Slider

Voyage dans le temps

Scoops à la une

Après avoir tourné dans 12 pays, l’exposition «l’Histoire à la Une» s’invite du 4 octobre au 2 novembre 2014 à Genève et offre aux visiteurs un panorama de l’histoire contemporaine à travers le prisme des unes les plus marquantes du XXe siècle.

Expo histoire à  la une

«L’Histoire à la Une» ? Une exposition constituée de l’essentiel de la collection de journaux rassemblés par Josep Bosch et enrichie, pour sa halte genevoise,  de documents provenant des fonds de la Fondation Martin Bodmer. Une étonnante chronologie que seuls l’esprit systématique et la passion d’un collectionneur pouvaient restituer. A l’origine, Josep Bosch, envoyé spécial pour la presse espagnole, fut saisi un jour de mai 1968 par la «une» parue dans un journal français relatant les émeutes estudiantines. Dès lors, il s’attacha à se procurer les premières pages de journaux dans le pays où se produisaient des événements singuliers, parfois mineurs, mais le plus souvent promis à devenir des jalons de l’Histoire. C’est ainsi qu’il a rassemblé plus de 10 000 parutions en plusieurs langues, depuis la fin du 19ème siècle jusqu’à nos jours, couvrant les épisodes des deux guerres mondiales aussi bien que l’avènement des Beatles ou les premiers pas de l’homme sur la lune. Des unes qui, jour après jour, ont reflété les problèmes, les progrès, les rêves ou les aspirations de l’humanité du siècle dernier à aujourd’hui.

« L’Histoire à la Une », du 4 octobre au 2 novembre 2014.

Fondation Martin Bodmer, 19-21 route Martin Bodmer, 1223 Cologny.  www.fondationbodmer.ch

 

Au pays de Mowgli

Un safari en mode glamping

Du camping en Inde, un trip pour backpackers à tendance hippie? Pas quand il est revisité par les Taj Hotels Resorts and Palace, LA chaîne de luxe made in India.

Taj Safari

Plus besoin d’utiliser des sanitaires communs, subir les assauts des moustiques ou passer des nuits écourtées dans un duvet. En plein cœur de la jungle, dans le Madhya Pradesh, Taj Safaris joue la carte du glamping avec ses quatre camps de luxe pour aventuriers accros aux oreillers en soie. De Banjaar Tola à Mahua Kothi en passant par Baghvan ou Pashan Garh, les hôtes peuvent choisir leur hébergement, de la suite au kutiyas (hutte de village), en passant par le cottage en pierres ou la tente de luxe en bois exotique indien. Le tout en version cinq étoiles of course avec le confort et les services qui siéent aux standards Taj.

Des points de départ parfaits pour partir sur les traces de Rudyard Kipling, découvrir la région qui lui a inspiré l’histoire du Livre de la Jungle et observer la faune des parcs nationaux locaux (Bandavgarh, Pench, Kanha, Panna), dont, avec un peu de chance, deux des animaux qui forment le « Big Five, » l’éléphant et le tigre du Bengale. Au lodge de Baghvan dans le parc national de Pench, les couche-tard pourront même participer à un safari nocturne pour épier paresseux, civette, roussette géante ou hyène, qui sortent principalement à la nuit tombée, et ne peuvent donc être observés que dans l’obscurité. A vos jumelles!

Offres spéciales du 15 octobre au 31 décembre 2015 :

• Séjour de 6 nuits pour 5 nuitées payantes
• Séjour de 8 nuits pour 6 nuitées payantes

Et également du 1er janvier au 31 décembre 2015 :

• Séjour de 5 nuits pour 4 nuitées payantes, en restant au minimum 2 nuits à Baghvan dans le parc national de Pench ou à Pashan Garh dans le Parc National de Panna.

www.tajsafaris.com

 

Plus qu’une montre

A l’heure du Barça

Pour asseoir son tout nouveau partenariat avec le FC Barcelone, Maurice Lacroix sort quatre modèles en l’honneur du club catalan.

