Slider

Tag Archives: Box

La Wish-list 2019

Les hits de la hotte helvète

Comme chaque année, nous vous livrons notre sélection de cadeaux à la swiss touch. Le top 10 des indispensables à glisser dans la cheminée du chalet.

Pour les amateurs d’or noir…

Le coffret Cavi’Art, boîte de 100g de caviar Osietra Carat élevé en Suisse, en édition limitée designée par le Bâlois Antoine Konrad alias DJ Antoine, 325 francs.
www.oona-caviar.ch

Pour ceux qui ne savent pas choisir entre créativité et ponctualité

Le Timegraph de Caran d’Ache, premier stylo plume dans lequel s’intègre une montre à mouvement mécanique, prix sur demande.
www.carandache.com

Pour les Messieurs Propre

Le gel lavant parfumé Old Scotch Leather, dernière création Philippe K aux effluves de bois précieux et de cuir royal, (base végétale, sans savon, packaging 100% recyclé et recyclable), 300ml, 48 francs
www.philippek.com

Pour les épicuriens qui ne connaissent pas la mesure

Le masque anti-gueule de bois du label alémanique de cosmétiques pour homme Qaveman, composition 100% naturelle à base d’extrait de criste-marine et vitamine C, les trois exemplaires, 20 francs.
www.qaveman.com 

Pour les inconditionnels de l’agent 007

Le coffret spécial Seamaster Diver 300M James Bond de Omega, qui réunit dans une valise Globe-Trotter deux montres présentées sur des bracelets noirs et gris d’inspiration NATO, édition limitée, 42’000 francs. www.omegawatches.com

Pour les fans de glisse à la fibre écolo

Les skis swissmade artisanaux et sur-mesure en bois sourcé, en grande partie, dans les forêts jurassiennes, Woodspirit, dès 1600 francs.
www.woodspirit.swiss

Pour ceux qui se donnent à fond sur les pistes

La veste de ski 7sphere Hydro Bot de la marque de sport suisse Kjus, avec membrane intégrée à commande électronique pour évacuation de la transpiration, 1599 francs.
www.kjus.com

Pour les gentlemen qui apprécient le tonic

Le gin valaisan d’Alata, développé en collaboration avec La Distillerie Morand, à base de 8 plantes infusées dans un mélange d’alcool de poire du Valais et d’eau des glaciers, 50cl, 45 francs.
www.alata.love

Pour ceux qui aiment les surprises


Le coffret Switzerlust,qui invite à redécouvrir la Suisse au travers de ses producteurs, artisans, créateurs et  artistes locaux, 59 francs.
www.switzerlust.ch

Pour les dandys qui mettent la main à la patte avec classe

Le tablier Freitag, doté de trois poches et d’un tour de cou réglable, en broken twill (81% lin, 19% chanvre), 100% compostable après avoir dévissé les boutons, 140 francs.
www.freitag.ch

 

Une envie d’Helvétie

Switzerlust met la Suisse en boîte

A la GDH, on aime bien les box et plus encore les box à la Swiss attitude. Et il y a beau en avoir un certain nombre sur le marché, une nouvelle venue a attiré notre attention : c’est la Switzerlust. Une box qui se targue de nous faire redécouvrir la Suisse à travers les producteurs, artisans et créateurs de chaque canton.

Switzerlust ? C’est une toute nouvelle box, qui invite les curieux à découvrir les mille et un trésors que recèle la Confédération. Rien de neuf sous le soleil, me direz-vous… sauf que… Exit cloches à vache, coucou en bois ou mug ringard, Naïma Rouabhi, la créatrice du concept, s’est donné pour challenge de partir à la découverte des 26 cantons suisses et d’y dénicher quelques pépites bien senties, susceptibles de surprendre les helvétophiles les plus avertis. Et le pari est tenu. On a essayé pour voir la première box, tout droit venue de Berne, notre belle capitale…et on a adoré. D’abord, parce que la box mêle des produits variés, spécialités culinaires ovnis, cosmétiques ultra niche ou objets funky mais aussi et surtout parce qu’elle révèle une facette de la Suisse, comme on l’aime, à la fois décalée et branchée.

Et y’a quoi alors dans la boîte ?

Parmi les trouvailles de cette édition inaugurale, on compte un sirop concocté par le Sirupier de Berne, entreprise familiale quadragénaire qui utilise des jus faits maison et des herbes séchées en provenance des agriculteurs de la région, une boule de semence signée Gorilla Gardening, des cartes postales en papier recyclé de l’illustratrice Martina Friedli, un fromage fumé aux herbes des Alpes de l’institution fromagère locale Chäs Glauser, un gel douche Dr Noyer Apotheken et enfin un gin à base de plantes régionales fabriqué dans le quartier bernois de Matte ainsi qu’un échantillon de parfum de la maison Art of Scent. Bref, de quoi avoir un aperçu plutôt sympathique des savoir-faire de la ville fédérale…loin des kitschissimes ours usuels.

Après la ville des ours…

Tous les deux mois, Naïma Rouabhi dévoilera les trésors cachés d’un nouveau canton avec chaque fois cinq à sept objets triés sur le volet, toujours dans l’idée de mettre en lumière des entreprises régionales qui produisent à petite échelle et de promouvoir la créativité suisse ainsi que l’économie locale. Chaque box sera accompagnée d’une brochure explicative sur les produits sélectionnés, spécialité culinaire typique, boisson locale, produit cosmétique artisanal, œuvre d’un artiste du coin, accessoire de créateurs ou toute autre curiosité. Il est possible de s’abonner pour 3 ou 6 mois ou de se contenter d’une commande unique pour explorer un canton particulier. Nous, en tous cas, on se réjouit d’avance de découvrir la prochaine destination…depuis notre salon.

www.switzerlust.ch

Boire la Suisse

Du vin en boîte

MesVignerons.ch ? C’est LA nouveauté de l’été : une box exclusivement consacrée aux vins du terroir suisse. Au menu de l’édition inaugurale du mois d’août :  un Fendant valaisan, un Pinot Noir des Grisons et un Findling genevois.

