Slider

Category Archives: Mode

Mood fripes

La hotte des retardataires

Compte à rebours

10, 9, 8, 7, 6, 5, 4… Plus que quelques jours pour dénicher les cadeaux qui feront mouche au pied du sapin. Besoin d’un coup de pouce ? On vous livre notre sélection helvète 2017.

Le meilleur de la Suisse

A l’occasion des fêtes, Globus a concocté un coffret cadeau à la suissitude assumée.  Au cœur de la boîte Swiss’best, quelques indispensables : un couteau suisse Victorinox, du chocolat noir aux abricots de Faverger, un économe Rex du label Zena Swiss, un couteau universel Best of Switzerland du label Panorama knife ainsi qu’une figurine en bois en forme de vache de Trauffer et une nappe à carreaux noirs et blancs swissmade.

199 francs

www.globus.ch

Du caviar éthique

« Caviar with life », c’est le slogan de l’entreprise valaisanne Kasperkian. Sa spécificité ? Produire du caviar sans tuer les esturgeons. Baguée et nommée, chaque femelle adulte peut même être parrainée afin que les habitués puissent bénéficier en priorité des œufs de leur protégée.

Dès 89 francs

www.kasperskian.com

Un vermouth valaisan

Apérol, Lillet ou Pimms, les vermouths ont la cote. Alata, le dernier venu est suisse. Rouge ou blanc, il élaboré à partir de vin du Valais fortifié avec une eau-de-vie de raisin dans laquelle macère un mélange de plantes aromatiques (herbes, baies, racines, fleurs, fruits, écorces).

24 francs

www.alata.love

Royal Oak for ever

A l’occasion du lancement de la Royal Oak Frosted Gold, Audemars Piguet signe six boutons de manchette au design inspiré par la montre culte. Même forme octogonale, mêmes vis hexagonales et même motif “Tapisserie”, les modèles en acier inoxydable, or rose ou or jaune raviront les élégants fans d’horlogerie.

Dès 1600 francs

www.audemarspiguet.com

Le poivrier romand

Coup de cœur pour le poivrier Off-Axis de la start-up genevoise Neotus. Sculpté à partir d’une seule pièce de bois, il affiche un design aussi stylé qu’original. Les bois les plus fins et les plus chauds, comme le noyer américain ou le bois de cerisier, ont été utilisés pour contraster avec ses lignes épurées. À l’intérieur ? Un mécanisme réglable en céramique, garanti à vie qui moût non seulement le poivre, mais aussi le sel et les épices.

199,90 francs

www.neotus.ch

 
L’heure responsable

Après avoir brillé chez les stars avec ses diamants et parures éthiques Green Carpet, Chopard étend son process d’or certifié « Fairmined » à son grand classique horloger avec la L.U.C XPS Twist QF FairminedC. Un modèle ultra-plat en or noir, éco-friendly jusque sur son bracelet noir mat, teinté de pigments végétaux.

Prix sur demande

www.chopard.com

La machine à café zurichoise

Détrônera-t-elle ou pas la Nespresso ? Toujours est-il que la machine à café zurichoise Zuriga affiche un design minimaliste des plus réussis et une fabrication swissmade. Et pour ne rien gâcher, elle fait un excellent café en 2 minutes chrono. What else ?

Dès 990 francs

www.zuriga.ch

Le hygge à la genevoise

Dans ce coffret en édition limitée, la manufacture genevoise Caran d’Ache réunit son stylo culte, l’Ecridor, gravé du guillochage Hygge, inspiré des textiles nordiques aux motifs géométriques, deux crayons graphites aux couleurs douces et aux lignes épurées ainsi que deux cahiers de la marque HAY, emblème du design danois contemporain.

185 francs

www.carandache.com

Comme au Bayview

Cappucino de pommes de terre à la truffe, Religieuse de foie gras pomme pruneau, ou encore Bar aux coquillages coulis de cresson, le chef étoilé Michel Roth révèle enfin les secrets de ses plats signature dans un tout nouveau livre dédié aux recettes cultes du Bayview, restaurant gastronomique de l’Hôtel Président Wilson.

« Michel Roth, Président Wilson », Editions Favre, 220 pages

78 francs

www.editionsfavre.com

Shopping 2.0

Le flagship du Boss

Ça y est : la boutique Boss de la Rue du Marché a enfin réouvert ses portes. Au programme, du shopping 2.0 pour les élégants à tendance geek.

