Slider

Category Archives: Mode

Mood fripes

Au temps de la transhumance

La bague des Alpages

Après les collections «spécial Suisse», «spécial Valais» ou encore «la Poya», Mood, la griffe de bagues interchangeables Swiss made, sort une nouvelle collection «Transhumance Alpabzug», en hommage à la tradition helvète de la désalpe.

Chaque année, l’été touchant à sa fin, les troupeaux descendent des verts pâturages de haute montagne où ils ont passé la belle saison. C’est la désalpe, alias la transhumance ou encore l’Alpazug. Une tradition festive bien ancrée en Suisse romande mais aussi de l’autre côté de la Sarine. Coutumière des collections dédiées au patrimoine de son pays, la marque de bagues interchangeables réaffirme sa suissitude en lançant une toute nouvelle série d’addons au graphisme à l’amour vache assumé.

www.yourmood.net

Quand la Suisse tisse sa toile

La Confédération en ligne

House of shops, c’est l’idée de Camilla et Jean-François Carrier. Une plate-forme internet réunissant le top des boutiques suisses. Au menu, plus de 170 designers, créateurs et autres artisans qui proposent principalement du made in Switzerland mais aussi des curiosités dénichées aux quatre coins du globe et importées en terres helvètes.

Du fameux Be pop corn vaudois au parfum zurichois de luxe L’Adoné, des hoodies romands Méga moche aux culbutos lausannois du duo Nunc en passant par les bagues so cute du V design lab ou par le spray pour toilette texan Poo-pourri, on trouve de tout sur House of shops. Ou presque. Exit les marques worldwide sans âme qui ont pignon sur rue de Genève à Bogota, la boutique en ligne imaginée par Camilla et Jean-François Carrier réunit le best des indépendants, artisans et commerçants en Suisse sous un même toit. Car s’il ne fait aucun doute que la Confédération recèle de pépites, difficile de les retrouver d’un simple clic. C’est ce à quoi House of shops remédie. A la la GDH, on a adoré le concept. Et histoire d’en savoir un peu plus, les fondateurs du portail suissophile ont répondu à nos questions.

Comment vous est venue l’idée de House of shops?

House of Shops est une idée qui est née fin 2016 après avoir fait le double constat que les uniques recommandations de cadeaux sur les réseaux sociaux renvoyées toujours vers Amazon, Zalando, H&M,… et qu’importer des produits depuis l’étranger pouvait résulter à payer plus de frais que le produit en lui-même (TVA, douanes et frais de port). Il nous semblait dommage que tous les commerçants et artisans en Suisse soient oubliés de la sorte. Nous avons essayé de comprendre les raisons et en avons conclu que les gens avaient besoin d’assurance au moment de faire leur achat en ligne et que d’acheter depuis l’une de ces plateformes donnait un certain nombre de garanties. Ce n’est que fin janvier 2017 que nous avons commencé la construction du site internet et avancé pas à pas au fil des mois afin de pouvoir offrir une plateforme minimaliste dans son style tout en garantissant la qualité de son contenu.

Quel en est le concept ?

House of Shops est une plate-forme de commerce en ligne, en quatre langues (FR-EN-DE-IT) qui présente les meilleurs magasins, designers et fabricants indépendants en Suisse sous un même toit. Nous ne prenons aucun stock et chaque vendeurs gère la livraison. Nous avons instauré une règle selon laquelle le client ne paye qu’une fois les frais d’expedition si plusieurs vendeurs sont concernés par la commande. Avec une sélection de produits de haute qualité allant de la mode, des bijoux et des montres aux intérieurs, de la nourriture et des soins de la peau, House of Shops permet ainsi aux petites entreprises suisses d’atteindre un public plus large et d’offrir aux clients une selection d’objets uniques et qui sortent de l’ordinaire. La Suisse est remplie de talents et il était temps de les réunir tous ensemble afin de les mettre en lumière.

Comment sélectionnez-vous les boutiques ?

