Slider

Category Archives: Le Passionné

De battre mon cœur…

Le chrono qui pulse

Blancpain enrichit sa collection Villeret d’un tout nouveau modèle, doté d’un mouvement 36’000 alternances/heure (5Hz) à remontage automatique et d’un chronographe flyback. Grande première, il affiche une fonction pulsomètre permettant de connaître en un clin d’œil sa fréquence cardiaque.

6680F_3631_55B_Front_LD 6680F_3631_55B_Back_LD

Le petit dernier de la collection Villeret intègre un nouveau calibre manufacture de 13 lignes. Ce nouveau mouvement qui bat à 36’000 alternances/heure comprend 322 composants dont un spiral en silicium. Il est doté d’un embrayage vertical ainsi que d’un mécanisme de chronographe commandé par une roue à colonne. Il dispose également d’une fonction flyback permettant une remise à zéro et un redémarrage instantané du chronographe par simple pression sur le poussoir situé à 4 heures, un dispositif qui s’avère très utile lors de la mesure de laps de temps successifs.

A ces fonctions vient s’ajouter…un pulsomètre. Alors qu’à l’époque la prise du pouls exigeait un temps de mesure de 60 secondes pendant lequel il fallait compter le nombre de pulsations avec exactitude, le pulsomètre facilite le travail des médecins et infirmières. En effet, l’aiguille du chronographe est associée à une échelle aux graduations particulières qui permet, après seulement 30 pulsations, d’afficher directement et sans calcul, la fréquence des pulsations cardiaques du patient sur le cadran. Il suffit donc de lancer le chronographe, de compter 30 pulsations puis de l’arrêter. L’aiguille indique, sur la graduation du pulsomètre, le nombre de pulsations à la minute.

Fidèle à l’esthétique de la collection phare de Blancpain, ce nouveau modèle présente un cadran en émail grand feu bombé blanc. L’échelle pulsométrique entoure les index en chiffres romains peints en émail. Le centre laisse place aux compteurs 30 minutes et 12 heures du chronographe ainsi qu’à un guichet de date à six heures. Au dos, le fond saphir laisse apparaitre le dernier-né des calibres Blancpain à la masse décorée nid d’abeille. Pour parfaire l’ensemble, la boite en or rouge de 43.6 mm de diamètre s’habille d’un bracelet en alligator brun. De quoi faire battre le cœur des collectionneurs…

www.blancpain.com

Une boîte à musique galactique

La MM2, l’objet sonore non identifié

Deuxième opus de la trilogie MusicMachine, la MM2 est une boîte à musique au design et aux mélodies extraterrestres. Zoom sur un joujou qui va ravir les nostalgeeks.

MB&F MM2

Avoir envie de casser son troisième pilier pour une boîte à musique, de la science-fiction ? Pas si sûr… Design de vaisseau spatial, mélodies empruntées au rock et au cinéma d’anticipation, table d’harmonie inédite, la MusicMachine 2 (MM2) est un petit bijou high tech né de la collaboration entre MB&F, la manufacture Reuge et Jeanmichel Capt de JMC Lutherie.

Déclinaison de la première MusicMachine, lancée en 2013, elle est animée par deux mouvements indépendants, montés à l’arrière de l’appareil. Chaque mouvement a sa clé de remontage (de type engin de propulsion), son barillet, son cylindre horizontal à picots et son clavier à lames accordées à la main, note par note.

MM2 en version blanche – vue de profil

MB&F MM2

MM2 en version noire – vue de dessus

Côté bande-son ? Les thèmes de La Guerre des étoiles, L’Empire contre-attaque et Star Trek sur un cylindre; Stairway to Heaven de Led Zeppelin, Angie des Rolling Stones et Should I Stay or Should I Go des Clash sur l’autre. Une sélection que l’on doit à Maximilian Büsser, l’inénarrable fondateur de MB&F of course. Et pour acquérir le joujou futuriste, il faudra se battre : la MM2 est limitée à 33 exemplaires en blanc et 66 exemplaires en noir.

www.mbandf.com

 

 

Au temps de la formule E

Richard Mille en course à Pékin

L’horloger suisse Richard Mille sera aux côtés de l’écurie française E-DAMS lors du premier championnat du monde de monoplaces électriques au stade olympique de Beijing, le 13 septembre prochain.

