Slider

La wish list de l’esthète #1

Déclarer sa flamme

Noël approche. Tout au long du mois de décembre, la GDH soufflera des idées cadeaux à ceux/celles qui manquent d’inspiration. Pour commencer, sélection de bougies chics pour illuminer son home sweet home.

Hermès

Hermès vient de lancer sa première collection de bougies sobrement intitulée « Le Parfum de la Maison ». Elle se compose de cinq fragrances aux noms évocateurs : des pas sur la neige, temps de pluie, fenêtre ouverte, champ libre et à cheval.

www.hermes.com

Jonathan Adler

Les amateurs de paradis artificiels apprécieront la bougie Haschisch de l’américain Jonathan Adler. Un délicat mélange épicé de cassis, pomme verte, armoise, patchouli et de mousse.

www.jonathanadler.com

Ciretrudon

La maison de maroquinerie parisienne LaContrie a créé un sac en cuir d’agneau, inspiré des porte-objectifs photos et spécialement conçu pour abriter la dernière-née des bougies Cire Trudon, baptisée Madeleine en référence à Madeleine de Maupin.

www.ciretrudon.com

Avec la Collezione Murano, Acqua di Parma rend hommage à la plus romantique des villes italiennes en mariant l’art vénitien de la verrerie à des parfums inspirés par la cité lacustre.

www.acquadiparma.com

So sweet sixties

Les dessous suisses s’affichent

Pour célébrer les 50 ans de sa collection pour homme Royal Classic, la marque de sous-vêtements helvète Zimmerli a proposé à des étudiants de la Haute Ecole d’Art de Zürich de revisiter l’art suisse des affiches des années 60.

Robert De Niro, Michael Douglas, Richard Gere, Sylvester Stallone, Tom Hanks, Keanu Reeves, Anthony Hopkins, Roger Moore, Kevin Spacey, Will Smith et même Karl Lagerfeld sont addict. Il faut dire que la marque helvète de dessous chics ne lésine pas sur la qualité. L’une de ses lignes les plus connues ? La Royal Classic qui habille ces messieurs depuis cinquante ans maintenant. Un anniversaire que le label aux ateliers tessinois n’a pas manqué de marquer, notamment grâce à un concours de design invitant les étudiants de la Haute Ecole d’Art de Zürich à imaginer une affiche publicitaire sur le thème „50 Years Royal Classic“ et dans le style graphique typique des années 60. Parmi les 21 œuvres en lice, cinq ont retenu l’attention du jury. Mira Elmer, Lea Huser, Nicole Jara Vizcardo, Vera Kaeser et Sonja Zehnder se partageront ainsi le prix de CHF 10‘000. Zimmerli of Switzerland va diffuser dans le monde entier ces réinterprétations du Swiss Style des années sixties, notamment en présentant les œuvres des gagnantes dans ses espaces de vente mondiaux les plus représentatifs.

www.zimmerli .com

Passeport bien-être

Jouer la carte zen

Depuis cinq ans maintenant, le Bodypass permet de bénéficier de soins à moitié prix dans une sélection d’instituts, de coiffeurs et de spas. Le millésime 2015 vient de sortir.

Coût de l’investissement? 85 fr. Le principe ? Bénéficier de soins (massages, coiffure, manucure, pédicure…) à moitié prix dans plus de 150 établissements partenaires en Suisse et en France voisine en présentant le précieux sésame lors de la réservation. Injections de toxine botulique, fish spa, massages relaxants ou sportifs, séance de rasage chez le barbier, réflexologie plantaire, cours de Pilates, à chacun ses goûts. Pour les aficionados du standard cinq étoiles, on retiendra ainsi les spas du Kempinski Genève, de l’Hôtel des Trois Couronnes à Vevey, du W Verbier ou encore du Royalp à Villars. Aux amateurs d’un luxe plus discret et confidentiel, on conseillera plutôt le Insens, le spa des Grangettes ou le 43 Spa Geneva. La carte est limitée à 500 exemplaires et valable 1 an à compter du 1er novembre. Il ne reste plus qu’à foncer.

www.bodypass.ch

Voir la Suisse en peinture

Théodore Strawinsky 25 ans après…

Peintures, décors de théâtres, dessins ou encore gravures, l’œuvre de Théodore Strawinsky est considérable. 25 ans après sa disparition en 1989, le Musée de Carouge lui consacre une rétrospective. L’occasion de (re)découvrir le plus suisse des artistes russes.

Né en 1907, fils du compositeur Igor Strawinsky, Théodore Strawinsky entretient, depuis son plus jeune âge, des liens étroits avec la Suisse où il séjourne régulièrement avec ses parents, notamment à Morges, Clarens ou encore les Diablerets. En 1936 il épouse une Helvète, Denise Guerzoni avec laquelle il s’établit en 1942 à Genève. Témoignage ultime de sa suissitude : en 1956, il acquiert enfin la nationalité. Rien d’étonnant donc à ce que son œuvre rende hommage à son pays d’adoption. Nombreuses sont ainsi ses peintures qui illustrent des scènes de la vie quotidienne et des paysages de  Genève, Carouge ou encore Morges. Portraits, décors de théâtres, dessins, fresques murales ou encore gravures, son œuvre polymorphe est considérable. Ses principales influences? Le Post-cubisme de Picasso et les néoclassiques de 1920. 25 ans après sa mort, c’est cette diversité et cette richesse que met à l’honneur l’exposition du Musée de Carouge, la première grande rétrospective genevoise qui lui soit consacrée depuis son hommage posthume rendu en 1993.

Théodore Strawinsky – du 26 novembre 2014 au 22 mars 2015 – Musée de Carouge

Place de Sardaigne 2, 1227 Carouge – www.carouge.ch/musee-de-carouge

 

Le flagship du denim

7 For All Mankind débarque rue du Rhône

La marque de jeans made in California, 7 For All Mankind, a choisi Genève pour implanter sa première boutique suisse.

7 For All Mankind Geneva

Cameron Diaz, Pippa Middelton ou Angelina Jolie pour ces dames, James Franco, Jake Gyllenhaal ou Ryan Reynolds chez ces messieurs, on ne compte plus les stars addicts à la marque de denim de luxe californienne. Créé en 2000 par Michael Glasser, Peter Koral, and Jerome Dahan à Los Angeles, 7 For All Mankind n’a de cesse de recruter de nouveaux adeptes. Bonne nouvelle, le label a décidé de s’installer en Suisse et vient d’inaugurer un flagship store helvète de 90 m2 à Genève, présentant l’ensemble de ses collections. Son adresse ? Rue du Rhône, where else ?

7 For All Mankind Flagship Store, 7 Rue du Rhône, 1204 Genève. www.7forallmankind.com

commodo id fringilla neque. dolor. pulvinar velit, ipsum ultricies efficitur.