La première condition est que chaque personne qui rejoint House of Shops doit avoir son siège social en Suisse et ne pas être une filiale. Nous souhaitons des personnes qui ont le pouvoir de décision sur leur produit/service.Nous souhaitons garantir un très haut niveau de qualité en terme de vendeurs présents sur House of Shops. Nous faisons attention aux produits proposés, ainsi qu’à la qualité des visuels et bien évidemment tout ce qui est en lien avec l’envoi, le retour et le remboursement des produits aux clients. Chaque vendeur peut très facilement soumettre sa candidature et nous essayons de donner réponse rapidement.

Quelle place a le “Made in Switzerland” dans votre sélection?

Le « Made in Switzerland » est objectivement ce que nous recherchons tout en offrant également la possibilité aux indépendants qui ont importés de très bonnes idées de l’étranger de pouvoir les proposer via notre plateforme. Une grande majorité de produits déjà en ligne sont fabriqués ou conçus en Suisse.

Quelles sont vos trois produits coups de coeur?

Il est très difficile de choisir trois coups de cœur sur plus de 1600 produits à ce jour provenant de plus de 175 shops. Chaque shops sur la plateforme est en soi un coup de cœur mais nous dirions les colliers de Sandro Ganguin fine jewelry, les popcorns au Gruyère de Be Popcorn et les sacs à dos pour enfants d’ eFeSPe.

Votre découverte la plus surprenante?

Nous dirions les sacs de sakku SWISS SOLAR BAG qui permettent d’utiliser l’énergie solaire.

Comment envisagez-vous le développement de House of shops dans les années à venir?

Nous envisageons de développer House of Shops en élargissant la sélection de produits et de magasins présents sur la plateforme tout en améliorant continuellement l’expérience pour les visiteurs du site. A ce titre, nous avons lancé notre campagne de crowdfunding sur wemakeit.com et espèrons collecter CHF 15’000.- d’ici le 1er octobre 2017. Nous espèrons que House of Shops deviendra la plateforme de référence pour tous les indépendants en Suisse et le nouveau site internet favori des acheteurs en ligne afin d’encourager le commerce et l’artisanat local.

www.houseofshops.ch

In the mood for mood

La bague interchangeable à Carouge

Après avoir conquis le cœur des habitants de la région d’Orbe, de Martigny et de la ville de Barcelone, la griffe mood pose ses valises à Carouge pour conquérir les doigts des Genevois.

Une nouvelle épopée pour la marque de bagues comtemporaines interchangeables mood débute en terre genevoise. Après avoir fermé le chapitre du showroom de Vernier fin janvier, mood souhaitait garder un ancrage dans les contrées du bout du lac. Carouge s’est imposé comme une évidence : «nous cherchions un lieu qui caractérise notre philosophie, explique Stéphanie Pousaz, co-manager de la société. En faisant une rapide analyse des différents quartiers à Genève, Carouge est vite apparu comme l’endroit idéal pour mood. Pouvoir évoluer dans un quartier de jeunes créateurs et artistes est une priorité pour nous.» Par son côté charmant, paisible et bobo, cette petite bourgade genevoise sied parfaitement à la griffe. Plus que l’atmosphère, l’histoire du lieu, une ville qui démontre  une facilité à se réinventer et à se transformer au fil du temps, à jouer un rôle dans le choix final. « Il était également très important pour la marque de garder un ancrage dans le canton de Genève, qui lui offre une portée internationale », poursuit Stéphanie Pousaz.

L’arcade carougeoise de mood

Ouvert en février et situé dans le Vieux Carouge, à deux pas de la place du Marché, le mood store a une surface de 52m2. La double arcade, en forme arrondie, bénéficie d’une vitrine avantageuse. Les poutres apparentes donnent à la boutique un côté très authentique et bohème, un rappel au style du quartier dans lequel s’implante la marque. Pour la décoration, la griffe garde les spécificités des trois premiers mood store, un style sobre et épuré. « Dans cette nouvelle boutique, mood souhaite également développer son axe culturel en collaborant avec des artistes en leur proposant d’exposer leur travail », ajoute Stéphanie Pousaz. Une belle initiative, d’autant plus que le style bohème du mood store et du quartier s’y prêtent à merveille.