Les pilotes de l'équipe E-DAMS

Sébastien Buemi et son coéquipier Nicolas Prost devant la Spark-Renault SRT_01 – Crédit photo R.Mille

Est-ce parce qu’elles partagent une même passion pour la mécanique que l’automobile et l’horlogerie entretiennent depuis toujours des liens étroits ? Toujours est-il que les deux univers aiment à se côtoyer. En témoigne une fois encore le partenariat de Richard Mille avec l’écurie française E-DAMS lors du premier  championnat du monde FIA Formule E de monoplaces électriques au stade olympique de Pékin. Sur les dix circuits urbains mis en place au cœur du fameux nid d’oiseau du cabinet d’architecture suisse Herzog et de Meuron, prendront place le pilote de F1 Sébastien Buemi et son coéquipier Nicolas Prost  au volant de la Spark-Renault SRT_01, une monoplace capable d’abattre le 0 à 100 km/h en moins de 3 secondes grâce à son moteur électrique de 200 KW (soit 270 cv) et son poids contenu de 888 kg. Des courses historiques pour une nouvelle discipline soutenue par Jean Todt, président de la FIA et qui donne l’occasion aux constructeurs d’exposer leurs innovations dans le domaine de l’énergie électrique.  Un partenariat sportif à la pointe parfaitement raccord avec l’ADN de l’horloger jurassien.

www.richardmille.com

 

Ondes patriotes

Radio Pure Suisse

Une radio numérique ornée d’un drapeau suisse ? C’est l’édition spéciale qu’a lancé cette année la marque british Pure. On est chauvin ou on ne l’est pas.

Evoke_D2_SwissEdition_Lifestyle_PR

La marque de high tech made in England, Pure, a lancé cette année une édition suisse de son modèle Evoke D2 pour célébrer ses 10 ans de présence commerciale sur les terres helvètes. La démarche fleure bon l’opportunisme marketing mais toujours est-t-il que l’Evoke D2 avec Bluetooth à la croix blanche est plutôt réussie. En effet, la radio FM et numérique, avec son élégante finition blanc mat glacier en bois véritable, sa mention «Swiss edition» et son bouton en caoutchouc rouge pour rappeler le drapeau suisse emblématique au milieu de la grille de l’enceinte, affiche un look ultra stylé. Côté technique, grâce à une amplification audio de classe D à haute efficacité énergétique, l’Evoke D2 produit un son de qualité optimale, fournit une bonne autonomie de batterie et consomme peu d’énergie. Ses autres fonctionnalités incluent une entrée pour un lecteur iPod/MP3, une alarme, des minuteries de veille prolongée et d’arrêt momentané du réveil, 20 présélections (10 numériques et 10 FM) ainsi qu’un minuteur de cuisine. A noter, on peut se la jouer ambiance Ghetto-blaster et afficher son patriotisme en balade : la radio permet une écoute nomade pouvant aller jusqu’à 30 heures grâce à sa batterie rechargeable proposée en option.

159 francs, www.pure.com

 

A chacun son casque

Sortir protégé…et looké

The mask helmet

Changer de casque comme de chemise ?  C’est l’idée de la toute jeune marque française, The Mask Helmet qui vient de lancer un nouveau concept : des casques de motos, vélos et bientôt skis personnalisables grâce à des housses à assortir à ses tenues. Vert fluo, zébré, python, alligator, camouflage, motif frites, burgers, pastèque ou drapeau british, c’est sûr, on ne passera plus inaperçu dans les rues de Genève.

www.maskhelmet.com