Slider

Tag Archives: Design

Les hot spots de Victorinox

Souvenirs de voyage…

Pour la septième édition de son concours de design annuel, Victorinox a choisi comme thème les lieux emblématiques du monde. Au total, 878 créations ont été soumises, dix font partie aujourd’hui de la nouvelle édition limitée du couteau de poche Classic 2018.

De l’Egypte à New York, des sommets alpins à la Nouvelle-Zélande, de Londres au Cappadoce, pas de doute cette année, Victorinox a décidé de nous faire voyager. Pour l’édition 2018 de son traditionnel concours de design, le label suisse a, en effet, invité les créatifs de la plateforme de crowdsourcing jovoto.com à bûcher sur le thème des lieux emblématiques des quatre coins du globe. Parmi les 878 créations issues du monde entier, Victorinox a donné vie aux dix réinterprétations du couteau de poche les plus plébiscitées. Statue de la Liberté, Cervin, Tour Eiffel ou Pyramides, à chacun son monument préféré.

www.victorinox.com

Cellmen x HEAD

La crème du design suisse

A l’occasion de leurs 30 ans, les labels de cosméceutiques helvètes Cellmen et Cellcosmet ont invité la Haute Ecole d’Art et de Design de Genève à revisiter le packaging de leur bestseller respectif, dont la fameuse crème cellulaire revitalisante pour messieurs.

C’est l’une des marques pionnières en matière de cosméceutique pour homme made in Switzerland. Rien d’étonnant donc à ce qu’elle célèbre déjà ses 30 ans d’existence. A cette occasion, Cellmen a invité la Haute Ecole d’Art et de Design de Genève à composer, le temps d’un workshop, un objet inédit autour de son produit anti-âge phare, la crème cellulaire revitalisante visage. Le résultat ? «Le Monolithe signé Cellcosmet & Cellmen X HEAD – Genève » un écrin imaginé par Loïc Fankhauser sous la direction de Claudio Colucci, designer-star et intervenant à la HEAD.

www.cellap.ch

 

La ruée vers les collectors

Du design au salon

Les 18 et 19 novembre se tient à Genève le « Salon du design », foire dédiée au mobilier vintage du XXe siècle. Au menu ? Des collectors triés sur le volet que les accros au rétro vont se disputer.
S’il existe de nombreuses brocantes ou événements autour du mobilier vintage en Suisse romande, il manquait encore une foire spécialisée dans le design du XXe signé, sans article de brocante ni vendeurs du dimanche. Que les collectionneurs passionnés se réjouissent : le salon du design entend s’imposer comme LA manifestation romande qui les fera rêver. Qu’y trouvera-t-on ?  « Principalement du design du 20e siècle signé des plus grands designers. Des meubles, luminaires ou accessoires, originaux d’époque, des années 1920 à 1980, avec un focus plus particulier sur les années 50 à 80. Il y en aura pour tous les goûts des icônes les plus connues aux pièces de collection les plus pointues de l’ère moderne à postmoderne », explique Corine Stübi, initiatrice du projet et co-fondatrice de la galerie lausannoise Kissthedesign. La crème de la crème des marchands de design a répondu présente. Sur les 1000m2 du salon genevois seront ainsi réunis 26 galeries, boutiques ou showrooms ultra-spécialisés en provenance des quatre coins de la Confédération ainsi que de contrées voisines comme la France, la Belgique ou encore l’Autriche. Le tout aura lieu au Grand Dôme du Pavillon Sicli, un bâtiment conçu par Heinz Isler dans les années 60, faisant partie intégrante du patrimoine architectural de la ville. Bref, un rendez-vous incontournable pour les fans des sixties et autres esthètes amateurs d’un design que les moins de vingt ans n’ont pas vu naître.

Le samedi 18 novembre 2017 de 10h à 20h et le dimanche 19 novembre de 10h à 18h au Pavillon Sicli, 45 Route des Acacias, 1227 Genève. Entrée 5 francs.

www.lesalondudesign.ch

 

 

L’invasion nordique

Bolia s’installe à Genève

Décidément, l’art de vivre à la scandinave a le vent en poupe. Après Zürich et Lausanne, la marque danoise de design et décoration d’intérieure, Bolia poursuit sa conquête helvétique et s’implante à Genève.

Hygge l’an dernier, lagom cette année, les pays nordiques ont la cote, du rayon développement personnel des librairies jusqu’aux intérieurs des hystéros de la déco.  Matières naturelles, prédominance du blanc et des couleurs pastel, lignes minimalistes, formes géométriques d’inspiration 70’s, le design scandinave cartonne. La dernière place-to-shop pour transformer son home sweet home en cocon à l’âme nordique ?  Bolia, le label de mobilier danois qui monte et qui vient de prendre ses quartiers dans la cité de Calvin en plein cœur des Eaux-Vives. Bois massif, laine, métal, béton, résine, marbre ou encore cuir, on y trouve les classiques de la marque, du canapé personnalisable aux luminaires en passant par les coussins, la vaisselle, les bougeoirs, les plaids et autres essentiels du hygge pour les nuls. Pas de doute, cette année encore, l’hiver sera nordique…ou ne sera pas.

Bolia, 7, avenue Pictet-de-Rochemont, 1207 Genève.

www.bolia.com

Le Mudac dans le miroir

A l’ère de l’égoportrait

Du mythe de Narcisse aux selfies qui inondent les réseaux sociaux, le Mudac explore notre rapport à l’image en se penchant sur l’objet symbolique à souhait qu’est le miroir. Une exposition, inaugurée au printemps, que les retardataires peuvent encore visiter jusqu’au 1er octobre.
Doug Aitken, YOU/YOU, 2012, Mousse haute densité, bois, miroir et verre, 137 x 203 cm, Courtesy : Galerie Eva Presenhuber, Zurich. Collection privée, Suisse, Photo © Galerie Eva Presenhuber, Zurich
Et moi, et moi, et moi…Rassemblant des œuvres d’art et des pièces de design, Miroir Miroir scrute le lien que nous entretenons avec notre propre image et la manière dont celui-ci impacte la création contemporaine. Parmi les artistes exposés, des poids lourds comme Andy Warhol, Doug Aitken, Oscar Munoz, Bill Viola, Arik Levy, Pipilotti Rist, Pierre et Gilles, Mat Collishaw ou encore Douglas Gordon. Au travers des œuvres présentées, photographies ou installations, sont explorés les enjeux théoriques, sociologiques, esthétiques, historiques et actuels du miroir, objet du quotidien que l’on découvre au fil des salles riche en symboles. De Narcisse à Blanche-Neige en passant par Kim Kardashian ou Shia LeBeouf, une exposition à la scénographie parfaitement orchestrée qui invite à la réflexion. Dans tous les sens du terme.

« Miroir, miroir », jusqu’au 1er octobre, Mudac, 6 place de la Cathédrale, 1005 Lausanne.

www.mudac.ch

Photo : © Mudac

dolor. Praesent libero eget sed Donec id, adipiscing vel, leo diam id