vignes» en patois suisse. Une édition limitée qui devrait séduire les collectionneurs épicuriens.

Avec son instrument d’écriture «Lè Viny», qui signifie «les vignes» en patois suisse, la Maison Caran d’Ache rend hommage à la viticulture, un art fortement ancré dans le patrimoine helvétique. Véritable expression des savoir-faire de la manufacture centenaire, le Varius « Lè Viny» réinterprète avec élégance les codes viticoles. Décliné en stylo plume et stylo à bille, le Varius « Lè Viny » est constitué d’un corps en chêne, un bois noble à l’aura prestigieuse qui évoque les fûts et les grands crus. Rehaussé de cerclages de métal rivetés au poli satiné, d’une croix suisse laquée de rouge à la main et d’une grappe de raisins finement gravée sur le bloc d’écriture argenté, Le Varius « Lè Viny » illustre l’union parfaite de l’élégance et des traditions suisses. De la même façon qu’un vin se conserve dans des conditions idéales, la Maison Caran d’Ache a imaginé une boîte hautement symbolique pour cet instrument d’écriture. Son écrin reprend la forme emblématique du fût de chêne qui conserve le vin depuis 2000 ans et lui confère des notes légèrement boisées, de vanille ou d’épices. Le tonneau devient tout naturellement le coffret de l’édition limitée “Lè Viny“, qui traversera le temps comme un bon vin. Avis aux connaisseurs, le Varius « Lè Viny » est une édition limitée à 240 exemplaires en références aux 240 cépages que compte la Suisse.

www.carandache.com

 

 

La wish list de la GDH #1

L’Alata de Noël

Tout au long du mois de décembre, la GDH vous livrera ses coups de cœur. Une sélection d’idées cadeaux 100% helvètes qui raviront les suissophiles locavores. Le premier hit ? Une édition spéciale du fameux vermouth valaisan, l’Alata.

On vous avait déjà parlé de l’Alata l’an dernier. Une re-interprétation contemporaine et artisanal du vermouth made in Martigny. Rouge ou blanc, le breuvage est élaboré à partir de vin valaisan fortifié avec une eau-de-vie de raisin dans laquelle macère un mélange de plantes aromatiques (herbes, baies, racines, fleurs, fruits, écorces). Pour Noël, le jeune producteur Hugo Pozzo Di Borgo signe une cuvée exclusive déclinée en quatre nouvelles recettes fruitées, baptisée la Backyard sessions. Une édition limitée qui se savoure en coffret (bouteille numérotée de 50 cl).

A partir de 35 francs.

www.alata.love

Au temps du Collège

Une Big Bang à l’école

C’est une première : Hublot signe un garde-temps imaginé sur-mesure pour le Collège du Léman. Une édition limitée à 20 pièces qui rend hommage à la prestigieuse institution versoisienne.
Après avoir érigé une grande horloge dans le gymnase de l’établissement et sponsorisé ses équipes sportives, Hublot signe aujourd’hui une montre créée sur-mesure à l’effigie du Collège du Léman :  la Collège du Léman Memorabilia watch by Hublot. Suivant le design de la Big Bang, modèle iconique de la manufacture nyonnaise, l’édition limitée à 20 pièces gravées et numérotées au diamètre de 44mm affiche un boîtier acier rehaussé d’une lunette en céramique bleu nuit. Son cadran bleu roi, ses index rouge luminescents plaqués or jaune et ses aiguilles ont été imaginés en rappel des couleurs de l’emblématique écusson de l’école. A 12h, les discrètes initiales « CDL » plaquées or jaune célèbrent en toute élégance l’appartenance à la grande famille des élèves et anciens élèves du Collège. Quant au bracelet du chronographe à remontage mécanique, il reprend également le bleu roi iconique. En alligator, il s’agrémente de coutures couleur or jaune et d’une boucle déployante en acier inoxydable.

www.nordangliaeducation.com

www.hublot.com

 

Made in Nespresso

Un stylo helvetico-responsable

La manufacture genevoise Caran d’Ache s’associe à Nespresso pour signer un stylo bille en édition limitée, réalisé à partir de capsules de café en aluminium recyclé.

