Slider

Category Archives: Geek

plug in

Bestiaire mécanique

L’oiseau et la tortue

La tortue se prénomme Kelys. Quant à l’oiseau chanteur, il s’agit de Chirp. Deux adorables bestioles, imaginées par MB&F, Reuge et Nicolas Court, expert ès automate suisse.

Une pression sur la queue de Kelys et il démarre sa promenade, avec la démarche si typique des tortues. Après quelques secondes, une autre surprise: une des écailles de son dos s’ouvre et son amie Chirp jaillit, battant des ailes et chantant à tue-tête. Sa mélodie terminée, Chirp replonge dans l’abri offert par la carapace de Kelys – qui continue sa marche, imperturbable. C’est le dernier petit bijou mécanique créé conjointement par MB&F, Reuge et Nicolas Court. Et, bien que Kelys & Chirp puisse apparaître simple au regard d’une montre compliquée, les 480 composants (nombre suffisant pour une répétition minute) témoignent de sa complexité intérieure. C’est en cela que Nicolas Court et son équipe ont exercé leur talent : ils ont relevé des défis considérables afin de développer le mécanisme d’automate de la tortue en travaillant autour de l’oiseau chanteur, qui constitue à lui seul un mouvement complet. Il s’agissait d’une part, d’animer la tortue relativement lourde (1,4 kg) avec le peu d’énergie disponible dans le petit barillet du mouvement de l’oiseau chanteur ; et, d’autre part, de s’assurer qu’elle se déplace de manière réaliste. Le premier problème a été résolu par la recherche d’un rapport d’engrenage faible optimal, le deuxième par l’utilisation d’un rouage elliptique dans la transmission, avec des cames pour commander le mouvement des pattes. Nicolas Court et son équipe ont ajouté un système de sécurité à friction qui détecte les bords d’une surface et arrête immédiatement le mouvement de la tortue, avant le désastre. En outre, Ils ont repris un système de sécurité Reuge pour le mouvement de l’oiseau : si Chirp ou son couvercle sont accidentellement repoussés pendant le chant, l’oiseau s’arrête et se retire instantanément dans son nid. Une prouesse qui a un prix : les deux compagnons sont disponibles en 4 éditions limitées de seulement 18 pièces chacune en bleu, jaune, vert ou ocre pour la modeste somme de 49’000 francs. Bref, deux animaux domestiques un peu coûteux mais quand on aime, on ne compte pas…

www.mbandf.com

 

Caran d’Ache X Justice League

Le stylo des héros

A l’occasion de la sortie du film Justice League en novembre, la manufacture genevoise Caran d’Ache célèbre les icônes de l’univers DC en signant deux collections de stylos pour superhéros.  « Après avoir retrouvé foi en l’humanité, Bruce Wayne, inspiré par l’altruisme de Superman, sollicite l’aide de sa nouvelle alliée, Diana Prince, pour affronter un ennemi plus redoutable que jamais. Ensemble, Batman et Wonder Woman ne tardent pas à recruter une équipe de méta-humains pour faire face à cette menace inédite. Pourtant, malgré la force que représente cette ligue de héros sans précédent – Batman, Wonder Woman, Aquaman, Cyborg et The Flash –, il est peut-être déjà trop tard pour sauver la planète d’une attaque apocalyptique », voilà le pitch de Justice League, le blockbuster que tous les fans de DC comics à travers le monde attendent. Pour accompagner la sortie internationale du film, le 888 INFINITE®, stylo bille phare des collections Caran d’Ache, a revêtu les costumes des héros emblématiques de la saga. 100% swissmade, six modèles sont disponibles, soit un par super-héros DC (Superman, Batman, Wonder Woman, The Flash, Cyborg et Aquaman). Leur profil est révélé par un motif foncé ton sur ton en finition matte. Comme une signature, l’emblème de chaque justicier orne le clip des stylos. Pour les aficionados nourrissant des goûts de luxe, la maison genevoise a, en parallèle, imaginé un coffret de trois instruments d’écriture relookés aux couleurs de Superman, Batman et Wonder Woman en version plume en or massif 18 carats ou roller. Attention, pour rejoindre la League, il va falloir se dépêcher : l’édition spéciale est limitée à 60 exemplaires.


