Slider

Category Archives: L’esthète

Histoire de nœuds

La cravate au musée

Le Musée national Zurich consacre une exposition à une des pièces les plus emblématiques du vestiaire masculin : la cravate.

Dessins_Weisbrod Zürrer

Dessins de Weisbrod Zürrer. © Musée national Zurich

DIG_16861

Esquisses de motifs. © Musée national Zurich

Pourquoi le nœud au cou ? Quel rôle joue la cravate dans l’art, la vie quotidienne, l’histoire, les garde-robes masculines et féminines ? De quelles représentations symboliques est-elle chargée ? Slim, lavallière, cravalière, Ascot, papillon, à bout carré, Kelvin, quelles ont été ses variations esthétiques au fil des siècles? Que reflète-t-elle de celui qui l’arbore ? Voilà, entre autres, les questions auxquelles l’exposition du Musée national Zurich apporte son éclairage. Pièces originales rares venant d’Angleterre, du Danemark et de France, archives témoignant de la renommée de l’industrie zurichoise de la soie, série de portraits du photographe Walter Pfeiffer, modèles signés par Picasso ou Dali, de quoi réconcilier les plus récalcitrants avec la bande de tissu pluriséculaire et ses 177 147 façons de la nouer.

« La cravate. hommes mode pouvoir », du 19 septembre 2014 au 18 janvier 2015

Musée national Zurich, Museumstrasse 2, Postfach, 8021 Zürich. www.landesmuseum.ch

 

Design spirit

Quand le cognac inspire l’Ecal

Dix étudiants de l’Ecole cantonale d’art de Lausanne (ECAL) ont été mandatés par Remy Martin pour réinventer l’art de la dégustation du cognac sur le thème de la « Remyxologie ».

ECAL Hongchao Wang

« Totem » de Hongchao Wang – Service à cocktail portatif comprenant carafe, seau à glaces et verres

Mix de couleurs, d’arômes et de matériaux, les dix designers lausannois s’en sont donnés à cœur joie et ont insufflé un coup de jeune à Remy Martin, la célèbre maison de cognac française en inventant des nouveaux rituels de consommation ou d’étonnants outils de bartending. Bar nomade, carafes, porte-bouteilles, verres d’un nouveau genre, les inventions des étudiants sont présentées pour la première fois jusqu’au 13 septembre à la Paris Design Week avec une exposition pop-up nommée «Futur Héritage #2». Parallèlement et pour rester dans la thématique, six place to be parisiennes, l’Andy Wahloo, le Calbar, le Lipstick, le Lockwood, le bar de Molitor et le Royal Monceau, s’essaient à la Remyxologie en proposant des recettes de cocktails inédites à base de Rémy Martin. Qui a dit que le cognac était ringard ?

www.remymartin.com

ECAL_Rachel Suming

« Nomade » de Rachel Suming – Bar nomade à porter à la manière d’une corbeille d’ouvreuse de cinéma.

 

« Shaker en Cristal » d'Anouk Meyer- Contenant hybride entre la carafe à cocktail vintage et le shaker.

« Shaker en Cristal » d’Anouk Meyer- Contenant hybride entre la carafe à cocktail vintage et le shaker.

 

« Flavour straw » de Jordi Pla - Paille agrémentée d’une bulle servant de contenant pour créer des infusions instantanées au moment de la dégustation.

« Flavour straw » de Jordi Pla – Paille agrémentée d’une bulle pour créer des infusions instantanées au moment de la dégustation.

« Synesthésie » de Monica Albini - Petite sphère métallique intégrant des ingrédients tels que des épices, des fleurs ou des fruits et se plaçant comme un bijou sur le verre pour diffuser des effluves parfumées.

« Synesthésie » de Monica Albini – Petite sphère métallique intégrant des ingrédients tels que des épices, des fleurs ou des fruits et se plaçant comme un bijou sur le verre pour diffuser des effluves parfumés.

« Cocktail Carrier » de Samuel Williams - Porte-bouteilles de luxe en acier cuivré.

« Cocktail Carrier » de Samuel Williams – Porte-bouteilles de luxe en acier cuivré.

Une boîte à musique galactique

La MM2, l’objet sonore non identifié

Deuxième opus de la trilogie MusicMachine, la MM2 est une boîte à musique au design et aux mélodies extraterrestres. Zoom sur un joujou qui va ravir les nostalgeeks.

MB&F MM2

Avoir envie de casser son troisième pilier pour une boîte à musique, de la science-fiction ? Pas si sûr… Design de vaisseau spatial, mélodies empruntées au rock et au cinéma d’anticipation, table d’harmonie inédite, la MusicMachine 2 (MM2) est un petit bijou high tech né de la collaboration entre MB&F, la manufacture Reuge et Jeanmichel Capt de JMC Lutherie.

Déclinaison de la première MusicMachine, lancée en 2013, elle est animée par deux mouvements indépendants, montés à l’arrière de l’appareil. Chaque mouvement a sa clé de remontage (de type engin de propulsion), son barillet, son cylindre horizontal à picots et son clavier à lames accordées à la main, note par note.

