Slider

Tag Archives: Digitalisation

CDL ou l’école du futur

La pédagogie en mode digital

Si la Covid n’est pas encore derrière nous, il est déjà temps de tirer les enseignements du nouveau monde dont la pandémie a dessiné les contours. Un quotidien où le virtuel prend avantageusement ses marques aux côtés du réel. Gros plan sur le Collège du Léman et sa vision de l’école de demain.

Ces deux dernières années, la digitalisation a connu un essor sans précédent. Effet collatéral de la pandémie, il a fallu s’adapter à de nouvelles manières de travailler, de communiquer, de consommer…et d’enseigner. A la pointe dans le domaine, le Collège du Léman a su tirer parti au mieux des nouvelles technologies et a ainsi développé de nouveaux formats de cours, tout en conservant l’importance de l’enseignement en présentiel. Un parfait équilibre entre modernité et tradition pour une éducation à la fois sur-mesure et à la pointe.

L’humain au centre

Si, lorsque les écoles ont du fermer en 2020, le Collège du Léman a su faire preuve de réactivité en remplaçant rapidement les cours en présentiel par des leçons en ligne, l’établissement a rétabli dès que possible l’enseignement sur le campus. Pour Jacob Rosch, Responsable du département Technologie Educative au Collège du Léman, « l’enseignement occupe et occupera toujours le devant de la scène face au virtuel. L’école reste la meilleure manière pour les élèves d’apprendre ». Digitalisation ou pas, la relation humaine reste donc au cœur de l’apprentissage. Néanmoins, l’expérience d’école virtuelle, qui a permis d’adopter la technologie pour favoriser l’encadrement en groupe et individuel de l’élève, en alternance avec des temps d’apprentissage autonomes, va être amenée à être pérennisée, compte tenu des résultats qu’elle a pu apporter. « Il faut prendre le meilleur de ce que les nouvelles technologies ont à nous offrir, comme la possibilité de donner un feedback immédiat suite à un exercice fait sur ordinateur ou créer des groupes de discussion entre les élèves afin qu’ils essaient de trouver la solution à un problème ensemble », illustre-t-il.

La technologie comme alliée

Proposer des formats de cours innovants, encourager l’interdisciplinarité ainsi que la collaboration grâce aux nouvelles technologies, voilà donc la direction prise par les enseignants de l’école. L’année dernière, des élèves de 6ème se sont ainsi exercés à la rédaction en anglais d’un livre virtuel sur l’écologie. « Ils ont non seulement pu améliorer leurs connaissances en science et en développement durable, mais ils ont également progressé dans leurs capacités rédactionnelles. Il est important de montrer aux élèves tout le spectre des possibilités, c’est ce qui forgera leur créativité et leur capacité à trouver des solutions », commente Jacob Rosch. L’établissement prépare également ses élèves au monde de demain en les incitant à travailler sur des situations réelles tirées de contextes professionnels. Une classe a ainsi été amenée à imaginer un produit innovant, de son élaboration à la commercialisation, en passant par le marketing, jusqu’à son lancement. En primaire, des élèves ont également pu entrer virtuellement en contact avec un astronaute, alors que d’autres ont été invités à enregistrer des interviews d’experts reconnus du MIT ou de la Juilliard School pour en faire des podcasts diffusés en ligne. Tout autant d’occasions de mettre à profit le meilleur de la digitalisation afin d’aider chaque enfant à trouver sa place dans une société en constante évolution.

Des outils au top

Dans la même veine, de nombreux outils numériques à destination des parents, des élèves et des enseignants ont été développés. Ainsi, afin de capitaliser sur le réseau du groupe Nord Anglia Education (NAE), une plateforme en ligne a été créée. Conçue en interne et destinée aux 67 000 élèves des 73 écoles du groupe présent dans 30 pays, l’ensemble des enseignants peut avoir accès à des cours, ainsi qu’à des exercices afin d’enrichir son programme. La plateforme regorge aussi d’exercices pour les plus petits (de 2 à 7 ans), ce qui a été grandement apprécié par les parents lors du premier confinement. Pour Mark Orrow Whiting, responsable de la plateforme chez NAE, Global Campus est une excellente manière d’enrichir l’apprentissage en faisant appel à l’intelligence collective. « Cela permet non seulement d’enseigner à des élèves physiquement absents, mais également d’améliorer le suivi en donnant la possibilité de s’auto-évaluer lors d’exercices à faire en ligne », commente-t-il. Autre initiative intéressante mise en place : la visite par vidéo-conférence de l’école pour les nouveaux arrivants. Pour ceux qui ne peuvent pas se déplacer, il est possible de participer à l’une des “Portes ouvertes virtuelles”, d’une durée de 45 minutes, organisées sur Zoom entre le 8 et le 10 juin : des webinaires sont prévus avec les membres de l’équipe de direction, comprenant 25 minutes de présentation, suivies de 20 minutes de questions-réponses en direct ainsi qu’un tour de l’école à 360° pour découvrir, par écran interposé, l’ensemble des installations du campus. Une opportunité idéale pour les futurs inscrits qui viennent de loin, même si l’école encourage toujours vivement la visite en personne sur le campus.

www.cdl.ch/fr