Slider

Category Archives: Sport Et Bien-être

Panini et mille miglia

L’holistique, c’est chic

Tous Alive

C’est le dernier spot qui buzze à Genève chez les apôtres de l’healthy way of life. Cantine végan, concept-store à la sélection pointue, salle de fitness suréquipée, studio de yoga et cabinet de consultation en thérapies alternatives, Alive dédie ses 400m2 à l’équilibre physique, psychique et spirituel de ses visiteurs. Tout un programme…

On y mange du granola maison, du chia pudding, de la brouillade de tofu, de la salade à la spiruline ou encore des açai bowls. De quoi se faire hara-kiri dans la minute, me direz-vous ? Que nenni. Il ne faut pas s’en tenir à des idées reçues : ici, tout est sain peut-être mais également beau et bon. Quelques créations originales valent même particulièrement le détour comme le risotto de panais (panais rapé – shitaké – tomates séchées – persil – crème de cajou – cèpe séchés) ou encore le rainbow sandwich (betterave, concombre, carotttes, pesto de roquette, houmous, pain sans gluten). Mais si l’on s’aventure jusqu’à la rue des Barques, c’est en premier lieu pour recharger ses batteries. Au programme, des cours collectifs, méditation, pranayama, hatha, vinyasa flow, yin yoga, pilates et même mindfulness pour enfants et ados dans un espace spacieux et lumineux à la décoration zen et minimaliste mais aussi une salle de fitness équipée de matériel Technogym dernier cri où un personal trainer concocte un entraînement sur-mesure.

Et la lumière fut…

Au cœur du Holistic Health Lab, un cabinet que se partage une quinzaine de praticiens en thérapie alternative. Biorésonance, méthode Naet, réflexologie plantaire, magnétisme, massage suédois, il y en a pour tous les goûts. Nous, on a testé la lumière Lucia. Une expérience psychédélique. Le principe ? On s’assied confortablement les yeux fermés face à une lampe qui projette une lumière stromboscopique. Pendant une vingtaine de minutes, on voit défiler un kaléidoscope de couleurs intenses et de formes géométriques aux allures de mandalas…le tout sans herbe, LSD ou autres substances psychotropes. A chacun son trip, paraît-il mais nous, on a adoré. Il se dit qu’une séance équivaudrait à 40 heures de méditation. Et même si on ne s’est pas encore métamorphosé en Matthieu Ricard, l’effet apaisant s’est clairement fait ressentir pendant plusieurs jours suivant la consultation. Et ce d’autant plus que Natacha Calame, la thérapeute, accompagne la pratique par un bilan et des analyses particulièrement bien senties de ses patients. Bref, superfood, massages, naturopathie, life coaching, soins énergétiques ou encore sport, de quoi être remonté à bloc sans passer par la case divan pendant 15 ans. On aime.

Alive, 2 rue des Barques, 1207 Genève.

www.we-are-alive.ch

 

 

On a testé…

Le sport à La Réserve

Le spa Nescens vient d’inaugurer un tout nouveau programme dédié à la préparation physique, associant coaching, soins et nutrition. L’objectif ? Se remettre au sport, renforcer sa condition physique ou augmenter ses performances. La GDH s’est dévouée -sans trop se faire prier- pour essayer.

Du renforcement physique dans un hôtel 5 étoiles, est-ce bien compatible ? C’est ce que l’on est allé voir de près en passant une journée à La Réserve. Fidèle à son positionnement autour du Better Aging, le Spa Nescens a concocté un programme sur-mesure pour ceux qui souhaitent se remettre au sport dans les meilleures conditions ou qui sont bien décidés à augmenter la performance de leur discipline fétiche. Et si les lieux se prêtent à la détente, pas question de buller. Ici, la remise en forme, c’est du sérieux. Pour preuve, il se murmure que des joueurs de tennis du top ten mondial s’y entraînent. On les comprend. Car, pour finir, la préparation physique version luxe, on en ferait volontiers tous les jours.