Dès l’entrée, le ton est donné. Le digital s’invite partout avec un mur à mailles LED numérique qui montre les dernières vidéos de la marque avec ses campagnes et ses défilés de mode, un « Magic Mirror », miroir qui se transforme en un écran tactile lorsqu’on le touche, des « Experience Tables », des meubles avec des fonctions interactives ainsi que des iPads dans l’espace de vente. Le principe de ce nouveau flagship, véritable étendard de la marque à l’international ? Proposer une nouvelle façon d’interagir avec le client en connectant le magasin avec le monde BOSS en ligne. Voilà qui devrait plaire aux messieurs hyperconnectés. Côté offre, tout est là. Sur un espace de vente d’environ 500 mètres carrés, le nouveau magasin présente les dernières collections Hommes et Femmes Automne / Hiver 2017, y compris les chaussures et les accessoires. La disposition spacieuse du magasin sur deux étages a permis d’agrandir la section BOSS Men’s Sportswear, l’espace de vêtements pour femmes au rez-de-chaussée, de créer une zone dédiée pour les tenues de soirée pour hommes ainsi que d’un espace pour BOSS Made-to-Measure et les clients VIP. Et si on filait s’y rhabiller pour l’hiver ?

BOSS Store, 18 rue du Marché, 1204 Genève.

www.hugoboss.com

 

 

Au temps de la transhumance

La bague des Alpages

Après les collections «spécial Suisse», «spécial Valais» ou encore «la Poya», Mood, la griffe de bagues interchangeables Swiss made, sort une nouvelle collection «Transhumance Alpabzug», en hommage à la tradition helvète de la désalpe.

Chaque année, l’été touchant à sa fin, les troupeaux descendent des verts pâturages de haute montagne où ils ont passé la belle saison. C’est la désalpe, alias la transhumance ou encore l’Alpazug. Une tradition festive bien ancrée en Suisse romande mais aussi de l’autre côté de la Sarine. Coutumière des collections dédiées au patrimoine de son pays, la marque de bagues interchangeables réaffirme sa suissitude en lançant une toute nouvelle série d’addons au graphisme à l’amour vache assumé.

www.yourmood.net

Quand la Suisse tisse sa toile

La Confédération en ligne

House of shops, c’est l’idée de Camilla et Jean-François Carrier. Une plate-forme internet réunissant le top des boutiques suisses. Au menu, plus de 170 designers, créateurs et autres artisans qui proposent principalement du made in Switzerland mais aussi des curiosités dénichées aux quatre coins du globe et importées en terres helvètes.

Du fameux Be pop corn vaudois au parfum zurichois de luxe L’Adoné, des hoodies romands Méga moche aux culbutos lausannois du duo Nunc en passant par les bagues so cute du V design lab ou par le spray pour toilette texan Poo-pourri, on trouve de tout sur House of shops. Ou presque. Exit les marques worldwide sans âme qui ont pignon sur rue de Genève à Bogota, la boutique en ligne imaginée par Camilla et Jean-François Carrier réunit le best des indépendants, artisans et commerçants en Suisse sous un même toit. Car s’il ne fait aucun doute que la Confédération recèle de pépites, difficile de les retrouver d’un simple clic. C’est ce à quoi House of shops remédie. A la la GDH, on a adoré le concept. Et histoire d’en savoir un peu plus, les fondateurs du portail suissophile ont répondu à nos questions.

Comment vous est venue l’idée de House of shops?

House of Shops est une idée qui est née fin 2016 après avoir fait le double constat que les uniques recommandations de cadeaux sur les réseaux sociaux renvoyées toujours vers Amazon, Zalando, H&M,… et qu’importer des produits depuis l’étranger pouvait résulter à payer plus de frais que le produit en lui-même (TVA, douanes et frais de port). Il nous semblait dommage que tous les commerçants et artisans en Suisse soient oubliés de la sorte. Nous avons essayé de comprendre les raisons et en avons conclu que les gens avaient besoin d’assurance au moment de faire leur achat en ligne et que d’acheter depuis l’une de ces plateformes donnait un certain nombre de garanties. Ce n’est que fin janvier 2017 que nous avons commencé la construction du site internet et avancé pas à pas au fil des mois afin de pouvoir offrir une plateforme minimaliste dans son style tout en garantissant la qualité de son contenu.

Quel en est le concept ?

House of Shops est une plate-forme de commerce en ligne, en quatre langues (FR-EN-DE-IT) qui présente les meilleurs magasins, designers et fabricants indépendants en Suisse sous un même toit. Nous ne prenons aucun stock et chaque vendeurs gère la livraison. Nous avons instauré une règle selon laquelle le client ne paye qu’une fois les frais d’expedition si plusieurs vendeurs sont concernés par la commande. Avec une sélection de produits de haute qualité allant de la mode, des bijoux et des montres aux intérieurs, de la nourriture et des soins de la peau, House of Shops permet ainsi aux petites entreprises suisses d’atteindre un public plus large et d’offrir aux clients une selection d’objets uniques et qui sortent de l’ordinaire. La Suisse est remplie de talents et il était temps de les réunir tous ensemble afin de les mettre en lumière.

Comment sélectionnez-vous les boutiques ?