Dans la continuité du projet « Second Life » lancé en 2016, Nespresso a sollicité Caran d’Ache pour imaginer un instrument d’écriture fabriqué à partir de capsules de café recyclées. L’objectif du mastodonte caféiné ? Encourager le recyclage des capsules en aluminium en montrant de manière concrète quelle seconde vie elles peuvent avoir une fois collectées et recyclées. « Nous sommes heureux de pouvoir nous allier avec une maison de renom comme Caran d’Ache et de montrer au grand public de manière tangible ce que peuvent devenir les capsules Nespresso retournées par les consommateurs. En plus d’être un stylo-bille de qualité ꞌ Swiss Made ꞌ, c’est un message fort envers tous les consommateurs pour leur montrer que leur participation aux efforts de recyclage de nos capsules est essentielle pour leur assurer une deuxième vie », a expliqué Niels Kuijer, directeur de Nespresso Suisse. Après le couteau suisse Victorinox et l’éplucheur Zena en 2016, le stylo-bille 849 Nespresso est le troisième objet iconique et typiquement suisse créé à partir de capsules Nespresso en aluminium recyclées. Sur le corps de cette édition limitée est gravée la mention « Made with recycled Nespresso capsules » pour souligner son caractère unique. Quant au packaging ? Il est en carton 100% recyclable et sans colle. On est cohérent ou on ne l’est pas. Bref, deux géants helvètes qui œuvrent de concert pour imaginer un must-have éco-responsable, on ne peut que cautionner.

www.carandache.com

www.nestle-nespresso.com

 

L’énigme The Code

L’escape room à déguster

On est joueur ou on ne l’est pas… Le concept de la dernière création signée The Glenlivet ? Un whisky logé dans un flacon ne dévoilant ni les notes, ni les saveurs, ni l’âge, ni les fûts employés lors de l’élaboration du breuvage mystère. Aux amateurs de deviner…

De New York à Londres en passant par Paris ou Genève, les inconditionnels de whisky sont au taquet. Le défi du moment ? Décoder les saveurs de la dernière création signée The Glenlivet. L’édition limitée est logée dans un flacon et un emballage neutres qui ne laissent filtrer aucune information quant au type de fût qui a été utilisé, ni à la durée de vieillissement. Alan Winchester, Maître Distillateur de la Maison du Speyside, explique : “Avec The Glenlivet Code, nous avons eu une opportunité unique de créer un whisky qui n’a jamais été conçu auparavant, utilisant de nouveaux fûts et techniques qui repoussent les frontières de ce que les gens peuvent attendre de The Glenlivet. Nous nous réjouissons d’inviter les amateurs de whisky du monde entier à relever le challenge en décodant les mystères de chaque arôme.”

Un whisky pour geeks

Exit donc les idées préconçues, c’est à l’aveugle qu’il faudra siroter le breuvage afin d’en découvrir les secrets. Les geeks sont invités à prolonger l’exercice en version digitale : chaque bouteille a un code scannable sur le dos qui les place dans une pièce souterraine virtuelle où un hologramme du Master Distiller les met au défi. Le but est de trouver quatre parfums présents au nez, et quatre arômes présents en bouche à travers une série d’exercices et d’histoires. Les dégustateurs peuvent ensuite partager leurs résultats sur les réseaux sociaux au moyen du hashtag #TheGlenlivetCode. Quant aux notes de dégustation officielles ? Patience, il faudra attendre la fin d’année pour qu’elles soient révélées. Le temps en tous cas d’affiner, verre après verre, la combinaison gagnante…

The Glenlivet Code est disponible chez Globus et cavistes partenaires.

www.theglenlivet.com