L’heure du bilan

Sportif ou pas, du vin et des bonnes bouffes, à la longue, ça ne pardonne pas. Et, pour slalomer sur les pistes noires, faire des exploits sur terre battue ou exceller sur les greens, il faut améliorer sa technique bien sûr, mais aussi entretenir sa forme physique. Pour inaugurer la journée donc, un bilan physique et ostéo-articulaire par Sébastien Ducasse, l’ostéopathe du spa. Incontournable le passage par l’objet de toutes les angoisses : la balance ou plutôt dans le cas présent un engin high-tech multi-capteurs pour quantifier les masses de notre corps. Fini le simple résumé de l’indice IMC, on parle de pourcentages de muscle, d’eau et de graisse. “L’IMC n’est pas significatif. L’important est la répartition des masses corporelles et de se sentir bien dans son corps”, explique-t-il. De là, place aux choses sérieuses. Briefée par le thérapeute, Anne, la coach sportive, se charge du programme d’entraînement et délivre une foule de conseils personnalisés. Et là, pas une minute de répit. Même si la saison est sur sa fin, c’est en prévision de l’année prochaine que nous avons opté pour le ski. Car à chaque discipline, ses exigences avec un focus sur l’endurance, la puissance, l’équilibre ou l’adresse en fonction des objectifs. Et pour améliorer nos performances de skieur émérite, nous avons travaillé dans différentes salles sur des machines derniers cris comme la Kinesis one ou encore l’Artis adductor. Petit détour par la salle de fitness interactif équipée d’un ensemble square & wall avec capteurs lumineux connectés à une dalle plasma tactile. Une sorte de jeu vidéo grandeur nature idéale pour parfaire sa godille en s’amusant. Pour clore la séance, une série d’exercices de stretching de trente minutes ultra efficaces dans une pièce dédiée.

A table !

12h, il est l’heure de déjeuner. Pas d’agapes déraisonnables, il va de soi (dommage car il y a de quoi faire à la Réserve) mais excellente surprise, on peut manger light et fort sympathique. Merci M. Canino. C’est en effet, le chef étoilé de La Réserve Ramatuelle qui signe la carte du Café Lauren. Dans le cadre du programme de préparation physique, un repas sur-mesure est concocté. Champignons farcis et crème de cresson, Cabillaud rôti, fondue de poireaux et mangue, Vinaigrette à la mangue et ananas et en dessert salade de fruits frais, le tout accompagné d’un jus détox pomme-citron-gingembre, voilà une diète à laquelle on se plierait volontiers à tous les repas. Et malgré le sport du matin, pas de sensation de faim. On est impressionné. A 14h, rendez-vous avec Julie Augustin, une nutritionniste qui nous réconcilie avec les régimes lors de son bilan diététique personnalisé et ultra pointu. Son motto ? « Pour maigrir, il faut manger assez ». On ne peut qu’adhérer. Le secret, nous dévoile-t-elle, c’est notamment le rythme d’alimentation quotidien. Ne pas laisser de trop longs intervalles entre les repas, quitte à prendre des collations régulières, bref doser intelligemment pour ne pas avoir trop ou pas assez faim. “L’idée est de fractionner les repas (trois repas + une ou deux collations), de manière à lisser les apports énergétiques sur la journée et éviter les fringales et grignotages associés”, explique-t-elle. “Ecouter les sensations de faim – différentes des envies de manger – est indispensable. En résumé, il faut ajuster les portions de féculents pour arriver aux repas avec une légère faim.” Bon, quant au vin, il ne faut pas rêver, mieux vaut limiter la consommation en fréquence…et en volume. On ne garantit rien mais on essaiera, promis.

Après l’effort, le réconfort…

Pour terminer la journée, une séance de balnéothérapie aux huiles essentielles dans une ambiance lumière tamisée et bougies des plus agréables pour se détendre et surtout un massage signature à l’huile de sésame d’une heure trente par le vigoureux Leonard. Un soin détoxinant, drainant et stimulant qui cible les trajets musculaires et énergétiques en se concentrant essentiellement sur les zones les plus sensibles. De quoi dénouer les tensions et les blocages instantanément. Last but not least, on est invité à profiter des installations fitness et de détente du Spa. Machines en libre accès pour les plus courageux, sauna, hammam et piscine pour nous. Une version condensée du programme qui dans son intégralité se déroule en temps habituel sur quatre jours…et on en ferait volontiers bien davantage. Un cadre de rêve, des intervenants au top et des journées mixant entrainement de pointe et délassement, de quoi donner des envies de reconversion… Sportif professionnel en séjour longue durée à la Réserve, c’est possible ?

Tarif : 1er jour : 300 francs. Jours suivants : 650 francs par jour avec un supplément de 100 francs par jour pour le programme de préparation physique spécial tennis.

Spa Nescens – La Réserve Genève- Hotel, Spa and Villas – 301, route de Lausanne – 1293 Bellevue +41 (0) 22 959 59 99 – infogeneve@spanescens.com – www.lareserve-geneve.com