Stylo Justice League 888 Infinite, 7,90 francs l’unité ; le coffret Justice League Trinity Stylos Plume Trilogie, 4’350 francs.

www.carandache.com

 

 

Hotte suisse #5

Allez Hop dans le traîneau

Que les retardataires se rassurent : il est encore temps de dénicher LE cadeau qui fera mouche au pied du sapin. So swiss, so chic…Happy Christmas à tous !

Boutons de manchette Wings tourbillon, acier inoxydable rehaussé de lapis lazuli de roche, Chopard, 470 francs, www.chopard.com

Coffret Nœud Papillon et pochette de la marque genevoise Vabien, 59,90 francs chez Globus, www.globus.ch

Coffret de trois bouteilles de la première cuvée de la Châtelaine de Genève (deux bouteilles de Châtelaine Rouge et une bouteille de Châtelaine Blanche),  vins élaborés chez et avec Mélanie et Philippe Chappuis alias  Zep, 95 francs,www.domaine-du-paradis.ch/chatelaine

Montre RJ-Romain Jerome X Pokémon, édition limitée de 20 pièces à l’effigie de Pikachu à l’occasion des 20 ans de Pokémon, prix sur demande, www.romainjerome.ch

Machine Prodigio, première machine connectée de Nespresso avec gestion du stock capsules, programmation de cafés, alertes maintenance à distance, 229 francs, www.nespresso.com

Un nouveau robot chez MB&F

Après Melchior, Balthazar

On se souvient évidemment de Melchior, droïde imaginé par Maximilian Büsser à l’occasion des 10 ans de MB&F. Cette année, son frère pointe le bout de son nez. Son petit nom ? Balthazar, il va de soi.
balthazar_MBandF
Les robots de fiction portent souvent des surnoms sonnant comme des acronymes ou des numéros de référence. On pense à R2D2, HAL 9000, C-3PO ou K-9. Mais curieusement Maximilian Büsser a baptisé ses robots Balthazar et Melchior, du nom des trois mages de la tradition biblique. Doit-on s’attendre à l’arrivée imminente de Caspar, le dernier du trio ? «Dans ma famille, depuis plus de cinq siècles car cela remonte aux années 1400, tous les fils aînés Büsser ont été prénommés Melchior ou Balthazar, en alternance. Mon grand-père a été baptisé Melchior mais il détestait son prénom. Il se faisait appeler Max, d’où mon prénom. Mon grand-père détestait tant Melchior et Balthazar qu’il a mis fin à cette tradition vieille de 500 ans… et il a appelé mon père Mario. Sauf que, un siècle plus tard, il se trouve que j’aime les noms Melchior et Balthazar!» Bref, Caspar ou pas, l’avenir nous le dira… Toujours est-il que le petit Balthazar est un digne représentant de la lignée. On retrouve l’ADN familial: créés en collaboration avec L’Epée 1839, l’expert ès horloges de pointe, les frères robots partagent les mêmes traits: heures sautantes et minutes traînantes affichées sur le torse, régulées par un cerveau mécanique visible sous un dôme transparent. Ils peuvent compter sur une réserve de marche impressionnante: Balthazar fonctionne non-stop pendant 35 jours. Et comme son frère, ses yeux scannent les environs toutes les 20 secondes, avec un retour rétrograde. Cela étant, Balthazar a beau être le dernier-né, il se distingue de son aîné: du haut de ses 40 centimètres de haut et 8 kilogrammes, il comprend un total de 618 composants ainsi qu’une complication horlogère supplémentaire: un indicateur de phases de lune sur deux hémisphères, demandant un ajustement tous les 122 ans seulement. Ses bras articulés au niveau des épaules ainsi qu’aux coudes ainsi que ses mains peuvent même serrer et tenir des objets. Mais prudence… comme la plupart d’entre nous, Balthazar entretient aussi un côté sombre. Lorsqu’on le fait pivoter de 180 degrés autour des hanches, son visage rassurant devient un crâne terrifiant, ponctué d’yeux rouge-rubis et aux dents menaçantes. De quoi entrapercevoir le pouvoir du côté obscur… Pour terminer, Balthazar dissimule et protège le secret de son incroyable puissance: une clé de remontage et de mise à l’heure intégrée directement dans son bouclier. Balthazar est disponible en éditions limitées de 50 pièces par couleur : armure noire, argentée, bleue ou verte.

