Slider

Tag Archives: Berne

La Suisse à l’épicerie

Tous à l’Helvetimart !

Nous ne pouvions pas passer à côté : la dernière adresse lausannoise qui buzze est une épicerie fine 100% dédiée au patrimoine culinaire suisse. Son petit nom ? L’Helvetimart.

Voilà la nouvelle place-to-shop : une épicerie regroupant les spécialités gastronomiques des quatre coins de la Confédération sur 80m2 et sous un seul et même toit. Il s’agit de l’Helvetimart. En rayon et triés canton par canton, de la confiture, de la moutarde, des huiles, du vinaigre, des fromages, de la charcuterie et viandes, du vin, des eaux de vie, des jus de fruits, des confiseries, et bien sûr du chocolat… Bref, les mille et un trésors du terroir helvète. Le midi, on peut prendre à l’emporter des sandwiches et salades maison ainsi que des bocaux de recettes typiques des cantons à réchauffer, réalisés sur mesure pour l’enseigne par un chef suisse. A l’origine du concept, deux anciens de l’Ecole Hôtelière de Lausanne, Alexandra Gandoulf et Guillaume Schleipen. Ils répondent à nos questions.

Comment vous est venue l’idée de l’Helvetimart ?

Nous avons toujours pour habitude de rechercher les produits représentatifs des pays que nous visitons lors de nos voyages. Alexandra pour son travail voyage beaucoup en Suisse et ramenait toujours des spécialités. Un jour, il y presque pile 3 ans, ça a fait tilt dans nos têtes. La Suisse regorge de produits méconnus et le Roestigraben n’arrange pas les choses. Comme à nous deux nous maîtrisons les trois langues du pays, nous avons décidé de nous lancer dans cette folle aventure.

Combien de produits référencez-vous ? Comment les avez-vous dénichés ?

Nous référençons presque 500 produits en tout. Nous avons fait le tour de la Suisse pendant presque une année, le week-end et sur notre temps libre afin de rencontrer les producteurs et de tout pouvoir goûter.

Est-ce que 100% de l’assortiment vient de Suisse ? Ou y-a-t-il quelques entorses à la règle ? 

100% de l’assortiment vient de la Suisse et nous travaillons en direct avec les producteurs.

Quels sont vos trois produits coups de cœur ?

Il est difficile de n’en nommer que trois, car on les aime tous et on les a tous choisis, mais le Berner Mandelbärli est le produit qu’Alexandra ramenait tout le temps de Berne: c’est une sorte de petite madeleine en forme d’ours. Nous avons aussi de super produits fromagers et de charcuterie ainsi que de très belles découvertes de vins.

Et les produits les plus inattendus ?

Nous avons trouvé un producteur qui nous livre des Capuns prêts à consommer : c’est une spécialité de plat des Grisons qui est très recherchée par ceux qui l’ont déjà goûtée. Sans oublier la Kirschtorte de Zug, produit difficilement trouvable de l’autre côté du Roestigraben.

A quand les prochains Helvetimart ?

Nous avons des idées et des projets de développement mais tout d’abord nous souhaitons nous consacrer à pérenniser celui de Lausanne et nous faire connaître.

Helvetimart, 3 rue du Petit Chêne, 1003 Lausanne. www.helvetimart.ch

Finale du Cuisinier d’Or 2017

Et le gagnant est…

…une gagnante. Veni, vidi, vici, c’est la genevoise Elodie Manesse -seule femme finaliste de l’évènement- qui a remporté tous les honneurs au championnat bernois du Cuisinier d’Or 2017. Une reine des fourneaux, qui, on n’en doute pas, n’a pas fini de faire parler d’elle.

On vous en a parlé, on y a cru, elle a gagné : Elodie Manesse, la genevoise de 24 ans et Chef de Partie au Restaurant Vieux-Bois Genève a remporté la finale du prestigieux concours le Cuisinier d’Or 2017, qui a eu lieu lundi 6 mars au Kursaal de Berne. Face à 5 adversaires masculins des plus coriaces, Elodie, la seule femme finaliste de l’évènement, a su garder tout son sang-froid et sa concentration devant un jury composé de grosses pointures de la gastronomie (Franck Giovannini, Anton Mosimann, Heiko Niederer, etc.) mais également devant plus de 1200 invités présents. Il faut dire qu’Elodie partait déjà favorite. Charmante et ultra-minutieuse dans son travail, elle avait déjà gagné la demi-finale du concours le 24 septembre dernier au centre commercial zurichois Glatt. Et pour couronner le tout, le jeune Robin Bessire (17 ans) qui a soutenu Elodie durant toute la finale, a remporté quant à lui le prix du « Meilleur commis de la compétition ». Les candidats se sont affrontés d’arrache-pied durant 5 heures et 30minutes pour la création de deux plats différents : le premier à base de poissons (cabillaud et crevettes) et le second à base de viandes (carré et palette de porc). Pour vous mettre l’eau à la bouche, voici les deux mets de la Romande :


