Slider

Tag Archives: Asiatique

Akiko à Plainpalais

De Tokyo à Bangkok

Depuis quelques mois maintenant, l’enseigne panasiatique la plus courue de Balexert s’est installée à Plainpalais. Et comme à la GDH, on est fan de gastronomie made in Asie, on s’est fait un plaisir d’aller s’y attabler.

L’Asie en mode street food chic, c’est le concept qui a fait la renommée d’Akiko. Depuis trois ans, le restaurant nippo-asiatique régale ses fidèles à Balexert avec ses spécialités à déguster sur place ou à l’emporter. Fort de son succès, le take away and stay a pris ses quartier en plein cœur de la ville au 20 rue du Conseil Général, en lieu et place de feu Mike Wong. A la fois bar à sushi et cantine thaï mêlant avec finesse les saveurs de l’Asie, Akiko propose un large choix de maki, nigiri et sashimi mais aussi une sélection de woks à la minute comme le riz sauté au poulet, le porc sauté au gingembre, le boeuf curry panang, ou encore la soupe tom yam ou l’incontournable salade de papaya verte. Des grands classiques certes mais parfaitement exécutés. Nous, on a opté pour le Pad thaï aux crevettes et…on a adoré (sachant qu’on est plutôt difficile en la matière). Rien d’étonnant à cela, aux commandes des fourneaux, une experte: la cheffe Jeab, qui oeuvre également dans l’un des restaurants thaïs les plus courus de Genève. Côté dessert, les becs sucrés sont invités à se régaler de tartes, éclairs et autres douceurs, concoctés par le chef pâtissier de l’Olivier de Provence ou par un plus traditionnel mochi. Quant au cadre? Il se prête parfaitement à un déjeuner sur le pouce voire plus si affinités dans un esprit bar à manger chic et branché. Bref, emplacement au top, carte aux influences cuisine de rue asiatisantes et décoration à l’élégance minimaliste, pas de doute, on a trouvé notre cantine.

 

Akiko, Rue du Conseil-Général 20, 1205 Genève.

www.akiko.company

Un déjeuner à la cantonaise

La GDH au Tsé Fung

Cela fait des lustres qu’on en rêvait et c’est chose faite : la GDH a déjeuné au Tsé Fung et testé les best-of du pape de la gastronomie cantonaise, alias Frank Xu…accompagnés de quelques verres de vin, il va de soi. Verdict d’un voyage au cœur du Shanghai des années 30, agrémentés d’escales hongro-genevoises.
siu-mai-crevette-porc-tse-fung-restaurant
Il y a à peine deux mois, la nouvelle est tombée : le magazine américain Wine Spectator, considéré par tous les connaisseurs et amateurs d’œnologie du monde comme la référence absolue, a décerné un « Best Award of Excellence » au Tsé Fung, l’adresse cantonaise de La Réserve. Il n’en fallait pas davantage pour réveiller la sourde envie qui titillait depuis longtemps la GDH : s’attabler dans le plus chic des restaurants made in China de la ville pour y tester les spécialités du chef Frank Xu en version accords mets et vins histoire de découvrir l’impressionnante carte de la maison. Le temps est avec nous, on s’installe en terrasse pour profiter de ce voyage à Shanghai-sur-Léman avec vue sur les jardins. Au menu du déjeuner, une palette des highlights des lieux, cela tombe à pic. Après un amuse-bouche au champignon noir légèrement pimenté, s’en suit un ballet de dim-sums, classiques de la cuisine cantonaise revisités en version gastronomique et déclinés, pour l’occasion, au poulet et céleri, au bœuf et poivre noir, aux champignons ou encore au saumon, le tout accompagné d’une salade de concombre mariné au vinaigre Chui Kiang et des fameux rouleaux de riz rouge aux crevettes. Du côté des vins, un apéritif minéral et vif au furmint-bistrot du fameux domaine Tokajhétszolo, puis pour les agapes, le sommelier nous a orienté vers un condrieu de chez Louis Chèze dont le gras et l’élevage se mariaient parfaitement avec les plats et pour les amateurs de rouge, un gamaret du domaine des Balisiers. Juste parfait. Quant au dessert, c’est l’incontournable crème de mangue, pomelo et perles de sagou que l’on a goûtée qui s’accordait à merveille avec le Tokaj hongrois, vin de dessert également du vignoble hongrois de la maison. Bref, fans de saveurs asiatiques et de bonnes bouteilles, on a apprécié et on recommande…sans réserve.

