Slider

Category Archives: L’esthète

Le QG des bédéphiles

Quand le 9ème art investit Carouge

Une galerie d’art consacrée à la BD, c’est le concept de Little Nemo, une enseigne turinoise qui a ouvert ses portes cet été à Carouge.

Little Nemo

Batman, Corto Maltese, Lucky Luke, Gaston Lagaffe, Diabolik, Snoopy, Tintin, c’est entouré de super héros que Jacques Bonzon a la chance de passer ses journées. Longtemps client de Little Nemo à Turin, le Genevois qui officiait dans la finance a décidé sur un coup de tête de changer de vie et d’ouvrir en terre helvète une franchise de la galerie transalpine. En août dernier, l’Art shop a donc pris ses quartiers rue Saint-Victor à Carouge. Planches originales, sérigraphies signées ou affiches de maîtres du 9ème art, BD de collection, volumes à tirage limité, portfolios, graphiques d’auteur, nul doute que l’adresse va rapidement s’imposer comme LE rendez-vous incontournable des bédéphiles suisses. Une mention spéciale pour les dessins du king de la bande dessinée érotique, l’italien Milo Manara.

Little Nemo, 35, rue Saint-Victor, 1227 Carouge.

www.littlenemo.eu

N°1 Savile Row

La bible du gentleman

Flammarion vient de sortir «Une Histoire de l’élégance masculine», un must-have pour les bibliophiles férus de chic à l’anglaise.

Livre Savile Row

«Une Histoire de l’élégance masculine» éditée dans la collection «Flammarion style et design» retrace l’histoire du mythique tailleur anglais Gieves & Hawkes, maison bicentenaire située au 1 rue Savile, à Londres. Le tailleur incontournable des célébrités, depuis Winston Churchill jusqu’à Robbie Williams, en passant par Michaël Jackson ou David Beckham habille sur-mesure depuis 10 générations la Cour d’Angleterre, la Reine et le Duc d’Edimbourg aussi bien que la jeune génération William et Harry.C’est ce temple du «private tailoring» que nous présente ce volume somptueusement illustré. A travers les âges, il nous ouvre les archives de l’enseigne, restituant le charme d’une ambiance cosy et feutrée, le chatoiement des étoffes moirées, tissées d’or ou de platine, la séduction des milliers de coupons de lainages les plus raffinés, mais aussi le professionnalisme du maître tailleur et de son équipe de 30 spécialistes de la confection qui accueillent encore aujourd’hui le gotha planétaire. L’écoute attentive et discrète du maître des lieux confirme sa conviction qu’un costume a une âme, un caractère unique, qu’il est «une extension de la personnalité de celui qui le porte», et donc que son art se doit d’être, en toute modestie, à la hauteur de sa mission. L’occasion de découvrir de l’intérieur l’institution mythique qui habille depuis 2 siècles les VIP des quatre coins de la planète.

Gieves Hawkes

Une histoire de l’élégance masculine:1 Savile Road, Gieves & Hawkes, photos de Bruno Ehrs, Flammarion (230p).

www.gievesandhawkes.com

 

 

Beauté volée

Vanités sur papier glacé

Jusqu’au 9 janvier 2015, la galerie Rivoli prête ses murs à Simon Brown. L’occasion de découvrir l’univers de l’artiste british, reconnu comme l’un des plus talentueux photographes d’intérieur.

