Slider

Made in Nespresso

Un stylo helvetico-responsable

La manufacture genevoise Caran d’Ache s’associe à Nespresso pour signer un stylo bille en édition limitée, réalisé à partir de capsules de café en aluminium recyclé.

Dans la continuité du projet « Second Life » lancé en 2016, Nespresso a sollicité Caran d’Ache pour imaginer un instrument d’écriture fabriqué à partir de capsules de café recyclées. L’objectif du mastodonte caféiné ? Encourager le recyclage des capsules en aluminium en montrant de manière concrète quelle seconde vie elles peuvent avoir une fois collectées et recyclées. « Nous sommes heureux de pouvoir nous allier avec une maison de renom comme Caran d’Ache et de montrer au grand public de manière tangible ce que peuvent devenir les capsules Nespresso retournées par les consommateurs. En plus d’être un stylo-bille de qualité ꞌ Swiss Made ꞌ, c’est un message fort envers tous les consommateurs pour leur montrer que leur participation aux efforts de recyclage de nos capsules est essentielle pour leur assurer une deuxième vie », a expliqué Niels Kuijer, directeur de Nespresso Suisse. Après le couteau suisse Victorinox et l’éplucheur Zena en 2016, le stylo-bille 849 Nespresso est le troisième objet iconique et typiquement suisse créé à partir de capsules Nespresso en aluminium recyclées. Sur le corps de cette édition limitée est gravée la mention « Made with recycled Nespresso capsules » pour souligner son caractère unique. Quant au packaging ? Il est en carton 100% recyclable et sans colle. On est cohérent ou on ne l’est pas. Bref, deux géants helvètes qui œuvrent de concert pour imaginer un must-have éco-responsable, on ne peut que cautionner.

www.carandache.com

www.nestle-nespresso.com

 

Potagers au sommet

La Veggie week de retour

Après une édition inaugurale couronnée par un succès en juin dernier, la Veggie week fait un come-back de star. Au programme de ce cru 2018 ?  Un ambassadeur VIP, deux semaines au lieu d’une, des nouveaux restaurants et des créations culinaires végétales toujours plus gourmandes.
On est sur les starting-blocks : du 4 au 17 juin, les plus prestigieux restaurants genevois mettent leurs assiettes à l’heure végétale, c’est la fameuse Veggie week. Deux semaines entières où les gourmands pourront manger gastronomique ET végétarien (voire même végan pour les plus convaincus) dans des cadres où luxe, calme et volupté sont les maître-mots. Parmi les participants, le Loti, le Gusto, la Brasserie du Parc des Eaux-Vives, le Rasoi, le Jardin, Le Living-Room, La Terrasse ainsi que le Chat Botté, l’Auberge d’Hermance, le Woods ou encore Le Tiffany. Douze établissements triés sur le volet participent au cru 2018 de la Veggie week avec pour tête de file, un ambassadeur VIP, qui prend part à l’opération pour la première fois : le chef Damien Coche, maître des fourneaux du restaurant gastronomique doublement étoilé du Domaine de Châteauvieux. Nous, on a déjà repéré quelques highlights qu’on ne manquera pas d’aller tester, comme les Tempura d’artichauts look charbon et courgettes en folie, effluve d’une barigoule de Colin Rey, tout jeune chef de l’Auberge d’Hermance et étoile montante de la gastrosphère, la Salade de mangue et papaye verte, noix de cajou, nouilles de riz, tofu, vinaigrette menthe légèrement épicée au Loti ou encore la Cocotte printanière, nouilles Udon et bouillon fumant du Tiffany. Mention spéciale aussi pour le menu du Rasoï avec les créations veggie ultra inspirées du nouveau chef Prabu Kalyanasundaram (vraiment au top, on vous en reparlera) et évidemment aussi pour la balade gourmande orchestrée par Damien Coche au Domaine de Châteauvieux avec, entre autres, son tataki de betterave au vieux balsamique, son tartare de carottes marinées au gingembre et aux herbettes, coulis d’avocat et mousse « Schweppes » ou encore son millefeuille de côtes de bettes et champignons à la quinoa, émulsion curry vert et coco, pommes gaufrettes. Bref, de quoi convertir les carnivores, le temps d’un dîner…ou plus si affinités.

Du 4 au 17 juin 2018, réservations directement auprès des établissements. Coordonnées, menus et prix sur  www.veggieweek.ch

 

 

 

Autour de la sphère

La pendulette qui fait tourner les têtes

Exit les pendulettes de grand-mère. Avec la HL Kinetic, Hautlence revisite le concept de la pendulette de table en version ovni.