MM2 en version blanche – vue de profil

MB&F MM2

MM2 en version noire – vue de dessus

Côté bande-son ? Les thèmes de La Guerre des étoiles, L’Empire contre-attaque et Star Trek sur un cylindre; Stairway to Heaven de Led Zeppelin, Angie des Rolling Stones et Should I Stay or Should I Go des Clash sur l’autre. Une sélection que l’on doit à Maximilian Büsser, l’inénarrable fondateur de MB&F of course. Et pour acquérir le joujou futuriste, il faudra se battre : la MM2 est limitée à 33 exemplaires en blanc et 66 exemplaires en noir.

www.mbandf.com

 

 

Pérégrinations littéraires

Le Paris d’Oscar Wilde

A l’occasion du 160ème anniversaire d’Oscar Wilde, l’Hôtel, rue des Beaux-Arts, organise une balade contée sur les traces du plus dandy des écrivains britanniques.
Oscar Wilde, 1884
L’auteur du « Portrait de Dorian Gray » est né il y a exactement 160 ans cette année. Pour ce jubilé, L’Hôtel, adresse parisienne du très chic 6ème arrondissement, a décidé de mettre en place une visite guidée de la capitale française intitulée « Dans les pas d’Oscar Wilde » sous la houlette de Dominique Vibrac, docteur en histoire de la philosophie et dixneuvièmiste, spécialiste de l’écrivain. Au programme, une balade à pied depuis L’Hôtel, rue des Beaux-Arts, jusqu’à l’Opéra, en passant par le Quai Malaquais, l’église Saint-Roch et le Palais Royal. Le tout, parsemé d’anecdotes et de détails sur le destin fascinant du dandy maudit et sur les lieux qu’il a fréquentés lors de son premier voyage en 1883 – au cours duquel il rencontra Victor Hugo et Marcel Proust – et durant son ultime séjour à Paris, où il trouva refuge après ses années de travaux forcés.  Après ces pérégrinations littéraires, retour à L’Hôtel pour déguster un déjeuner gourmand, concocté par le chef Julien Montbabut et servi dans l’élégant restaurant étoilé de l’établissement, situé sous une verrière et ouvert sur un patio bucolique.

L'hôtel

Tarif : 85 euros par personne (forfait comprenant la visite guidée et le repas de midi)
Sur réservation au +33 1 44 41 99 00 de septembre à décembre 2014

L’Hôtel, 13, rue des Beaux-Arts, 75006 Paris. Tel: +33 1 44 41 99 00. www.l-hotel.com

Pimp my fridge

De l’art du frigo

Dix artistes disposent de deux jours pour métamorphoser un frigo cubique en œuvre d’art, c’est le concept du Red Bull Curates qui aura lieu pour la première fois à Genève fin septembre.

Participant - LIfestyle
Red Bull Canvas Cooler Project 2014 – Nouvelle Orleans – Un participant

Après Tokyo, Sydney, Miami, Singapour, Istanbul ou Zürich, c’est au tour de Genève d’accueillir le Red Bull Curates. Le king de la boisson énergisante donne en effet carte blanche à dix jeunes talents romands, plasticiens, graffeurs, graphistes, illustrateurs, musiciens, tatoueurs  ou encore adeptes du tricot pour…transformer un frigidaire un œuvre d’art. Parmi les heureux élus, Sandrine Pelletier et Olivier Ducret, Cyril Vouilloz alias Rylsee, Fabien Baudin et Mathieu Winkler, Pierre Andrey dit Giroscope, Hadrien Dussoix, Nicolas Constantin, Camille Aymon, Mathias Forbach alias Fichtre et Camille Vallotton alias Vamille, Elena Montesinos ou encore Caroline Vitelli. Les artistes travailleront deux jours consécutifs dans un même espace le 24 et 25 septembre puis, une fois le délai consumé, leurs œuvres seront exposés au Cercle des Bains à Genève jusqu’au 27 septembre avant d’être installés derrière les comptoirs de dix bars et restaurants genevois et de retrouver leur fonction réfrigérante.

Red Bull Canvas Cooler 2012
Red Bull Curates Canvas Cooler Milan 2012

Un projet un peu loufoque certes mais qui a le mérite de braquer les projecteurs sur la jeune garde de la création romande. «La participation des artistes à ce projet leur offre une visibilité différente en leur permettant de sortir des catégories dans lesquelles il sont habituellement « rangés », explique Florian Schmied, curateur du Red Bull Curates Geneva. Un tel événement permet d’amener une lumière différente sur les talents créatifs d’une région. Les artistes peuvent également tisser des liens entre eux durant les deux jours de travail en commun. Cela permet de créer de nouvelles connexions avec des artistes qui ne sont pas dans les mêmes sphères artistiques ou qui, simplement, vivent ailleurs. Au final, le Red Bull Curates est une belle opportunité pour promouvoir les jeunes talents artistiques de Suisse romande. »

Bakibaki Artwork
Red Bull Canvas Cooler Kyoto 2012

Red Bull Curates Geneva, 24-25 septembre « work in progress », vernissage le jeudi 25 septembre dès 20h, exposition jusqu’au 27 septembre, entrée libre, Cercle des Bains, rue des Vieux-Grenadiers 8, 1205 Genève

www.cercledesbains.ch

www.redbull.com/red-bull-curates-geneva