Slider

Le temps du haka

Bulgari transforme l’essai

Le point commun entre la marque de luxe italienne Bulgari et les All Blacks, redoutable équipe de rugby néozélandaise ? 1884, leur année de naissance. 130 ans après, les deux légendes célèbrent leur anniversaire commun avec une montre : la Octo All Blacks.
All Blacks Octo

Ce n’est pas une première : Bulgari avait déjà signé en 2011 un garde-temps à l’effigie de l’équipe néozélandaise de rugby, la Bulgari Endurer chronosprint All Blacks. Cette année, à l’occasion de leurs 130 ans respectifs, les deux institutions mythiques renouvellent l’expérience et signent une nouvelle édition spéciale, l’Octo All Blacks. Présentée dans un coffret reprenant la forme du ballon de rugby, la montre conserve toutes les caractéristiques originales de l’Octo, tout en se parant des couleurs et des symboles de l’équipe du haka. Le boitier aux 110 facettes s’habille d’un revêtement Diamond Like Carbon (DLC). Le fond du boitier de ce modèle étanche à 100 mètres laisse transparaître le mouvement au travers d’une glace saphir fumée ornée de la fougère d’argent, emblème des All Blacks. Le calibre mécanique à remontage automatique BVL193 à 28 rubis mesure le temps avec exactitude au gré de 28’800 alternances par heure (4Hz) et offre 50 heures de réserve de marche. Il donne aussi l’indication de la date, par un guichet placé à trois heures. Celui-ci se fait très discret – comme d’ailleurs les index noirs polis et brossés – sur une face avant qui révèle, comme tatoué sur le fond du cadran, un masque Maori, le Mana. Un must-have qui permettra aux fans du ballon ovale et de l’équipe toute de noir vêtue de patienter jusqu’à la Coupe du Monde.

www.bulgari.com

One Thought on “Le temps du haka

  1. Pingback: Aux oscars du temps - La Gazette de l'Helvète

Laisser un commentaire

Post Navigation