Slider

Histoire de nœuds

La cravate au musée

Le Musée national Zurich consacre une exposition à une des pièces les plus emblématiques du vestiaire masculin : la cravate.

Dessins_Weisbrod Zürrer

Dessins de Weisbrod Zürrer. © Musée national Zurich

DIG_16861

Esquisses de motifs. © Musée national Zurich

Pourquoi le nœud au cou ? Quel rôle joue la cravate dans l’art, la vie quotidienne, l’histoire, les garde-robes masculines et féminines ? De quelles représentations symboliques est-elle chargée ? Slim, lavallière, cravalière, Ascot, papillon, à bout carré, Kelvin, quelles ont été ses variations esthétiques au fil des siècles? Que reflète-t-elle de celui qui l’arbore ? Voilà, entre autres, les questions auxquelles l’exposition du Musée national Zurich apporte son éclairage. Pièces originales rares venant d’Angleterre, du Danemark et de France, archives témoignant de la renommée de l’industrie zurichoise de la soie, série de portraits du photographe Walter Pfeiffer, modèles signés par Picasso ou Dali, de quoi réconcilier les plus récalcitrants avec la bande de tissu pluriséculaire et ses 177 147 façons de la nouer.

« La cravate. hommes mode pouvoir », du 19 septembre 2014 au 18 janvier 2015

Musée national Zurich, Museumstrasse 2, Postfach, 8021 Zürich. www.landesmuseum.ch

 

Pèlerinage fashion

Mode mâle à Zurich

Les dandys zurichois jubilent: un tout nouveau concept-store entièrement dédié à la mode masculine d’ouvrir. AP&Co pour Alferano, Pesko & Company.
APCO_ByLorenzrichard.com-7078
Pas toujours facile de renouveler son dressing sans filer à Paris, Londres ou New York pour les plus chanceux. Désormais, il suffira d’un billet A/R pour Zurich. En effet, à quelques encablures de la Paradeplatz et de la Bahnhofstrasse, la nouvelle Mecque de ces messieurs, alias AP&Co, propose ce qui se fait de plus pointu en matière de mode pour homme avec des marques telles que Berwich, Luca Roda, Aspesi, James Perse, Grenson ou Baracuta…mais pas seulement. Outre les vêtements et chaussures, les élégants pourront également trouver maroquinerie, bijoux, bagages, foulards, papeterie, montres au look vintage ou alcools. A la tête de cette future place to be des aficionados de la sape ? Le journaliste et tendanceur zurichois Jeroen van Rooijen, Reto Caprez, CEO d’Alferano et Nico Pesko fondateur de la marque éponyme de vêtements sportifs. C’est décidé, ce week-end, on part en croisière sur la Limmat.

58, Talstrasse, 8001 Zürich.

www.ap-co.ch

Temple horloger

Le nouveau fief de Vacheron

Vacheron-Constantin vient de dévoiler son nouvel écrin genevois. Une boutique de 278 m2 qui abrite les plus belles pièces de la manufacture.
Boutique Longemalle - Vacheron-Constantin
Le 17 septembre 1755, Jean-Marc Vacheron, alors tout jeune horloger, embauchait son premier apprenti, signant ainsi l’acte fondateur de la Maison. Quelques 259 ans plus tard, c’est cette date symbolique du 17 septembre que la manufacture a choisie pour l’inauguration de la boutique de Longemalle, sa seconde adresse genevoise. Un espace de 278m2 qui a entièrement été métamorphosé. Du flambant neuf certes rien d’ostentatoire. Matériaux nobles et texturés, cuir, bois, bronze, ainsi qu’une palette chromatique contemporaine et élégante donnent le ton. Du raffiné et du discret. Au rez-de-chaussée, sont présentées l’ensemble des collections mais aussi des pièces exclusives et une collection vintage «Vacheron Constantin les Collectionneurs», dont chaque garde-temps est accompagné de son certificat d’authenticité. Bénéficiant de la présence permanente de deux horlogers, le premier étage accueille un espace de vente agrémenté çà et là de vitrines de présentation, ainsi qu’un salon privé. Outre les prestations classiques – du changement de bracelet à la révision complète, la boutique Vacheron Constantin offre l’accès à l’Atelier Cabinotiers. Unique dans la Haute Horlogerie, ce département propose au client de réaliser son garde-temps sur mesure, tant d’un point de vue technique qu’esthétique. Un service ultra exclusif que la manufacture propose depuis près de 260 ans. Et si on se lançait ?