Sur la table, deux colonnes transparentes, indépendantes l’une de l’autre, sont posées. À l’intérieur de chacune tourne une sphère de couleur noire, sur laquelle sont squelettisés les chiffres des heures et des minutes. Tournant autour d’un axe central, les sphères évoluent d’une manière qui paraît de prime abord aléatoire mais qui suit en fait un schéma bien précis. Grâce à un différentiel en trois dimensions muni de quatre engrenages coniques, les sphères tournent sur deux axes entrecroisés, dans une danse hypnotique. Ce système, entièrement mécanique, est alimenté par une batterie en lithium, rechargeable et garantissant une réserve de marche d’un mois et demi. C’est en résumé le concept de la pendulette de table HL Kinetic. Un objet d’exception qui préfigure le nouveau mouvement à grande complication que la marque neuchâteloise lancera en début d’année 2019.

www.hautlence.com

Eden Park à Genève

Quand le rugby a du style

Eden Park, la marque de mode française, inspirée par l’univers du ballon ovale, a choisi Genève pour implanter sa première boutique suisse.

Présente dans 34 pays, la maison parisienne au nœud papillon rose a enfin décidé de prendre ses quartiers en territoire helvète. Et c’est au cœur de Genève, à deux pas de l’Horloge Fleurie, qu’Eden Park a ouvert boutique. Située dans la Galerie Malbuisson au numéro 8, dans un espace de 50m2, l’arcade propose l’intégralité de la ligne homme et des accessoires du label de l’ancien quinziste Franck Mesnel. Un vestiaire casual chic d’inspiration rugby, au style décalé juste comme il faut. Parmi les highlights, on retrouve notamment la collection capsule Eden Park X Adidas. Composée de 17 pièces, elle se décline en marine ou gris et comprend une pièce totalement inédite :  la Predator Rugby. Un modèle de sneakers ultra-stylé, qui sera porté en compétition par Dan Carter, considéré comme le plus français des néo-zélandais, double champion du monde de rugby avec les All Blacks, joueur du Racing 92 et passionné de mode.

Eden Park, 8 galerie Jean-Malbuisson, 1204 Genève.

www.eden-park.fr

 

A chaque humeur, son tube

Le goût de l’hygiène

Exit les Colgate, Signal plus, Aquafresh, et autres vulgaires pâtes fluorées de supermarché, le dernier snobisme en matière d’hygiène buccale est suisse. Il s’agit des nouveaux dentifrices [BE YOU.] du label alémanique Curaprox. Ils se déclinent en 6 saveurs à choisir selon son humeur.

Du pamplemousse pétillant et de la bergamote vivifiante pour le Rising star, des notes délicates de pêche et d’abricot pour le Pure Happiness, de la pastèque pour le Candy lover, un doux parfum de kaki et une note délicate de genévrier, rappelant le goût du gin tonic pour le Challenger, de la mûre, du bois doux et du menthol pour le Daydreamer et enfin un univers de saveurs inédit mêlant aloe vera juteux et pomme verte fraîche pour l’Explorer, voilà les recettes des six dentifrices aux couleurs de l’arc-en-ciel signés Curaprox. Bref, amoureux, rêveur, endormi, battant, optimiste ou aventurier, il y en a pour tous les goûts et toutes les humeurs. De quoi réinjecter un peu de fun dans la corvée quotidienne du brossage. Du ludique certes mais pas que… En effet, les dentifrices pour cyclothymiques du label made in Kriens ne lésinent pas sur le sérieux et se targuent de combattre les caries mais aussi de soigner les dents et les gencives. Des microbilles puissantes contenant du menthol et un peu de silice confèrent une haleine fraîche qui dure, tout en nettoyant les dents en douceur. Quant au xylitol, un sucre extrait de l’écorce de bouleau, il renforce les dents et exerce une action antibactérienne. Les extraits de rudbeckia, d’orange amère, d’harpagophyton et d’herbe du tigre calment les inflammations, sans compter que la provitamine B5 favorise la formation de nouvelles cellules. L’enzyme glucose oxydase est garante d’une action blanchissante douce et naturelle, contrant les altérations de couleur ainsi que les taches et régulant la flore buccale. L’hydroxyapatite, substance naturelle aussi, lisse l’émail dentaire rugueux. En revanche, oubliés les agent moussant SLS, triclosan et particule de plastique. Les dentifrices multi saveurs affichent une composition zéro défaut. Bref, le must pour lustrer chaque matin son sourire rutilant et commencer sa journée du bon pied.

www.curaprox.com

 

 

ut nunc mattis consequat. elit. ultricies leo. ipsum libero nec