Slider

Tag Archives: Breguet

Year of the dog

Nom d’un chien !

En 2018, l’Asie et les horlogers suisses célèbrent le meilleur ami de l’homme, soit le onzième signe zodiacal chinois. Pas de doute, pour être dans le vent, il va falloir avoir du chien…au poignet.
C’est une habitude désormais : de Vacheron-Constantin à Panerai en passant par Chopard, l’horlogerie suisse se plaît à honorer chaque année le calendrier zodiacal chinois à coup d’éditions spéciales. 2018 ne fait pas exception. Après le bœuf, le tigre, le lièvre, le dragon, le serpent, le cheval, la chèvre, le singe et le coq, place au chien, onzième signe du zodiaque chinois pour ce nouveau cru qui s’ouvre le 16 février. Tour d’horizon en images des hits horlogers canins de l’année.

L.U.C XP Urushi « Year of the dog », Chopard, édition limitée de 88 pièces, 39.5 mm en or rose, calibre mécanique automatique L.U.C 96.17-L
www.chopard.com

Classico dog, Ulysse Nardin, édition limitée de 88 pièces en or rose 18 carats munie d’un mouvement UN-815 à remontage automatique et dotée d’une réserve de marche de 42 heures.
www.ulysse-nardin.com

Classique 7145 Chow-Chow, Breguet, 40 mm, or blanc, Cadran en or guilloché et gravé à la main, mouvement mécanique à remontage automatique, extra-plat (2,4 mm).
www.breguet.com

Luminor 1950 Sealand 3 Days Automatic Acciaio, Panerai, édition spéciale limitée à 88 exemplaires, couvercle décoré par des maîtres-graveurs à l’aide de la technique ancienne du Sparsello.
www.panerai.com

Piaget Altiplano Chinese Zodiac Year of the Dog, édition limitée à 38 pièces, 38mm, or blanc 18 carats, calibre maison 430P.
www.piaget.com


Métiers d’Art La légende du zodiaque chinois – Année du chien, Vacheron Constantin, édition limitée à 12 pièces, boîtier 40 mm, cadran gravé main, recouvert d’émail Grand Feu.
www.vacheron-constantin.com

Petite Heure Minute Chien et la Petite Heure Minute Relief Chien, Jaquet Droz, limitées à 28 exemplaires chacune
www.jaquet-droz.com

Chronofighter Vintage Nose Art Ltd – Kelly, édition year of the dog, Graham, édition limitée à 100 pièces, boîtier en acier de 44 mm, réserve de marche de 48 heures
www.graham1695.com

Aux oscars du temps

Quand l’horlogerie foule les tapis rouges

Le 31 octobre, Frédéric Beigbeder a assuré le show à Genève et a livré avec panache le palmarès 2014 du 14ème Grand Prix d’Horlogerie (GPHG).

Et parmi, les montres en lice, the winner is … Breguet qui a remporté l’Aiguille d’Or pour la Classique Chronométrie.

Et comme au GPHG, personne ne repart les mains vides (ou presque…), voilà la liste de l’ensemble des heureux élus :

Blancpain pour la Women Heure Décentrée Seconde Rétrograde (prix de la montre Dame).
Christophe Claret pour le modèle Margot. (prix de la Haute Mécanique pour Dame).
Urban Jürgensen & Sonner pour la Central Second (prix de la montre Homme).
De Bethune pour la DB29 Maxichrono Tourbillon (prix du chronographe).
Grönefeld pour la Parallax Tourbillon (prix du tourbillon).
Lange & Söhne pour la R.Lange Perpetual Calendar Terraluna (prix de la montre calendrier).
Hublot pour la Classic Fusion Cathedral Tourbillon répétition minute (prix de la grande sonnerie).
Urwerk pour l’EMC (prix de l’exception mécanique et prix de l’innovation).
Seiko pour la Grand Seiko Hi-Beat 36000 GMT (prix de la “Petite Aiguille”).
Zenith pour la El Primero Lightweight (prix de la montre sport).
Bulgari pour la Diva High Jewellery Emeralds (prix de la montre joaillère).
Voutilainen pour Hisui (prix des métiers d’art).
Omega pour la Speedmaster “Dark Side Of The Moon” (prix “Revival”).

Quant au prix du public, il a également été attribué au grand vainqueur de la soirée, Breguet, félicité cette fois pour sa classique Dame.

www.gphg.org