Slider

Tag Archives: Cebiche

Summer pop-up

Le Mandarin en terrasses

Pour célébrer l’été, le Mandarin Oriental invite les Genevois au voyage. De la côte méditerranéenne à l’Inde en passant par le Pérou, les terrasses du 5 étoiles proposent, à l’heure de l’apéritif, trois expériences gourmandes distinctes.

Cet été, au Mandarin, on s’envole vers d’autres horizons. Sur les bords du Rhône, en terrasse, les trois restaurants de l’établissement proposent de déguster des tapas aux saveurs exotiques. Côté Rasoï, l’honneur est fait à la street food indienne, twistée par le chef Vineet Bhatia en personne. Au Yakumanka, place à la « Cebiche therapy » avec une sélection de spécialités péruviennes à base de poisson frais, subtilement pimentées, servies accompagnées de pisco. Quant au MO bar, il nous emmène au soleil avec une carte aux saveurs du Sud et une sélection de tapas méditerranéennes accompagnant vins et cocktails. A ne pas oublier à chaque étape du périple, le summer passport, qui permet lors de sa quatrième venue de trinquer avec une bouteille de champagne, gracieusement offerte.

Summer Pop-up Rasoi Street Food –ouvert du mardi au samedi de 18h à 21h

Yakumanka « Cebiche Therapy » –ouvert tous les jours de 18h30 à 22h30

MO Bar « Pink Sunset » – ouvert tous les jours de 18h à 21h

Les Terrasses du Mandarin Oriental,  1 Quai Turrettini, 1201 Genève. Tél. 022 909 00 00

www.mandarinoriental.fr

 

 

 

 

 

 

De Lima au Léman

Chez Yakumanka

On va aller droit au but : le Yakumanka, c’est notre révélation culinaire de l’année. Une cebicheria aux recettes signées Gaston Acurio et exécutées d’une main de maître par César Bellido, disciple du plus célèbre des apôtres de la gastronomie made in Pérou. On est fan.
Que l’on ait arpenté en large et en travers les terres andines ou que l’on découvre pour la première fois les saveurs du Pérou, l’enthousiasme est le même. A la nouvelle table du Mandarin Oriental, difficile de ne pas s’esbaudir devant chacune des assiettes du chef. Il faut dire que Gaston Acurio est une icône nationale, doublée d’une superstar planétaire, qui a exporté les spécialités de son pays natal aux quatre coins du globe…et on comprend très vite pourquoi.

Le goût du Pérou

Trois, deux, un, il n’y a qu’à se laisser emporter, pisco sour à la main, à la découverte des hits de la néo-cuisine inca. Parmi les highlights des lieux, le cebiche, il va de soi, une entrée à base de poisson frais mariné au Leche de Tigre, marinade composée d’agrumes et de coriandre ainsi que le tiradito, poisson cru finement tranché assaisonné d’une savoureuse émulsion ajoutée au moment de servir ou les Saint-Jacques à la mousse de parmesan et à l’ail croustillant. Pour poursuivre le voyage, place aux anticuchos, brochettes de viande ou de poisson, grand classique de la street food locale, à l’incontournable lomo saltado, bœuf sauté au wok et flambé au pisco ou encore, must parmi les musts, au poisson entier du moment. Nous, on a opté pour le bar au Leche de Tigre, un délice, accompagné de quinua chaufa (un wok de légumes sautés recouvert d’omelette et nappé de sauce Nikkei-que l’on a terminé à la maison au vu des portions généreuses).

Long-courrier en first

Côté dessert, la Lechera, alliant saveurs de noix de coco, dulce de leche et marshmallow grillé, a achevé de nous conquérir. Bref, un aller/retour gustatif Lima/Genève en First dans une ambiance cool et détendue avec un service au top mais sans chichis et un cadre marin inspiré d’une cebicheria locale. On a adoré. «Genève est indéniablement une ville cosmopolite, un carrefour des cultures, en plus d’être le siège européen des Nations Unies. J’aime l’idée d’y exporter ma cuisine natale, riche de ses multiples saveurs et d’y présenter mes spécialités de la mer. C’est un immense plaisir de faire connaître le Pérou et ses ressources exceptionnelles », a déclaré Gaston Acurio himself. Le plaisir est très largement partagé.

Yakumanka by Gastón Acurio, Mandarin Oriental, 1 Quai Turrettini, 1201 Genève.

www.yakumanka.ch