Cœur de cabillaud demi-sel en habit vert :
Hâtelet de crevette en ceviche
Sauce barigoule montée à l’huile d’olive extra vierge
Chartreuse d’artichauts aux citrons confits
Effeuillé de légumes racines
Gourmandise de pomme fondante
Escabèche de crevettes aux petits légumes


Carré de porc rôti farci des premières morilles :
Croustillant de palette parfumée au poivre de la vallée Maggia
Emulsion au vin jaune d’Abois
Timbale de penne
Embeurrée de choux acidulés et légumes croquants
Sauce au vin jaune d’Arbois
Fantaisie de courge butternut aux diamants noirs

« Voilà ce qu’est un concours, un mélange d’artisanat, d’entraînement, d’endurance, de créativité et le zeste de chance nécessaire pour que tout se passe comme il se doit au bon moment… En politique, c’est un peu similaire. » déclarait la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga après avoir remis le prestigieux trophée à la gagnante. Désormais, Elodie poursuivra son bonhomme de chemin avec non seulement dans son palmarès ce prestigieux sésame, mais également durant la deuxième partie de l’année en participant au Tour Culinaire Suisse organisé à l’issue du concours par l’organisateur Kadi. Du lourd on vous dit…

www.goldenerkoch.ch

Un Cuisinier en or

Top chef à la sauce helvète

Exit « Top Chef », « Le Meilleur pâtissier » « Un dîner presque parfait » ou toutes autres émissions culinaires en tous genres. En Suisse, place au Cuisinier d’Or. Kesako? Le plus grand concours d’art culinaire en Suisse retransmis en live-streaming (s’il vous plait) !

Cette année, c’est à la somptueuse Kursaal de Berne que s’affronteront le 6 mars prochain, les six finalistes originaires de différentes régions de Suisse. Parmi les candidats, nous pourrons compter sur la présence de la seule et unique femme du concours, qui de plus est romande ! Elodie Manesse, 24 ans, Chef de Partie au restaurant Vieux-Bois à Genève. Au menu du programme : dès 8h du matin les candidats s’activeront derrière les fourneaux durant 5 heures et 30 minutes pour présenter au jury deux mets d’exception : l’un à base de viande, un second à base de poissons. Sans compter les règles imposées :  le plat de poissons pourra être décoré d’une ou quelques garnitures à choix, tandis que celui de viande devra en compter au minimum deux (sans viande). Revenons au jury : les candidats devront séduire un jury composé de VIP de la gastronomie alémanique et romande : Franck Giovannini, Restaurant l’Hôtel de Ville de Crissier et Président du jury, Georges Wenger Restaurant Georges Wenger au Noirmont, Carlo Crisci au Restaurant du Cerf pour ne citer qu’eux. Pour ceux qui n’auront pas la chance de faire partie des 1200 chanceux invités triés sur le volet, pas de quoi en faire tout un plat. La finale du « Cuisinier d’Or 2017 » sera retransmise sur Internet en live-streaming pour la première fois cette année et animé par le présentateur alémanique Marco Fritsche en direct de la salle principale de la Kursaal à Berne. De quoi découvrir en exclusivité tous les secrets des coulisses (interviews des VIP, des membres du jury, etc). Mieux que top chef, on vous dit.

« Cuisinier d’Or 2017 », le 6 mars 2017 à la Kursaal de Berne.

www.goldenerkoch.ch

www.kadi.ch

Hotte suisse #1

Les sapins du Cervin

Cette année, la Gazette joue la carte helvète jusqu’au pied du sapin et propose une sélection d’idées cadeaux 100% suisses, vingt-cinq hits dévoilés tout au long du mois de décembre pour patienter jusqu’au jour J. 5, 4, 3,2,1, c’est parti !

paddle hopman

Paddle  Admiral, équipé d’un haut-parleur amplifié Bluetooth qui transforme la surface de la planche en enceinte, Hopman, 3700 francs, www.hopman-st.com

nasire_bag

Sac Weekender de la marque maroco-zurichoise Nasire,549 francs, www.nasire.com
cendrier-davidoff

Cendrier Royal Release, en verre de cristal soufflé à la bouche à Murano, Davidoff, 290 francs, www.davidoff.com

panorama knife

Planche à découper Berne, bois de noyer, 30X20cm, PanoramaKnife, 89,90 francs, www.panoramaknife.fr

taieengadina_445988-zoom

Taie d’oreiller Engadina de la marque saint-galloise Christian Fishbacher, à partir de 95 francs chez Globus, www.globus.ch

Happy Mother’s day

C’est le bouquet !

Avec le matraquage publicitaire, difficile de passer à côté : le dimanche 10 mai, la Suisse fête les mamans. A court d’imagination ? Et pourquoi pas des fleurs… Quelques idées pour sortir des sentiers battus.

RM manolia

www.richardmille.com

Pétaler à tartiner

www.epicurien.com

Seedballs

www.gorilla-gardening.ch

Paperandtea

www.paperandtea.com

Bougie Mizensir

www.mizensir.ch

crème edelweiss

www.jardindesmonts.ch

Fauteuil rochebobois

www.roche-bobois.com

Fleur chargeur

www.xd-design.com