Emyun AW 2016

Au top de la course

Lancée il y a tout juste un an, Emyun, la marque de running couture made in Switzerland, vient de présenter sa dernière collection. Des couleurs automnales, un design à l’esthétique minimaliste ultra chic, le label de vêtement de sport helvète va encore faire courir les élégants.
emyun_aw16-arolla-dark-blue-pullover
Au chapitre des nouveautés de la collection Automne/Hiver 2016 d’Emyun? Des pièces incontournables comme la marinière revisitée en version sport ou le short de « work out » ultra souple, de coupe similaire au short de ville. Côté coloris, des teintes tendance au chic discret comme le red berries, l’olive grey ou l’ocean blue. Le tout toujours en laine Merino, tissée ou tricotée de manière fine et compacte pour optimiser les propriétés absorbante et thermo-régulatrice de la matière 100% naturelle. Forte de ses valeurs « swiss design», la marque lausannoise a non seulement baptisé chaque pièce de sa collection d’un nom de ville suisse, mais réalise tous ses shootings photo dans des lieux iconiques de Suisse, que ce soit au cœur du Lavaux, sur le Bisse du Ro ou sur les rives du Léman. Et si le label a déjà conquis les sportifs helvètes avec son New Dress Code for Training, il projette désormais de prendre ses quartiers hors des frontières de la Confédération dans les capitales les plus fashion d’Europe, de Paris à Londres en passant par Milan. Pas de doute, le survêt’ en synthétique a du souci à se faire…

www.emyun.ch

La Suisse championne

La lutte à la fête

Quelle manifestation sportive, vieille de 121 ans, n’a lieu que tous les 3 ans ? La fête fédérale de la lutte et des jeux alpestres, LA plus grande fête de lutte traditionnelle au monde. Elle aura lieu cette année à Estavayer-le-Lac du 26 au 28 Août 2016. A vos culottes !
Lutte suisse
Le foot ? Bien trop surfait. Depuis toujours, les Suisses cultivent de préférence leurs traditions locales et le pays est incroyablement riche de manifestations culturelles et traditions vivantes. Les coutumes sportives furent longtemps en perte de vitesse par rapport aux disciplines sportives internationales mais elles ont à nouveau depuis peu le vent en poupe et les grands rendez-vous du genre deviennent des incontournables. Avec le hornuss et le lancer de la pierre d’Unspunnen, la lutte fait ainsi partie des sports nationaux les plus populaires de la Confédération. Elle se pratique avec l’emblématique culotte en toile de jute, sorte de bermuda large avec une partie basse retroussée, munie d’un ceinturon et portée sur les vêtements pour s’agripper à l’adversaire lors du combat. La compétition phare de la discipline helvète ? La Fête fédérale de lutte suisse. Rassemblant les meilleurs lutteurs du territoire, elle est considérée comme le plus grand événement du pays au regard de son affluence. Organisée pour la première fois en 1895, elle n’a lieu que tous les trois ans et seulement tous les 15 ans en Romandie, la dernière édition ayant eu lieu du 30 août au 1er septembre 2013 à Berthoud. Cette année, c’est Estavayer-le-Lac, sur les rives du lac de Neuchâtel, que se donneront rendez-vous les amateurs. Plus de 250’000 visiteurs sont attendus du 26 au 28 août dans l’arène. Les billets étant déjà sold out, c’est mission quasi impossible de s‘en procurer un. Les aventuriers peuvent encore tenter leur chance sur le site Internet d’Henniez. La marque d’eau minérale suisse se propose de faire gagner aux plus chanceux 200 x 2 places assises pour aller acclamer le futur Schwingerkönig. Celles et ceux qui n’ont pas remporté le précieux sésame pourront assister gratuitement le vendredi à la cérémonie d’ouverture dans l’arène et les aficionados les plus mordus pourront suivre les passes sur écrans géants au cœur de la place de fête.

www.henniez.ch

www.estavayer2016.ch

Au hammam

Marrakech sur Léman

Un vent d’Orient souffle sur les rives du lac : deux nouvelles adresses genevoises invitent les touristes d’un jour à s’initier aux vertus du bien-être à la marocaine.
Bain Bleu Genève
Première halte, rue Neuve-du-Molard dans la boutique Fargance. Ouverte cet automne, celle-ci propose, en exclusivité suisse, les best-sellers de la marque Les Sens De Marrakech, et en particulier son fameux gel douche à la fleur d’oranger, son gommage au sable du désert au patchouli ou encore sa crème de rasage à l’huile d’argan. Seconde escale : le Port-Noir. Façade blanche en moucharabiehs et salons orientaux, d’emblée, la couleur est annoncée. Au cœur du  tout nouveau Bain Bleu, se succèdent piscine intérieure au décor arabisant, espace aquatique en plein air avec vue sur le lac et le Jura, hammam aux dimensions pharaoniques et enfin spa à l’esprit très Mille et une Nuit. Détendu et relaxé, on est fin prêt pour un tête à tête avec sa Shéhérazade.

Fargance, Rue Neuve-du-Molard 19, 1204 Genève. Tél. 022 810 88 55. www.fargance.com

Bain Bleu, Genève-Plage, Port noir, 1223 Cologny. Tél. 022 318 48 28. www.bain-bleu.ch