FCB collection

Décidément football et horlogerie font bon ménage. De Hublot à JeanRichard en passant par Audemars Piguet ou Parmigiani, les gardiens du temps helvètes se plaisent à courtiser le petit monde du ballon rond, des clubs aux joueurs stars jusqu’aux entraîneurs. Surfant sur la vague, Maurice Lacroix a signé un partenariat de trois ans avec l’une des institutions les plus en vue de la planète foot, le FC Barcelone. Pour asseoir son nouveau statut de partenaire horloger officiel, la manufacture vient de sortir quatre modèles ornées du blason de l’équipe : la FCB Eliros Date, un chronographe au design simple et épuré, la FCB Eliros Chronographe aux lignes minimalistes, la FCB Pontos S, résolument sport et la FCB Masterpiece Squelette, la pièce maîtresse de la collection. Gageons que les aficionados du Barça vont apprécier.

www.mauricelacroix.fr

 

Du vin à revendre

Adjugé, vendu et…bu

L’Hôtel des Ventes de Genève organise ses traditionnelles ventes automnales. Parmi les 3200 lots en tout genre mis aux enchères, quelques beaux flacons qui seront adjugés le 6 octobre à 19h. L’expert ès vins de la GDH nous livre ses recos.

vins

1) On pourrait s’attarder sur tous les millésimes de Bordeaux, valeurs sûres du genre mais à suivre plus particulièrement le lot 251, 12 bouteilles de Ch. Pape-Clément 1989, une grande année avec un prix de mise en vente relativement raisonnable en raison du mauvais état des étiquettes et le lot 237, un Ch. Lafitte Rothschild 1966, année star des sixties après l’intouchable 1961.

2) Les must pour ceux qui aiment sortir des sentiers battus: le lot 199, les 4 Ch. Chalon, Jean Macle 1995, pape incontesté du Jura et maître du Savagnin et le lot 200, les deux bouteilles Silex Pouilly-fumé 2005 du regretté Didier Dagueneau, côté Loire. Des vins blancs issus de régions moins prisées dans les salles des ventes mais pourtant des petits bijoux.

3) Côté ventes silencieuses, le lot 3069, 1 caisse de Ch. Carbonnieux 2005 en Graves blanc. Avec bientôt 10 ans de garde, les bouteilles, à prix somme toute correct, sont à maturité, parfaites pour servir sur du fromage.

Exposition publique le vendredi 3, samedi 4 et dimanche 5 octobre de 12h à 19h. Vente Haute Couture, fourrures, maroquinerie, grands vins le lundi 6 octobre à 19h.

Hôtel des Ventes, 51, rue Prévost-Martin, 1205 Genève. www.hoteldesventes.ch

50 nuances de gris

En mode monochrome

Opera Gallery a fait peau neuve et propose pour sa réouverture une exposition intitulée Monochromaniac. Y sont présentées près d’une quarantaine d’œuvres monochromes d’artistes modernes et contemporains.

Un monochrome ? Une métonymie qui désigne une œuvre réalisée à partir d’une couleur unique. Associé à l’origine aux artistes avant-garde russes à la fin des années 1910 tels que Malevich (carré noir sur fond blanc puis le fameux Carré blanc sur fond blanc) et Rodchenko (Noir sur Noir), le genre connaît un boom dans les années 50 et n’a eu de cesse depuis d’inspirer les artistes. A travers l’exposition Monochromaniac, Opera Gallery Genève invite, du 2 au 18 Octobre 2014, le public à plonger dans la couleur pure des maîtres du mouvements, comme Yves Klein et Lucio Fontana bien sûr mais aussi d’autres grands noms qui se sont illustrés dans l’exercice, à l’instar de Pierre Soulages, Anish Kapoor, Umberto Mariani, Anselm Reyle ou Yayoi Kusama pour n’en nommer que quelques-uns.

« Monochromaniac », Opera Gallery, du 2 au 18 octobre, place Longemalle 10-12, 1204 Genève www.operagallery.com

 

 

libero. efficitur. ante. Phasellus eleifend facilisis libero id venenatis,