Slider

Loy Krathong au Patara

A la fête des lumières

Le plus select des restaurants thaïlandais de Genève célèbre en grande pompe la fête traditionnelle de Loy Krathong ce vendredi 23 novembre. Au programme des festivités, une soirée spéciale ainsi qu’un menu concocté pour l’occasion proposé à la carte jusqu’au 8 décembre.

Petits bateaux sur l’eau

Nul besoin de s’envoler à Bangkok pour célébrer comme il se doit la fête de Loy Krathong. Le 23 novembre, les amoureux du Pays du sourire festoieront également sur les bords du Léman, attablés au Patara. Il faut dire que le restaurant a vu les choses en grand. En guise d’introduction, un apéritif gourmand, composé d’une farandole d’amuse-bouche traditionnels, sera servi sur la terrasse du Beau-Rivage, spécialement décorée de lanternes thaïlandaises. Il sera suivi de la mise à l’eau, dans la fontaine de l’hôtel, des fameux Krathong, minuscules bateaux confectionnés avec des de feuilles de bananier à la forme de fleur de lotus sur lesquels on place une bougie allumée, de l’encens et des fleurs. La coutume dit qu’en laissant filer son krathong au fil de l’eau, on se débarrasse de ses soucis en laissant la place au pardon et à une meilleure fortune. Cela vaut la peine d’essayer. Clou des festivités, le dîner dégustation avec des créations inédites imaginées par la cheffe Jumnong Noradee. On a eu la chance de goûter en avant-première…et on a adoré.

Dans l’assiette

Fidèle à la coutume, c’est à un véritable ballet de mets, à la présentation ultra-raffinée, auquel on est invité à assister. En entrée, on s’est ainsi régalé d’une salade de cigale de mer poêlées dans une sauce aux épices, citronnelle et menthe fraîche, de poulet mariné dans une feuille de pandanus et de raviolis frits aux légumes, suivis d’une soupe de lait de coco et noix de Saint-Jacques. Pour poursuivre les agapes, un dos de cabillaud sauvage façon « cheffe Tam » accompagné de son riz vapeur au gingembre et un filet de canette de Barbarie au curry rouge et litchi avec légumes sautés au basilic thaï. Et enfin pour terminer, un trio de desserts, composé de mangue fraîche, succulente comme là-bas, une boule de glace à la coco et une crème brûlée flambée. Bref, de la cuisine thaïe de haute voltige aux saveurs recherchées, comme on peut déguster dans les restaurants gastronomiques les plus en vue de Bangkok. Et si l’on cherche encore un argument supplémentaire pour jeter son Krathong à l’eau, le restaurant reversera 10 chf pour chaque couvert réservé lors de la soirée à la Buakhao White Lotus Foundation, dont la mission est de soutenir des associations thaïlandaises oeuvrant pour le droit des enfants.

Menu spécial Loy Krathong, 135 francs par  personne  servi  à  partir  de  2  personnes (café ou infusions comprises), également disponible  à  la  carte  du  24  novembre  au  8  décembre. Patara, Hôtel Beau Rivage, Quai du Mont Blanc 13, 1201 Genève.

www.patara-geneva.ch

 

Post Navigation

ut mattis ut facilisis Donec sed