Slider

A l’aise, Blaise

La combi du pays

On se met en mode cocooning et on adopte la combi. Une tendance qui nous vient des pays nordique et qui déferle en Suisse avec les marques helvètes Feel at ease et Geelee.

Geelee_Light_Karrateka_light-617x389
                                                                         Combinaison Geelee

Alors, c’est sûr que, passé 19 ans, elle n’est pas forcément des plus faciles à assumer en société mais elle est tellement confortable qu’on l’adopte sans hésiter pour larver dans le canapé ou à même la peau après le sport. Surtout, depuis que deux marques suisses se sont lancées sur le créneau. Car si les Scandinaves nous ont précédés (avec le leader norvégien OnePiece) , nul doute que les combinaisons made in Switzerland vont cartonner avec ses deux acteurs sur le marché : Feel at ease et ses grenouillères doudous pour les 2 à 77 ans et Geelee, marque-fille de Switcher. Couleurs pepsy et dégaine loose, de quoi buller zen tout l’hiver.

FEEL AT EASE THOMAS ROSSET
                                                  Thomas Rosset, ambassadeur de Feel at ease

www.geelee.ch

www.feelatease.fr

Pimp my fridge

De l’art du frigo

Dix artistes disposent de deux jours pour métamorphoser un frigo cubique en œuvre d’art, c’est le concept du Red Bull Curates qui aura lieu pour la première fois à Genève fin septembre.

Participant - LIfestyle
Red Bull Canvas Cooler Project 2014 – Nouvelle Orleans – Un participant

Après Tokyo, Sydney, Miami, Singapour, Istanbul ou Zürich, c’est au tour de Genève d’accueillir le Red Bull Curates. Le king de la boisson énergisante donne en effet carte blanche à dix jeunes talents romands, plasticiens, graffeurs, graphistes, illustrateurs, musiciens, tatoueurs  ou encore adeptes du tricot pour…transformer un frigidaire un œuvre d’art. Parmi les heureux élus, Sandrine Pelletier et Olivier Ducret, Cyril Vouilloz alias Rylsee, Fabien Baudin et Mathieu Winkler, Pierre Andrey dit Giroscope, Hadrien Dussoix, Nicolas Constantin, Camille Aymon, Mathias Forbach alias Fichtre et Camille Vallotton alias Vamille, Elena Montesinos ou encore Caroline Vitelli. Les artistes travailleront deux jours consécutifs dans un même espace le 24 et 25 septembre puis, une fois le délai consumé, leurs œuvres seront exposés au Cercle des Bains à Genève jusqu’au 27 septembre avant d’être installés derrière les comptoirs de dix bars et restaurants genevois et de retrouver leur fonction réfrigérante.

Red Bull Canvas Cooler 2012
Red Bull Curates Canvas Cooler Milan 2012

Un projet un peu loufoque certes mais qui a le mérite de braquer les projecteurs sur la jeune garde de la création romande. «La participation des artistes à ce projet leur offre une visibilité différente en leur permettant de sortir des catégories dans lesquelles il sont habituellement « rangés », explique Florian Schmied, curateur du Red Bull Curates Geneva. Un tel événement permet d’amener une lumière différente sur les talents créatifs d’une région. Les artistes peuvent également tisser des liens entre eux durant les deux jours de travail en commun. Cela permet de créer de nouvelles connexions avec des artistes qui ne sont pas dans les mêmes sphères artistiques ou qui, simplement, vivent ailleurs. Au final, le Red Bull Curates est une belle opportunité pour promouvoir les jeunes talents artistiques de Suisse romande. »

Bakibaki Artwork
Red Bull Canvas Cooler Kyoto 2012

Red Bull Curates Geneva, 24-25 septembre « work in progress », vernissage le jeudi 25 septembre dès 20h, exposition jusqu’au 27 septembre, entrée libre, Cercle des Bains, rue des Vieux-Grenadiers 8, 1205 Genève

www.cercledesbains.ch

www.redbull.com/red-bull-curates-geneva

 

Au temps de la formule E

Richard Mille en course à Pékin

L’horloger suisse Richard Mille sera aux côtés de l’écurie française E-DAMS lors du premier championnat du monde de monoplaces électriques au stade olympique de Beijing, le 13 septembre prochain.

