Slider

De Lausanne à la lune

Un Suisse dans l’espace

À l’occasion du 25e anniversaire du premier vol dans l’espace de Claude Nicollier, le SwissTech Convention Center de l’EPFL accueille un spectacle-événement inédit retraçant le parcours fascinant de l’astronaute suisse.

Le 31 juillet 1992, la navette spatiale Atlantis décolle du Kennedy Space Center en Floride avec à son bord sept astronautes, dont l’helvète Claude Nicollier. Une première pour l’astrophysicien vaudois et…pour la Suisse. A l’occasion des 25 ans de ce vol inaugural, le SwissTech Convention Center de l’EPFL accueille le vendredi 3 novembre un spectacle en hommage au monsieur. Au cours de cette soirée et au milieu d’un décor qui plongera l’auditoire dans l’univers spatial, Claude Nicollier partagera cette passion qui l’a toujours porté en retraçant son parcours extraordinaire, depuis sa jeunesse jusqu’à la réalisation de son rêve ultime : voler dans l’espace. Il montrera comment le travail, la persévérance et la coopération ont permis à l’homme de concevoir ces fabuleuses machines capables d’amener des spationautes et du matériel scientifique en orbite terrestre et même bien au-delà… Plusieurs invités de renom viendront parler de l’astronaute suisse, mais aussi de leurs propres expériences. Parmi eux, Charles Duke, le plus jeune astronaute à avoir marché sur la lune. Pour animer le tout, la compagnie «Lumen», qui axe ses performances autour de la lumière, présentera une production spécifique à l’événement. De la science-fiction à la réalité, une soirée qui plaira à ceux qui aiment avoir la tête dans les étoiles.

Le vendredi 3 novembre 2017 à 20h, SwissTech Convention Center de l’EPFL à Lausanne.

www.swissapollo.com

Couleur Café

Nespresso dans les grands restos

Les Nespresso Gourmet Weeks fêtent leur cinquième anniversaire et rassemblent à cette occasion 25 chefs de haut vol. Au programme des menus exclusifs caféinés à souhait servis du 29 octobre au 19 novembre dans les restaurants gastronomiques les plus prisés de Suisse.

Création de Virginie Basselot au Loti

Comment marier haute cuisine et café ? C’est le défi que lance la marque aux capsules à 25 chefs pour les Nespresso Gourmet Weeks. Stéphane Décotterd au Pont de Brent, Heiko Nieder au Dodler Grand, Maryline Nozahic à la Table de Mary ou encore Damien Germanier dans son restaurant éponyme, le petit noir sera ainsi à l’honneur pendant trois semaines sur les plus grandes tables des quatre coins de la Confédération.  « Le café fait partie de mon quotidien, il me stimule et me donne l’énergie nécessaire pour être à la hauteur de chaque service, en cuisine, avec mon équipe, témoigne Michel Roth l’un des 25 chefs élus. Il fait également partie de mes ingrédients fétiches pour créer des recettes originales qui surprennent et épatent nos convives. J’aime les arômes du café en jouant sur l’équilibre de l’amertume et l’acidité. A travers le menu proposé pendant cette Nespresso Gourmet Week, notre but est de donner du bonheur et d’entendre de nos clients « on s’est régalé! » Autre participante genevoise de choix : Virginie Basselot. Pour ces Nespresso Gourmet Weeks, la cheffe, récemment élue « Cuisinière de l’année » par le Gault & Millau Suisse a notamment jeté son dévolu sur le Kilimanjaro Peaberry pour créer un menu accord café-mets pour le déjeuner et le dîner. Filet d’agneau de Vessy, crème d’ail au café, poulette de Nant d’Avril au gré de cacao, topinambour et jus de café ; Croustillant café et fruits de la passion ou poire pochée aux fèves de Tonka, accord café comptent parmi les plats à déguster au Loti. Accros à la caféine…ou pas, un événement gourmand à ne pas rater.

Déjeuner 70 francs, souper 120 francs (Grands Crus Nespresso compris, boissons non comprises).

www.nespresso.com/gourmet-weeks/

La Suisse sous l’objectif

Derrière la carte postale

100 ans, ça se fête. A cette occasion, Suisse Tourisme a invité cinq photographes de renommée internationale à questionner l’image de notre beau pays. «Etrangement familier. Regards sur la Suisse» en présente les clichés.