Le boom de la bague modulable

Pour rappel, mood c’est une bague au design inventif avec un concept révolutionnaire : un anneau sobre en acier accueille, par une simple manipulation, une pièce amovible qui donne son caractère au bijou. Réalisée dans de nombreuses déclinaisons, cette pièce centrale permet d’innombrables compositions. “Choose your mood”, l’invitation est donnée à la personne qui la porte de changer de bague selon son humeur ! Distribuée via le web, la marque a ouvert quatre mood store depuis octobre 2015 : à Orbe, à Martigny et en décembre dernier à Barcelone. Et maintenant à Carouge, dans le canton de Genève.

Mood Store Carouge, Rue de la Filature 38, 1227 Carouge.

Heures d’ouverture : Mardi – Vendredi  10:00 – 14:00  14:30 – 18:00 et samedi  10:00 – 18:00

www.yourmood.net 

Freitag, le nœud au cou

Cravate verte

Une cravate verte, difficile à porter pour un dandy ? Pas si elle est signée Freitag. Produite de manière transparente et équitable, dans un raphia F-ABRIC entièrement compostable, elle est déclinée en deux coloris, bleu-gris et bleu nuit.

Freitag sait aussi bien penser et agir de manière cyclique que de manière anti-cyclique : l’entreprise a aboli la hiérarchie traditionnelle, y compris la direction…et introduit en retour l’obligation du port de la cravate pour tout le personnel. Dans un contexte où la cravate se fait de plus en plus rare dans le quotidien professionnel, l’équipe de la plus hype des marques zurichoises porte désormais la E905 Cravate pour le non-casual friday. Il faut dire que cette cravate a de sérieux arguments pour convaincre les plus réticents : produite de manière transparente et équitable, tissée en Italie et assemblée en Silésie, elle affiche une composition irréprochable : un raphia F-ABRIC en fibres libériennes : broken twill (81% lin, 19% chanvre) ou chambray (77% lin, 23% chanvre) maison. Côté design, elle est fine juste comme il faut et avec des couleurs à la discrétion élégante. Et une fois à la retraite ? Pas la peine de se faire des nœuds dans l’estomac. On abandonnera la cravate sans cas de conscience : elle est 100 % compostable grâce à un fil et à un et à une lisière spéciale…à moins qu’on continue à la porter, juste pour le plaisir d’être beau ET écolo.

www.freitag.ch

En course avec Mood

Sébastien Buemi, la bague au doigt

La marque suisse Mood vient de signer deux collections de bagues créées à l’effigie du champion du monde de Formule E vaudois, Sébastien Buemi. Des musts pour les aficionados du volant.

Un coureur automobile qui s’associe avec une marque de bijoux est un partenariat plutôt surprenant mais il ne faut pas se fier aux apparences. «Mood est une marque de bagues suisse très innovante qui permet de changer au gré de ses envies sa couleur et ses matériaux. Je suis tombé sous le charme du concept et je suis très heureux de débuter ce partenariat avec Mood. Nous partageons les mêmes valeurs et je me réjouis de porter la bague sur et hors de la piste », explique le pilote originaire d’Aigle. Un bijou pour champion ? «Choose your mood», c’est en tous cas la baseline du label made in Switzerland. Son principe ? Des bagues composées d’un anneau sobre en acier accueillant, par une simple manipulation, une pièce amovible permettant de personnaliser le bijou selon l’humeur de son propriétaire. Au programme de la collab’ 100% helvète entre Sébastien Buemi et Mood, deux collections créées à l’effigie du pilote. Le première, limitée et numérotée, est en cours de développement et sera réalisée avec une partie de la voiture avec laquelle le pilote suisse est devenu champion du monde de Formule E. Fait de carbone, chaque anneau sera unique. Certains seront noirs unie, la couleur du carbone, et d’autres auront de la couleur grâce aux autocollants de la Formule E de l’écurie Renault e.dams. La seconde collection, non limitée, est inspirée du design d’un pneu… mais pas n’importe lequel. Celui de la voiture de Sébastien Buemi. Du sobre au design viril. Bref, des valeurs sûres pour éviter un fashion dérapage.

www.yourmood.net