Slider

Category Archives: Mode

Mood fripes

Sneakermania au Mudac

En mode streetwear

Au programme du Mudac? Une toute nouvelle exposition consacrée à un objet iconique de la culture urbaine : la chaussure de sport. Un phénomène, éminemment symptomatique de notre époque, qui s’est infiltré dans l’univers de la mode, de la musique et finalement dans toutes les strates de la création contemporaine.

Rihanna chez Puma, Anna Wintour chez Nike, Kanye West chez Adidas ou encore Damien Hirst chez Converse, les collab’ entre équipementiers et VIP n’étonnent plus personne. La sneaker, selon la terminologie en vigueur, est sans aucun doute aujourd’hui l’objet le plus représentatif de l’hybridation entre luxe et streetwear. À côté des modèles courants facilement accessibles dans le commerce, un paysage constitué de rééditions, de collaborations entre marques, artistes, designers ou personnalités de la musique révèle une maîtrise toujours plus précise, voire agressive, de la diffusion et de l’élaboration d’une culture riche et créative, généreuse en dialogue et partage. C’est sur cet axe que s’est construite l’exposition « Sneaker Collab ». Véritables instruments de stratégie commerciale, les collaborations ont contribué à transformer ce qui n’était au départ qu’une chaussure de sport en un objet culte dépassant sa fonction initiale, pour en devenir un accessoire de mode et de collection. Pour témoigner de la puissance du phénomène sneaker, sont présentés, aux côtés de paires originales, des objets de natures diverses tels que des œuvres d’art, des photographies, des documents filmés ou autres témoignages. Une exposition qui s’inscrit dans le cadre du programme Lausanne en Jeux ! des Jeux Olympiques de la Jeunesse Lausanne 2020 et à laquelle il faut courir dare-dare.

« Sneaker collab », jusqu’au 26 janvier 2020, Mudac, 6 place de la Cathédrale, 1005 Lausanne.

www.mudac.ch

 

 

The Office

La classe au travail

Pour la rentrée, le label éco-friendly zurichois Qwstion étoffe sa collection Office avec un modèle plus compact: L’Office pack. Un must-have à la swiss touch pour reprendre le travail du bon pied.

Les vacances sont bel et bien finies. Et si pour célébrer la reprise, on changeait de cartable? Cela tombe à pic, les designers de la marque alémanique Qwstion  ont intégralement repensé leur collection Office en twistant le classique Daypack avec un look élégant mi-cuir mi-coton, l’Office Bag et le Simple Bag mais surtout en lançant un nouveau modèle: l’Office pack. Ultra bien conçu, il se métamorphose en sac à dos ou sac à bandoulière en quelques secondes selon ses besoins, le tout avec un design  épuré, signature de la marque ainsi qu’une fabrication à base de matière éco-responsable. Ethique et chic, on aime.

Office pack, 280 francs.

Qwstion, rue du Tunnel 7, 1005 Lausanne.

www.qwstion.com

 

La wish list de la GDH #6

Le Bananatex en Qwstion

La dernière innovation du label zurichois Qwstion ? Le Bananatex®, une fibre 100% biodégradable à base de chanvre de banane, qui a donné lieu à une toute nouvelle collection de sacs. Un must pour les apôtres du bio-tiful.

Inviter à acheter moins mais mieux, en investissant dans le durable, c’est le mantra de la marque zurichoise Qwstion, qui conçoit des sacs unisexes, à la fois éthiques et chics. Sa dernière trouvaille ? Le Bananatex®, une fibre 100% biodégradable à base d’Abaca, plante de la famille des bananiers, qui a inspiré une nouvelle collection de sacs. Parmi les highlights, le Roll pack avec ses poignets modulables et son compartiment intérieur rembourré pour ordinateur 15 pouces ou le Hip pouch, petit sac « banane » à porter à la taille ou en travers.

Hip pouch à 95 francs, Roll Bag à 340 francs

www.qwstion.com

La wish list de la GDH #2

Freitag X Secrid

Notre seconde suggestion de cadeaux helvètes à glisser sous le sapin? La collab’ Freitag X Secrid : un porte-cartes looké et ultrasécurisé.

Pour sa dernière collaboration, Freitag s’est associé aux inventeurs néerlandais du système Cardprotector de Secrid. Le résultat ? Un porte-carte aussi sûr qu’une banque suisse habillé des iconiques bâches de camion usagées, typiques du label zurichois. Protégeant contre la lecture indésirable des cartes RFID et NFC, l’étui en aluminium contient jusqu’à six cartes de crédit qui, si nécessaire, peuvent être sorties, l’une après l’autre, sur simple pression d’un bouton. D’une solidité à toute épreuve, doté d’un money-flap destiné à accueillir quelques billets de la vieille école et autres pièces de monnaie, l’étui Freitag qui l’accompagne offre deux poches supplémentaires, également en bâches de camion il va de soi, pour accueillir chacune deux cartes.

CHF 95.-

www.freitag.com

En Dstrict

Un bomber de quartier

Dstrict ? C’est un tout nouveau label romand qui célèbre la diversité en créant des vestes uniques, unisexe, originales et numérotées, inspirées par les quartiers multiculturels de Suisse.

Pas de doute le concept imaginé par Raphaël Vian sort des sentiers battus. Son objectif ? : Donner un coup de projecteur sur la diversité et le cosmopolitisme suisse, et ce, à travers la mode. Pas de grosses productions en vue, les bombers Dstrict ne seront pas commercialisés dans les circuits classiques, mais seront offerts aux personnes qui sont investies de leur quartier ou très exceptionnellement vendus sur demande. Chaque modèle est unique et raconte l’histoire de son propriétaire. Le tissu intérieur change à chaque fois et est choisi par l’heureux élu. En utilisant des tissus et des motifs originaires des populations travaillant et vivant dans ces quartiers, DSTRICT promet de faire porter une partie de l’ADN de chaque district. Une manière de valoriser et donner un coup de projecteur sur des quartiers dont l’image est souvent dégradée mais aussi de développer l’intégration des populations dans l’économie, tout en travaillant la cohésion et l’équité sociale, grâce à une fabrication 100% locale. Les premiers quartiers sélectionnés sont #Pâquis, #Riponne, #Rive et #Schoenberg.

www.dstrict.ch