Harder Kulm – Two Lakes Bridge, Interlaken, Switzerland, 2016 ©Simon Roberts

« N’ayant jamais été en Suisse auparavant, tout ce que j’ai vu au cours de ce projet m’a paru étrange et nouveau. Mes seules impressions du pays venaient d’Internet : l’image presque parfaite d’un magnifique décor naturel, et un excellent système de sécurité sociale. Étant étranger, je fus contraint d’observer ce pays avec le regard d’un touriste”, témoigne l’artiste chinois Zhang Xiao à propos du projet initié par Suisse Tourisme. Quatre autres photographes, la mexicaine Alinka Echeverría, l’américain Shane Lavalette, l’allemande Eva Leitolf et l’anglais Simon Roberts, ont également arpenté la Confédération avec l’objectif de poser un regard neuf loin des images d’Epinal. L’exposition « Etrangement familier », présentée au Musée de l’Elysée du 25 octobre 2017 au 7 janvier 2018 en est le résultat. Cocasses, poétiques ou énigmatiques, des clichés loin des clichés pour méditer sur ce que reflète la Suisse d’aujourd’hui.

“Etrangement familier. Regards sur la Suisse”, jusqu’au 7 janvier 2018, Musée Elysée, 18 avenue de l’Elysée, 1006 Lausanne.

www.elysee.ch

Caran d’Ache X Justice League

Le stylo des héros

A l’occasion de la sortie du film Justice League en novembre, la manufacture genevoise Caran d’Ache célèbre les icônes de l’univers DC en signant deux collections de stylos pour superhéros.  « Après avoir retrouvé foi en l’humanité, Bruce Wayne, inspiré par l’altruisme de Superman, sollicite l’aide de sa nouvelle alliée, Diana Prince, pour affronter un ennemi plus redoutable que jamais. Ensemble, Batman et Wonder Woman ne tardent pas à recruter une équipe de méta-humains pour faire face à cette menace inédite. Pourtant, malgré la force que représente cette ligue de héros sans précédent – Batman, Wonder Woman, Aquaman, Cyborg et The Flash –, il est peut-être déjà trop tard pour sauver la planète d’une attaque apocalyptique », voilà le pitch de Justice League, le blockbuster que tous les fans de DC comics à travers le monde attendent. Pour accompagner la sortie internationale du film, le 888 INFINITE®, stylo bille phare des collections Caran d’Ache, a revêtu les costumes des héros emblématiques de la saga. 100% swissmade, six modèles sont disponibles, soit un par super-héros DC (Superman, Batman, Wonder Woman, The Flash, Cyborg et Aquaman). Leur profil est révélé par un motif foncé ton sur ton en finition matte. Comme une signature, l’emblème de chaque justicier orne le clip des stylos. Pour les aficionados nourrissant des goûts de luxe, la maison genevoise a, en parallèle, imaginé un coffret de trois instruments d’écriture relookés aux couleurs de Superman, Batman et Wonder Woman en version plume en or massif 18 carats ou roller. Attention, pour rejoindre la League, il va falloir se dépêcher : l’édition spéciale est limitée à 60 exemplaires.


Stylo Justice League 888 Infinite, 7,90 francs l’unité ; le coffret Justice League Trinity Stylos Plume Trilogie, 4’350 francs.

www.carandache.com

 

 

L’invasion nordique

Bolia s’installe à Genève

Décidément, l’art de vivre à la scandinave a le vent en poupe. Après Zürich et Lausanne, la marque danoise de design et décoration d’intérieure, Bolia poursuit sa conquête helvétique et s’implante à Genève.

Hygge l’an dernier, lagom cette année, les pays nordiques ont la cote, du rayon développement personnel des librairies jusqu’aux intérieurs des hystéros de la déco.  Matières naturelles, prédominance du blanc et des couleurs pastel, lignes minimalistes, formes géométriques d’inspiration 70’s, le design scandinave cartonne. La dernière place-to-shop pour transformer son home sweet home en cocon à l’âme nordique ?  Bolia, le label de mobilier danois qui monte et qui vient de prendre ses quartiers dans la cité de Calvin en plein cœur des Eaux-Vives. Bois massif, laine, métal, béton, résine, marbre ou encore cuir, on y trouve les classiques de la marque, du canapé personnalisable aux luminaires en passant par les coussins, la vaisselle, les bougeoirs, les plaids et autres essentiels du hygge pour les nuls. Pas de doute, cette année encore, l’hiver sera nordique…ou ne sera pas.

Bolia, 7, avenue Pictet-de-Rochemont, 1207 Genève.

www.bolia.com