Tsé Fung, la Réserve Genève Hotel and Spa, 301, Route de Bellevue, 1293 Bellevue. Tél. 022 959 59 59. www.lareserve-geneve.com

Asian food bar

In the mood for Akiko

Le dernier spot qui buzze à Lausanne? Akiko, une adresse d’un genre nouveau à mi-chemin entre le bar à cocktails et la cantine asiat’. A vos baguettes !
Akiko Lausanne
Des tapas made in Asia à picorer et des cocktails edgy à souhait à picoler? C’est le concept d’Akiko, qui a ouvert en août dernier à Lausanne en plein  cœur de la très effervescente rue du Petit-Chêne. Un bar à manger où l’on déjeune sur le pouce à midi, sur place ou à l’emporter, et où dès 17h on s’installe pour boire un verre et partager, entre amis, les spécialités de la carte panasiatique. Dans un cadre au chic épuré imaginé par la designer d’intérieur genevoise Alexandra de Garidel-Thoron, la cheffe Duangjai Muller et l’expert ès cocktails Davy Nerambourg ont uni leurs talents pour imaginer ce lieu hybride entre place-to-be de la mixologie, bar à sushi et cantine thaï. Au menu, les traditionnels maki, nigiri, sashimi mais aussi dim sum, curry vert de poulet, nems ou brochettes satay. Parmi les highlights, le pad thaï aux crevettes sauvages, le riz sauté au poulet ou encore les dim sum poulet-ciboule accompagnés de leur poêlée de légumes. Aux commandes des fourneaux, l’initiatrice du concept, Duangjai Muller, patronne du gastronomique thaï le Jeab dans le quartier de Plainpalais à Genève, qui a dirigé plusieurs années durant le restaurant du centre de wellness Insens. Pour la seconder, un maître sushi qui prépare à la minute et devant les clients le poisson cru ainsi que l’ancienne chef Dim Sum du Tsé Fung à la Réserve. Bref, des spécialistes du genre. Côté cocktails, les amateurs vont pouvoir s’en donner à cœur joie. Davy Nerambourg laisse libre court à sa créativité pour proposer une carte ultra pointue avec des grands classiques réinterprétés, comme le Bloody Mary relevé au saké, au basilic thaï et aux baies de sancho ou le Mojito au rhum Havana 3 ans d’âge boosté aux épices et à la menthe poivrée mais aussi des mix plus décalés comme le Tokyo Heat  (vodka Ketel One infusée à la citronnelle, concombre, jus de gingembre, jus de citron, sucre et wasabi) ou encore le Spicy Negroni (Gin Boodles, Mancino Rosso Amaranto, Campari Bitter, piment, absinthe Pernod).  A cela s’ajoutent un choix avisé de vins et spiritueux dont notamment une très belle sélection de whiskys japonais (Chichibu Peated, Yoichi 10 ans, Nikka Taketsuru Non Age, Nikka from the Barrel, etc.). Pour ne pas faire de jaloux ? Un second établissement vient d’ouvrir ses portes à Genève dans Balexert. Et il se murmure que ce n’est qu’un début…

Akiko, Rue du petit-Chêne 11, 1003 Lausanne. Tél : 021 312 40 12. www.akiko-lausanne.ch

Asian food & take-away

Lundi à samedi de 10h30 à 20h

Cocktail bar & Asian food

Mardi de 17h à minuit – Me-je de 17h à 1h – Ve-sa de 17h à 2h

 

sem, libero massa Praesent sed ut ante. ut felis