La première condition est que chaque personne qui rejoint House of Shops doit avoir son siège social en Suisse et ne pas être une filiale. Nous souhaitons des personnes qui ont le pouvoir de décision sur leur produit/service.Nous souhaitons garantir un très haut niveau de qualité en terme de vendeurs présents sur House of Shops. Nous faisons attention aux produits proposés, ainsi qu’à la qualité des visuels et bien évidemment tout ce qui est en lien avec l’envoi, le retour et le remboursement des produits aux clients. Chaque vendeur peut très facilement soumettre sa candidature et nous essayons de donner réponse rapidement.

Quelle place a le “Made in Switzerland” dans votre sélection?

Le « Made in Switzerland » est objectivement ce que nous recherchons tout en offrant également la possibilité aux indépendants qui ont importés de très bonnes idées de l’étranger de pouvoir les proposer via notre plateforme. Une grande majorité de produits déjà en ligne sont fabriqués ou conçus en Suisse.

Quelles sont vos trois produits coups de coeur?

Il est très difficile de choisir trois coups de cœur sur plus de 1600 produits à ce jour provenant de plus de 175 shops. Chaque shops sur la plateforme est en soi un coup de cœur mais nous dirions les colliers de Sandro Ganguin fine jewelry, les popcorns au Gruyère de Be Popcorn et les sacs à dos pour enfants d’ eFeSPe.

Votre découverte la plus surprenante?

Nous dirions les sacs de sakku SWISS SOLAR BAG qui permettent d’utiliser l’énergie solaire.

Comment envisagez-vous le développement de House of shops dans les années à venir?

Nous envisageons de développer House of Shops en élargissant la sélection de produits et de magasins présents sur la plateforme tout en améliorant continuellement l’expérience pour les visiteurs du site. A ce titre, nous avons lancé notre campagne de crowdfunding sur wemakeit.com et espèrons collecter CHF 15’000.- d’ici le 1er octobre 2017. Nous espèrons que House of Shops deviendra la plateforme de référence pour tous les indépendants en Suisse et le nouveau site internet favori des acheteurs en ligne afin d’encourager le commerce et l’artisanat local.

www.houseofshops.ch

In the mood for mood

La bague interchangeable à Carouge

Après avoir conquis le cœur des habitants de la région d’Orbe, de Martigny et de la ville de Barcelone, la griffe mood pose ses valises à Carouge pour conquérir les doigts des Genevois.

Une nouvelle épopée pour la marque de bagues comtemporaines interchangeables mood débute en terre genevoise. Après avoir fermé le chapitre du showroom de Vernier fin janvier, mood souhaitait garder un ancrage dans les contrées du bout du lac. Carouge s’est imposé comme une évidence : «nous cherchions un lieu qui caractérise notre philosophie, explique Stéphanie Pousaz, co-manager de la société. En faisant une rapide analyse des différents quartiers à Genève, Carouge est vite apparu comme l’endroit idéal pour mood. Pouvoir évoluer dans un quartier de jeunes créateurs et artistes est une priorité pour nous.» Par son côté charmant, paisible et bobo, cette petite bourgade genevoise sied parfaitement à la griffe. Plus que l’atmosphère, l’histoire du lieu, une ville qui démontre  une facilité à se réinventer et à se transformer au fil du temps, à jouer un rôle dans le choix final. « Il était également très important pour la marque de garder un ancrage dans le canton de Genève, qui lui offre une portée internationale », poursuit Stéphanie Pousaz.

L’arcade carougeoise de mood

Ouvert en février et situé dans le Vieux Carouge, à deux pas de la place du Marché, le mood store a une surface de 52m2. La double arcade, en forme arrondie, bénéficie d’une vitrine avantageuse. Les poutres apparentes donnent à la boutique un côté très authentique et bohème, un rappel au style du quartier dans lequel s’implante la marque. Pour la décoration, la griffe garde les spécificités des trois premiers mood store, un style sobre et épuré. « Dans cette nouvelle boutique, mood souhaite également développer son axe culturel en collaborant avec des artistes en leur proposant d’exposer leur travail », ajoute Stéphanie Pousaz. Une belle initiative, d’autant plus que le style bohème du mood store et du quartier s’y prêtent à merveille.

Le boom de la bague modulable

Pour rappel, mood c’est une bague au design inventif avec un concept révolutionnaire : un anneau sobre en acier accueille, par une simple manipulation, une pièce amovible qui donne son caractère au bijou. Réalisée dans de nombreuses déclinaisons, cette pièce centrale permet d’innombrables compositions. “Choose your mood”, l’invitation est donnée à la personne qui la porte de changer de bague selon son humeur ! Distribuée via le web, la marque a ouvert quatre mood store depuis octobre 2015 : à Orbe, à Martigny et en décembre dernier à Barcelone. Et maintenant à Carouge, dans le canton de Genève.

Mood Store Carouge, Rue de la Filature 38, 1227 Carouge.

Heures d’ouverture : Mardi – Vendredi  10:00 – 14:00  14:30 – 18:00 et samedi  10:00 – 18:00

www.yourmood.net