Slider

Tag Archives: école

Caran d’Ache X Mizensir

Se mettre au parfum

La collab’ helvète la plus chic du moment ? Celle de Caran d’Ache et Mizensir. Les deux maisons genevoises ont imaginé un coffret de crayons noirs fabriqués à partir d’essence de bois nobles et parfumés de la fragrance « Mémoire d’Ecolier ».

Elles partagent la créativité, le swissmade et le goût de l’excellence. Rien d’étonnant donc à ce que Mizensir, la plus select des maisons de bougies parfumées, s’associe à la manufacture genevoise d’instruments d’écriture Caran d’Ache. Le résultat de ce mariage ? Un coffret de crayons en bois exotique parfumés d’une fragrance signée Alberto Morillas, nez star et fondateur de Mizensir. Intitulée « Mémoire d’Ecolier », la fragrance propose un voyage dans le temps. Réminiscence de l’enfance, ce parfum révèle des notes et essences de cèdre de Virginie et de l’Atlas, soulignées au cœur par la douceur de la réglisse, le palissandre et la fraîcheur du bouleau. Cette senteur singulière de crayons fraîchement taillés associée aux notes sucrées des confiseries cachées dans les cartables ou dans les pupitres, invite les amateurs de crayons rares à replonger dans ses souvenirs d’enfant et le temps de l’innocence. Chacun des crayons est fabriqué à partir d’essences de bois précieux, en l’occurrence des essences de tilleul et d’ayous. Des bois reconnus pour leur solidité et leur légèreté ainsi que pour leur taillage facile. On est fan.

www.carandache.com

Spice me up

Quand le sain ne se cache plus

L’école de cuisine neuchâteloise Les laboratoires culinaires annonce la couleur: en 2017, on mangera sain et gourmand…ou on ne mangera pas. Lumière sur le programme de cours healthy et sexy de cette nouvelle année.

« Il y en aura pour tous les goûts et tous les niveaux, mais avec comme point de mire une alimentation saine, variée et mettant en valeur les produits frais et locaux », voilà le fil rouge des Laboratoires culinaires pour cette année 2017. Et, après la citrouille en 2016, quatre produits vedettes tiendront le haut de l’affiche. Ils seront travaillés de l’entrée au dessert en variant technique et préparation. A l’honneur de ces cours thématiques donc, l’asperge et l’artichaut (Mais qu’ont donc en commun une asperge et un artichaut – 7 mars), la betterave (Comme des beets – 4 septembre) mais surtout le 7 février notre chouchou : le chou kale (Toi mon petit chou). Des légumes qui ont la particularité d’offrir des vertus bienfaitrices pour l’organisme tout en proposant une multitude de variations colorées et savoureuses. Les néophytes opteront pour le programme “I kiss better than I cook”, qui offrira à raison d’une session mensuelle la possibilité de parfaire ses connaissances culinaires : « On va pas y couper court », le 17 janvier, permettra de s’initier à la découpe de la volaille et des légumes, « J’ai une pêche, mais une pêche », le 25 avril, braquera les projecteurs sur les superaliments. Place également aussi au voyage, direction  l’Italie d’abord avec la traditionnelle pizza, revisitée avec de nouvelles recettes de pâtes remplaçant la traditionnelle farine par des céréales. De quoi réconcilier allergiques au gluten et cuisine italienne  (Non solo pizza – 16 mai). Puis le 24 octobre, on s’envole vers l’Inde, l’Afrique et la Thaïlande avec une classe spécialement dédiée aux curry (T’as mis quoi dans ton curry – 24 octobre). Last but not least, LA perle de 2017 qui devrait achever de convaincre les derniers réticents: un cours dédicacé aux plus épicuriens d’entre nous sur…la cuisine aphrodisiaque. « Spice me up » aura lieu le 13 février, la veille de la St-Valentin, avis aux amateurs.

Les laboratoires culinaires, chez OKA, 5 rue de Bellevaux, 2000 Neuchâtel www.leslaboratoiresculinaires.com

Tous au labo !

Les toqués de Neuch

Les laboratoires culinaires ? Une toute nouvelle école de cuisine qui vient d’ouvrir ses portes à Neuchâtel. De la maîtrise de techniques de pro à la cuisine thématique de produits saisonniers et régionaux, les master chefs en herbe vont avoir du pain sur la planche.
les-laboratoires-culinaires-2-tabliers
C’est sur un air de fête que Les laboratoires culinaires ouvrent les feux. Pour son premier cours, l’école de cuisine s’attaque, le 31 octobre, à un classique, pur emblème des tables de fêtes: la traditionnelle bûche de Noël. Exit le gâteau écœurant et sur-calorique : Anita Lalubie, l’experte ès pâtisserie contemporaine, sera aux commandes du cours du jour. La chef pâtissière de l’émission culinaire Al dente, spécialisée dans le sans gluten et le sans lactose, révèlera ses secrets pour concocter une bûche healthy et…goûtue il va de soi. A peine une semaine plus tard, soit le 7 novembre, place à Stéphane Décotterd. Celui qui officie depuis bientôt 20 ans au Pont de Brent proposera de cuisiner un menu entier dédié aux saveurs de Noël, le tout avec en focus des produits locaux et de saison. Un cours de trois heures pendant lequel gourmets et amateurs éclairés pourront s’initier aux tours de mains et astuces du chef doublement étoilé. Last but not least, le 22 novembre, c’est la citrouille que les futurs as des fourneaux apprendront à détailler, apprêter, préparer et cuisiner. Un programme chargé à suivre de près, avec des professeurs invités VIP et des produits stars qui se renouvellent à chaque saison.

Les laboratoires culinaires, chez OKA, 5 rue de Bellevaux, 2000 Neuchâtel. www.leslaboratoiresculinaires.com 

quis, leo. lectus sit elit. venenatis