1 Place de Longemalle, 1204 Genève.

www.vacheron-constantin.com

 

Gruyère contre gruyère

Le fromage suisse fait du tourisme

Du 26 au 28 septembre prochain, quatre chefs parisiens sont invités à cuisiner des mets à base de fromages helvètes dans un bus qui se baladera dans les rues de Paris.
Swiss Cheese Experience
Serait-ce de la provocation ? Aller braver les Français, si fiers de leur patrimoine fromager, sur leur propre terrain ? C’est en tous cas le défi que se lance le collectif Swiss Cheese Food en proposant à des volontaires de s’installer dans un bus sillonnant les rues de la capitale française pour goûter les créations à base de fromages suisses de quatre chefs parisiens. Aux fourneaux, un casting plutôt alléchant : Akrame Benallal, chef du restaurant doublement étoilé Akrame, David Toutain, chef du restaurant éponyme, Christopher Hache et Justin Schmitt, respectivement chef et second des Ambassadeurs de l’Hôtel du Crillon. Attention, peu nombreux seront les heureux élus à pouvoir prendre place dans le bus gourmand. Au total, 12 sessions limitées à 24 convives chacune sont programmées les 26, 27 et 28 septembre prochains. Pour obtenir le sésame, il suffit de s’inscrire sur la page Facebook des Fromages de Suisse et de débourser la modique somme de 15 euros.  Peut-être enfin de quoi apprendre aux parisiens ce qu’est le VRAI gruyère.

www.facebook.com/FromagesdeSuisse

 

De battre mon cœur…

Le chrono qui pulse

Blancpain enrichit sa collection Villeret d’un tout nouveau modèle, doté d’un mouvement 36’000 alternances/heure (5Hz) à remontage automatique et d’un chronographe flyback. Grande première, il affiche une fonction pulsomètre permettant de connaître en un clin d’œil sa fréquence cardiaque.

6680F_3631_55B_Front_LD 6680F_3631_55B_Back_LD

Le petit dernier de la collection Villeret intègre un nouveau calibre manufacture de 13 lignes. Ce nouveau mouvement qui bat à 36’000 alternances/heure comprend 322 composants dont un spiral en silicium. Il est doté d’un embrayage vertical ainsi que d’un mécanisme de chronographe commandé par une roue à colonne. Il dispose également d’une fonction flyback permettant une remise à zéro et un redémarrage instantané du chronographe par simple pression sur le poussoir situé à 4 heures, un dispositif qui s’avère très utile lors de la mesure de laps de temps successifs.

A ces fonctions vient s’ajouter…un pulsomètre. Alors qu’à l’époque la prise du pouls exigeait un temps de mesure de 60 secondes pendant lequel il fallait compter le nombre de pulsations avec exactitude, le pulsomètre facilite le travail des médecins et infirmières. En effet, l’aiguille du chronographe est associée à une échelle aux graduations particulières qui permet, après seulement 30 pulsations, d’afficher directement et sans calcul, la fréquence des pulsations cardiaques du patient sur le cadran. Il suffit donc de lancer le chronographe, de compter 30 pulsations puis de l’arrêter. L’aiguille indique, sur la graduation du pulsomètre, le nombre de pulsations à la minute.

Fidèle à l’esthétique de la collection phare de Blancpain, ce nouveau modèle présente un cadran en émail grand feu bombé blanc. L’échelle pulsométrique entoure les index en chiffres romains peints en émail. Le centre laisse place aux compteurs 30 minutes et 12 heures du chronographe ainsi qu’à un guichet de date à six heures. Au dos, le fond saphir laisse apparaitre le dernier-né des calibres Blancpain à la masse décorée nid d’abeille. Pour parfaire l’ensemble, la boite en or rouge de 43.6 mm de diamètre s’habille d’un bracelet en alligator brun. De quoi faire battre le cœur des collectionneurs…

www.blancpain.com