Slider

Tag Archives: Application

En mode zen

L’appli qui fait du bien

Le Body Pass, on connaît déjà, on vous en avait parlé l’année dernière. La grande nouveauté ? L’édition 2016 se métamorphose en appli smartphone. Explications.
Bodypass 2016
Ras la casquette des cartes de fidélité qui débordent du portefeuille. Cela tombe à pic : le Body pass abandonne son format Maestro pour se convertir en application mobile. Plus besoin de montrer patte blanche à l’entrée des spas, il suffit de présenter…son téléphone afin de bénéficier des fameux 50%. Coût de l’opération : 85 francs pour télécharger l’application sur l’Appstore et Google Play ou 95 francs pour le coffret cadeau. Une fois activé, le Body Pass est valable 365 jours, pas un de plus, pas un de moins. Pour le reste, le principe reste le même.  Le passeport bien-être permet de bénéficier de soins (massages, coiffure, manucure, pédicure…) à moitié prix dans plus de 150 établissements partenaires en Suisse et en France voisine. Epilation laser pour afficher le torse imberbe d’un jeune premier, séance de Powerplate pour se raffermir sans effort (ou presque), rasage au blaireau chez le barbier, injections de botox, session de float spa, massages relaxants ou sportifs, il y en a pour tous les goûts. Parmi les établissements sélectionnés, se côtoient les incontournables du grand luxe, tels que le Spa by Resense Kempinski à Genève, Le Mirador Resort & Spa à Mont pèlerin, Le Fairmont Montreux Palace, le W Verbier ou le Crans Ambassador et des adresses plus confidentielles comme le Sen Thaï, Insens, Thaï Corner, Bodhi Spa, Le Vintage, The Beauty Suite, Spa by Aveda ou le Bellefontaine Spa. Et si en 2016, on se faisait du bien ?

www.bodypass.ch

La concept-watch de Bulgari

Une chambre forte au poignet

Pour son cru 2015, Bulgari a fait sensation et a présenté la Diagono Magnesium, une concept-watch plutôt originale. Véritable coffre-fort de poignet, elle stocke, en toute sécurité, les données personnelles.
Diagono_magnesium_Bulgari
Décidément, Bulgari aime sortir des sentiers battus. A l’heure où les horlogers se lancent timidement sur le terrain des montres connectées en clonant les maîtres du genre, la marque de luxe italienne a décidé de jouer la carte de la disruption en imaginant la Diagono Magnesium, une montre mécanique à remontage automatique, capable de stocker en toute sécurité les données confidentielles de son propriétaire. Conçue en collaboration avec WISeKey, société suisse leader dans la sécurité digitale, cette véritable chambre forte de poignet intègre une puce cryptographique et une antenne invisibles qui permet à la montre de transmettre via la technologie NFC un certificat digital à l’application Bvlgari Vault préalablement chargée et paramétrée sur le téléphone. L’antenne est insérée entre deux couches de matériaux non-conducteurs permettant d’éviter tout problème de transmission. Il suffit d’approcher la montre du smartphone incluant lui-même une puce NFC pour que l’application s’active. Seul le propriétaire de la montre a accès aux contenus confidentiels qui y sont enregistrés avec un niveau de sécurité bancaire. Codes divers évidemment, paiements, mais également marketing direct, ouvertures de portes et portières de voiture, activation de système d’alarme, appels automatiques, transferts de données, titres de transport, les applications de cette technologie sont potentiellement aussi vastes que peut l’être l’univers digital, soit illimitées. Encore au stade de prototype, la montre du futur est annoncée pour 2016…autant dire pour demain.

www.bulgari.com