NapkinOnTableWithAnenone&3Sweets++

Une brosse déposée nonchalamment sur un lavabo, un cadre qui attend sa peinture, des fruits automnaux en pleine maturité, des piles de livres anciens… Entre vanités revisitées et shooting Elle déco version arty, difficile de catégoriser les photographies de Simon Brown. Il faut dire que le Jamaïcain d’origine aime à se jouer des paradoxes. Entre réel et imaginaire, peinture et photo, passé et futur, animé et inanimé, ses clichés à l’esthétisme ultra léché et réalisées dans des maisons en Angleterre, Irlande et France entre 2008 et 2013, invitent à la rêverie. «J’aime l’imperfection de la lumière naturelle et le subtil chaos que l’on peut trouver dans les maisons à travers le monde. J’utilise la lumière du jour – souvent avec une prise de vue de lumière du nord afin que les ombres demeurent constantes tout comme les peintres hollandais du 17e siècle – et avec de longues expositions qui semblent saisir le sens du lieu tel que je le ressens», explique le photographe, qui a collaboré avec différentes agences de presse et magazines comme Vogue Living, House & Garden Magazine ou World of Interiors. On navigue de la chambre au petit salon, du vestibule à la cuisine, du grenier au cagibi, capturant des instants volés, des natures mortes pleines de vie. Bref, une vue du coin de la pièce qui vaut la visite.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

“La vue du coin de la pièce”, Galerie Rivoli, 14, rue de l’Arquebuse, 1204 Genève.
www.rivoligeneve.com

50 nuances de gris

En mode monochrome

Opera Gallery a fait peau neuve et propose pour sa réouverture une exposition intitulée Monochromaniac. Y sont présentées près d’une quarantaine d’œuvres monochromes d’artistes modernes et contemporains.

Un monochrome ? Une métonymie qui désigne une œuvre réalisée à partir d’une couleur unique. Associé à l’origine aux artistes avant-garde russes à la fin des années 1910 tels que Malevich (carré noir sur fond blanc puis le fameux Carré blanc sur fond blanc) et Rodchenko (Noir sur Noir), le genre connaît un boom dans les années 50 et n’a eu de cesse depuis d’inspirer les artistes. A travers l’exposition Monochromaniac, Opera Gallery Genève invite, du 2 au 18 Octobre 2014, le public à plonger dans la couleur pure des maîtres du mouvements, comme Yves Klein et Lucio Fontana bien sûr mais aussi d’autres grands noms qui se sont illustrés dans l’exercice, à l’instar de Pierre Soulages, Anish Kapoor, Umberto Mariani, Anselm Reyle ou Yayoi Kusama pour n’en nommer que quelques-uns.

« Monochromaniac », Opera Gallery, du 2 au 18 octobre, place Longemalle 10-12, 1204 Genève www.operagallery.com

 

 

En toute simplicité

Quand le beau rencontre l’utile

The Merchant & co ? Une toute nouvelle boutique en ligne neuchâteloise qui mêle vaisselle, linge de maison, produits de bain, papeterie ou sacs. Du sobre et du chic, exclusivement.
The Merchant & Co
« La simplicité est la forme ultime de la sophistication », voilà la devise de The Merchant & co. Quelques mots empruntés à Léonard de Vinci qui résument parfaitement la philosophie d’Emily Michel-Odier et Xavier Grousson, les deux fondateurs de la nouvelle boutique en ligne. Après avoir créé avec succès leur marque respective dans le domaine du e-commerce (Partylicious et Tattyoo), les deux amis ont lancé leur nouveau bébé en août dernier. Un concentré de bon goût que les adeptes du concept-store parisien Merci vont sans aucun doute adorer. Couleurs sobres, lignes pures, matières nobles, The Merchant & co offre, à l’instar du temple des bobos parigots, une sélection ultra edgy d’objets du quotidien. On y trouve par exemple la marque Haws, fondée il y a plus de 125 ans et dont les fameux arrosoirs en métal sont célèbres dans le monde entier, l’iconique Falcon Enamelware et sa vaisselle intemporelle en émail, le label suédois TangentGC qui fabrique des produits d’entretien à base d’ingrédients naturels ou encore les très tendance cosmétiques Herbivore Botanicals. Chaque mois, des nouvelles trouvailles dénichées par le duo seront proposées et dès l’automne, il sera possible de réaliser sur le site invitations et papeterie sur mesure. Et ce n’est pas tout, à terme, le duo compte bien ouvrir une boutique physique. Less is more, on vous le dit.

www.themerchantandco.com