Slider

Tag Archives: Cuisine Libanaise

Brunch to go

A la maison, comme à l’hôtel…

Pour s’offrir un dimanche sous le signe du luxe, on a testé le brunch en take-away de l’hôtel Intercontinental. Une escapade gourmande en plusieurs étapes qui nous a mis des étoiles plein les yeux…

En cette période un peu morose, on rêve désespérément d’évasion. Sevré de voyages, de restaurants et de plaisirs insouciants, on se laisse submerger par le train-train quotidien. C’est pourquoi, ce week-end, on a décidé de prendre les choses en mains. Et rien de tel qu’un brunch pour retrouver goût à la vie. Exit les œufs au plat, la charcuterie et les pains au chocolat. Au menu ? Une farandole de plats gourmands à emporter, concoctés par François Eustache, maître des fourneaux du Woods, le restaurant gastronomique de l’Intercontinental à Genève. Elégamment présentés, les highlights du fameux brunch de l’hôtel 5 étoiles se servent à la maison, tel quel pour les mets froids ou se réchauffent brièvement selon des instructions claires et limpides du chef. On dresse ensuite les plats à sa sauce avant de déguster. Et il y a de quoi s’esbaudir…

Un menu royal

Homard glacé et sa mayonnaise de crustacés, Salade de gambas, mangue et coriandre, Velouté de céleri et pomme granny smith, Moutabal ou Falafel, sauce tahina, les entrées placent la barre très haut. S’en suivent trois plats principaux : Médaillon de cuisse de volaille confite au foie gras, polenta crémeuse, Dos de cabillaud vapeur, risotto de céleri et des lasagnes faites maison. Pour clore les agapes ? Un trio de douceurs comprenant un Pressé pistache framboise, un Croquant arabica et une Tartelette amande poire. Si on a eu un petit faible pour le homard et la salade de gambas, on a apprécié chacun des plats proposés (que l’on a fini de déguster au dîner, compte tenu de la quantité). Un voyage gastronomique vraiment bluffant qui nous a définitivement réconcilié avec le « à emporter ». A noter, chaque semaine, le menu varie et permet de tester de nouvelles créations du chef. Beaux produits, portions généreuses, plats travaillés, saveurs raffinées, on a été conquis. Bref, la magie d’un brunch d’hôtel, confortablement lové dans son salon. On est vraiment obligé d’attendre dimanche prochain ?

Brunch 69 francs par personne, commandes, par téléphone au 022 919 39 39 ou par e-mail à gvaha.restaurant@ihg.com pour un minimum de deux personnes : du lundi au jeudi de 9h à 19h, le vendredi de 9h à 12h. Retraits directement à l’hôtel : les samedis de 15h à 20h et dimanches de 8h à 12h.

Hôtel Intercontinental Genève, 7-9, Chemin du Petit-Saconnex, 1211 Genève.

www.intercontinental.com

Comme à Beyrouth

Un nouveau chef à l’Arabesque

Le restaurant libanais de l’Hôtel Président Wilson, L’Arabesque, accueille son nouveau chef : Joseph Moubayed. L’occasion de (re)découvrir la gastronomie made in Beyrouth.
Restaurant-Arabesqe-Hotel-President-Wilson-Geneve
Assortiments de mezzés, kaftas, chawarmas, pas de doute, Joseph Moubayed maîtrise ses classiques, mais quitte à s’asseoir à la table du plus chic des restaurants libanais de la ville autant sortir des sentiers battus et goûter aux plats signature du nouveau maître des fourneaux. Demi-finaliste de Top chef Moyen-Orient en 2012, le Libanais de 37 ans se plaît à déroger à la tradition et à revisiter, avec une pointe d’impertinence, les plats typiques de la gastronomie levantine. Parmi ses highlights, le falafel à la fleur de courgette, frit façon tempura et relevé aux cinq épices orientales ou encore les mini-hamburgers au soujouk (saucisses piquantes) avec du gruyère fondant, parfait mariage entre Suisse et Orient. Côté dessert, on retrouvera la fameuse crème achta, parfumée à la pistache, à la rose, à l’alva ou encore au raha. Incontestablement de quoi s’envoler à Beyrouth…le temps d’un dîner.

L’Arabesque, Hôtel Président Wilson, 47, Quai Wilson, 1201 Genève. Tél. 022 906 66 66.

www.hotelpresidentwilson.com