Les pilotes de l'équipe E-DAMS

Sébastien Buemi et son coéquipier Nicolas Prost devant la Spark-Renault SRT_01 – Crédit photo R.Mille

Est-ce parce qu’elles partagent une même passion pour la mécanique que l’automobile et l’horlogerie entretiennent depuis toujours des liens étroits ? Toujours est-il que les deux univers aiment à se côtoyer. En témoigne une fois encore le partenariat de Richard Mille avec l’écurie française E-DAMS lors du premier  championnat du monde FIA Formule E de monoplaces électriques au stade olympique de Pékin. Sur les dix circuits urbains mis en place au cœur du fameux nid d’oiseau du cabinet d’architecture suisse Herzog et de Meuron, prendront place le pilote de F1 Sébastien Buemi et son coéquipier Nicolas Prost  au volant de la Spark-Renault SRT_01, une monoplace capable d’abattre le 0 à 100 km/h en moins de 3 secondes grâce à son moteur électrique de 200 KW (soit 270 cv) et son poids contenu de 888 kg. Des courses historiques pour une nouvelle discipline soutenue par Jean Todt, président de la FIA et qui donne l’occasion aux constructeurs d’exposer leurs innovations dans le domaine de l’énergie électrique.  Un partenariat sportif à la pointe parfaitement raccord avec l’ADN de l’horloger jurassien.

www.richardmille.com

 

Back to the sixties

Les Mad men à Genève

Alors que Canal Plus diffuse la dernière saison de Mad Men, le Mô Bar organise un apéro ambiance rétro pour les aficionados de Don Draper et du New York des early sixties.

Mad Men afterwork party

Costumes trois pièces et cheveux gominés pour ces messieurs, robes corolles aux imprimés fleuris et brushing impeccable pour ces dames, ce jeudi 18 septembre, le MO Bar invite à un voyage dans le temps, direction les bureaux de Sterling Cooper Advertising dans le Manhattan du début des années 60. Au programme, Bonnie Fox pour une performance Jazz dance ages, Emma Mylan et la troupe Secret follies pour un show burlesque et DJ Sons of the Desert pour balancer du son old school. Et pour faire honneur aux publicitaires newyorkais de la Madison Avenue, qui, dans la série, picolent à tout va ? Une belle carte de cocktails rétro. C’est bath, non ? En revanche, pour la clope au bec, il faudra se contenter du trottoir… Eh oui, retour à la réalité, on est en 2014, les amis.

MO bar, Mandarin Oriental, Quai Turrettini 1, 1201 Genève. 

Réservation conseillée. Tél. 022.909.00.30.

Ondes patriotes

Radio Pure Suisse

Une radio numérique ornée d’un drapeau suisse ? C’est l’édition spéciale qu’a lancé cette année la marque british Pure. On est chauvin ou on ne l’est pas.

Evoke_D2_SwissEdition_Lifestyle_PR

La marque de high tech made in England, Pure, a lancé cette année une édition suisse de son modèle Evoke D2 pour célébrer ses 10 ans de présence commerciale sur les terres helvètes. La démarche fleure bon l’opportunisme marketing mais toujours est-t-il que l’Evoke D2 avec Bluetooth à la croix blanche est plutôt réussie. En effet, la radio FM et numérique, avec son élégante finition blanc mat glacier en bois véritable, sa mention «Swiss edition» et son bouton en caoutchouc rouge pour rappeler le drapeau suisse emblématique au milieu de la grille de l’enceinte, affiche un look ultra stylé. Côté technique, grâce à une amplification audio de classe D à haute efficacité énergétique, l’Evoke D2 produit un son de qualité optimale, fournit une bonne autonomie de batterie et consomme peu d’énergie. Ses autres fonctionnalités incluent une entrée pour un lecteur iPod/MP3, une alarme, des minuteries de veille prolongée et d’arrêt momentané du réveil, 20 présélections (10 numériques et 10 FM) ainsi qu’un minuteur de cuisine. A noter, on peut se la jouer ambiance Ghetto-blaster et afficher son patriotisme en balade : la radio permet une écoute nomade pouvant aller jusqu’à 30 heures grâce à sa batterie rechargeable proposée en option.

159 francs, www.pure.com

 

ante. diam vulputate, fringilla suscipit efficitur. elementum leo neque.