Slider

Category Archives: L’esthète

La wish list de la GDH #5

Le crayon suisse par essence

A la GDH, on est fan de Caran d’Ache. On ne pouvait donc passer à côté du set de crayons Swiss Wood, LE cadeau so swiss so chic de cet hiver.

Le set Swiss Wood, kesaco ? Un coffret de trois crayons fabriqués à partir de trois essences de bois helvétiques différentes, un crayon graphite en arole issu des forêts de Trin dans les Grisons, un crayon en hêtre issu des forêts de Glovelier dans le Jura et un crayon en pin sylvestre issu de différentes forêts suisses. Soigneusement sélectionnées par les artisans de la Maison et fournies par une scierie fribourgeoise, ces essences locales permettent de fabriquer des crayons en bois suisse répondant aux standards de qualité requis par Caran d’Ache. Seuls crayons au monde à être certifiés COBS (Certification Origine Bois Suisse), ils sont entièrement fabriqués dans les ateliers genevois de la manufacture. Recouverts d’un simple vernis mat aqueux, les crayons Swiss Wood affichent une forme hexagonale dévoilant une capsule rouge surmontée d’une croix suisse. Les trois crayons s’accompagnent d’une gomme et d’un taille-crayon en métal.

19,90 francs, le coffret.

www.carandache.com

La wish list de la GDH #4

Les mugs so Swiss

Le cadeau suisse le plus hot de la hotte ? Les mugs à message signés Cullycully. Batoille, shätzli, cramine, gentiment ou schlouk, à chacun sa tasse pour affronter l’hiver avec le sourire.

Le collectif des bords du Léman a encore sévi en imaginant une collection de cinq tasses à la suissitude assumée. Destinées aux batoilles, aux schätzli, à celles et ceux qui ont le réveil difficile, au schlouk entre potes ou encore aux frileux, les nouveaux mugs aux petits mots doux bien de chez nous feront assurément mouche au pied des sapins helvètes. On est fan.

14,90 francs, la tasse

www.cullycully.ch

 

La wish list de la GDH #2

Freitag X Secrid

Notre seconde suggestion de cadeaux helvètes à glisser sous le sapin? La collab’ Freitag X Secrid : un porte-cartes looké et ultrasécurisé.

Pour sa dernière collaboration, Freitag s’est associé aux inventeurs néerlandais du système Cardprotector de Secrid. Le résultat ? Un porte-carte aussi sûr qu’une banque suisse habillé des iconiques bâches de camion usagées, typiques du label zurichois. Protégeant contre la lecture indésirable des cartes RFID et NFC, l’étui en aluminium contient jusqu’à six cartes de crédit qui, si nécessaire, peuvent être sorties, l’une après l’autre, sur simple pression d’un bouton. D’une solidité à toute épreuve, doté d’un money-flap destiné à accueillir quelques billets de la vieille école et autres pièces de monnaie, l’étui Freitag qui l’accompagne offre deux poches supplémentaires, également en bâches de camion il va de soi, pour accueillir chacune deux cartes.

CHF 95.-

www.freitag.com

Caran d’Ache X Mizensir

Se mettre au parfum

La collab’ helvète la plus chic du moment ? Celle de Caran d’Ache et Mizensir. Les deux maisons genevoises ont imaginé un coffret de crayons noirs fabriqués à partir d’essence de bois nobles et parfumés de la fragrance « Mémoire d’Ecolier ».

Elles partagent la créativité, le swissmade et le goût de l’excellence. Rien d’étonnant donc à ce que Mizensir, la plus select des maisons de bougies parfumées, s’associe à la manufacture genevoise d’instruments d’écriture Caran d’Ache. Le résultat de ce mariage ? Un coffret de crayons en bois exotique parfumés d’une fragrance signée Alberto Morillas, nez star et fondateur de Mizensir. Intitulée « Mémoire d’Ecolier », la fragrance propose un voyage dans le temps. Réminiscence de l’enfance, ce parfum révèle des notes et essences de cèdre de Virginie et de l’Atlas, soulignées au cœur par la douceur de la réglisse, le palissandre et la fraîcheur du bouleau. Cette senteur singulière de crayons fraîchement taillés associée aux notes sucrées des confiseries cachées dans les cartables ou dans les pupitres, invite les amateurs de crayons rares à replonger dans ses souvenirs d’enfant et le temps de l’innocence. Chacun des crayons est fabriqué à partir d’essences de bois précieux, en l’occurrence des essences de tilleul et d’ayous. Des bois reconnus pour leur solidité et leur légèreté ainsi que pour leur taillage facile. On est fan.

www.carandache.com

C’est la rentrée !

Caran d’Ache se met au cuir

La Maison Caran d’Ache lance la « La Collection Cuir », des accessoires de maroquinerie au style épuré, en collaboration avec le designer espagnol Isaac Reina. Malette, cahier, porte-document ou trousse, de quoi faire sa rentrée en toute élégance.

Cette année, pas besoin d’aller à l’école pour étrenner un cartable flambant neuf. La manufacture genevoise Caran d’Ache signe une toute nouvelle gamme de maroquinerie : « la Collection Cuir », qui réunit quelques indispensables de la rentrée. Imaginés autour de l’Ecriture, la gamme se compose de deux portes-stylos, d’une trousse, d’un cahier rechargeable, d’un porte-document, d’une mallette business et enfin d’un sac de voyage, parfait pour les business trip. Pour se lancer dans le cuir, la Maison Caran d’Ache a uni son savoir-faire au talent d’Isaac Reina, designer à l’aura internationale. Après de prestigieuses collaborations, notamment avec Hermès, ce dernier a fondé sa propre marque de maroquinerie et d’accessoires en 2006 et a installé ses ateliers à Paris. Avec son approche inspirée de l’architecture et de l’esthétique industrielle, ce créateur intuitif revisite avec subtilité les codes de la manufacture genevoise pour créer une collection à l’esprit très contemporain et minimaliste, travaillée jusque dans les moindres détails. L’appellation de chaque accessoire de « La Collection Cuir » est ainsi finement embossée, comme un clin d’œil aux marquages qui estampillent les crayons de la manufacture genevoise. Une pointe de rouge vient subtilement rehausser les coutures de ces pièces de cuir pour rappeler la couleur originelle de la manufacture. Quant à l’hexagone, symbole identitaire de la Maison Caran d’Ache, il signe avec simplicité l’ensemble de la collection.

www.carandache.com

 

vulputate, dapibus diam in libero. elit. Donec mi, risus. consequat. commodo