Slider

Sous le signe de la chèvre

Une année pour bêler

En 2015, le calendrier chinois célèbre le signe zodiacal de la chèvre. Un hommage au ruminant que les horlogers se sont empressés d’adresser dans leurs collections.
Chopard year of the goatLe 16 février prochain, l’Asie va fêter le Nouvel An chinois. Après le dragon, le serpent puis le cheval, le luxe poursuit son offensive et célèbre l’année de la chèvre en lançant des modèles à l’effigie de la l’animal-star des fermes. Ainsi, nombreux sont les horlogers à orner le cru 2015 du mammifère symbole de vie paisible et harmonieuse.  Ulysse Nardin signe par exemple la Classico Goat, une création illustrant sa maîtrise de l’émail champlevé et mettant en scène une chèvre et ses petits sur un fond bleu nuit. Produite en édition limitée, elle est munie d’un mouvement UN-815 à remontage automatique, visible à travers la glace saphir du fond de la boîte. Étanche jusqu’à 50 mètres, elle est dotée d’un chronomètre certifié COSC et possède une réserve de marche de 42 heures. Nouvel hommage dans la saga de la collection Métiers d’Art, Vacheron Constantin présente deux modèles en série limitée de 12 pièces sublimées d’émail grand feu et de gravure à l’effigie du ruminant. Chopard décline deux montres extraplates en or (gris ou jaune) L.U.C. XP Urushi avec sur leurs cadrans, une jolie petite biquette réalisée selon cet art ancestral japonais. Jaquet-Droz a, lui, choisi, avec la Petite Heure Minute Relief Chèvres de représenter trois animaux surgissant au sommet d’une montagne allégorique, symbole de la réussite et du succès souhaités pour l’année à venir. Ces trois chèvres se détachent en trois dimensions, apparaissant sur un fond de cadran stylisé évoquant la fleur de prunier, thème classique de l’iconographie chinoise sur de la nacre blanche ou de l’onyx noir. Et pour ménager la chèvre et le chou ? On peut aussi miser sur une montre 100% helvète mais beaucoup moins dispendieuse : Swatch a créé un modèle spécial Nouvel an chinois répondant au doux nom de « The Goat’s Keeper ». Cette New Gent multicolore arbore une chèvre stylisée sur son cadran et son bracelet et se love dans un écrin ovale sur lequel figure également l’animal à l’honneur. De quoi avoir envie de jouer les Monsieur Seguin.

2 Thoughts on “Sous le signe de la chèvre

  1. Pingback: A l’heure de Baselworld #1 - La Gazette de l'Helvète

  2. Pingback: La GDH au SIHH - La Gazette de l'Helvète

Laisser un commentaire

Post Navigation