www.mbandf.com

Steg express

Quand buzze l’éclair

Aussitôt commandé, aussitôt livré, c’est le service que vient de mettre en place l’enseigne de produits électronique lucernoise Steg. Une révolution sociale, dixit Lorenz Weber, le CEO de l’entreprise.
all you need is love
Un match capital se profile (France-Suisse au hasard) et l‘écran géant du salon rend l’âme à quelques heures du coup d’envoi. No stress, en quelques clics, un livreur vient sauver la mise avec une télé flambant neuve à installer face au canapé. Il ne reste plus qu’à remercier le Monsieur et surtout Steg Electronics qui vient d’ajouter à ses services la livraison « Same-Day », une première en Suisse. Le principe ? Toutes les commandes passées avant 18 heures peuvent être livrées chez soi le soir même. Et la gamme de produits comprend plusieurs milliers d’articles dans le domaine de l’informatique et de l’électronique, smartphone, tablette, ordinateur mais aussi appareil photo, barbecue, rasoir électrique, réveil-matin, ventilateur, clé USB, voire drapeaux pour rétroviseurs extérieurs (un accessoire indispensable en ces temps footballistiques)… Bref, de quoi changer de la pizza. Lorenz Weber, le CEO de l’entreprise, nous en dit plus.

Comment vous est venue l’idée de ce service de livraison ultra-rapide?

Le mot « Same-Day » est très tendance. Des services de livraison express existent déjà en Allemagne, Angleterre et aux Etats-Unis. Mais nous révolutionnons le marché suisse en collaborant avec des services de coursiers locaux et en proposant ce service à tous. Amazon, pionnier en la matière depuis décembre 2015 n’offre ce service qu’à certains membres privilégiés.

Comment fonctionne-t-il concrètement?

Nous collectons toutes les commandes peu après 18h00. Puis un coursier partenaire passe prendre les colis, il les emmène à son siège et les livre en les combinant avec ses propres commandes. Ce système est économique et préserve l’environnement.

En quoi est-ce, selon vous, une révolution sociale?

Une étude de McKinsey a montré que les livraisons « Same-Day » devraient connaître un essor d’environ 3 milliards d’euros au cours des 5 prochaines années en Europe. Les colis standards représenteront 15% du chiffre d’affaires et la moitié de la clientèle au moins serait prête à payer un léger supplément pour bénéficier d’une telle livraison, dans la mesure où le montant n’excède pas 10% du prix de la marchandise.

A quels cas “d’urgence” ce service répond-t-il par exemple?

Nous pensions que ce service serait utilisé en priorité pour des biens d’une valeur de CHF 200.- à CHF 500.- mais nous constatons avec surprise que nos clients commandent également de petit article comme des câbles et des cartouches d’encre. A dire vrai, le service est utilisé pour à peu près tous les types d’articles : télévisions, PC portables… Nous avons également 20% des commandes qui proviennent des professionnels, quand bien même la livraison est effectuée entre 18h00 et 21h00.

A qui va-t-il plaire à votre avis?

Nos clients souhaitent recevoir leur achat le plus vite possible et STEG souhaitent leur proposer le meilleur service sur le marché. La livraison le jour même est plus qu’une tendance, c’est une évolution profonde et durable. Si vous n’êtes pas chez vous au moment de la livraison, vous êtes contraint d’aller chercher votre colis au bureau de Poste. Selon McKinsey, 50% des clients sont prêts à payer €6 à €7 pour un achat de €59. Le potentiel est plus que prometteur.

www.steg-electronics.ch

ut adipiscing vel, risus accumsan consectetur dapibus at Praesent vulputate,