Partir à la découverte des vins du terroir helvète…sans bouger de son canapé, c’est ce que proposent Marielle Gallay et Valentin Bettems, le duo fondateur de MesVignerons.ch. Le principe de la start-up vaudoise ? Proposer un abonnement mensuel qui permet de déguster des flacons venus de toute la Suisse. L’idée est simple, le client opte la box de son choix parmi quatre possibilités : Chasselas, cépage roi du canton de Vaud et terre native des deux associés, rouge, mixte ou bio. Le deuxième choix se pose sur le nombre de bouteilles (2 ou 3) et pour terminer la durée de l’abonnement souhaité : 1, 3, 6 ou 12 mois. Chaque sélection est concoctée avec soin par le binôme, qui sillonne la Confédération à la recherche de pépites viticoles, des Grisons à Bâle en passant par le Valais, Genève ou bien sûr le Canton de Vaud. Il y aurait environ 33’000 producteurs sur l’ensemble du territoire, bref de quoi trinquer local quelques années…

A partir de 43 francs, www.mesvignerons.ch

 

 

 

Du terroir à offrir

Quand l’Helvetimart se met en boîte

L’épicerie lausannoise Helvetimart lance une série de huit coffrets cadeaux…dédiée au patrimoine culinaire de la Confédération il va de soi.

On vous avait déjà parlé de l’adresse qui réunit sous un même toit les spécialités culinaires emblématiques helvètes classées canton par canton, confitures, moutardes, huiles, vinaigres, fromages, charcuterie, vin, eaux de vie, jus de fruits, chocolat et autres trésors du terroir suisse. Devenue incontournable, l’épicerie de la rue du Petit Chêne lance des coffrets cadeaux. Pour le moment, Alexandra Gandoulf et Guillaume Schleipen ont concocté huit box thématiques, comme la Terrinade festive avec ses quatre terrines de Fribourg et sa bouteille de blanc valaisan, la Tutti frutti incluant trois pots de confitures de trois cantons différents, une boîte de Massmögge de Bâle, une bouteille de jus de pomme de Thurgovie et un paquet de rondelles de pommes séchées de Thurgovie ou encore la luxueuse comprenant une bouteille de mousseux brut de Zürich, une boîte de marrons glacés du Tessin, une boîte de caviar du Valais et une eau-de-vie du Valais. Notre préférée ? La box Retrait de permis avec son pot de Röteli (cerises dans l’alcool) des Grisons, sa bière Falken noire de Schaffhouse, sa boîte de chocolat à l’absinthe de Neuchâtel, son eau-de-vie de pommes de Thurgovie et sa flasque de Williamine du Valais. Les petites natures pourront toujours s’en remettre en sirotant les tisanes d’Unterwald de la Mamie box.

A partir de 55 francs.

Helvetimart, 3 rue du Petit Chêne, 1003 Lausanne. www.helvetimart.ch

Ménage en boîte

Au vert, Monsieur Propre !

Rasoirs, cosmétiques, bières, produits du terroir, les box n’en finissent pas d’essaimer en terres romandes. La dernière en date ? La GreenMopBox, la première box pour apprendre à faire soi-même ses produits ménagers.
brush
Alors, c’est sûr que recevoir son pack de bières à la maison est plus réjouissant qu’un kit DIY pour concocter ses détergents maison mais bon on est écolo ou on ne l’est pas. Et après avoir rempli son placard de produits d’entretien écologiques de la Coop, le cap suivant…c’est de les fabriquer soi-même. C’est là que GreenMopBox arrive à la rescousse des apprentis chimistes en proposant une boîte au contenu 100% recyclable et biodégradable rassemblant tous les ingrédients nécessaires à la création de nettoyants artisanaux. Que les sceptiques se rassurent, GreenMop n’en est pas à son coup d’essai. Actif depuis plus de 10 ans en Suisse romande, ses ateliers ont formé plus de 5000 personnes à la confection de produits ménagers home made. Quant à la box, elle s’adresse à ceux qui souhaitent s’initier à l’entretien de leur maison sans décapants toxiques et dans le respect de l’environnement et de la santé. Ses composants ? Ils sont soit recyclables, soit compostables, garantis sans huile de palme, sans graisse animale, sans phtalate et d’origine européenne (France, Italie et Belgique). Et histoire d’être cohérent jusqu’au bout, les impressions sur les emballages sont réalisées par Dactyle Service : un atelier veveysan à vocation sociale. Livré à domicile, le kit de démarrage offre la possibilité de réaliser, au minimum 500 ml de produit nettoyant, 500 ml de produit désinfectant et anti calcaire, 300 ml de produit vaisselle à main, 300 gr de produit lave-vaisselle, 3 L de lessive (soit environ 15 lessives). Il contient bicarbonate de soude, acide citrique, savons, vinaigre bio, percarbonate de sodium, une huile essentielle au choix (assainissant, détente ou énergie) et les contenants, le tout pour 95 francs….Et il n’est pas interdit de boire sa bière sur le canapé, une fois le ménage terminé.

www.greenmop.net